×

Nous utilisons des cookies pour rendre LingQ meilleur. En visitant le site vous acceptez nos Politique des cookies.


image

InnerFrench - Vol. 1, #86 - Les effets psychologiques du confinement (1)

#86 - Les effets psychologiques du confinement (1)

Salut à toutes et à tous ! Je suis ravi de vous retrouver pour ce nouvel épisode qui, comme d'habitude, arrive en retard ! Vous avez sûrement remarqué que cette année, le rythme de publication a été, comment dire, assez irrégulier… Je pense publier un épisode fin décembre pour faire le bilan de cette année 2020. Il me semble que je faisais ça, au début du podcast. Je faisais le bilan, j'annonçais mes plans pour l'année suivante, je donnais des conseils de productivité. C'est drôle, quand je vois le titre de certains anciens épisodes, je me demande si c'est vraiment moi qui l'ai fait. Parce que moi, cette année, je suis tout sauf productif. Je suis devenu le champion de la procrastination ! Heureusement, je me suis trouvé quelques bonnes excuses, je vous en parlerai dans cet épisode bilan dans quelques semaines.

Mais je peux déjà vous dire que la meilleure de ces excuses pour justifier ma procrastination, c'est évidemment le covid ! Alors, bon, j'ai pas de chance, je suis pas tombé malade. Si j'étais tombé malade, j'aurais pu être en arrêt maladie pendant quelques semaines et rester au lit sans culpabiliser. Ah oui, «être en arrêt maladie», c'est l'expression officielle qu'on utilise en entreprise quand un employé est malade et qu'il ne vient pas au travail. «Un arrêt», vous savez, c'est une pause, un stop, comme «un arrêt de bus» par exemple. Bref, je plaisante bien sûr. J'ai beaucoup chance de ne pas être tombé malade, je touche du bois pour que ça continue. Et comme je le répète à chaque nouvel épisode cette année, j'espère que vous et vos proches êtes aussi en bonne santé.

Aujourd'hui, après les mois qu'on a passés en confinement, on se rend compte que le covid ne représente pas seulement un risque sanitaire. C'est aussi un risque pour notre santé mentale. Des experts du très sérieux British Medical Journal estiment que l'impact mental de la pandémie va probablement durer plus longtemps que son impact sanitaire.

Alors, je sais, je vous avais promis de ne pas faire d'épisode sur le covid. Mais comme j'hésitais entre plusieurs sujets, je vous ai envoyé un petit sondage par email et vous avez choisi celui-ci. Et je vous comprends. J'imagine que vous avez peut-être remarqué quelques changements qui vous inquiètent. Peut-être que certains d'entre vous ont des idées noires. «Avoir des idées noires», c'est une expression pour dire «être déprimé», «être démoralisé». Peut-être que vous n'avez pas d'énergie, que vous avez envie de dormir tout le temps. Et même sans parler de symptômes aussi extrêmes, peut-être que vous avez des problèmes de concentration, une baisse de motivation. Ou peut-être tout simplement que vous avez peur, peur pour votre santé, peur pour vos proches, peur pour l'avenir.

Ce sont des problèmes qui nous touchent toutes et tous, donc je comprends que vous ayez choisi ce sujet. Et vous avez raison, c'est important d'en parler. Vous allez voir que si vous avez ce genre de problème en ce moment, vous n'êtes pas les seuls et qu'il existe des solutions. Alors j'espère que cet épisode vous aidera à mieux comprendre vos émotions ou réactions pendant le confinement, et surtout à prendre soin de votre santé mentale jusqu'à la fin de cette pandémie. Ah oui et puis, accessoirement, on va faire un peu de français ! On va apprendre du vocabulaire très utile, par exemple sur les émotions.

En plus, j'étais assez content que vous choisissiez le sujet parce que je déteste prendre des décisions donc ça me facilite la vie quand vous le faites à ma place ! Du coup, je pense continuer d'organiser des sondages régulièrement. Si vous voulez y participer, il faut vous inscrire à la liste email sur innerfrench.com.

Avant de commencer, je voudrais avoir une pensée pour les personnes qui sont mortes du covid. Elles sont déjà plus d'un million quatre cent mille. C'est facile d'oublier que derrière ces chiffres, il y a des individus. D'ailleurs, j'imagine que parmi vous, certains ont perdu une personne chère à cause de la maladie. Donc même si on va se concentrer sur les effets psychologiques du covid dans cet épisode, n'oublions pas qu'il faut d'abord et surtout prévenir le risque sanitaire en portant un masque, en respectant les gestes-barrières, la distanciation sociale et en se lavant les mains régulièrement.

À l'école, quand on étudiait un évènement historique, par exemple une guerre, je me demandais toujours pourquoi les habitants n'avaient pas fui leur pays avant le début du conflit. Je me disais : «Mais, c'était évident qu'une guerre approchait ! Pourquoi les gens sont restés chez eux à attendre les bombardements au lieu de quitter le pays ?» Ma conclusion, c'était qu'à l'époque de ces guerres, par exemple la 1ère et la 2nde guerres mondiales, les gens avaient un moins bon accès à l'information que nous aujourd'hui.

Mais maintenant que j'ai vécu une pandémie mondiale, je comprends que c'est loin d'être si évident.

Déjà, quand on vit ce genre d'évènement, on ne voit pas les choses aussi clairement que quand les historiens l'analysent ensuite ! On ne sait pas vraiment quand ni comment il commence. Même dans le cas d'une guerre, il y a une déclaration de guerre avec une date officielle, mais les causes qui ont conduit à ce conflit sont bien plus anciennes. Donc les historiens définissent les dates de ces évènements de manière disons, symbolique, mais, en réalité, pour les personnes qui les ont vécus, qui ont vécu ces évènements, le début et la fin ne sont pas aussi clairement établis. Par exemple, avec le covid, il est impossible de dire quand le virus a vraiment commencé à se propager. Le consensus scientifique était de dire que la pandémie avait démarré à Wuhan en Chine en décembre 2019. Mais depuis, il y a d'autres experts qui ont trouvé des traces du virus en Espagne, en Italie et en France plusieurs mois avant cette date.

Ensuite, et c'est ça, le plus important, quand on vit un évènement comme celui-ci, on met du temps à réaliser ce qui est en train de se passer. D'ailleurs, notre première réaction, c'est souvent le déni. On refuse de croire ce qui nous arrive. On est tellement ancrés dans notre vie quotidienne, absorbés par nos habitudes et nos petits problèmes, qu'on n'est pas en mesure d'imaginer un tel bouleversement. Au début, on a cru que le covid resterait à Wuhan. Et puis, quand le virus a commencé à se propager dans d'autres régions chinoises, on est restés convaincus qu'il n'irait pas plus loin. Bah oui, normal, on s'est dit : le covid n'a pas de passeport donc il ne passera pas les frontières de la Chine… Ah oui, petite précision. Quand je dis «on», ici, je fais référence aux responsables politiques et à certains médias des pays occidentaux, en Europe et en Amérique. Je ne sais pas exactement comment les gouvernements d'autres pays ont réagi.

En France, par exemple, le 6 mars, le Président Emmanuel Macron et sa femme sont allés voir une pièce de théâtre. Le 6 mars, il y avait déjà des dizaines de décès liés au covid en France. Notre voisin, l'Italie, était dans une situation critique. Emmanuel Macron lui-même avait déclaré quelques jours plus tôt qu'une épidémie était en train d'arriver et qu'elle pourrait durer des semaines voire des mois. Malgré tout, ce vendredi-là, il est allé au théâtre et il a écrit sur Twitter «La vie continue. Il n'y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie.» Quelques jours après cette déclaration, Emmanuel Macron et son gouvernement ont décidé de confiner tout le pays.

Évidemment, le Président Macron n'est pas un cas isolé. Il y a d'autres responsables politiques qui sont allés bien plus loin dans leur déni des dangers du covid. D'ailleurs, ils sont souvent tombés malades peu de temps après…

Mais quand on voit que même nos dirigeants, des gens qui sont entourés des meilleurs experts, quand on voit que même ces personnes attendent d'être dos au mur pour réagir, comment voulez-vous que les citoyens prennent ce virus au sérieux ? Ah oui, là j'ai utilisé l'expression «être dos au mur». C'est une expression assez universelle, c'est exactement la même en anglais. Quand vous êtes «dos au mur», vous êtes forcés d'agir, vous n'avez plus d'autres choix, vous ne pouvez plus reculer. Certains dirigeants politiques ont attendu que leur pays soit dos au mur avant de prendre des mesures pour ralentir la pandémie. Bon, dans le cas d'Emmanuel Macron, c'était peut-être parce qu'il y avait des élections municipales la semaine suivante et qu'il voulait convaincre les Français qu'ils pouvaient sortir sans danger pour aller voter. Bref, que ce soit par manque de lucidité ou par cynisme, cette sortie au théâtre n'était pas une bonne idée.

Mais bon, on ne va pas faire de politique. Certains auditeurs trouvent déjà que j'en parle trop souvent ! Et c'est facile de jeter la pierre à nos dirigeants, mais moi aussi, je suis tombé dans le piège du déni. J'ai vu ce qui se passait en Chine. J'ai vu à quelle vitesse le virus se propageait en Italie, en Espagne et en France. Mais je me disais : «Oh, en Pologne, il y a moins d'habitants et de touristes, la situation ne va pas être aussi catastrophique.» Évidemment, une semaine plus tard, le gouvernement polonais a lui aussi décrété un confinement général. Et c'est seulement à ce moment-là que j'ai eu un électrochoc, que j'ai compris. Moi qui me considère comme quelqu'un d'assez rationnel et de très intelligent, eh bien là, j'ai eu la preuve du contraire. Jusqu'au dernier moment, j'étais convaincu que ma vie ne serait pas affectée par le covid.

Donc voilà, ça, ce n'est pas vraiment un effet psychologique du confinement, mais plutôt une chose dont j'ai pris conscience grâce à cet évènement : notre capacité à nier un danger qui nous menace.

Évidemment, ça dépend des personnes. Je suis sûr que certains d'entre vous ont pris la menace du covid très au sérieux dès les premiers signes et que vous vous y êtes mieux préparés que moi. On a tous vu ces gens qui achetaient des caddies entiers de papier toilette avant le confinement. Bon, ça non plus, ce n'était pas toujours rationnel. Mais au moins, maintenant, ils ont du papier toilette pour les trois prochaines années !

Bref, quand les gens ont commencé à être obligés de se confiner, le déni a fait place à la peur. Vu que les gouvernements prenaient des mesures aussi drastiques, on a compris que ce virus n'était pas comme les autres. On a commencé à avoir peur pour notre santé et pour celle de nos proches. Chaque jour dans les médias, on voyait le nombre de morts qui augmentait de plus en plus vite. On recevait des informations contradictoires sur le taux de mortalité du virus. On voyait les hôpitaux qui n'avaient pas assez de lits de réanimation pour tous les malades, les médecins obligés de choisir qui sauver et qui laisser dans le couloir. C'est à ce moment-là qu'Emmanuel Macron a annoncé aux Français : «nous sommes en guerre»

#86 - Les effets psychologiques du confinement (1) #86 - Die psychologischen Auswirkungen von Containment (1) #86 - The psychological effects of confinement (1) #86 - Los efectos psicológicos del confinamiento (1) #86 - Gli effetti psicologici del confino (1) #第86回 「監禁の心理的影響 (1) #86 - De psychologische effecten van opsluiting (1) #86 - Psychologiczne skutki uwięzienia (1) #86 - Os efeitos psicológicos do confinamento (1) #86 - Психологические последствия заключения (1) #86 - Hapsetmenin psikolojik etkileri (1) #86 - 禁闭的心理影响 (1) 第86章 坐月子的心理影響(1)

Salut à toutes et à tous ! Hi to all of you ! Je suis ravi de vous retrouver pour ce nouvel épisode qui, comme d'habitude, arrive en retard ! ||erfreut||||||||||||| I am delighted to see you again for this new episode which, as usual, arrives late! Estou muito feliz em vê-lo novamente para este novo episódio que, como sempre, chega tarde! Я рад снова быть с вами в этой последней серии, которая, как обычно, выходит с опозданием! Vous avez sûrement remarqué que cette année, le rythme de publication a été, comment dire, assez irrégulier… Je pense publier un épisode fin décembre pour faire le bilan de cette année 2020. Sie haben sicherlich bemerkt, dass die Veröffentlichungsrate in diesem Jahr eher unregelmäßig war. Ich denke, Ende Dezember eine Episode zu veröffentlichen, um eine Bestandsaufnahme dieses Jahres 2020 vorzunehmen. You have surely noticed that this year, the rate of publication has been, how to say, rather irregular… I think to publish an episode at the end of December to take stock of this year 2020. Certamente já repararam que este ano a taxa de publicação tem sido, digamos, bastante irregular ... Acho que vou publicar um episódio no final de dezembro para fazer um balanço deste ano de 2020. Il me semble que je faisais ça, au début du podcast. Es scheint mir, dass ich dies zu Beginn des Podcasts getan habe. It seems to me that I was doing that at the start of the podcast. Je faisais le bilan, j'annonçais mes plans pour l'année suivante, je donnais des conseils de productivité. Ich habe Bilanz gezogen, meine Pläne für das nächste Jahr angekündigt und Produktivitätsratschläge gegeben. I took stock, I announced my plans for the following year, I gave productivity advice. C'est drôle, quand je vois le titre de certains anciens épisodes, je me demande si c'est vraiment moi qui l'ai fait. Es ist lustig, wenn ich die Titel einiger alter Episoden sehe, frage ich mich, ob ich es wirklich getan habe. It's funny, when I see the titles of some old episodes, I wonder if I really did it. Забавно, но когда я вижу названия некоторых старых эпизодов, я думаю, действительно ли я это сделал. Parce que moi, cette année, je suis tout sauf productif. Weil ich dieses Jahr alles andere als produktiv bin. Because I, this year, am anything but productive. Porque eu, este ano, não sou nada produtivo. Потому что в этом году я не отличаюсь продуктивностью. Je suis devenu le champion de la procrastination ! Ich bin der Verfechter des Aufschubs geworden! I have become the champion of procrastination! Heureusement, je me suis trouvé quelques bonnes excuses, je vous en parlerai dans cet épisode bilan dans quelques semaines. Glücklicherweise habe ich einige gute Ausreden gefunden, die ich Ihnen in dieser Rezension in ein paar Wochen erzählen werde. Fortunately, I found myself some good excuses, I will tell you about it in this review episode in a few weeks. К счастью, я придумал несколько хороших оправданий, о которых расскажу вам в этом обзорном эпизоде через несколько недель.

Mais je peux déjà vous dire que la meilleure de ces excuses pour justifier ma procrastination, c'est évidemment le covid ! Aber ich kann Ihnen bereits sagen, dass die beste dieser Ausreden, um meinen Aufschub zu rechtfertigen, offensichtlich die Covid ist! But I can already tell you that the best of these excuses to justify my procrastination is obviously the covid! Alors, bon, j'ai pas de chance, je suis pas tombé malade. Also, ich habe kein Glück, ich bin nicht krank geworden. So, well, I'm out of luck, I didn't get sick. Si j'étais tombé malade, j'aurais pu être en arrêt maladie pendant quelques semaines et rester au lit sans culpabiliser. Wenn ich krank geworden wäre, hätte ich ein paar Wochen krankgeschrieben sein und im Bett bleiben können, ohne mich schuldig zu fühlen. If I had fallen ill, I could have been on sick leave for a few weeks and stayed in bed without feeling guilty. Als ik ziek was geworden, had ik me een paar weken ziek kunnen melden en in bed kunnen blijven zonder me schuldig te voelen. Se eu tivesse ficado doente, poderia ter ficado em licença médica por algumas semanas e ficado na cama sem me sentir culpado. Ah oui, «être en arrêt maladie», c'est l'expression officielle qu'on utilise en entreprise quand un employé est malade et qu'il ne vient pas au travail. Oh ja, „krankgeschrieben sein“ ist der offizielle Ausdruck, der in einem Unternehmen verwendet wird, wenn ein Mitarbeiter krank ist und nicht zur Arbeit kommt. Oh yes, “being on sick leave” is the official expression used in a company when an employee is sick and does not come to work. «Un arrêt», vous savez, c'est une pause, un stop, comme «un arrêt de bus» par exemple. «Ein Halt», wissen Sie, ist eine Pause, ein Stop, wie z.B. «eine Bushaltestelle». “A stop”, you know, is a break, a stop, like “a bus stop” for example. "Een halte", weet je, is een pauze, een halt, zoals "een bushalte" bijvoorbeeld. Bref, je plaisante bien sûr. Aber im Ernst, ich mache nur Spaß. Anyway, I'm kidding of course. J'ai beaucoup chance de ne pas être tombé malade, je touche du bois pour que ça continue. Ich habe viel Glück gehabt, nicht krank geworden zu sein, ich klopfe auf Holz, dass es so bleibt. I'm very lucky not to have fallen ill, I touch wood to keep it going. Ik heb veel geluk gehad dat ik niet ziek ben geworden en ik zal duimen dat dat zo blijft. Et comme je le répète à chaque nouvel épisode cette année, j'espère que vous et vos proches êtes aussi en bonne santé. Und wie ich jedes Jahr mit jeder neuen Folge wiederhole, hoffe ich, dass auch Sie und Ihre Lieben gesund sind. And as I repeat with every new episode this year, I hope you and your loved ones are healthy too.

Aujourd'hui, après les mois qu'on a passés en confinement, on se rend compte que le covid ne représente pas seulement un risque sanitaire. Heute, nach den Monaten, die wir in Haft verbracht haben, stellen wir fest, dass Covid nicht nur ein Gesundheitsrisiko darstellt. Today, after the months we spent in confinement, we realize that covid does not only represent a health risk. C'est aussi un risque pour notre santé mentale. Es ist auch ein Risiko für unsere geistige Gesundheit. It is also a risk for our mental health. Des experts du très sérieux British Medical Journal estiment que l'impact mental de la pandémie va probablement durer plus longtemps que son impact sanitaire. Experten des sehr ernsthaften British Medical Journal glauben, dass die psychischen Auswirkungen der Pandemie wahrscheinlich länger anhalten als die gesundheitlichen Auswirkungen. Experts from the very serious British Medical Journal believe that the mental impact of the pandemic is likely to last longer than its health impact.

Alors, je sais, je vous avais promis de ne pas faire d'épisode sur le covid. Also, ich weiß, ich habe dir versprochen, dass ich keine Covid-Episode machen würde. So, I know, I promised you I wouldn't do a covid episode. Mais comme j'hésitais entre plusieurs sujets, je vous ai envoyé un petit sondage par email et vous avez choisi celui-ci. Da ich jedoch zwischen mehreren Themen gezögert habe, habe ich Ihnen eine kleine Umfrage per E-Mail gesendet, und Sie haben diese ausgewählt. But as I was hesitating between several subjects, I sent you a small survey by email and you chose this one. Et je vous comprends. Und ich verstehe dich. And I understand you. J'imagine que vous avez peut-être remarqué quelques changements qui vous inquiètent. Ich kann mir vorstellen, dass Sie einige Änderungen bemerkt haben, die Sie beunruhigen. I imagine you may have noticed a few changes that are worrying you. Peut-être que certains d'entre vous ont des idées noires. Vielleicht haben einige von Ihnen dunkle Gedanken. Maybe some of you are having dark thoughts. «Avoir des idées noires», c'est une expression pour dire «être déprimé», «être démoralisé». “Having dark thoughts” is an expression for “being depressed”, “being demoralized”. Peut-être que vous n'avez pas d'énergie, que vous avez envie de dormir tout le temps. Maybe you have no energy, you want to sleep all the time. Et même sans parler de symptômes aussi extrêmes, peut-être que vous avez des problèmes de concentration, une baisse de motivation. ||||||||||||||||||Rückgang|| Und selbst ohne über solch extreme Symptome zu sprechen, haben Sie möglicherweise Probleme, sich zu konzentrieren, schlechte Motivation. And even without talking about such extreme symptoms, maybe you have trouble concentrating, poor motivation. Ou peut-être tout simplement que vous avez peur, peur pour votre santé, peur pour vos proches, peur pour l'avenir. Or maybe you are just afraid, afraid for your health, afraid for those close to you, afraid for the future.

Ce sont des problèmes qui nous touchent toutes et tous, donc je comprends que vous ayez choisi ce sujet. Dies sind Themen, die uns alle betreffen, daher verstehe ich, dass Sie dieses Thema gewählt haben. These are issues that affect us all, so I understand that you have chosen this topic. Et vous avez raison, c'est important d'en parler. Und Sie haben Recht, es ist wichtig, darüber zu sprechen. And you're right, it's important to talk about it. Vous allez voir que si vous avez ce genre de problème en ce moment, vous n'êtes pas les seuls et qu'il existe des solutions. Sie werden sehen, dass Sie, wenn Sie gerade ein solches Problem haben, nicht der einzige sind und dass es Lösungen gibt. You will see that if you have this kind of problem right now, you are not the only one and that there are solutions. Alors j'espère que cet épisode vous aidera à mieux comprendre vos émotions ou réactions pendant le confinement, et surtout à prendre soin de votre santé mentale jusqu'à la fin de cette pandémie. Ich hoffe, diese Episode wird Ihnen helfen, Ihre Emotionen oder Reaktionen während der Entbindung besser zu verstehen und sich insbesondere bis zum Ende dieser Pandemie um Ihre geistige Gesundheit zu kümmern. So I hope this episode will help you better understand your emotions or reactions during confinement, and especially take care of your mental health until the end of this pandemic. Ah oui et puis, accessoirement, on va faire un peu de français ! Ach ja und dann machen wir übrigens ein bisschen Französisch! Ah yes and then, incidentally, we will do a little French! Oh ja, en bovendien gaan we een beetje Frans doen! On va apprendre du vocabulaire très utile, par exemple sur les émotions. Wir werden einige sehr nützliche Vokabeln lernen, zum Beispiel über Emotionen. We are going to learn some very useful vocabulary, for example on emotions.

En plus, j'étais assez content que vous choisissiez le sujet parce que je déteste prendre des décisions donc ça me facilite la vie quand vous le faites à ma place ! Außerdem war ich ziemlich froh, dass Sie sich für das Thema entschieden haben, weil ich es hasse, Entscheidungen zu treffen, damit es mir das Leben leichter macht, wenn Sie es für mich tun! Besides, I was quite happy that you chose the topic because I hate making decisions so it makes my life easier when you do it for me! Bovendien was ik heel blij dat jij het onderwerp koos, want ik haat beslissingen nemen, dus het maakt mijn leven een stuk makkelijker als jij het voor me doet! Du coup, je pense continuer d'organiser des sondages régulièrement. Plötzlich denke ich, dass ich weiterhin regelmäßig Umfragen organisieren werde. So, I think I will continue to organize surveys regularly. Si vous voulez y participer, il faut vous inscrire à la liste email sur innerfrench.com. Wenn Sie teilnehmen möchten, müssen Sie die E-Mail-Liste auf innerfrench.com abonnieren. If you want to participate, you must subscribe to the email list on innerfrench.com.

Avant de commencer, je voudrais avoir une pensée pour les personnes qui sont mortes du covid. Bevor ich anfange, möchte ich einen Gedanken für Menschen haben, die an Covid gestorben sind. Before I begin, I would like to have a thought for people who have died from covid. Elles sont déjà plus d'un million quatre cent mille. Sie sind bereits mehr als eine Million vierhunderttausend. They are already more than a million four hundred thousand. C'est facile d'oublier que derrière ces chiffres, il y a des individus. Es ist leicht zu vergessen, dass hinter diesen Zahlen Menschen stehen. It's easy to forget that behind these numbers are people. D'ailleurs, j'imagine que parmi vous, certains ont perdu une personne chère à cause de la maladie. Außerdem stelle ich mir vor, dass einige von Ihnen einen geliebten Menschen aufgrund einer Krankheit verloren haben. Besides, I imagine that some of you have lost a loved one due to illness. Donc même si on va se concentrer sur les effets psychologiques du covid dans cet épisode, n'oublions pas qu'il faut d'abord et surtout prévenir le risque sanitaire en portant un masque, en respectant les gestes-barrières, la distanciation sociale et en se lavant les mains régulièrement. Selbst wenn wir uns in dieser Episode auf die psychologischen Auswirkungen von Covid konzentrieren, sollten wir nicht vergessen, dass wir in erster Linie das Gesundheitsrisiko verhindern müssen, indem wir eine Maske tragen, Barrieregesten respektieren, soziale Distanzierung betreiben und Ihre Hände regelmäßig waschen. So even if we are going to focus on the psychological effects of covid in this episode, let's not forget that we must first and foremost prevent the health risk by wearing a mask, respecting barrier gestures, social distancing and washing your hands regularly.

À l'école, quand on étudiait un évènement historique, par exemple une guerre, je me demandais toujours pourquoi les habitants n'avaient pas fui leur pays avant le début du conflit. In der Schule, als wir ein historisches Ereignis studierten, zum Beispiel einen Krieg, fragte ich mich immer, warum die Einwohner vor Beginn des Konflikts nicht aus ihrem Land geflohen waren. At school, when we studied a historical event, for example a war, I always wondered why the inhabitants had not fled their country before the start of the conflict. Als we op school een historische gebeurtenis bestudeerden, zoals een oorlog, vroeg ik me altijd af waarom de inwoners hun land niet waren ontvlucht voordat het conflict begon. Je me disais : «Mais, c'était évident qu'une guerre approchait ! Ich sagte mir: „Aber es war offensichtlich, dass sich ein Krieg näherte! I said to myself: “But it was obvious that a war was approaching! Pourquoi les gens sont restés chez eux à attendre les bombardements au lieu de quitter le pays ?» Ma conclusion, c'était qu'à l'époque de ces guerres, par exemple la 1ère et la 2nde guerres mondiales, les gens avaient un moins bon accès à l'information que nous aujourd'hui. Why did people stay at home waiting for the bombings instead of leaving the country? ” My conclusion was that at the time of these wars, for example the 1st and 2nd world wars, people had less access to information than we do today.

Mais maintenant que j'ai vécu une pandémie mondiale, je comprends que c'est loin d'être si évident. Aber jetzt, wo ich eine globale Pandemie erlebt habe, verstehe ich, dass dies alles andere als so offensichtlich ist. But now that I have experienced a global pandemic, I understand that it is far from so obvious.

Déjà, quand on vit ce genre d'évènement, on ne voit pas les choses aussi clairement que quand les historiens l'analysent ensuite ! Schon wenn wir diese Art von Ereignis erleben, sehen wir die Dinge nicht so klar wie wenn Historiker es danach analysieren! Already, when we experience this kind of event, we do not see things as clearly as when historians analyze it afterwards! On ne sait pas vraiment quand ni comment il commence. Wir wissen nicht wirklich wann oder wie es anfängt. We don't really know when or how it starts. Même dans le cas d'une guerre, il y a une déclaration de guerre avec une date officielle, mais les causes qui ont conduit à ce conflit sont bien plus anciennes. Selbst im Falle eines Krieges gibt es eine Kriegserklärung mit einem offiziellen Datum, aber die Ursachen, die zu diesem Konflikt geführt haben, sind viel älter. Even in the event of a war, there is a declaration of war with an official date, but the causes that led to this conflict are much older. Donc les historiens définissent les dates de ces évènements de manière disons, symbolique, mais, en réalité, pour les personnes qui les ont vécus, qui ont vécu ces évènements, le début et la fin ne sont pas aussi clairement établis. Historiker definieren die Daten dieser Ereignisse beispielsweise als symbolisch, aber in Wirklichkeit sind für die Menschen, die sie erlebt haben, die diese Ereignisse erlebt haben, der Anfang und das Ende nicht so klar festgelegt. So historians define the dates of these events as, say, symbolically, but in reality, for the people who experienced them, who experienced these events, the beginning and the end are not so clearly established. Par exemple, avec le covid, il est impossible de dire quand le virus a vraiment commencé à se propager. Zum Beispiel ist es bei covid unmöglich zu sagen, wann sich das Virus wirklich zu verbreiten begann. For example, with covid, it's impossible to tell when the virus really started to spread. Le consensus scientifique était de dire que la pandémie avait démarré à Wuhan en Chine en décembre 2019. Der wissenschaftliche Konsens war, dass die Pandemie im Dezember 2019 in Wuhan, China, begann. The scientific consensus was to say that the pandemic began in Wuhan, China in December 2019. Mais depuis, il y a d'autres experts qui ont trouvé des traces du virus en Espagne, en Italie et en France plusieurs mois avant cette date. Seitdem gibt es jedoch andere Experten, die einige Monate vor diesem Datum in Spanien, Italien und Frankreich Spuren des Virus gefunden haben. But since then, there are other experts who have found traces of the virus in Spain, Italy and France several months before this date.

Ensuite, et c'est ça, le plus important, quand on vit un évènement comme celui-ci, on met du temps à réaliser ce qui est en train de se passer. Dann, und das ist das Wichtigste, wenn Sie ein Ereignis wie dieses erleben, braucht es Zeit, um zu erkennen, was passiert. Then, and this is the most important, when you experience an event like this, it takes time to realize what is happening. Dan, en dit is het belangrijkste, als je een gebeurtenis als deze meemaakt, kost het tijd om te beseffen wat er gebeurt. D'ailleurs, notre première réaction, c'est souvent le déni. |||||||Verleugnung Darüber hinaus ist unsere erste Reaktion oft Ablehnung. Moreover, our first reaction is often denial. Além disso, nossa primeira reação costuma ser a negação. On refuse de croire ce qui nous arrive. Wir weigern uns zu glauben, was mit uns passiert. We refuse to believe what is happening to us. On est tellement ancrés dans notre vie quotidienne, absorbés par nos habitudes et nos petits problèmes, qu'on n'est pas en mesure d'imaginer un tel bouleversement. Wir sind so verankert in unserem täglichen Leben, absorbiert von unseren Gewohnheiten und unseren kleinen Problemen, dass wir uns einen solchen Umbruch nicht vorstellen können. We are so anchored in our daily life, absorbed by our habits and our little problems, that we are not able to imagine such an upheaval. We zitten zo vastgeroest in ons dagelijks leven, opgeslokt door onze gewoontes en onze kleine problemen, dat we ons zo'n omwenteling niet kunnen voorstellen. Estamos tão ancorados em nossa vida diária, absorvidos por nossos hábitos e nossos pequenos problemas, que não podemos imaginar tal revolução. Au début, on a cru que le covid resterait à Wuhan. Zuerst glaubte man, dass der Covid in Wuhan bleiben würde. At first, it was believed that the covid would stay in Wuhan. Et puis, quand le virus a commencé à se propager dans d'autres régions chinoises, on est restés convaincus qu'il n'irait pas plus loin. Und dann, als sich das Virus in andere Teile Chinas ausbreitete, waren wir weiterhin davon überzeugt, dass es nicht weiter gehen würde. And then, when the virus began to spread to other parts of China, we remained convinced that it would not go further. Bah oui, normal, on s'est dit : le covid n'a pas de passeport donc il ne passera pas les frontières de la Chine… Ah oui, petite précision. Nun ja, normal, sagten wir uns: Der Covid hat keinen Pass, damit er die Grenzen Chinas nicht überschreitet ... Ah ja, nur eine kleine Klarstellung. Well yes, normal, we said to ourselves: the covid does not have a passport so it will not cross the borders of China ... Ah yes, just a little clarification. Nou ja, dat is normaal, dachten we: de covid heeft geen paspoort dus hij komt de grenzen van China niet over... O ja, een kleine verduidelijking. Quand je dis «on», ici, je fais référence aux responsables politiques et à certains médias des pays occidentaux, en Europe et en Amérique. Wenn ich hier "wir" sage, beziehe ich mich auf Politiker und bestimmte Medien in westlichen Ländern, in Europa und Amerika. When I say "we" here I am referring to politicians and certain media in Western countries, in Europe and America. Je ne sais pas exactement comment les gouvernements d'autres pays ont réagi. Ich weiß nicht genau, wie die Regierungen anderer Länder reagiert haben. I don't know exactly how governments of other countries reacted.

En France, par exemple, le 6 mars, le Président Emmanuel Macron et sa femme sont allés voir une pièce de théâtre. In Frankreich beispielsweise besuchten Präsident Emmanuel Macron und seine Frau am 6. März ein Theaterstück. In France, for example, on March 6, President Emmanuel Macron and his wife went to see a play. Le 6 mars, il y avait déjà des dizaines de décès liés au covid en France. Am 6. März gab es in Frankreich bereits Dutzende Todesfälle aufgrund von Covid. On March 6, there were already dozens of covid-related deaths in France. Notre voisin, l'Italie, était dans une situation critique. Unser Nachbar Italien befand sich in einer kritischen Situation. Our neighbor, Italy, was in a critical situation. Emmanuel Macron lui-même avait déclaré quelques jours plus tôt qu'une épidémie était en train d'arriver et qu'elle pourrait durer des semaines voire des mois. Emmanuel Macron selbst hatte einige Tage zuvor gesagt, dass eine Epidemie vor sich geht und dass sie Wochen oder sogar Monate dauern könnte. Emmanuel Macron himself had said a few days earlier that an epidemic was happening and that it could last for weeks or even months. Malgré tout, ce vendredi-là, il est allé au théâtre et il a écrit sur Twitter «La vie continue. Trotzdem ging er an diesem Freitag ins Theater und schrieb auf Twitter: „Das Leben geht weiter. Still, that Friday he went to the theater and wrote on Twitter, “Life goes on. Il n'y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie.» Quelques jours après cette déclaration, Emmanuel Macron et son gouvernement ont décidé de confiner tout le pays. Es gibt keinen Grund, außer für gefährdete Bevölkerungsgruppen, unsere Ausstiegsgewohnheiten zu ändern. “ Einige Tage nach dieser Erklärung beschlossen Emmanuel Macron und seine Regierung, das ganze Land einzuschränken. There is no reason, except for vulnerable populations, to change our exit habits. ” A few days after this declaration, Emmanuel Macron and his government decided to confine the whole country.

Évidemment, le Président Macron n'est pas un cas isolé. Offensichtlich ist Präsident Macron kein Einzelfall. Obviously, President Macron is not an isolated case. Il y a d'autres responsables politiques qui sont allés bien plus loin dans leur déni des dangers du covid. Es gibt andere Politiker, die viel weiter gegangen sind, um die Gefahren von Covid zu leugnen. There are other politicians who have gone much further in denying the dangers of covid. D'ailleurs, ils sont souvent tombés malades peu de temps après… Außerdem wurden sie oft kurz nach ... Moreover, they often fell ill shortly after ...

Mais quand on voit que même nos dirigeants, des gens qui sont entourés des meilleurs experts, quand on voit que même ces personnes attendent d'être dos au mur pour réagir, comment voulez-vous que les citoyens prennent ce virus au sérieux ? Aber wenn wir sehen, dass selbst unsere Führer, Menschen, die von den besten Experten umgeben sind, wenn wir sehen, dass selbst diese Menschen darauf warten, wieder an die Wand zu kommen, um zu reagieren, wie erwarten Sie dann, dass die Bürger dieses Virus ernst nehmen? But when we see that even our leaders, people who are surrounded by the best experts, when we see that even these people are waiting to be back to the wall to react, how do you expect citizens to take this virus seriously? Maar als je ziet dat zelfs onze leiders, mensen die omringd zijn door de beste experts, als je ziet dat zelfs deze mensen wachten tot ze met hun rug tegen de muur staan om te reageren, hoe kun je dan verwachten dat burgers dit virus serieus nemen? Ah oui, là j'ai utilisé l'expression «être dos au mur». Ah ja, da habe ich den Ausdruck "zurück an die Wand sein" verwendet. Ah yes, there I used the expression "to be back to the wall". C'est une expression assez universelle, c'est exactement la même en anglais. Es ist ein ziemlich universeller Ausdruck, es ist genau das gleiche auf Englisch. It's a fairly universal expression, it's exactly the same in English. Quand vous êtes «dos au mur», vous êtes forcés d'agir, vous n'avez plus d'autres choix, vous ne pouvez plus reculer. Wenn Sie "zurück an die Wand" sind, sind Sie gezwungen zu handeln, Sie haben keine andere Wahl, Sie können nicht zurückweichen. When you are "back to the wall", you are forced to act, you have no other choice, you cannot back down. Certains dirigeants politiques ont attendu que leur pays soit dos au mur avant de prendre des mesures pour ralentir la pandémie. Einige politische Führer haben gewartet, bis ihre Länder den Rücken zur Mauer haben, bevor sie Maßnahmen ergriffen, um die Pandemie zu bremsen. Some political leaders have waited until their countries have their backs to the wall before taking action to slow the pandemic. Bon, dans le cas d'Emmanuel Macron, c'était peut-être parce qu'il y avait des élections municipales la semaine suivante et qu'il voulait convaincre les Français qu'ils pouvaient sortir sans danger pour aller voter. |||||||||||||||Kommunalwahlen||||||||||||||||| Nun, im Fall von Emmanuel Macron war es vielleicht, weil es in der folgenden Woche Kommunalwahlen gab und er die Franzosen davon überzeugen wollte, dass es sicher ist, zur Wahl zu gehen. Well, in the case of Emmanuel Macron, it was perhaps because there were municipal elections the following week and he wanted to convince the French that it was safe to go out to vote. Bref, que ce soit par manque de lucidité ou par cynisme, cette sortie au théâtre n'était pas une bonne idée. |||||||Klarheit|||||||||||| Kurz gesagt, ob aus Mangel an Klarheit oder Zynismus, diese Reise ins Theater war keine gute Idee. In short, whether for lack of lucidity or cynicism, this trip to the theater was not a good idea. Kortom, door gebrek aan helderheid of cynisme was dit uitstapje naar het theater geen goed idee.

Mais bon, on ne va pas faire de politique. Aber hey, wir werden keine Politik spielen. But hey, we're not going to play politics. Certains auditeurs trouvent déjà que j'en parle trop souvent ! Einige Hörer finden bereits, dass ich zu oft darüber spreche! Some listeners already find that I talk about it too often! Et c'est facile de jeter la pierre à nos dirigeants, mais moi aussi, je suis tombé dans le piège du déni. Und es ist leicht, Steine auf unsere Führer zu werfen, aber auch ich bin in die Falle der Verleugnung geraten. And it's easy to throw stones at our leaders, but I too have fallen into the trap of denial. E é fácil atirar pedras em nossos líderes, mas eu também caí na armadilha da negação. J'ai vu ce qui se passait en Chine. Ich habe gesehen, was in China los war. I saw what was going on in China. J'ai vu à quelle vitesse le virus se propageait en Italie, en Espagne et en France. Ich habe gesehen, wie schnell sich das Virus in Italien, Spanien und Frankreich verbreitet hat. I saw how quickly the virus was spreading in Italy, Spain and France. Ik zag hoe snel het virus zich verspreidde in Italië, Spanje en Frankrijk. Mais je me disais : «Oh, en Pologne, il y a moins d'habitants et de touristes, la situation ne va pas être aussi catastrophique.» Évidemment, une semaine plus tard, le gouvernement polonais a lui aussi décrété un confinement général. Aber ich sagte: "Oh, in Polen gibt es weniger Einwohner und weniger Touristen, die Situation wird nicht so schlimm sein." Offensichtlich verfügte die polnische Regierung eine Woche später auch eine allgemeine Eindämmung. But I was like, "Oh, in Poland, there are fewer inhabitants and fewer tourists, the situation is not going to be so dire." Obviously, a week later, the Polish government also decreed general containment. Et c'est seulement à ce moment-là que j'ai eu un électrochoc, que j'ai compris. Und erst dann hatte ich einen Elektroschock, den ich verstand. And it was only then that I had an electroshock, that I understood. Moi qui me considère comme quelqu'un d'assez rationnel et de très intelligent, eh bien là, j'ai eu la preuve du contraire. Ich, der ich mich für ziemlich rational und sehr intelligent halte, hatte dort Beweise für das Gegenteil. I, who consider myself to be quite rational and very intelligent, well there, I had proof to the contrary. Jusqu'au dernier moment, j'étais convaincu que ma vie ne serait pas affectée par le covid. Bis zum letzten Moment war ich überzeugt, dass mein Leben nicht von der Covid beeinflusst werden würde. Until the last moment, I was convinced that my life would not be affected by the covid.

Donc voilà, ça, ce n'est pas vraiment un effet psychologique du confinement, mais plutôt une chose dont j'ai pris conscience grâce à cet évènement : notre capacité à nier un danger qui nous menace. |||||||||||||||||||||||||||leugnen||||| Da haben Sie es also, es ist nicht wirklich eine psychologische Auswirkung der Beschränkung, sondern etwas, das mir dank dieses Ereignisses bewusst wurde: unsere Fähigkeit, eine Gefahr zu leugnen, die uns bedroht. So there you go, that's not really a psychological effect of confinement, but rather something that I became aware of thanks to this event: our ability to deny a danger that threatens us.

Évidemment, ça dépend des personnes. Offensichtlich kommt es auf die Menschen an. Obviously, it depends on the people. Je suis sûr que certains d'entre vous ont pris la menace du covid très au sérieux dès les premiers signes et que vous vous y êtes mieux préparés que moi. Ich bin sicher, einige von Ihnen haben die Bedrohung durch Covid beim ersten Anzeichen sehr ernst genommen, und Sie waren besser darauf vorbereitet als ich. I'm sure some of you took the threat of covid very seriously at the first sign and you've been better prepared for it than I have. On a tous vu ces gens qui achetaient des caddies entiers de papier toilette avant le confinement. Wir haben alle diese Leute gesehen, die vor der Eindämmung ganze Caddies Toilettenpapier gekauft haben. We have all seen these people who bought entire caddies of toilet paper before containment. We hebben allemaal die mensen gezien die karretjes vol toiletpapier kochten voor de lockdown. Bon, ça non plus, ce n'était pas toujours rationnel. Das war auch nicht immer rational. Well, that wasn't always rational either. Mais au moins, maintenant, ils ont du papier toilette pour les trois prochaines années ! Aber zumindest haben sie jetzt Toilettenpapier für die nächsten drei Jahre! But at least now they have toilet paper for the next three years!

Bref, quand les gens ont commencé à être obligés de se confiner, le déni a fait place à la peur. Kurz gesagt, als die Menschen in die Haft gezwungen wurden, gab die Verleugnung der Angst nach. In short, when people began to be forced into confinement, denial gave way to fear. Vu que les gouvernements prenaient des mesures aussi drastiques, on a compris que ce virus n'était pas comme les autres. Da die Regierungen solch drastische Maßnahmen ergriffen, haben wir verstanden, dass dieses Virus nicht wie die anderen war. Since governments were taking such drastic measures, we understood that this virus was not like the others. On a commencé à avoir peur pour notre santé et pour celle de nos proches. Wir begannen um unsere Gesundheit und die unserer Lieben zu fürchten. We started to fear for our health and that of our loved ones. Chaque jour dans les médias, on voyait le nombre de morts qui augmentait de plus en plus vite. Jeden Tag in den Medien sahen wir, dass die Zahl der Todesfälle immer schneller zunahm. Every day in the media, we saw the number of deaths increasing more and more quickly. On recevait des informations contradictoires sur le taux de mortalité du virus. Es wurden widersprüchliche Informationen über die Sterblichkeitsrate des Virus erhalten. Conflicting information was received about the death rate from the virus. On voyait les hôpitaux qui n'avaient pas assez de lits de réanimation pour tous les malades, les médecins obligés de choisir qui sauver et qui laisser dans le couloir. Wir sahen die Krankenhäuser, die nicht genug Wiederbelebungsbetten für alle Kranken hatten, die Ärzte, die gezwungen waren zu entscheiden, wen sie retten und wen sie im Korridor verlassen sollten. We saw the hospitals that did not have enough resuscitation beds for all the sick, the doctors forced to choose who to save and who to leave in the corridor. Vimos os hospitais que não tinham leitos de reanimação suficientes para todos os enfermos, os médicos obrigados a escolher quem salvar e quem deixar no corredor. C'est à ce moment-là qu'Emmanuel Macron a annoncé aux Français : «nous sommes en guerre» Zu dieser Zeit verkündete Emmanuel Macron den Franzosen: "Wir führen Krieg" It was at this time that Emmanuel Macron announced to the French: "we are at war"