×

Nous utilisons des cookies pour rendre LingQ meilleur. En visitant le site vous acceptez nos Politique des cookies.


image

InnerFrench - Vol. 1, #95 - La Commune : une guerre civile française (1)

#95 - La Commune : une guerre civile française (1)

Salut à toutes et à tous ! Aujourd'hui, on va encore parler d'histoire mais, je vous rassure, pas de Napoléon (enfin, presque pas, promis !). Je sais, ça fait trois épisodes d'affilée consacrés à un sujet historique (voire quatre, si on compte celui sur Socrate…). Mais c'est parce que cette année, c'est une année un peu spéciale pour les Français. On commémore plusieurs grands anniversaires. Comme vous le savez, il y a eu le bicentenaire de la mort de Napoléon. Mais 2021, c'est aussi le 150ème anniversaire de la Commune. Alors, je suis à peu près sûr que vous connaissiez toutes et tous Napoléon, mais peut-être que vous n'avez jamais entendu parler de la Commune. On l'a brièvement évoquée dans l'épisode précédent, dans l'entretien avec l'historien Florent Vandepitte, en disant qu'Emmanuel Macron ne commémorerait pas cet anniversaire, contrairement au bicentenaire de Napoléon. Pourtant, c'est un évènement très important de l'histoire de France : une guerre civile pendant laquelle les Parisiens se sont insurgés contre le pouvoir en place. Enfin, pas tous les Parisiens, on va le voir… Ce conflit n'a duré que 72 jours, mais il a durablement marqué les esprits. Karl Marx disait que c'était la 1ère révolution prolétarienne, une révolution qui devait en inspirer beaucoup d'autres. Un siècle et demi plus tard, les Gilets jaunes ont eux aussi rendu hommage à la Commune pendant leurs manifestations.

Mais, comme Napoléon, la Commune ne fait pas l'unanimité . En fait, c'est un sujet qui divise toujours les Français aujourd'hui. À gauche, c'est une référence que les politiciens citent souvent dans leurs discours. À droite, on estime que c'est un évènement anecdotique qui ne mérite aucune commémoration. Alors, dans cet épisode, on va essayer de comprendre ce qui s'est passé à Paris pendant ces 72 jours qu'a duré la Commune. Et ensuite, on verra quel héritage cet évènement a laissé aux Français.

Pour commencer, vous le savez, il faut remettre les choses dans leur contexte. Comme je vous l'ai déjà dit dans un autre épisode, le XIXème siècle, c'est un siècle qui a été très intense au niveau politique pour les Français. Ils ont changé cinq fois de régime ! Il ne faut pas croire que la démocratie se soit imposée durablement après la Révolution de 1789, loin de là ! Si vous avez écouté l'épisode sur Napoléon, vous savez qu'il a mis fin à la Révolution en instaurant un pouvoir autoritaire, d'abord avec le Consulat puis le 1er Empire. On ne va pas entrer dans les détails mais globalement, même après sa mort, les Français ont continué de vivre sous des régimes autoritaires où ils avaient assez peu de libertés.

À partir de 1852, un nouveau régime est mis en place : le 2nd Empire. Et devinez qui en a l'idée ? Un certain Louis-Napoléon Bonaparte. Alors non, ce n'est pas une coïncidence, c'est le neveu de Napoléon 1er. Et comme son oncle, lui aussi, il veut devenir Empereur. Donc il applique la même méthode : un coup d'État ! Et voilà, en 1852, l'histoire se répète : un autre Bonaparte devient Empereur et prend le nom de Napoléon III (parce que «Napoléon II» était déjà pris, c'était le nom du fils de Napoléon. Mais ça, c'est une autre histoire.) Bref, Napoléon III garde le pouvoir pendant presque 20 ans, jusqu'en 1870. Cette année-là, il y a de fortes tensions entre la France et son voisin, la Prusse, autrement dit l'ancêtre de l'Allemagne. Et ces tensions finissent par déclencher une guerre. L'armée prussienne enchaîne les victoires, elle remporte bataille après bataille. Le 2 septembre 1870, l'armée française capitule après la défaite de Sedan (Sedan, c'est une petite ville du nord-est de la France). À l'issue de cette dernière bataille, Napoléon III est même capturé par les Allemands. Mais les députés français refusent cette capitulation. Ils décident de destituer Napoléon III et d'instaurer un nouveau régime pour continuer le combat contre la Prusse. C'est comme ça que la IIIème République est proclamée le 4 septembre, deux jours après la défaite de Sedan. Malheureusement, la nouvelle armée mise sur pied par les Républicains ne fait pas beaucoup mieux que les troupes de Napoléon III. Les défaites continuent. L'armée allemande conquiert les villes françaises les unes après les autres. La seule qui réussit encore à résister, c'est Paris où se trouve le Gouvernement de Défense provisoire. Il faut savoir qu'à cette époque, Paris était une des dernières capitales européennes qui était encore protégée par des remparts, des fortifications qui faisaient le tour de la ville. Alors l'armée allemande encercle la capitale française et commence à la bombarder pour faire céder les Parisiens. Mais ils tiennent bon, les Parisiens, ils résistent à l'ennemi pendant de longs mois ! Le gros problème, en plus des bombardements, c'est qu'ils sont complètement coupés du reste du pays. Ils n'ont pas de ravitaillements, de provisions pour survivre. En plus, l'hiver cette année-là est particulièrement rude. Il fait très froid. Donc les conditions de vie sont extrêmement difficiles. Les Parisiens sont au bord de la famine. Ils sont tellement affamés qu'ils se mettent à manger des rats. Sauf les plus riches qui, eux, ont droit à des animaux plus… «raffinés», disons, ou en tous cas exotiques. Le soir de Noël 1870, un restaurant chic parisien sert à ses clients du loup, de la girafe et de l'éléphant. Tous des anciens résidents du Jardin des plantes de Paris…

En plus de leurs écrasantes victoires militaires, les Prussiens se permettent quelques humiliations symboliques. Le 18 janvier 1871, ils se réunissent au château de Versailles pour déclarer officiellement la création de l'Empire allemand qui sera dirigé par le célèbre chancelier Otto von Bismarck. Côté français, on comprend qu'on ne pourra pas gagner cette guerre. Une grande partie du territoire français est à présent occupée par l'armée allemande. Alors des élections législatives sont organisées et elles sont gagnées par une majorité royaliste.

Mais le vrai vainqueur de ces élections, c'est Adolphe Thiers qui devient chef du pouvoir exécutif. Adolphe Thiers, c'est un des hommes politiques français les plus influents du XIXème siècle. C'est un vrai caméléon (pour le dire poliment…) : il a la capacité de s'adapter à chaque nouveau régime. Les régimes politiques changent mais Adolphe Thiers reste en place. C'est l'homme du compromis et un partisan de la paix. Et cette année-là, en 1871, il est au sommet de sa carrière. Les monarchistes ont confiance en lui et les Républicains l'acceptent aussi. D'ailleurs, ça vous semble peut-être bizarre qu'il y ait encore tellement de royalistes en France à cette époque alors qu'on est bien après l'exécution de Louis XVI. En fait, c'est surtout le cas en province, dans les petites villes et à la campagne. Là, ce sont souvent les notables, autrement dit les membres de la haute société, et l'Église qui donnent les consignes de vote. Eux, bien sûr, ils veulent un retour à l'ordre ancien donc à la monarchie. Au contraire, dans les grandes villes, notamment à Paris, les habitants rêvent d'une société nouvelle sans roi ni empereur. Le mot magique, c'est «République». Ah oui, une petite précision ici. Les «Républicains» de cette époque sont assez différents de la vision qu'on en a actuellement. Au XIXème siècle, les Républicains, ce sont les partisans d'un nouveau régime qui s'oppose à la monarchie. Donc ils incarnent un espoir de liberté et de progrès social. Les Républicains sont les progressistes de l'époque alors qu'aujourd'hui, en France et aux États-Unis, ils sont conservateurs. Donc si on simplifie, d'un côté, il y a la province qui est favorable aux idées monarchistes et qui veut signer la paix pour mettre fin à l'occupation allemande. Et de l'autre, il y a Paris qui se bat pour les valeurs républicaines et continue de résister à l'envahisseur. Forcément, quand la nouvelle majorité monarchiste de l'Assemblée vote l'armistice avec l'Allemagne le 28 janvier 1871, ça ne plaît pas du tout aux Parisiens. Et ce qui leur plaît encore moins, c'est quand les troupes allemandes reçoivent l'autorisation d'entrer dans Paris pour défiler sur les Champs-Élysées le 1er mars. (D'ailleurs, ça ne sera pas la seule fois que les Parisiens devront assister à ce spectacle. Apparemment, nos amis allemands aiment bien défiler sur les Champs-Élysées ! ).

En signant cet armistice, la France doit céder une partie de son territoire à l'Empire allemand : l'Alsace et la Lorraine, à l'est. Le pays doit aussi payer de lourdes indemnités de guerre et les frais d'occupation des troupes allemandes. Il faut savoir que c'est en grande partie à cause de cette guerre que le sentiment nationaliste et anti-allemand va se développer parmi les Français, jusqu'à atteindre son paroxysme en 1914. Cette défaite a vraiment été vécue comme une humiliation qu'il faudrait venger à tout prix. Heureusement, maintenant, on a les matchs de foot pour ça !

Mais revenons à nos amis Parisiens. Ils ont résisté avec courage pendant quatre mois. Ils ont fait beaucoup de sacrifices pour ne pas perdre cette guerre. Donc évidemment, ils sont révoltés par la décision de l'Assemblée. Ils critiquent les députés en disant que ce sont des «ruraux», des «culs-terreux». «Cul-terreux», c'est une insulte pour désigner un paysan, littéralement quelqu'un qui a le cul, les fesses couvertes de terre parce qu'il travaille dans les champs toute la journée. Et comme en province, la majorité des gens était des paysans, c'était une insulte que les Parisiens utilisaient pour se moquer des Provinciaux. D'ailleurs, elle est encore utilisée aujourd'hui. Cerise sur le gâteau, l'Assemblée prévoit de quitter Paris pour s'installer à Versailles, le symbole absolu de la Monarchie ! Elle vote aussi deux lois qui vont la rendre encore plus impopulaire aux yeux des Parisiens.

La première, c'est la fin du moratoire sur les effets de commerce et les loyers. Pendant la guerre, le gouvernement avait suspendu les dettes des commerçants et le paiement des loyers. Si vous ne pouviez pas payer votre loyer ou une dette, on n'avait pas le droit de vous mettre en prison. C'était un moyen de soutenir l'économie et les plus pauvres pour qu'ils ne se retrouvent pas à la rue. Mais là, le 10 mars, la nouvelle Assemblée met fin à ce moratoire pour favoriser les propriétaires, alors qu'une grande partie de la population urbaine est déjà dans une situation extrêmement précaire. Et le même jour, les députés votent la suppression du solde, du salaire des membres de la Garde nationale. Ça, c'est la 2nde décision qui va provoquer la colère des Parisiens. Mais pour comprendre ça, je dois d'abord vous expliquer ce qu'est la Garde nationale. La Garde nationale, ce n'est pas l'armée française. C'est une milice qui a été créée à Paris en 1789 pour protéger la Révolution face aux troupes royalistes. Les soldats de la Garde nationale n'étaient pas des soldats «professionnels» mais de simples citoyens qui voulaient se battre pour défendre les valeurs de la Révolution. D'autres milices similaires ont vu le jour dans les principales villes françaises, et elles ont fini par être regroupées sous le nom de Garde nationale. Mais le problème, c'est que cette Garde nationale a toujours été assez indépendante. Le pouvoir avait parfois du mal à la contrôler parce que ces «soldats-citoyens» défendaient leurs propres valeurs, qui n'étaient pas toujours alignées sur celles du régime en place. D'ailleurs, il est arrivé plusieurs fois que la Garde nationale se retourne contre lui. Paradoxalement, pendant la guerre franco-allemande, les Gardes nationaux sont assez peu mobilisés. Au début du conflit, Napoléon III ne leur fait pas confiance. Il préfère s'appuyer uniquement sur l'armée française. Pareil ensuite avec la nouvelle Assemblée. Et ça peut sembler absurde parce que rien qu'à Paris, à cette époque, il y a environ 350 000 gardes nationaux. Ah oui, «rien que», c'est comme «seulement» ou «uniquement». Au moment de ces évènements, il y a 350 000 gardes nationaux rien qu'à Paris. Une des raisons pour lesquelles il y a autant de Gardes nationaux, c'est qu'il est très difficile de trouver du travail. On est en pleine guerre, l'économie est dans un sale état et le chômage est élevé. Pour beaucoup d'hommes, rejoindre la Garde nationale est un des seuls moyens de gagner un peu d'argent. Attention, n'allez pas non plus croire que les gardes nationaux roulent sur l'or. «Rouler sur l'or», c'est une expression qui signifie «gagner beaucoup d'argent, être riche». Avec son solde, un garde national a de quoi acheter une salade par jour… C'est pas énorme mais c'est mieux que rien. Et faire partie de la Garde nationale, pour beaucoup d'hommes, c'est aussi un moyen d'exprimer sa citoyenneté, bien plus qu'avec le vote par exemple. C'est un moyen de se battre pour défendre les valeurs françaises. Bref, à Paris, il y a ces 350 000 gardes nationaux qui s'ennuient alors que la ville est encerclée par les troupes allemandes. Ils essayent de s'organiser pour aider les Parisiens. Ils se donnent des missions, par exemple s'occuper des blessés faits par les bombardements allemands. Ils sont très présents dans la vie des quartiers et plutôt appréciés des habitants.

Donc imaginez leur réaction quand ils apprennent que les Versaillais ont signé l'armistice. Ils ont l'impression qu'on ne leur a même pas donné leur chance. Et en plus, une des premières décisions de ce gouvernement pour faire des économies, c'est de supprimer leur solde, autrement dit leur salaire de soldat. Je vous ai dit que pour beaucoup d'hommes à cette époque, rejoindre la garde nationale est le seul moyen de gagner un peu d'argent. Donc là, à cause de cette décision, une grande partie d'entre eux perdent leur seule source de revenus. Forcément, les gardes nationaux commencent à voir les Versaillais d'un mauvais œil. À Paris, l'atmosphère est électrique. Il ne manque qu'une étincelle pour mettre le feu aux poudres. Vous connaissez cette expression : «mettre le feu aux poudres» ? Vous savez, avant, les armes à feu fonctionnaient avec de la poudre, par exemple les canons, on les chargeait avec de la poudre et un boulet, un projectile. On mettait le feu à cette poudre et ça provoquait une explosion qui projetait le boulet. C'est de là que vient l'expression «mettre le feu aux poudres» qui signifie «provoquer une situation explosive ou dangereuse». Et justement, vous allez voir que ce qui va mettre le feu aux poudres et déclencher le début de la Commune, c'est une histoire de canons. Mais avant de vous parler de cet évènement, résumons le contexte.

Nous sommes en mars 1871. La France vient de perdre la guerre contre l'Allemagne malgré la résistance des Parisiens qui ont tenu bon pendant de longs mois. Un nouveau gouvernement vient d'être élu avec une majorité monarchiste et le conservateur Adolphe Thiers à sa tête, alors que les Parisiens sont plutôt du côté des Républicains. Ce gouvernement signe l'armistice avec l'Allemagne, annonce qu'il va déménager à Versailles et prend des mesures économiques très impopulaires. Les Parisiens, en particulier les membres de la Garde nationale, se sentent trahis par leurs nouveaux représentants politiques. Ils vivent cette capitulation comme une humiliation. Bref, à Paris, la situation est explosive…

Tout bascule dans la nuit du 17 au 18 mars. Ça fait plusieurs semaines que des canons français sont stationnés au sommet de la butte Montmartre. Vous savez, c'est cette colline dans le nord de Paris sur laquelle il y a la basilique du Sacré-Cœur. À cette époque, la basilique n'existe pas encore. Il y a seulement des habitations. Les Gardes nationaux ont caché les canons là-bas pour que les soldats allemands ne les prennent pas quand ils sont entrés dans Paris pour défiler sur les Champs-Élysées.

Mais Adolphe Thiers ne veut pas laisser ces canons entre les mains des Parisiens. Il demande donc à l'armée d'aller discrètement les récupérer pendant la nuit. Le problème, c'est que l'opération prend plus de temps que prévu donc le matin, quand les Parisiens se réveillent, ils voient les soldats en train de voler leurs canons. Ça ne leur plaît pas du tout, d'autant plus qu'ils les ont achetés eux-mêmes, avec leur propre argent en participant à une souscription populaire. Une foule commence à se rassembler autour des soldats pour les dissuader de prendre les canons. Dans cette foule, il y a des femmes et des enfants, des habitants du quartier de Montmartre. Ils demandent aux soldats de laisser les canons. Ils leur offrent aussi à boire et à manger. Bref, ils fraternisent. Mais le général chargé de l'opération, le général Lecomte, il n'est pas aussi tendre que ses hommes. Lui, il compte mener à bien sa mission, peu importe le prix à payer.

Il demande à la foule de partir. Les gens refusent. Le ton monte. Alors, le général Lecomte ordonne à ses soldats de tirer. C'est à ce moment précis que tout bascule, que la révolution commence. Premièrement, parce que les Parisiens comprennent que le gouvernement est prêt à utiliser l'armée contre eux. Deuxièmement, parce que les soldats désobéissent à leur commandant, ils refusent de tirer sur la foule. C'est l'étincelle qui met le feu aux poudres. À cause de cette erreur stratégique d'Adolphe Thiers, l'insurrection parisienne commence. Pendant cette journée du 18 mars, la nouvelle se répand, se diffuse partout dans la ville. Les Parisiens apprennent que l'armée a essayé de voler leurs canons, et qu'un général a donné l'ordre à ses soldats de tirer sur la foule. En quelques heures, les rues se couvrent de barricades. C'était un réflexe que les Parisiens avaient souvent au XIXème siècle. Dès qu'il y avait des tensions, hop, des barricades ! D'ailleurs, c'est une des raisons pour lesquelles Napoléon III a fait construire des avenues très larges quand il a modernisé la capitale avec son célèbre architecte, le Baron Haussmann. Il se disait que ça faciliterait le maintien de l'ordre. Mais ce 18 mars 1871, ça n'empêche pas les insurgés de construire des barricades partout dans Paris. Dans l'après-midi, la tension monte encore d'un cran quand la foule capture et exécute deux généraux de l'armée, dont le général Lecomte (vous savez, celui qui a ordonné à ses soldats de tirer sur la foule). «Monter d'un cran», ça signifie «augmenter d'un niveau». La tension est montée d'un cran, elle a «augmenté d'un niveau». Adolphe Thiers et les députés comprennent que ça sent le roussi. Le «roussi», c'est l'odeur d'une chose qui est en train de brûler. Et «sentir le roussi», c'est une expression familière pour dire que la situation semble dangereuse, que quelque chose de grave est sur le point d'arriver. Avec ce début d'insurrection parisienne, ça sent le roussi pour le nouveau régime. Et depuis 1789, on ne prend pas ce genre d'évènements à la légère ! Donc Adolphe Thiers quitte Paris avec les autres membres du gouvernement pour aller se réfugier à Versailles. Et une grande partie de la bourgeoisie parisienne décide de faire la même chose quand elle voit ce qui se passe dans les rues.

Les insurgés se retrouvent donc maîtres de la capitale malgré eux, sans l'avoir vraiment voulu ni prévu. Ils se demandent comment s'organiser vu qu'il n'y a pas de leader désigné ni de parti politique pour prendre les rênes, prendre la direction des opérations. La seule force institutionnelle encore présente à Paris à ce moment-là, c'est la Garde nationale. C'est donc elle qui se retrouve au pouvoir le soir du 18 mars 1871. Son comité central s'installe à l'Hôtel de ville. Elle prend le nom de «Fédération» et ses soldats deviennent les «fédérés».

Bref, vous voyez que cette journée change pas mal de choses. À présent, l'ennemi des Parisiens, ce n'est plus l'armée allemande mais Adolphe Thiers et son assemblée de monarchistes, «les Versaillais» comme ils les appellent. C'est ce gouvernement qui a capitulé face à l'Allemagne, qui a utilisé son armée pour tenter de voler leurs canons et qui a fini par s'enfuir à Versailles. En face, c'est pareil. Le gouvernement ne compte pas laisser Paris aux insurgés. Adolphe Thiers exige le désarmement immédiat de la Garde nationale. Ce 18 mars 1871, les deux camps sont face à face, prêts à commencer une nouvelle bataille. C'est donc cette date que les historiens ont choisie comme point de départ pour la Commune de Paris.

#95 - La Commune : une guerre civile française (1) #95 - Die Kommune: Ein französischer Bürgerkrieg (1) #95 - The Commune: a French civil war (1) #95 - La Comuna: una guerra civil francesa (1) #95 - La Comune: una guerra civile francese (1) #第95回 「コミューン:フランスの内戦 (1) #95위 - 코뮌: 프랑스 내전 (1) #95 - De Commune: een Franse burgeroorlog (1) #95 - Komuna: francuska wojna domowa (1) #95 - A Comuna: uma guerra civil francesa (1) #95 - Коммуна: гражданская война во Франции (1) 第95章 公社:法国内战(1)

Salut à toutes et à tous ! Hi to all of you ! Hallo allemaal! Привет всем! Aujourd'hui, on va encore parler d'histoire mais, je vous rassure, pas de Napoléon (enfin, presque pas, promis !). اليوم ، ما زلنا نتحدث عن التاريخ ، لكني أؤكد لك ، لا نابليون (حسنًا ، تقريبًا لا ، أعدك!). Today, we are still going to talk about history but, I assure you, no Napoleon (well, almost not, I promise!). Vandaag gaan we het weer over geschiedenis hebben, maar ik verzeker je, niet over Napoleon (nou ja, bijna niet, dat beloof ik!). Hoje, ainda vamos falar de história, mas, garanto, nada de Napoleão (bem, quase não, eu juro!). Сегодня мы снова поговорим об истории, но, уверяю вас, не о Наполеоне (ну, почти нет, обещаю!). Je sais, ça fait trois épisodes d'affilée consacrés à un sujet historique (voire quatre, si on compte celui sur Socrate…). أعلم أن هذه ثلاث حلقات متتالية مخصصة لموضوع تاريخي (أو حتى أربع حلقات ، إذا عدت واحدة عن سقراط ...). I know, that's three episodes in a row devoted to a historical subject (or even four, if you count the one on Socrates…). Ik weet het, dat zijn drie afleveringen op rij gewijd aan een historisch onderwerp (of zelfs vier, als je die over Socrates meetelt...). Знаю, это три эпизода подряд, посвященные исторической теме (или даже четыре, если считать тот, что про Сократа...). Mais c'est parce que cette année, c'est une année un peu spéciale pour les Français. But that's because this year is a bit special for the French. Maar dat komt omdat dit jaar een beetje speciaal is voor de Fransen. Но это потому, что этот год для французов особенный. On commémore plusieurs grands anniversaires. We commemorate several great birthdays. Er worden een aantal belangrijke verjaardagen herdacht. Отмечается ряд крупных юбилеев. Comme vous le savez, il y a eu le bicentenaire de la mort de Napoléon. As you know, there was the bicentenary of Napoleon's death. Zoals u weet, was er de tweehonderdste verjaardag van de dood van Napoleon. Как вы знаете, в этот день отмечалось двухсотлетие со дня смерти Наполеона. Mais 2021, c'est aussi le 150ème anniversaire de la Commune. But 2021 is also the 150th anniversary of the Municipality. Maar 2021 is ook de 150e verjaardag van de Commune. Но 2021 год - это еще и 150-летие Коммуны. Alors, je suis à peu près sûr que vous connaissiez toutes et tous Napoléon, mais peut-être que vous n'avez jamais entendu parler de la Commune. So, I'm pretty sure you all know Napoleon, but maybe you've never heard of the Commune. Ik weet zeker dat jullie allemaal wel eens van Napoleon hebben gehoord, maar misschien nog nooit van de Commune. Я уверен, что вы все слышали о Наполеоне, но, возможно, никогда не слышали о Коммуне. On l'a brièvement évoquée dans l'épisode précédent, dans l'entretien avec l'historien Florent Vandepitte, en disant qu'Emmanuel Macron ne commémorerait pas cet anniversaire, contrairement au bicentenaire de Napoléon. ||brevemente|||||||||||||||||||||||| It was briefly mentioned in the previous episode, in the interview with historian Florent Vandepitte, saying that Emmanuel Macron would not commemorate this anniversary, unlike Napoleon's bicentenary. We hebben het in de vorige aflevering kort aangestipt, in het interview met historicus Florent Vandepitte, toen hij zei dat Emmanuel Macron deze verjaardag niet zou herdenken, in tegenstelling tot de tweehonderdste verjaardag van Napoleon. Pourtant, c'est un évènement très important de l'histoire de France : une guerre civile pendant laquelle les Parisiens se sont insurgés contre le pouvoir en place. However, it is a very important event in the history of France: a civil war during which the Parisians rose up against the power in place. Toch was het een zeer belangrijke gebeurtenis in de Franse geschiedenis: een burgeroorlog waarin Parijzenaars in opstand kwamen tegen de gevestigde macht. Enfin, pas tous les Parisiens, on va le voir… Ce conflit n'a duré que 72 jours, mais il a durablement marqué les esprits. ||||||||||||||||||de manera duradera||| Finally, not all Parisians, we will see… This conflict only lasted 72 days, but it left a lasting impression. Nou, niet alle Parijzenaars, zoals we zullen zien... Dit conflict duurde slechts 72 dagen, maar het liet een blijvende indruk achter. Karl Marx disait que c'était la 1ère révolution prolétarienne, une révolution qui devait en inspirer beaucoup d'autres. ||||||||proletaria|||||||| Karl Marx said that it was the 1st proletarian revolution, a revolution which was to inspire many others. Karl Marx noemde het de 1e proletarische revolutie, een revolutie die vele anderen zou inspireren. Un siècle et demi plus tard, les Gilets jaunes ont eux aussi rendu hommage à la Commune pendant leurs manifestations. A century and a half later, the yellow vests also paid tribute to the Municipality during their demonstrations. Anderhalve eeuw later brachten de Gilets jaunes tijdens hun demonstraties ook hulde aan de Commune.

Mais, comme Napoléon, la Commune ne fait pas l'unanimité . But, like Napoleon, the Commune is not unanimous. Maar net als Napoleon werd de Commune niet unaniem gesteund. En fait, c'est un sujet qui divise toujours les Français aujourd'hui. In fact, it is a subject that still divides the French today. Het is zelfs een onderwerp dat de Fransen vandaag de dag nog steeds verdeelt. À gauche, c'est une référence que les politiciens citent souvent dans leurs discours. On the left, it is a reference that politicians often cite in their speeches. Aan de linkerkant is het een referentie die politici vaak aanhalen in hun toespraken. Na esquerda, é uma referência que os políticos costumam citar em seus discursos. À droite, on estime que c'est un évènement anecdotique qui ne mérite aucune commémoration. ||||||||insignificante||||| On the right, it is considered to be an anecdotal event that does not deserve any commemoration. Rechts wordt het beschouwd als een anekdotische gebeurtenis die geen herdenking verdient. Alors, dans cet épisode, on va essayer de comprendre ce qui s'est passé à Paris pendant ces 72 jours qu'a duré la Commune. So, in this episode, we will try to understand what happened in Paris during these 72 days that the Commune lasted. In deze aflevering gaan we proberen te begrijpen wat er in Parijs gebeurde tijdens de 72 dagen van de Commune. Et ensuite, on verra quel héritage cet évènement a laissé aux Français. And then, we will see what legacy this event left to the French. En dan zullen we zien welke erfenis deze gebeurtenis voor de Fransen heeft achtergelaten.

Pour commencer, vous le savez, il faut remettre les choses dans leur contexte. To begin with, you know, you have to put things in context. Allereerst moeten we, zoals je weet, de dingen in hun context plaatsen. Comme je vous l'ai déjà dit dans un autre épisode, le XIXème siècle, c'est un siècle qui a été très intense au niveau politique pour les Français. As I already told you in another episode, the XIXth century, it is a century which was very intense at the political level for the French. Zoals ik in een andere aflevering al zei, was de 19e eeuw een zeer intense politieke eeuw voor de Fransen. Ils ont changé cinq fois de régime ! They changed their diet five times! Ze zijn vijf keer van dieet veranderd! Il ne faut pas croire que la démocratie se soit imposée durablement après la Révolution de 1789, loin de là ! We must not believe that democracy was imposed durably after the Revolution of 1789, far from it! Het is verre van waar dat democratie een vast gegeven werd na de Revolutie van 1789! Si vous avez écouté l'épisode sur Napoléon, vous savez qu'il a mis fin à la Révolution en instaurant un pouvoir autoritaire, d'abord avec le Consulat puis le 1er Empire. |||||||||||||||||estableciendo||||||||||| If you have listened to the episode on Napoleon, you know that he put an end to the Revolution by establishing an authoritarian power, first with the Consulate then the 1st Empire. Als je naar de aflevering over Napoleon hebt geluisterd, weet je dat hij een einde maakte aan de Revolutie door autoritaire macht te vestigen, eerst met het Consulaat en daarna het 1e Keizerrijk. On ne va pas entrer dans les détails mais globalement, même après sa mort, les Français ont continué de vivre sous des régimes autoritaires où ils avaient assez peu de libertés. We will not go into details, but overall, even after his death, the French continued to live under authoritarian regimes where they had relatively few freedoms. We zullen niet in detail treden, maar over het algemeen bleven de Fransen, zelfs na zijn dood, leven onder autoritaire regimes waarin ze relatief weinig vrijheden hadden.

À partir de 1852, un nouveau régime est mis en place : le 2nd Empire. From 1852, a new regime was put in place: the 2nd Empire. In 1852 werd een nieuw regime opgericht: het 2e Keizerrijk. Et devinez qui en a l'idée ? And guess who has the idea? Un certain Louis-Napoléon Bonaparte. A certain Louis-Napoléon Bonaparte. Alors non, ce n'est pas une coïncidence, c'est le neveu de Napoléon 1er. So no, it is not a coincidence, it is the nephew of Napoleon 1st. Et comme son oncle, lui aussi, il veut devenir Empereur. And like his uncle, he too wants to become Emperor. Donc il applique la même méthode : un coup d'État ! So he applies the same method: a coup d'état! Et voilà, en 1852, l'histoire se répète : un autre Bonaparte devient Empereur et prend le nom de Napoléon III (parce que «Napoléon II» était déjà pris, c'était le nom du fils de Napoléon. And now, in 1852, history repeats itself: another Bonaparte becomes Emperor and takes the name of Napoleon III (because "Napoleon II" was already taken, it was the name of Napoleon's son. Mais ça, c'est une autre histoire.) But that's another story.) Bref, Napoléon III garde le pouvoir pendant presque 20 ans, jusqu'en 1870. In short, Napoleon III retained power for almost 20 years, until 1870. Короче говоря, Наполеон III оставался у власти почти 20 лет, до 1870 года. Cette année-là, il y a de fortes tensions entre la France et son voisin, la Prusse, autrement dit l'ancêtre de l'Allemagne. |||||||||||||||||||el antecesor|| That year, there were strong tensions between France and its neighbor, Prussia, in other words the ancestor of Germany. Et ces tensions finissent par déclencher une guerre. And these tensions end up starting a war. И эта напряженность приводит к войне. L'armée prussienne enchaîne les victoires, elle remporte bataille après bataille. The Prussian army continues to win, it wins battle after battle. Het Pruisische leger won slag na slag. Прусская армия продолжает побеждать, она побеждает битву за битвой. Le 2 septembre 1870, l'armée française capitule après la défaite de Sedan (Sedan, c'est une petite ville du nord-est de la France). |||||||||Sedán||||||||||| On September 2, 1870, the French army capitulated after the defeat of Sedan (Sedan is a small town in northeastern France). À l'issue de cette dernière bataille, Napoléon III est même capturé par les Allemands. |Al final de|||||||||||| At the end of this last battle, Napoleon III was even captured by the Germans. Mais les députés français refusent cette capitulation. ||||||rendición But the French deputies refuse this capitulation. Ils décident de destituer Napoléon III et d'instaurer un nouveau régime pour continuer le combat contre la Prusse. |||destituir|||||||||||||| They decide to dismiss Napoleon III and set up a new regime to continue the fight against Prussia. C'est comme ça que la IIIème République est proclamée le 4 septembre, deux jours après la défaite de Sedan. This is how the Third Republic is proclaimed on September 4, two days after the defeat of Sedan. Malheureusement, la nouvelle armée mise sur pied par les Républicains ne fait pas beaucoup mieux que les troupes de Napoléon III. Unfortunately, the new army put together by the Republicans is not doing much better than the troops of Napoleon III. Helaas deed het nieuwe leger van de Republikeinen het niet veel beter dan de troepen van Napoleon III. К сожалению, новая армия, собранная республиканцами, не намного лучше, чем войска Наполеона III. Les défaites continuent. |Las derrotas continúan.| The defeats continue. L'armée allemande conquiert les villes françaises les unes après les autres. The German army conquers French towns one after the other. Немецкая армия покоряет французские города один за другим. La seule qui réussit encore à résister, c'est Paris où se trouve le Gouvernement de Défense provisoire. ||||||||||||||||provisional The only one that still manages to resist is Paris, where the provisional Defense Government is located. Il faut savoir qu'à cette époque, Paris était une des dernières capitales européennes qui était encore protégée par des remparts, des fortifications qui faisaient le tour de la ville. |||||||||||||||||||Murallas||||||||| You should know that at that time, Paris was one of the last European capitals which was still protected by ramparts, fortifications which circled the city. Alors l'armée allemande encercle la capitale française et commence à la bombarder pour faire céder les Parisiens. So the German army surrounded the French capital and began to bombard it to make the Parisians cede. Немецкая армия окружила французскую столицу и начала бомбардировать ее, чтобы парижане уступили. Mais ils tiennent bon, les Parisiens, ils résistent à l'ennemi pendant de longs mois ! But they hold out, the Parisians, they resist the enemy for long months! Le gros problème, en plus des bombardements, c'est qu'ils sont complètement coupés du reste du pays. The big problem, besides the bombings, is that they are completely cut off from the rest of the country. Ils n'ont pas de ravitaillements, de provisions pour survivre. ||||suministros|||| They have no supplies, no provisions to survive. Eles não têm suprimentos, nem provisões para sobreviver. En plus, l'hiver cette année-là est particulièrement rude. ||||||||duro In addition, the winter that year is particularly harsh. К тому же зима в этом году особенно суровая. Il fait très froid. It is very cold. Donc les conditions de vie sont extrêmement difficiles. So the living conditions are extremely difficult. Les Parisiens sont au bord de la famine. Parisians are on the verge of famine. Ils sont tellement affamés qu'ils se mettent à manger des rats. They are so hungry that they start to eat rats. Они настолько голодны, что начинают есть крыс. Sauf les plus riches qui, eux, ont droit à des animaux plus… «raffinés», disons, ou en tous cas exotiques. ||||||||||||refinados|||||| Except the richest who, for their part, have the right to more… “refined” animals, let's say, or at least exotic. Кроме самых богатых, которые, со своей стороны, имеют право на более… «изысканных» животных, скажем так, или хотя бы на экзотических. Le soir de Noël 1870, un restaurant chic parisien sert à ses clients du loup, de la girafe et de l'éléphant. |||||||||||||lobo|||||| On Christmas Eve 1870, a chic Parisian restaurant serves its customers wolf, giraffe and elephant. Na véspera de Natal de 1870, um restaurante parisiense chique serve seus clientes lobos, girafas e elefantes. Tous des anciens résidents du Jardin des plantes de Paris… All former residents of the Jardin des Plantes in Paris ... Allemaal voormalige bewoners van de Jardin des Plantes in Parijs...

En plus de leurs écrasantes victoires militaires, les Prussiens se permettent quelques humiliations symboliques. ||||aplastantes||||||||| In addition to their crushing military victories, the Prussians allow themselves some symbolic humiliations. Naast hun verpletterende militaire overwinningen gunden de Pruisen zichzelf ook een paar symbolische vernederingen. Помимо сокрушительных военных побед, пруссаки позволяют себе символические унижения. Le 18 janvier 1871, ils se réunissent au château de Versailles pour déclarer officiellement la création de l'Empire allemand qui sera dirigé par le célèbre chancelier Otto von Bismarck. On January 18, 1871, they meet at the Palace of Versailles to officially declare the creation of the German Empire which will be led by the famous Chancellor Otto von Bismarck. Côté français, on comprend qu'on ne pourra pas gagner cette guerre. On the French side, we understand that we will not be able to win this war. Aan de Franse kant begrijpen we dat we deze oorlog niet kunnen winnen. Une grande partie du territoire français est à présent occupée par l'armée allemande. Much of French territory is now occupied by the German army. Alors des élections législatives sont organisées et elles sont gagnées par une majorité royaliste. Then legislative elections are organized and they are won by a royalist majority. Em seguida, as eleições legislativas são organizadas e são vencidas por uma maioria monarquista.

Mais le vrai vainqueur de ces élections, c'est Adolphe Thiers qui devient chef du pouvoir exécutif. But the real winner of these elections is Adolphe Thiers who becomes head of the executive power. Adolphe Thiers, c'est un des hommes politiques français les plus influents du XIXème siècle. Adolphe Thiers is one of the most influential French politicians of the 19th century. C'est un vrai caméléon (pour le dire poliment…) : il a la capacité de s'adapter à chaque nouveau régime. |||||||educadamente|||||||||| He is a real chameleon (to put it politely ...): he has the ability to adapt to each new diet. Les régimes politiques changent mais Adolphe Thiers reste en place. The political regimes change but Adolphe Thiers remains in place. C'est l'homme du compromis et un partisan de la paix. ||||||partidario||| He is the man of compromise and a supporter of peace. Et cette année-là, en 1871, il est au sommet de sa carrière. And that year, in 1871, he was at the peak of his career. Les monarchistes ont confiance en lui et les Républicains l'acceptent aussi. The monarchists trust him and the Republicans accept him too. D'ailleurs, ça vous semble peut-être bizarre qu'il y ait encore tellement de royalistes en France à cette époque alors qu'on est bien après l'exécution de Louis XVI. Besides, it may seem odd to you that there were still so many royalists in France at that time when we are well after the execution of Louis XVI. En fait, c'est surtout le cas en province, dans les petites villes et à la campagne. In fact, this is especially the case in the provinces, in small towns and in the countryside. Dit is vooral het geval in de provincies, in kleine steden en op het platteland. Là, ce sont souvent les notables, autrement dit les membres de la haute société, et l'Église qui donnent les consignes de vote. There, it is often the notables, in other words the members of high society, and the Church who give the voting instructions. Eux, bien sûr, ils veulent un retour à l'ordre ancien donc à la monarchie. They, of course, want a return to the old order and therefore to the monarchy. Au contraire, dans les grandes villes, notamment à Paris, les habitants rêvent d'une société nouvelle sans roi ni empereur. On the contrary, in the big cities, in particular in Paris, the inhabitants dream of a new society without king or emperor. Le mot magique, c'est «République». The magic word is "Republic". Ah oui, une petite précision ici. Ah yes, a little clarification here. Les «Républicains» de cette époque sont assez différents de la vision qu'on en a actuellement. The "Republicans" of that time are quite different from what we see today. Au XIXème siècle, les Républicains, ce sont les partisans d'un nouveau régime qui s'oppose à la monarchie. In the 19th century, the Republicans were the partisans of a new regime which opposed the monarchy. Donc ils incarnent un espoir de liberté et de progrès social. So they embody a hope for freedom and social progress. Les Républicains sont les progressistes de l'époque alors qu'aujourd'hui, en France et aux États-Unis, ils sont conservateurs. The Republicans are the progressives of the time while today, in France and the United States, they are conservative. De Republikeinen waren de progressieven van die tijd, terwijl ze tegenwoordig, in Frankrijk en de Verenigde Staten, de conservatieven zijn. Donc si on simplifie, d'un côté, il y a la province qui est favorable aux idées monarchistes et qui veut signer la paix pour mettre fin à l'occupation allemande. So if we simplify, on the one hand, there is the province which is favorable to monarchist ideas and which wants to sign the peace to end the German occupation. Et de l'autre, il y a Paris qui se bat pour les valeurs républicaines et continue de résister à l'envahisseur. And on the other, there is Paris which fights for republican values and continues to resist the invader. Forcément, quand la nouvelle majorité monarchiste de l'Assemblée vote l'armistice avec l'Allemagne le 28 janvier 1871, ça ne plaît pas du tout aux Parisiens. Obviously, when the new monarchist majority in the Assembly voted for an armistice with Germany on January 28, 1871, Parisians did not like it at all. Et ce qui leur plaît encore moins, c'est quand les troupes allemandes reçoivent l'autorisation d'entrer dans Paris pour défiler sur les Champs-Élysées le 1er mars. And what they like even less is when German troops receive permission to enter Paris to parade on the Champs-Élysées on March 1. (D'ailleurs, ça ne sera pas la seule fois que les Parisiens devront assister à ce spectacle. (Besides, it will not be the only time that Parisians will have to attend this show. (Além disso, não será a única vez que os parisienses terão de assistir a este espetáculo. Apparemment, nos amis allemands aiment bien défiler sur les Champs-Élysées ! Al parecer|||||||||| Apparently, our German friends like to parade on the Champs-Élysées! Blijkbaar houden onze Duitse vrienden echt van marcheren over de Champs-Élysées! ). ).

En signant cet armistice, la France doit céder une partie de son territoire à l'Empire allemand : l'Alsace et la Lorraine, à l'est. |firmando|||||||||||||||||||| By signing this armistice, France must cede part of its territory to the German Empire: Alsace and Lorraine to the east. Le pays doit aussi payer de lourdes indemnités de guerre et les frais d'occupation des troupes allemandes. ||||||||||||gastos|||| The country also had to pay heavy war indemnities and the costs of occupying German troops. O país também deve pagar pesadas indenizações de guerra e os custos de ocupação das tropas alemãs. Il faut savoir que c'est en grande partie à cause de cette guerre que le sentiment nationaliste et anti-allemand va se développer parmi les Français, jusqu'à atteindre son paroxysme en 1914. |||||||||||||||||||||||||||||punto culminante| It is important to know that it is largely because of this war that the nationalist and anti-German feeling will develop among the French, until reaching its paroxysm in 1914. Cette défaite a vraiment été vécue comme une humiliation qu'il faudrait venger à tout prix. This defeat was truly experienced as a humiliation that should be avenged at all costs. Deze nederlaag werd echt gevoeld als een vernedering die koste wat kost gewroken moest worden. Heureusement, maintenant, on a les matchs de foot pour ça ! Fortunately, now we have the football matches for that! Gelukkig hebben we nu voetbalwedstrijden om precies dat te doen!

Mais revenons à nos amis Parisiens. But back to our Parisian friends. Ils ont résisté avec courage pendant quatre mois. They courageously resisted for four months. Ils ont fait beaucoup de sacrifices pour ne pas perdre cette guerre. They made a lot of sacrifices so as not to lose this war. Donc évidemment, ils sont révoltés par la décision de l'Assemblée. ||||indignados||||| So obviously, they are outraged by the decision of the Assembly. Ils critiquent les députés en disant que ce sont des «ruraux», des «culs-terreux». ||||||||||campesinos||| They criticize the deputies by saying that they are "rural", "culs-terreux". Ze bekritiseren parlementsleden door te zeggen dat ze "landelijk" en "klootzakken" zijn. «Cul-terreux», c'est une insulte pour désigner un paysan, littéralement quelqu'un qui a le cul, les fesses couvertes de terre parce qu'il travaille dans les champs toute la journée. |cubierto de tierra|||||||||||||culo|||||||||||||| "Ass-earthy" is an insult to designate a peasant, literally someone who has his ass, his buttocks covered with earth because he works in the fields all day. "Cul-terreux" is een scheldwoord dat wordt gebruikt om een boer te beschrijven, letterlijk iemand wiens billen bedekt zijn met aarde omdat hij de hele dag op het land werkt. "Cu-terra" é um insulto para designar um camponês, literalmente alguém que tem o rabo, as nádegas cobertas de terra porque trabalha no campo o dia todo. Et comme en province, la majorité des gens était des paysans, c'était une insulte que les Parisiens utilisaient pour se moquer des Provinciaux. And as in the provinces, the majority of people were peasants, it was an insult that the Parisians used to make fun of the Provincials. D'ailleurs, elle est encore utilisée aujourd'hui. Moreover, it is still used today. Cerise sur le gâteau, l'Assemblée prévoit de quitter Paris pour s'installer à Versailles, le symbole absolu de la Monarchie ! The icing on the cake, the Assembly plans to leave Paris to settle in Versailles, the absolute symbol of the Monarchy! Elle vote aussi deux lois qui vont la rendre encore plus impopulaire aux yeux des Parisiens. She also votes two laws that will make her even more unpopular in the eyes of Parisians.

La première, c'est la fin du moratoire sur les effets de commerce et les loyers. ||||||moratoria|||||||| The first is the end of the moratorium on negotiable instruments and rents. De eerste is het einde van het moratorium op handelspapier en huur. O primeiro é o fim da moratória sobre títulos e aluguéis. Pendant la guerre, le gouvernement avait suspendu les dettes des commerçants et le paiement des loyers. During the war, the government suspended merchant debts and rent payments. Tijdens de oorlog schortte de overheid de schulden en huurbetalingen van winkeliers op. Si vous ne pouviez pas payer votre loyer ou une dette, on n'avait pas le droit de vous mettre en prison. If you couldn't pay your rent or a debt, we weren't allowed to put you in jail. Als je je huur of schuld niet kon betalen, hadden ze niet het recht om je in de gevangenis te stoppen. Se você não pudesse pagar o aluguel ou uma dívida, não podia ir para a cadeia. Если вы не могли заплатить за квартиру или долг, они не имели права сажать вас в тюрьму. C'était un moyen de soutenir l'économie et les plus pauvres pour qu'ils ne se retrouvent pas à la rue. It was a way to support the economy and the poorest so that they do not end up on the streets. Это был способ поддержать экономику и самых бедных людей, чтобы они не оказались на улице. Mais là, le 10 mars, la nouvelle Assemblée met fin à ce moratoire pour favoriser les propriétaires, alors qu'une grande partie de la population urbaine est déjà dans une situation extrêmement précaire. ||||||||||||||||||||||||||||||extremadamente precaria But there, on March 10, the new Assembly put an end to this moratorium to favor owners, while a large part of the urban population is already in an extremely precarious situation. Но 10 марта новая Ассамблея отменила этот мораторий в пользу владельцев недвижимости, в то время как значительная часть городского населения и так находится в крайне бедственном положении. Et le même jour, les députés votent la suppression du solde, du salaire des membres de la Garde nationale. And the same day, the deputies vote the abolition of the balance, the salary of the members of the National Guard. Op dezelfde dag stemden de afgevaardigden voor het afschaffen van het loon en salaris van leden van de Nationale Garde. В тот же день депутаты проголосовали за отмену денежного довольствия и зарплаты членов Национальной гвардии. Ça, c'est la 2nde décision qui va provoquer la colère des Parisiens. This is the 2nd decision that will provoke the anger of Parisians. Mais pour comprendre ça, je dois d'abord vous expliquer ce qu'est la Garde nationale. But to understand this, I must first explain to you what the National Guard is. La Garde nationale, ce n'est pas l'armée française. The National Guard is not the French army. C'est une milice qui a été créée à Paris en 1789 pour protéger la Révolution face aux troupes royalistes. ||Milicia||||||||||||||| It is a militia which was created in Paris in 1789 to protect the Revolution against the royalist troops. Les soldats de la Garde nationale n'étaient pas des soldats «professionnels» mais de simples citoyens qui voulaient se battre pour défendre les valeurs de la Révolution. The soldiers of the National Guard were not "professional" soldiers but ordinary citizens who wanted to fight to defend the values of the Revolution. D'autres milices similaires ont vu le jour dans les principales villes françaises, et elles ont fini par être regroupées sous le nom de Garde nationale. Other similar militias sprang up in the main French towns, and they ended up being grouped together under the name of the National Guard. Andere soortgelijke milities ontstonden in de belangrijkste steden van Frankrijk en werden uiteindelijk gegroepeerd onder de naam Nationale Garde. Mais le problème, c'est que cette Garde nationale a toujours été assez indépendante. But the problem is that this National Guard has always been quite independent. Le pouvoir avait parfois du mal à la contrôler parce que ces «soldats-citoyens» défendaient leurs propres valeurs, qui n'étaient pas toujours alignées sur celles du régime en place. The power sometimes had difficulty in controlling it because these "soldier-citizens" defended their own values, which were not always aligned with those of the regime in place. De autoriteiten hadden soms moeite om hen te controleren omdat deze "burgersoldaten" hun eigen waarden verdedigden, die niet altijd overeenkwamen met die van het heersende regime. D'ailleurs, il est arrivé plusieurs fois que la Garde nationale se retourne contre lui. Moreover, it happened several times that the National Guard turned against him. Paradoxalement, pendant la guerre franco-allemande, les Gardes nationaux sont assez peu mobilisés. |||||||Guardias nacionales||||| Paradoxically, during the Franco-German war, the National Guards were not mobilized very much. Paradoxaal genoeg werden de Gardes Nationales tijdens de Frans-Pruisische oorlog niet in grote mate gemobiliseerd. Au début du conflit, Napoléon III ne leur fait pas confiance. At the start of the conflict, Napoleon III did not trust them. Il préfère s'appuyer uniquement sur l'armée française. He prefers to rely solely on the French army. Hij vertrouwt liever alleen op het Franse leger. Pareil ensuite avec la nouvelle Assemblée. The same then with the new Assembly. Et ça peut sembler absurde parce que rien qu'à Paris, à cette époque, il y a environ 350 000 gardes nationaux. And that may seem absurd because in Paris alone, at that time, there were around 350,000 national guards. E isso pode parecer absurdo porque só em Paris, naquela época, havia cerca de 350 mil guardas nacionais. Ah oui, «rien que», c'est comme «seulement» ou «uniquement». Ah yes, "just" is like "only" or "only". Au moment de ces évènements, il y a 350 000 gardes nationaux rien qu'à Paris. At the time of these events, there were 350,000 national guards in Paris alone. Ten tijde van deze gebeurtenissen waren er alleen al in Parijs 350.000 nationale bewakers. Une des raisons pour lesquelles il y a autant de Gardes nationaux, c'est qu'il est très difficile de trouver du travail. One of the reasons there are so many National Guardsmen is that it is very difficult to find work. On est en pleine guerre, l'économie est dans un sale état et le chômage est élevé. We are in the middle of a war, the economy is in a bad state and unemployment is high. Estamos en medio de una guerra, la economía es un desastre y el desempleo es alto. We zitten midden in een oorlog, de economie is een puinhoop en de werkloosheid is hoog. Pour beaucoup d'hommes, rejoindre la Garde nationale est un des seuls moyens de gagner un peu d'argent. For many men, joining the National Guard is one of the only ways to earn some money. Attention, n'allez pas non plus croire que les gardes nationaux roulent sur l'or. Be careful, do not believe that the National Guards are running on gold either. «Rouler sur l'or», c'est une expression qui signifie «gagner beaucoup d'argent, être riche». Rodar|||||||||||| "Roll on gold" is an expression that means "to earn a lot of money, to be rich". Avec son solde, un garde national a de quoi acheter une salade par jour… C'est pas énorme mais c'est mieux que rien. ||sueldo||||||||||||||||||| With his pay, a national guard has enough to buy a salad a day… It's not huge but it's better than nothing. Et faire partie de la Garde nationale, pour beaucoup d'hommes, c'est aussi un moyen d'exprimer sa citoyenneté, bien plus qu'avec le vote par exemple. And being part of the National Guard, for many men, is also a way of expressing one's citizenship, much more than by voting for example. C'est un moyen de se battre pour défendre les valeurs françaises. It is a way of fighting to defend French values. Bref, à Paris, il y a ces 350 000 gardes nationaux qui s'ennuient alors que la ville est encerclée par les troupes allemandes. ||||||||||se aburren||||||rodeada por|||| In short, in Paris, there are these 350,000 national guards who are bored while the city is surrounded by German troops. Kortom, er waren 350.000 verveelde National Guards in Parijs, terwijl de stad werd omsingeld door Duitse troepen. Ils essayent de s'organiser pour aider les Parisiens. They are trying to organize themselves to help the Parisians. Ils se donnent des missions, par exemple s'occuper des blessés faits par les bombardements allemands. They give themselves missions, for example to take care of the wounded made by the German bombardments. Ze stelden zichzelf missies, zoals het verzorgen van mensen die gewond waren geraakt door Duitse bombardementen. Ils sont très présents dans la vie des quartiers et plutôt appréciés des habitants. They are very present in the life of the districts and rather appreciated by the inhabitants.

Donc imaginez leur réaction quand ils apprennent que les Versaillais ont signé l'armistice. So imagine their reaction when they learn that the Versaillais signed the armistice. Ils ont l'impression qu'on ne leur a même pas donné leur chance. They feel like they haven't even been given a chance. Et en plus, une des premières décisions de ce gouvernement pour faire des économies, c'est de supprimer leur solde, autrement dit leur salaire de soldat. And in addition, one of the first decisions of this government to save money is to cut their pay, in other words their soldier's salary. Sterker nog, een van de eerste bezuinigingsbeslissingen van deze regering is het afschaffen van hun salaris, met andere woorden hun soldij. Je vous ai dit que pour beaucoup d'hommes à cette époque, rejoindre la garde nationale est le seul moyen de gagner un peu d'argent. I told you that for a lot of men in those days, joining the National Guard was the only way to make some money. Donc là, à cause de cette décision, une grande partie d'entre eux perdent leur seule source de revenus. So there, because of this decision, a large part of them lose their only source of income. Forcément, les gardes nationaux commencent à voir les Versaillais d'un mauvais œil. Obviously, the National Guards began to take a dim view of the Versaillese. À Paris, l'atmosphère est électrique. In Paris, the atmosphere is electric. Il ne manque qu'une étincelle pour mettre le feu aux poudres. ||||chispa|||||a las| All that's missing is a spark to ignite the powder. Er is alleen een vonk nodig om de lont te ontsteken. Só falta uma faísca para acender a pólvora. Vous connaissez cette expression : «mettre le feu aux poudres» ? Do you know this expression: "set fire to the powder"? Vous savez, avant, les armes à feu fonctionnaient avec de la poudre, par exemple les canons, on les chargeait avec de la poudre et un boulet, un projectile. |||||||||||pólvora||||||||||||||Bala de cañón|| You know, before, firearms worked with powder, for example cannons, we loaded them with powder and a ball, a projectile. On mettait le feu à cette poudre et ça provoquait une explosion qui projetait le boulet. This powder was set on fire and it caused an explosion which projected the ball. C'est de là que vient l'expression «mettre le feu aux poudres» qui signifie «provoquer une situation explosive ou dangereuse». This is where the expression "set fire to the powder" comes from, which means "to cause an explosive or dangerous situation". Et justement, vous allez voir que ce qui va mettre le feu aux poudres et déclencher le début de la Commune, c'est une histoire de canons. ||||||||||||||||||||Comuna||||| And precisely, you will see that what will ignite the powder and trigger the beginning of the Commune, it is a story of cannons. En je zult zien dat een verhaal over kanonnen de lont in het kruitvat stak en het begin van de Commune inluidde. Mais avant de vous parler de cet évènement, résumons le contexte. But before telling you about this event, let's summarize the context.

Nous sommes en mars 1871. We are in March 1871. La France vient de perdre la guerre contre l'Allemagne malgré la résistance des Parisiens qui ont tenu bon pendant de longs mois. France has just lost the war against Germany despite the resistance of the Parisians who held out for many months. Frankrijk heeft net de oorlog tegen Duitsland verloren, ondanks het verzet van de Parijzenaars, die maandenlang stand hielden. Un nouveau gouvernement vient d'être élu avec une majorité monarchiste et le conservateur Adolphe Thiers à sa tête, alors que les Parisiens sont plutôt du côté des Républicains. A new government has just been elected with a monarchist majority and the conservative Adolphe Thiers at its head, while the Parisians are more on the side of the Republicans. Ce gouvernement signe l'armistice avec l'Allemagne, annonce qu'il va déménager à Versailles et prend des mesures économiques très impopulaires. This government signs the armistice with Germany, announces that it will move to Versailles and takes very unpopular economic measures. Les Parisiens, en particulier les membres de la Garde nationale, se sentent trahis par leurs nouveaux représentants politiques. ||||||||||||traicionados||||| Parisians, in particular members of the National Guard, feel betrayed by their new political representatives. Ils vivent cette capitulation comme une humiliation. |||rendición||| They experience this surrender as a humiliation. Bref, à Paris, la situation est explosive… In short, in Paris, the situation is explosive ...

Tout bascule dans la nuit du 17 au 18 mars. Everything changes in the night of March 17 to 18. Alles veranderde in de nacht van 17 op 18 maart. Ça fait plusieurs semaines que des canons français sont stationnés au sommet de la butte Montmartre. ||||||||||||||colina| French cannons have been stationed at the top of the Butte Montmartre for several weeks. Vous savez, c'est cette colline dans le nord de Paris sur laquelle il y a la basilique du Sacré-Cœur. You know, it's this hill in the north of Paris on which there is the Basilica of the Sacred Heart. À cette époque, la basilique n'existe pas encore. At that time, the basilica did not yet exist. Il y a seulement des habitations. There are only dwellings. Les Gardes nationaux ont caché les canons là-bas pour que les soldats allemands ne les prennent pas quand ils sont entrés dans Paris pour défiler sur les Champs-Élysées. The National Guards hid the guns there so that the German soldiers would not take them when they entered Paris to march on the Champs-Élysées.

Mais Adolphe Thiers ne veut pas laisser ces canons entre les mains des Parisiens. But Adolphe Thiers does not want to leave these cannons in the hands of Parisians. Il demande donc à l'armée d'aller discrètement les récupérer pendant la nuit. He therefore asks the army to go discreetly to retrieve them during the night. Le problème, c'est que l'opération prend plus de temps que prévu donc le matin, quand les Parisiens se réveillent, ils voient les soldats en train de voler leurs canons. The problem is that the operation is taking longer than expected, so in the morning, when the Parisians wake up, they see the soldiers stealing their cannons. Ça ne leur plaît pas du tout, d'autant plus qu'ils les ont achetés eux-mêmes, avec leur propre argent en participant à une souscription populaire. |||||||||||||||||||||||suscripción popular| They don't like it at all, especially since they bought them themselves, with their own money by participating in a popular subscription. Une foule commence à se rassembler autour des soldats pour les dissuader de prendre les canons. A crowd begins to gather around the soldiers to dissuade them from taking the guns. Dans cette foule, il y a des femmes et des enfants, des habitants du quartier de Montmartre. In this crowd, there are women and children, residents of the Montmartre district. Ils demandent aux soldats de laisser les canons. They ask the soldiers to leave the cannons. Ils leur offrent aussi à boire et à manger. They also offer them food and drink. Bref, ils fraternisent. ||En resumen, fraternizan. In short, they fraternize. Mais le général chargé de l'opération, le général Lecomte, il n'est pas aussi tendre que ses hommes. |||encargado de||||||||||blando||| But the general in charge of the operation, General Lecomte, is not as tender as his men. Lui, il compte mener à bien sa mission, peu importe le prix à payer. He intends to carry out his mission, regardless of the price to pay. Он намерен выполнить свою миссию, чего бы ему это ни стоило.

Il demande à la foule de partir. He asks the crowd to leave. Les gens refusent. People refuse. Le ton monte. Tone up. Alors, le général Lecomte ordonne à ses soldats de tirer. So General Lecomte ordered his soldiers to shoot. Generaal Lecomte beval zijn soldaten te vuren. Генерал Леконт приказал своим солдатам открыть огонь. C'est à ce moment précis que tout bascule, que la révolution commence. It is at this precise moment that everything changes, that the revolution begins. Premièrement, parce que les Parisiens comprennent que le gouvernement est prêt à utiliser l'armée contre eux. First, because the Parisians understand that the government is ready to use the army against them. Deuxièmement, parce que les soldats désobéissent à leur commandant, ils refusent de tirer sur la foule. Second, because the soldiers disobey their commander, they refuse to shoot at the crowd. C'est l'étincelle qui met le feu aux poudres. |la chispa||||||polvos It is the spark that ignites the powder. À cause de cette erreur stratégique d'Adolphe Thiers, l'insurrection parisienne commence. Because of this strategic error of Adolphe Thiers, the Parisian insurrection begins. Pendant cette journée du 18 mars, la nouvelle se répand, se diffuse partout dans la ville. During this day of March 18, the news spreads, spreads throughout the city. Les Parisiens apprennent que l'armée a essayé de voler leurs canons, et qu'un général a donné l'ordre à ses soldats de tirer sur la foule. The Parisians learn that the army tried to steal their cannons, and that a general ordered his soldiers to shoot at the crowd. En quelques heures, les rues se couvrent de barricades. In a few hours, the streets were covered with barricades. C'était un réflexe que les Parisiens avaient souvent au XIXème siècle. It was a reflex that Parisians often had in the 19th century. Dès qu'il y avait des tensions, hop, des barricades ! As soon as there were tensions, hop, barricades! D'ailleurs, c'est une des raisons pour lesquelles Napoléon III a fait construire des avenues très larges quand il a modernisé la capitale avec son célèbre architecte, le Baron Haussmann. Moreover, this is one of the reasons why Napoleon III had very wide avenues built when he modernized the capital with its famous architect, Baron Haussmann. Il se disait que ça faciliterait le maintien de l'ordre. |||||||mantenimiento|| He thought that would make it easier to maintain order. Mais ce 18 mars 1871, ça n'empêche pas les insurgés de construire des barricades partout dans Paris. But this March 18, 1871, that did not prevent the insurgents from building barricades all over Paris. Dans l'après-midi, la tension monte encore d'un cran quand la foule capture et exécute deux généraux de l'armée, dont le général Lecomte (vous savez, celui qui a ordonné à ses soldats de tirer sur la foule). ||||||||nivel|||||||||||||||||||||||||||| In the afternoon, the tension rises again when the mob captures and executes two army generals, including General Lecomte (you know, the one who ordered his soldiers to shoot at the crowd). In de middag liepen de spanningen nog verder op toen de menigte twee generaals gevangen nam en executeerde, waaronder generaal Lecomte (je weet wel, degene die zijn soldaten het bevel gaf om op de menigte te schieten). «Monter d'un cran», ça signifie «augmenter d'un niveau». "Going up a notch" means "going up a level". La tension est montée d'un cran, elle a «augmenté d'un niveau». |||||nivel||||| The tension went up a notch, it "went up a level". Adolphe Thiers et les députés comprennent que ça sent le roussi. Adolphe Thiers and the deputies understand that it smells scorched. Adolphe Thiers y los diputados comprendieron que la situación se les estaba yendo de las manos. Adolphe Thiers en de hulpsheriffs begrepen dat de situatie uit de hand liep. Le «roussi», c'est l'odeur d'une chose qui est en train de brûler. |olor a quemado|||||||||| The "scorched" is the smell of something that is burning. Et «sentir le roussi», c'est une expression familière pour dire que la situation semble dangereuse, que quelque chose de grave est sur le point d'arriver. And "smell the scorch" is a colloquial expression to say that the situation looks dangerous, that something bad is about to happen. Avec ce début d'insurrection parisienne, ça sent le roussi pour le nouveau régime. With this beginning of the Parisian insurrection, it smells scorched for the new regime. Et depuis 1789, on ne prend pas ce genre d'évènements à la légère ! And since 1789, this kind of event has not been taken lightly! E desde 1789, esse tipo de evento não é considerado levianamente! Donc Adolphe Thiers quitte Paris avec les autres membres du gouvernement pour aller se réfugier à Versailles. So Adolphe Thiers left Paris with the other members of the government to take refuge in Versailles. Assim, Adolphe Thiers deixou Paris com os outros membros do governo para se refugiar em Versalhes. Et une grande partie de la bourgeoisie parisienne décide de faire la même chose quand elle voit ce qui se passe dans les rues. And a large part of the Parisian bourgeoisie decides to do the same when they see what is happening in the streets. En een groot deel van de Parijse bourgeoisie besloot hetzelfde te doen toen ze zagen wat er in de straten gebeurde.

Les insurgés se retrouvent donc maîtres de la capitale malgré eux, sans l'avoir vraiment voulu ni prévu. The insurgents therefore find themselves masters of the capital in spite of themselves, without having really wanted or planned it. Ils se demandent comment s'organiser vu qu'il n'y a pas de leader désigné ni de parti politique pour prendre les rênes, prendre la direction des opérations. They wonder how to organize themselves since there is no designated leader or political party to take the reins, to take the direction of operations. Ze vragen zich af hoe ze zich moeten organiseren, aangezien er geen leider of politieke partij is aangewezen om de teugels in handen te nemen en de activiteiten te leiden. Они задаются вопросом, как организовать свою работу, учитывая, что нет ни назначенного лидера, ни политической партии, которая могла бы взять бразды правления и руководить операциями. La seule force institutionnelle encore présente à Paris à ce moment-là, c'est la Garde nationale. The only institutional force still present in Paris at that time was the National Guard. C'est donc elle qui se retrouve au pouvoir le soir du 18 mars 1871. It was therefore she who found herself in power on the evening of March 18, 1871. Son comité central s'installe à l'Hôtel de ville. Its central committee moved to the Town Hall. Elle prend le nom de «Fédération» et ses soldats deviennent les «fédérés». It takes the name of "Federation" and its soldiers become the "federates".

Bref, vous voyez que cette journée change pas mal de choses. In short, you see that this day changes a lot of things. À présent, l'ennemi des Parisiens, ce n'est plus l'armée allemande mais Adolphe Thiers et son assemblée de monarchistes, «les Versaillais» comme ils les appellent. Now the enemy of the Parisians is no longer the German army but Adolphe Thiers and his assembly of monarchists, "the Versaillais" as they call them. Nu was de vijand van de Parijzenaars niet langer het Duitse leger maar Adolphe Thiers en zijn groep monarchisten, "de Versaillais" zoals ze hen noemden. C'est ce gouvernement qui a capitulé face à l'Allemagne, qui a utilisé son armée pour tenter de voler leurs canons et qui a fini par s'enfuir à Versailles. |||||se rindió ante|||||||||||||||||||||| It was this government which capitulated to Germany, which used its army to try to steal their guns and which ended up fleeing to Versailles. En face, c'est pareil. Opposite, it's the same. Le gouvernement ne compte pas laisser Paris aux insurgés. The government does not intend to leave Paris to the insurgents. Adolphe Thiers exige le désarmement immédiat de la Garde nationale. ||||desarme inmediato||||| Adolphe Thiers demands the immediate disarmament of the National Guard. Ce 18 mars 1871, les deux camps sont face à face, prêts à commencer une nouvelle bataille. This March 18, 1871, the two camps are face to face, ready to start a new battle. C'est donc cette date que les historiens ont choisie comme point de départ pour la Commune de Paris. It is therefore this date that historians have chosen as the starting point for the Paris Commune. Historici hebben deze datum daarom gekozen als startpunt voor de Parijse Commune.