×

Nous utilisons des cookies pour rendre LingQ meilleur. En visitant le site vous acceptez nos Politique des cookies.


image

InnerFrench - Vol. 1, #84 - Le français est-il une langue sexiste ? (1)

#84 - Le français est-il une langue sexiste ? (1)

Salut à toutes et à tous, bienvenue ! Je suis ravi de vous retrouver pour ce nouvel épisode. J'espère que vous allez bien et que vous êtes en forme, notamment parce qu'aujourd'hui, on a un sujet assez dense, donc il va falloir que vous soyez bien concentrés.

Alors, la semaine dernière, j'ai publié une vidéo sur ma chaîne YouTube, une vidéo qui concernait le covid ou plutôt la covid. Parce que oui, depuis quelques mois, on se pose une question existentielle en France : est-ce qu'il faut dire le ou la covid ?

Si vous avez pas encore vu cette vidéo, je vais pas faire de spoiler. Je vous invite à y jeter un coup d'œil pour trouver la réponse à cette question. Mais plus largement, ce sujet du genre masculin et féminin en français, je trouve qu'il est passionnant et malheureusement, dans cette vidéo, j'ai pas pu traiter tous les points qui me semblaient intéressants. J'en ai laissé certains de côté, notamment parce que sur YouTube, j'essaye de rester assez concis, de faire des vidéos qui ne soient pas trop longues. Et puis, je dois aussi faire attention au choix de mes sujets parce que c'est vrai que sur YouTube, ça peut vite partir en vrille. Ça c'est une expression : «partir en vrille», donc c'est plutôt informel, plutôt familier, et ça veut dire «perdre le contrôle». Quand on dit qu'un débat, par exemple, part en vrille, ça veut dire que le débat s'intensifie, qu'il devient assez violent, que les différentes personnes s'insultent peut-être. Donc voilà sur YouTube, c'est souvent le cas. Quand on fait une vidéo sur un sujet un peu sensible, ça part en vrille, surtout quand il y a des Français dans les commentaires (comme vous l'avez peut-être vu).

Et voilà, dans le podcast, on est entre nous. C'est un format, je dirais, un peu plus intimiste et voilà, j'ai l'impression que je peux vous parler plus librement. Donc, je vais en profiter pour revenir sur ce sujet du genre dans la langue française. Mais on ne va pas vraiment parler du genre d'un point de vue grammatical, technique. Je vais pas vous dire comment savoir si un nom est masculin ou féminin, ça, je l'ai déjà fait dans la vidéo YouTube. Donc, si vous ne savez pas, encore une fois, je vous invite à aller la voir.

Non, maintenant, on va plutôt s'intéresser à l'aspect linguistique et philosophique de cette question. En particulier, moi, je me suis demandé pourquoi certaines langues font cette distinction masculin / féminin, mais pas toutes les langues. Et puis comment en français, on a choisi le genre des noms. Pourquoi on a décidé que «le soleil», c'est masculin et «la lune», c'est féminin ? En plus parfois, ça donne lieu à des choses assez bizarres. Par exemple, vous avez peut-être entendu que le sujet de cet épisode, c'est : le français est-il une langue sexiste. Une langue, c'est féminin mais le français, qui est une langue, c'est masculin.

Donc voilà vous voyez, parfois, c'est un peu bizarre. Et puis, est-ce que cette distinction entre le masculin et le féminin, elle correspond à une certaine réalité des choses ou est-ce que c'est seulement une distinction arbitraire ? Par exemple, on pourrait se demander si le soleil a des attributs plus masculins et la lune des caractéristiques plus féminines.

Et puis, si on prend encore du recul, on peut se demander comment cette distinction influence notre façon de voir le monde. Par exemple, en français, on dit «une tomate» est en espagnol «un tomate». Donc en français, c'est féminin et en espagnol, c'est masculin. Est-ce que ça veut dire que les Français et les Espagnols ont une vision différente de la tomate ?

Pour remettre les choses dans leur contexte il faut déjà savoir qu'en français, il y a plus de mots masculins que féminins. Le ratio, c'est environ 60 – 40. Environ 60 % de mots masculins et 40 % de mots féminins. Or, si cette distinction était parfaitement arbitraire, si elle était liée au hasard, eh bien, on devrait avoir 50 % de mots masculins et 50 % de mots féminins. C'est tout simplement une loi de probabilité. Quand on a un nombre suffisant de répétitions, alors ici, le nombre de répétitions, c'est le nombre de mots, eh bien, on doit avoir environ 50 – 50 quand il y a seulement deux options. Par exemple, si vous jouez à pile ou face, donc vous prenez une pièce et vous la lancez en l'air et elle retombe du côté pile ou du côté face. Si vous le faites un nombre suffisamment grand de fois, si vous faites suffisamment de répétitions, eh bien vous allez avoir 50 % de piles et 50 % de faces. Mais en français, non. En français, on a 60 % de mots masculins et 40 % de mots féminins. Donc ça, ça peut déjà nous laisser penser que cette distinction n'est pas seulement le fruit du hasard, qu'elle n'est pas totalement arbitraire. Alors si elle n'est pas le fruit du hasard est-ce qu'au contraire, on pourrait penser qu'elle est une sorte d'héritage de notre société patriarcale ?

Aujourd'hui, c'est une question qui est plus que jamais d'actualité. Une question qui revient souvent, par exemple, avec le débat sur l‘écriture inclusive. L'écriture inclusive je vais en parler un peu plus tard dans l'épisode. Ça consiste à rééquilibrer la langue pour que le féminin soit autant représenté que le masculin, par exemple à travers les noms de professions. Mais plus généralement, la question qui va nous intéresser ici, c'est : le français est-il une langue sexiste?

Pour donner une définition de sexiste, on peut tout simplement dire qu'une chose sexiste, c'est une chose qui discrimine une personne en fonction de son sexe. Et avant d'entrer dans le vif du sujet, je voudrais faire une petite précision. Ici, l'épisode va concerner le français parlé en France. J'ai aucune expertise sur le français parlé au Canada ou dans les pays francophones en Afrique par exemple. Donc, on va seulement se concentrer sur le cas de la France. Voilà, petite précision et maintenant, on peut essayer de répondre à cette question épineuse.

Pour commencer, on va essayer de bien comprendre ce qu'est le genre grammatical et on va voir pourquoi c'est différent du genre biologique. En grammaire, un genre, c'est tout simplement une catégorie pour classer les noms en fonction de différents critères. Des critères qui ne concernent pas seulement le sexe : masculin / féminin, mais ça peut aussi être une distinction entre l'animé, autrement dit, le vivant et l'inanimé (les objets), une distinction entre le solide et le liquide, etc.

À chaque fois, ces distinctions, ces catégories peuvent correspondre à un genre grammatical. Dans les langues romanes le français, l'espagnol, l'italien, le portugais, le roumain, le principal genre qui existe, c'est celui qui distingue le masculin et le féminin. En anglais, il y a aussi le genre masculin et féminin, mais seulement pour les pronoms, pour la troisième personne du singulier « he » et « she ». Mais en général pour les noms, il n'y a pas de genre. Les anglophones ne font pas cette distinction.

Et justement, ça, c'est une grande difficulté pour les gens qui apprennent les langues romanes parce qu'en général, il n'y a pas de moyen pour savoir si un nom est masculin ou féminin. Il n'y a pas de règles, c'est quelque chose qu'il faut apprendre par cœur. Vous, comme vous apprenez le français, j'imagine que vous connaissez bien cette difficulté. Peut-être que vous vous êtes déjà demandé : pourquoi les Français ont décidé que «une table», c'est féminin mais «un bureau», c'est masculin ? C'est vrai que ça n'a pas de sens, dit comme ça. Pour les êtres vivants, c'est un peu plus logique. Le genre grammatical correspond en général au sexe biologique. «Un homme» mâle, «une femme» femelle ou féminin, mais certains animaux sont seulement masculins. Par exemple, «le castor» . On ne dit pas «la castor», mais pour une madame castor, on dit «un castor femelle». Au contraire, il y a d'autres animaux qui sont seulement féminins. Par exemple, «la souris». Bref, pour les êtres vivants, cette distinction masculin / féminin semble assez logique mais pour les objets, comme on l'a vu avec «la table» et «le bureau», c'est un peu plus compliqué.

Et comme vous pouvez l'imaginer, les linguistes s'interrogent, eux aussi sur cette question. Ça fait des siècles qu'ils essayent de comprendre l'origine du genre dans les langues genrées, par exemple les langues romanes. Pourquoi il y a cette distinction masculin / féminin ? Est-ce qu'elle joue un rôle ? Est-ce qu'elle remplit une fonction ? Au départ, les linguistes pensaient que non, que cette distinction était totalement arbitraire et qu'elle n'avait aucune fonction. Et ça, pour le prouver, ils montraient justement que dans certaines langues, certaines choses étaient masculines et qu'elles étaient féminines dans d'autres, qu'on ne pouvait pas expliquer ça par une vision différente de la réalité. Par exemple, que les Français et les Espagnols voient « les tomates » de la même façon. Donc, il n'y a pas de raison logique qu'en français ce soit masculin, qu'en français, ce soit féminin, pardon, alors qu'en espagnol, c'est masculin. Donc voilà, les linguistes au départ disaient : non, cette distinction n'a pas de fonction linguistique, elle ne joue aucun rôle. Elle est simplement le résultat de l'histoire et de l'usage.

Mais un peu plus tard, dans les années 30, les choses ont commencé à changer. Il y a un célèbre linguiste français, Paul Meillet, qui s'est intéressé à la relation entre la langue et la société. Paul Meillet, il était très proche des sociologues de son époque et grâce à ses relations et à ses discussions avec ces sociologues, eh bien il s'est rendu compte que la langue n'était pas quelque chose de totalement arbitraire, que c'était pas simplement un système de signes, comme pouvait le penser un autre linguiste célèbre, Ferdinand de Saussure. Non, Paul Meillet, lui, il pensait que la langue était très fortement influencée par la société dans laquelle elle était parlée. Et depuis cette première réflexion de Paul Meillet, les linguistes essayent de montrer que cette distinction de genre n'est pas totalement arbitraire, qu'elle correspond à des représentations que les humains, que nous, nous nous faisons du monde.

C'est vrai que nous, les humains, on est très narcissiques. On a tendance à attribuer des caractéristiques humaines à tout : aux animaux, comme par exemple dans les dessins animés Disney, aux dieux, aux objets et à la nature. Ça, cette tendance, ça a un nom. Ça s'appelle l'anthropomorphisme et c'est quelque chose qui existe depuis la nuit des temps.

Parmi les linguistes qui se sont beaucoup intéressés à cette distinction du genre masculin féminin dans la langue, il y a Patrizia Violi, qui est une linguiste italienne. Elle, elle remarque que cette tendance se retrouve dans la majorité des langues, que dans la majorité des langues les mots matérialisent cette dimension sexuelle symbolique qu'on attribue aux choses de l'existence. Et cette distinction, elle s'exprime principalement dans l'opposition entre le masculin et le féminin. Par exemple, «la Terre» et «le ciel», « le soleil», «la lune», «le jour», «la nuit», «l'eau» (et l'eau, c'est féminin), «le feu».

Donc voilà ça, cette distinction et cette opposition entre ces deux sortes d'éléments, c'est pas quelque chose d'arbitraire, mais d'après Patrizia Violi et de nombreuses linguistes, c'est quelque chose qui correspond à la représentation que nous, les humains, nous nous faisons du monde. Et cette distinction, elle reflète la position du féminin dans notre univers symbolique. Par exemple, on pense que dans l'indo-européen primitif, donc l'indo-européen, c'est la langue qui était à l'origine de toutes les langues européennes et indiennes. On pense que dans l'indo-européen primitif, «la lune» était de genre masculin, donc elle était accompagnée d'un symbolisme masculin, alors que «le soleil» était de genre féminin, comme c'est aujourd'hui le cas dans les langues germaniques.

Ce que certains linguistes croient, c'est que ce changement de genre, il s'est produit en parallèle de l'évolution de la société dans le sens patriarcal, autrement dit, quand la zone indo- européenne est passée du culte de la déesse mère à celui du dieu père. À ce moment là, « le soleil » est devenu le symbole du père, d'un principe actif de la force, de la virilité, alors que «la lune» a été associée au principe de féminité. Et cette symbolisation, elle est ensuite passée dans la mythologie grecque et latine où Phébus – Apollon est le conducteur du char solaire et il s'oppose à Diane – Artémis qui, elle, est symbolisée par la lune.

Pour résumer cette première partie, on peut dire qu'au début, les linguistes pensaient que cette distinction masculin / féminin était une chose arbitraire. Mais depuis les années 30, au contraire, ils essayent de montrer qu'elle correspond à une représentation que nos sociétés se font de la sexualité, du masculin et du féminin et de l'opposition sexuelle entre hommes et femmes.

#84 - Le français est-il une langue sexiste ? (1) #84 - Ist Französisch eine sexistische Sprache? (1) #84 - Είναι η γαλλική γλώσσα σεξιστική (1) #84 - Is French a sexist language? (1) #84 - ¿Es el francés una lengua sexista? (1) #84 - Il francese è una lingua sessista (1) #第84回 「フランス語は性差別語か (1) #84번 - 프랑스어는 성차별적인 언어인가요 (1) #84 - Is Frans een seksistische taal (1) #84 - O francês é uma língua sexista (1) #84 - Является ли французский язык сексистским (1) #84 - Fransızca cinsiyetçi bir dil midir (1) #84 - 法语是性别歧视语言吗 (1)

Salut à toutes et à tous, bienvenue ! Hello everyone, welcome! Hallo iedereen, welkom! Je suis ravi de vous retrouver pour ce nouvel épisode. I am delighted to meet you for this new episode. Ik ben blij dat ik terug ben voor deze nieuwe aflevering. J'espère que vous allez bien et que vous êtes en forme, notamment parce qu'aujourd'hui, on a un sujet assez dense, donc il va falloir que vous soyez bien concentrés. I hope you are doing well and that you are in good shape, especially because today we have a fairly dense subject, so you will have to be very focused. Ik hoop dat het goed met jullie gaat en dat jullie goedgehumeurd zijn, vooral omdat we vandaag een behoorlijk vol programma hebben, dus jullie zullen je goed moeten concentreren.

Alors, la semaine dernière, j'ai publié une vidéo sur ma chaîne YouTube, une vidéo qui concernait le covid ou plutôt la covid. So last week I posted a video on my YouTube channel, a video that was about covid or rather covid. Vorige week heb ik dus een video gepubliceerd op mijn YouTube-kanaal, een video over covid, of beter gezegd covid. Então, na semana passada, postei um vídeo no meu canal do YouTube, um vídeo que era sobre cobiça, ou melhor, cobiça. Parce que oui, depuis quelques mois, on se pose une question existentielle en France : est-ce qu'il faut dire le ou la covid ? Because yes, for the past few months, we have been asking ourselves an existential question in France: should we say the covid? Want ja, sinds een paar maanden stellen we ons in Frankrijk een existentiële vraag: moeten we le of la covid zeggen?

Si vous avez pas encore vu cette vidéo, je vais pas faire de spoiler. If you haven't seen this video yet, I won't spoil it. Als je deze video nog niet hebt gezien, zal ik geen spoilers verklappen. Je vous invite à y jeter un coup d'œil pour trouver la réponse à cette question. I invite you to take a look at it to find the answer to this question. Ik nodig je uit om er eens naar te kijken om het antwoord op deze vraag te vinden. Mais plus largement, ce sujet du genre masculin et féminin en français, je trouve qu'il est passionnant et malheureusement, dans cette vidéo, j'ai pas pu traiter tous les points qui me semblaient intéressants. But more broadly, this subject of the masculine and feminine gender in French, I find it fascinating and unfortunately, in this video, I was not able to deal with all the points that seemed interesting to me. Maar meer in het algemeen vind ik het onderwerp van de mannelijke en vrouwelijke geslachten in het Frans fascinerend en helaas kon ik in deze video niet alle punten behandelen die ik interessant vond. J'en ai laissé certains de côté, notamment parce que sur YouTube, j'essaye de rester assez concis, de faire des vidéos qui ne soient pas trop longues. I left some aside, especially because on YouTube, I try to keep it fairly concise, to make videos that are not too long. Et puis, je dois aussi faire attention au choix de mes sujets parce que c'est vrai que sur YouTube, ça peut vite partir en vrille. And then, I also have to be careful with the choice of my subjects because it's true that on YouTube, things can quickly go wrong. Кроме того, мне также нужно быть внимательным к выбору тем для своих видео, потому что на YouTube все может быстро выйти из-под контроля. Ça c'est une expression : «partir en vrille», donc c'est plutôt informel, plutôt familier, et ça veut dire «perdre le contrôle». That's an expression: "to go into a spin", so it's kind of informal, kind of familiar, and it means "losing control". Это выражение: «выйти из под контроля», поэтому оно довольно неформальное, достаточно повседневное, и оно означает «потерять контроль». Quand on dit qu'un débat, par exemple, part en vrille, ça veut dire que le débat s'intensifie, qu'il devient assez violent, que les différentes personnes s'insultent peut-être. When we say that a debate, for example, goes into a spin, that means that the debate intensifies, that it becomes quite violent, that the various people perhaps insult each other. Когда говорят, что дебаты, например, вышли из под контроля, это означает, что дебаты становятся более ожесточенными, достаточно агрессивными, что разные люди, возможно, начинают оскорблять друг друга. Donc voilà sur YouTube, c'est souvent le cas. So here it is on YouTube, it often is. Quand on fait une vidéo sur un sujet un peu sensible, ça part en vrille, surtout quand il y a des Français dans les commentaires (comme vous l'avez peut-être vu). When we make a video on a somewhat sensitive subject, it goes wrong, especially when there are French people in the comments (as you may have seen).

Et voilà, dans le podcast, on est entre nous. And here we are, in the podcast, we are between us. C'est un format, je dirais, un peu plus intimiste et voilà, j'ai l'impression que je peux vous parler plus librement. It's a format, I would say, a little more intimate and there you have it, I have the impression that I can speak to you more freely. Donc, je vais en profiter pour revenir sur ce sujet du genre dans la langue française. So I will take this opportunity to come back to this subject of the genre in the French language. Mais on ne va pas vraiment parler du genre d'un point de vue grammatical, technique. But we're not really going to talk about the genre from a grammatical, technical point of view. Je vais pas vous dire comment savoir si un nom est masculin ou féminin, ça, je l'ai déjà fait dans la vidéo YouTube. I'm not going to tell you how to know if a name is masculine or feminine, I already did that in the YouTube video. Donc, si vous ne savez pas, encore une fois, je vous invite à aller la voir. So if you don't know, again, I invite you to go see her.

Non, maintenant, on va plutôt s'intéresser à l'aspect linguistique et philosophique de cette question. No, now we will rather focus on the linguistic and philosophical aspect of this question. En particulier, moi, je me suis demandé pourquoi certaines langues font cette distinction masculin / féminin, mais pas toutes les langues. In particular, I wondered why some languages make this male / female distinction, but not all languages. Et puis comment en français, on a choisi le genre des noms. And then how in French, we chose the genre of the nouns. Pourquoi on a décidé que «le soleil», c'est masculin et «la lune», c'est féminin ? Why did we decide that "the sun" is masculine and "the moon" is feminine? En plus parfois, ça donne lieu à des choses assez bizarres. Besides, sometimes it gives rise to some pretty weird things. Par exemple, vous avez peut-être entendu que le sujet de cet épisode, c'est : le français est-il une langue sexiste. For example, you may have heard that the subject of this episode is: is French a sexist language. Une langue, c'est féminin mais le français, qui est une langue, c'est masculin. A language is feminine but French, which is a language, is masculine.

Donc voilà vous voyez, parfois, c'est un peu bizarre. So here you see, sometimes it's a little weird. Et puis, est-ce que cette distinction entre le masculin et le féminin, elle correspond à une certaine réalité des choses ou est-ce que c'est seulement une distinction arbitraire ? And then, does this distinction between masculine and feminine correspond to a certain reality of things or is it just an arbitrary distinction? Par exemple, on pourrait se demander si le soleil a des attributs plus masculins et la lune des caractéristiques plus féminines. For example, one might wonder if the sun has more masculine attributes and the moon more feminine characteristics.

Et puis, si on prend encore du recul, on peut se demander comment cette distinction influence notre façon de voir le monde. And then, if we take a step back, we may wonder how this distinction influences our way of seeing the world. E então, se dermos um passo para trás, podemos nos perguntar como essa distinção influencia nossa maneira de ver o mundo. Par exemple, en français, on dit «une tomate» est en espagnol «un tomate». For example, in French, we say "a tomato" is in Spanish "a tomato". Donc en français, c'est féminin et en espagnol, c'est masculin. So in French, it's feminine and in Spanish, it's masculine. Est-ce que ça veut dire que les Français et les Espagnols ont une vision différente de la tomate ? Does that mean that the French and the Spanish have a different view of the tomato?

Pour remettre les choses dans leur contexte il faut déjà savoir qu'en français, il y a plus de mots masculins que féminins. To put things in their context, we must already know that in French, there are more masculine words than feminine ones. Le ratio, c'est environ 60 – 40. The ratio is about 60 - 40. Environ 60 % de mots masculins et 40 % de mots féminins. Or, si cette distinction était parfaitement arbitraire, si elle était liée au hasard, eh bien, on devrait avoir 50 % de mots masculins et 50 % de mots féminins. Now, if this distinction were perfectly arbitrary, if it were linked to chance, well, we should have 50% male words and 50% female words. Если бы это различие было абсолютно произвольным, если оно было связано с случайностью, ну, у нас должно быть 50% мужских слов и 50% женских слов. C'est tout simplement une loi de probabilité. It is simply a law of probability. Это всего лишь закон вероятности. Quand on a un nombre suffisant de répétitions, alors ici, le nombre de répétitions, c'est le nombre de mots, eh bien, on doit avoir environ 50 – 50 quand il y a seulement deux options. When you have a sufficient number of repetitions, then here the number of repetitions is the number of words, well, you have to have around 50 - 50 when there are only two options. Когда у нас достаточное количество повторений, то здесь количество повторений - количество слов, ну, у нас должно быть примерно 50 - 50, когда есть только два варианта. Par exemple, si vous jouez à pile ou face, donc vous prenez une pièce et vous la lancez en l'air et elle retombe du côté pile ou du côté face. For example, if you are a coin flip flop, then you take a coin and toss it in the air and it lands either tails or tails. Als je bijvoorbeeld een munt opgooit, neem je een munt en gooi je die in de lucht en dan komt er kop of munt uit. Por exemplo, se você for um cara ou coroa, pegue uma moeda e jogue-a para o alto e ela cairá coroa ou coroa. Например, если вы играете в орла и решку, то берете монету, бросаете ее в воздух, и она падает на решку или орла. Si vous le faites un nombre suffisamment grand de fois, si vous faites suffisamment de répétitions, eh bien vous allez avoir 50 % de piles et 50 % de faces. If you do it a large enough number of times, if you do enough repetitions, well you're going to have 50% stacks and 50% faces. Если вы это делаете достаточно большое количество раз, если вы делаете достаточно повторений, то у вас будет 50% решек и 50% орлов. Mais en français, non. But in French, no. Но не на французском языке. En français, on a 60 % de mots masculins et 40 % de mots féminins. In French, we have 60% masculine words and 40% feminine words. Donc ça, ça peut déjà nous laisser penser que cette distinction n'est pas seulement le fruit du hasard, qu'elle n'est pas totalement arbitraire. So that can already make us think that this distinction is not only the fruit of chance, that it is not totally arbitrary. Alors si elle n'est pas le fruit du hasard est-ce qu'au contraire, on pourrait penser qu'elle est une sorte d'héritage de notre société patriarcale ? So if it is not the result of chance, on the contrary, could we think that it is a sort of heritage from our patriarchal society?

Aujourd'hui, c'est une question qui est plus que jamais d'actualité. Today, it is a question which is more topical than ever. Сегодня этот вопрос актуален как никогда. Une question qui revient souvent, par exemple, avec le débat sur l‘écriture inclusive. A question that comes up often, for example, with the debate on inclusive writing. L'écriture inclusive je vais en parler un peu plus tard dans l'épisode. Inclusive writing I'll talk about a bit later in the episode. Ça consiste à rééquilibrer la langue pour que le féminin soit autant représenté que le masculin, par exemple à travers les noms de professions. It consists in rebalancing the language so that the feminine is represented as much as the masculine, for example through the names of professions. Mais plus généralement, la question qui va nous intéresser ici, c'est : le français est-il une langue sexiste? But more generally, the question that will interest us here is: is French a sexist language?

Pour donner une définition de sexiste, on peut tout simplement dire qu'une chose sexiste, c'est une chose qui discrimine une personne en fonction de son sexe. To give a definition of sexist, we can simply say that a sexist thing is something that discriminates against a person based on their sex. Et avant d'entrer dans le vif du sujet, je voudrais faire une petite précision. And before getting to the heart of the matter, I would like to make a little clarification. Ici, l'épisode va concerner le français parlé en France. Here, the episode will concern the French spoken in France. J'ai aucune expertise sur le français parlé au Canada ou dans les pays francophones en Afrique par exemple. I have no expertise on the French spoken in Canada or in French-speaking countries in Africa for example. Donc, on va seulement se concentrer sur le cas de la France. So we are only going to focus on the case of France. Voilà, petite précision et maintenant, on peut essayer de répondre à cette question épineuse. Here, a little clarification and now, we can try to answer this thorny question. Вот небольшая ясность, и теперь мы можем попытаться ответить на этот сложный вопрос.

Pour commencer, on va essayer de bien comprendre ce qu'est le genre grammatical et on va voir pourquoi c'est différent du genre biologique. To begin with, we will try to understand what the grammatical genre is and we will see why it is different from the biological genre. Для начала давайте попробуем понять, что такое грамматический род, и посмотрим, почему он отличается от биологического рода. En grammaire, un genre, c'est tout simplement une catégorie pour classer les noms en fonction de différents critères. In grammar, a genre is simply a category for classifying nouns according to different criteria. В грамматике род - это просто категория для классификации существительных на основе различных критериев. Des critères qui ne concernent pas seulement le sexe : masculin / féminin, mais ça peut aussi être une distinction entre l'animé, autrement dit, le vivant et l'inanimé (les objets), une distinction entre le solide et le liquide, etc. Criteria that do not only concern the sex: male / female, but it can also be a distinction between the animate, in other words, the living and the inanimate (objects), a distinction between the solid and the liquid, etc. . Критерии, которые касаются не только пола: мужской/женский, но и могут быть различием между одушевленным, то есть живым и неживым (предметами), различием между твердым и жидким и т.д.

À chaque fois, ces distinctions, ces catégories peuvent correspondre à un genre grammatical. Each time, these distinctions, these categories can correspond to a grammatical genre. Dans les langues romanes le français, l'espagnol, l'italien, le portugais, le roumain, le principal genre qui existe, c'est celui qui distingue le masculin et le féminin. In the Romance languages French, Spanish, Italian, Portuguese, Romanian, the main genre that exists is the one that distinguishes the masculine and the feminine. En anglais, il y a aussi le genre masculin et féminin, mais seulement pour les pronoms, pour la troisième personne du singulier « he » et « she ». In English, there is also the masculine and feminine gender, but only for pronouns, for the third person singular "he" and "she". Mais en général pour les noms, il n'y a pas de genre. But in general for nouns, there is no gender. Les anglophones ne font pas cette distinction. Anglophones do not make this distinction.

Et justement, ça, c'est une grande difficulté pour les gens qui apprennent les langues romanes parce qu'en général, il n'y a pas de moyen pour savoir si un nom est masculin ou féminin. And that is a great difficulty for people who learn Romance languages because, in general, there is no way to know if a name is masculine or feminine. Il n'y a pas de règles, c'est quelque chose qu'il faut apprendre par cœur. There are no rules, it's something you have to learn by heart. Vous, comme vous apprenez le français, j'imagine que vous connaissez bien cette difficulté. You, as you are learning French, I imagine that you are familiar with this difficulty. Peut-être que vous vous êtes déjà demandé : pourquoi les Français ont décidé que «une table», c'est féminin mais «un bureau», c'est masculin ? Perhaps you have already wondered: why the French decided that “a table” is feminine but “an office” is masculine? C'est vrai que ça n'a pas de sens, dit comme ça. It is true that it does not make sense, said like that. Pour les êtres vivants, c'est un peu plus logique. For living things, it makes a bit more sense. Para coisas vivas, faz um pouco mais de sentido. Le genre grammatical correspond en général au sexe biologique. Grammatical gender generally corresponds to biological sex. «Un homme» mâle, «une femme» femelle ou féminin, mais certains animaux sont seulement masculins. "A man" male, "a woman" female or female, but some animals are only male. Par exemple, «le castor» . For example, "the beaver". On ne dit pas «la castor», mais pour une madame castor, on dit «un castor femelle». We do not say "the beaver", but for a Madame Beaver, we say "a female beaver". Au contraire, il y a d'autres animaux qui sont seulement féminins. On the contrary, there are other animals which are only female. Par exemple, «la souris». For example, "the mouse". Bref, pour les êtres vivants, cette distinction masculin / féminin semble assez logique mais pour les objets, comme on l'a vu avec «la table» et «le bureau», c'est un peu plus compliqué. In short, for living beings, this masculine / feminine distinction seems quite logical but for objects, as we have seen with "the table" and "the desk", it is a little more complicated. Kortom, voor levende wezens lijkt dit onderscheid tussen mannelijk en vrouwelijk vrij logisch, maar voor objecten, zoals we zagen bij 'de tafel' en 'het bureau', ligt het iets gecompliceerder.

Et comme vous pouvez l'imaginer, les linguistes s'interrogent, eux aussi sur cette question. And as you can imagine, linguists are also wondering about this question. Ça fait des siècles qu'ils essayent de comprendre l'origine du genre dans les langues genrées, par exemple les langues romanes. They have been trying to understand the origin of gender in gender languages for centuries, for example Romance languages. Pourquoi il y a cette distinction masculin / féminin ? Why is there this male / female distinction? Est-ce qu'elle joue un rôle ? Does she play a role? Est-ce qu'elle remplit une fonction ? Does it perform a function? Au départ, les linguistes pensaient que non, que cette distinction était totalement arbitraire et qu'elle n'avait aucune fonction. At first, linguists thought not, that this distinction was totally arbitrary and that it had no function. Et ça, pour le prouver, ils montraient justement que dans certaines langues, certaines choses étaient masculines et qu'elles étaient féminines dans d'autres, qu'on ne pouvait pas expliquer ça par une vision différente de la réalité. And that, to prove it, they showed precisely that in certain languages, certain things were masculine and that they were feminine in others, that one could not explain that by a different vision of reality. Par exemple, que les Français et les Espagnols voient « les tomates » de la même façon. For example, that the French and the Spanish see "tomatoes" in the same way. Donc, il n'y a pas de raison logique qu'en français ce soit masculin, qu'en français, ce soit féminin, pardon, alors qu'en espagnol, c'est masculin. So there is no logical reason that in French it is masculine, that in French it is feminine, sorry, while in Spanish, it is masculine. Donc voilà, les linguistes au départ disaient : non, cette distinction n'a pas de fonction linguistique, elle ne joue aucun rôle. So there you have it, the linguists at the start said: no, this distinction has no linguistic function, it plays no role. Поэтому лингвисты сначала говорили: нет, это различие не имеет лингвистической функции, оно не играет никакой роли. Elle est simplement le résultat de l'histoire et de l'usage. It is simply the result of history and use.

Mais un peu plus tard, dans les années 30, les choses ont commencé à changer. But a little later, in the 1930s, things started to change. Il y a un célèbre linguiste français, Paul Meillet, qui s'est intéressé à la relation entre la langue et la société. There is a famous French linguist, Paul Meillet, who was interested in the relationship between language and society. Paul Meillet, il était très proche des sociologues de son époque et grâce à ses relations et à ses discussions avec ces sociologues, eh bien il s'est rendu compte que la langue n'était pas quelque chose de totalement arbitraire, que c'était pas simplement un système de signes, comme pouvait le penser un autre linguiste célèbre, Ferdinand de Saussure. Paul Meillet, he was very close to the sociologists of his time and thanks to his relations and his discussions with these sociologists, well he realized that language was not something totally arbitrary, that it was not just a system of signs, as another famous linguist, Ferdinand de Saussure, might think. Non, Paul Meillet, lui, il pensait que la langue était très fortement influencée par la société dans laquelle elle était parlée. No, Paul Meillet, he thought that the language was very strongly influenced by the society in which it was spoken. Нет, Поль Мейе считал, что на язык очень сильно влияет общество, в котором на нем говорят. Et depuis cette première réflexion de Paul Meillet, les linguistes essayent de montrer que cette distinction de genre n'est pas totalement arbitraire, qu'elle correspond à des représentations que les humains, que nous, nous nous faisons du monde. And since this first reflection by Paul Meillet, linguists have tried to show that this gender distinction is not totally arbitrary, that it corresponds to representations that humans, that we, we have of the world.

C'est vrai que nous, les humains, on est très narcissiques. It's true that we humans are very narcissistic. On a tendance à attribuer des caractéristiques humaines à tout : aux animaux, comme par exemple dans les dessins animés Disney, aux dieux, aux objets et à la nature. We tend to attribute human characteristics to everything: to animals, for example in Disney cartoons, to gods, to objects and to nature. Ça, cette tendance, ça a un nom. This, this trend, it has a name. Ça s'appelle l'anthropomorphisme et c'est quelque chose qui existe depuis la nuit des temps. It's called anthropomorphism and it's something that has existed since the dawn of time. Het heet antropomorfisme en het bestaat al sinds mensenheugenis.

Parmi les linguistes qui se sont beaucoup intéressés à cette distinction du genre masculin féminin dans la langue, il y a Patrizia Violi, qui est une linguiste italienne. Among the linguists who have been very interested in this distinction of the masculine feminine gender in language is Patrizia Violi, who is an Italian linguist. Elle, elle remarque que cette tendance se retrouve dans la majorité des langues, que dans la majorité des langues les mots matérialisent cette dimension sexuelle symbolique qu'on attribue aux choses de l'existence. She notices that this tendency is found in the majority of languages, that in the majority of languages the words materialize this symbolic sexual dimension which is attributed to the things of existence. Ze merkt op dat deze tendens in de meerderheid van de talen voorkomt, dat in de meerderheid van de talen woorden deze symbolische seksuele dimensie materialiseren die we toeschrijven aan de dingen van het bestaan. Она отмечает, что эта тенденция прослеживается в большинстве языков, что в большинстве языков слова материализуют это символическое сексуальное измерение, которое мы приписываем вещам бытия. Et cette distinction, elle s'exprime principalement dans l'opposition entre le masculin et le féminin. And this distinction is expressed primarily in the opposition between masculine and feminine. Par exemple, «la Terre» et «le ciel», « le soleil», «la lune», «le jour», «la nuit», «l'eau» (et l'eau, c'est féminin), «le feu». For example, "the Earth" and "the sky", "the sun", "the moon", "the day", "the night", "the water" (and water is feminine), "fire".

Donc voilà ça, cette distinction et cette opposition entre ces deux sortes d'éléments, c'est pas quelque chose d'arbitraire, mais d'après Patrizia Violi et de nombreuses linguistes, c'est quelque chose qui correspond à la représentation que nous, les humains, nous nous faisons du monde. So here it is, this distinction and this opposition between these two kinds of elements, it is not something arbitrary, but according to Patrizia Violi and many linguists, it is something which corresponds to the representation that we , humans, we make ourselves of the world. Et cette distinction, elle reflète la position du féminin dans notre univers symbolique. And this distinction reflects the position of the feminine in our symbolic universe. Par exemple, on pense que dans l'indo-européen primitif, donc l'indo-européen, c'est la langue qui était à l'origine de toutes les langues européennes et indiennes. For example, it is believed that in primitive Indo-European, therefore Indo-European, it was the language that was at the origin of all European and Indian languages. On pense que dans l'indo-européen primitif, «la lune» était de genre masculin, donc elle était accompagnée d'un symbolisme masculin, alors que «le soleil» était de genre féminin, comme c'est aujourd'hui le cas dans les langues germaniques. It is believed that in early Indo-European 'the moon' was masculine, so it was accompanied by masculine symbolism, while 'the sun' was feminine, as is the case today. in Germanic languages. Men denkt dat in het primitieve Indo-Europees 'de maan' mannelijk was en dus gepaard ging met mannelijke symboliek, terwijl 'de zon' vrouwelijk was, zoals nu het geval is in Germaanse talen.

Ce que certains linguistes croient, c'est que ce changement de genre, il s'est produit en parallèle de l'évolution de la société dans le sens patriarcal, autrement dit, quand la zone indo- européenne est passée du culte de la déesse mère à celui du dieu père. What some linguists believe is that this gender change, it occurred in parallel with the evolution of society in the patriarchal sense, in other words, when the Indo-European area moved from the cult of the goddess mother to that of the father god. Sommige taalkundigen geloven dat deze geslachtsverandering plaatsvond op het moment dat de samenleving zich in patriarchale richting ontwikkelde, met andere woorden, toen het Indo-Europese gebied overging van de cultus van de moedergodin naar die van de vadergod. À ce moment là, « le soleil » est devenu le symbole du père, d'un principe actif de la force, de la virilité, alors que «la lune» a été associée au principe de féminité. At that time, "the sun" became the symbol of the father, of an active principle of strength, of virility, while "the moon" was associated with the principle of femininity. В этот момент "солнце" стало символом отца, активного принципа силы, мужественности, в то время как "луна" ассоциировалась с принципом женственности. Et cette symbolisation, elle est ensuite passée dans la mythologie grecque et latine où Phébus – Apollon est le conducteur du char solaire et il s'oppose à Diane – Artémis qui, elle, est symbolisée par la lune. And this symbolization, it then passed into Greek and Latin mythology where Phébus - Apollo is the driver of the solar chariot and he is opposed to Diana - Artemis who, for her part, is symbolized by the moon. Затем эта символика перешла в греческую и латинскую мифологию, где Феб - Аполлон - является водителем солнечной колесницы и противостоит Диане - Артемиде, которую символизирует Луна.

Pour résumer cette première partie, on peut dire qu'au début, les linguistes pensaient que cette distinction masculin / féminin était une chose arbitraire. To summarize this first part, we can say that at the beginning, linguists thought that this masculine / feminine distinction was an arbitrary thing. Mais depuis les années 30, au contraire, ils essayent de montrer qu'elle correspond à une représentation que nos sociétés se font de la sexualité, du masculin et du féminin et de l'opposition sexuelle entre hommes et femmes. But since the 1930s, on the contrary, they have tried to show that it corresponds to a representation that our societies have of sexuality, of the masculine and the feminine, and of the sexual opposition between men and women. Integendeel, sinds de jaren 1930 proberen ze aan te tonen dat het overeenkomt met een voorstelling die onze samenlevingen hebben van seksualiteit, het mannelijke en het vrouwelijke, en de seksuele tegenstelling tussen mannen en vrouwen.