×

Nous utilisons des cookies pour rendre LingQ meilleur. En visitant le site vous acceptez nos Politique des cookies.


image

InnerFrench - Vol. 1, #82 - Faut-il arrêter de prendre l'avion? (1)

#82 - Faut-il arrêter de prendre l'avion? (1)

Épisode 82 : Faut-il arrêter de prendre l'avion ?

Salut à toutes et à tous, bienvenue ! C'est Hugo et je suis très content de vous retrouver pour faire un peu de français ensemble. Peut-être que certains d'entre vous sont en vacances et que vous m'écoutez à la plage ou à la montagne. Vous avez de la chance, profitez-en. Pour moi, c'est pas encore les vacances. Je voulais enregistrer ce dernier épisode avant de faire une petite pause.

Il y a quelques semaines, vous avez peut-être reçu un email de ma part dans lequel il y avait une invitation pour répondre à un sondage, autrement dit, un questionnaire qui vous demandait votre opinion à propos du podcast. Pour moi, l'objectif, c'était de savoir si le podcast est toujours utile pour vous et comment je pourrais l'améliorer pour qu'il soit encore plus efficace. Plus de 7 000 d'entre vous ont répondu, donc j'avais plein d'informations intéressantes !

Vous m'avez dit notamment que vous n'aimez pas trop les témoignages des autres auditeurs du podcast parce que ces personnes n'ont pas une prononciation parfaite, qu'elles font des erreurs et que vous vous écoutez le podcast pour apprendre un français parfait (alors, je ne dis pas que mon français est parfait, mais voilà, c'est celui d'un natif). Et ça, je peux le comprendre. Donc, j'ai pris la décision d'arrêter de diffuser les témoignages dans le podcast. En plus, c'était quelque chose qui prenait pas mal de temps et j'avais beaucoup de retard. Donc là, je diffusais des témoignages que j'avais reçus il y a un an. C'était un peu bizarre et je ne sais même pas si les personnes qui qui m'avaient envoyé ces témoignages écoutaient toujours le podcast. Donc voilà, j'ai pris la décision de ne plus diffuser de témoignages dans le podcast.

Vous m'avez aussi dit que vous préférez quand les épisodes sont un peu plus courts, quand ils durent environ 30 minutes. C'est vrai que sur les derniers épisodes, j'avais tendance à parler un peu plus longtemps. Les épisodes duraient entre 40 et 50 minutes. Et je peux comprendre que c'est difficile à suivre. C'est difficile de rester concentré pendant aussi longtemps. Maintenant, je vais essayer d'être plus succinct, d'être plus concis pour ne pas dépasser les 30 minutes. Et c'est aussi pour ça que j'ai décidé d'arrêter les témoignages. Comme ça, ca va me permettre de gagner un peu de temps.

Justement, pour ne pas perdre plus de temps, on va s'attaquer directement à notre sujet du jour.

Avant, pour moi, acheter des billets d'avion, c'était un plaisir. Ça voulait dire que j'allais partir en vacances, que j'allais découvrir un nouveau pays, vivre des aventures, etc. Et la seule inquiétude que j'avais, c'était le prix. J'essayais de payer le moins cher possible en comparant le prix des billets sur différents sites, en utilisant le mode incognito de mon navigateur internet.

Mais récemment, ça a un peu changé. Il y a quelques semaines, j'ai acheté des billets pour les vacances d'été. Je vais rentrer en France pour une semaine et en août, je vais aller en Italie pour la première fois, pour dix jours, en Toscane. Mais au moment d'acheter les billets, je me sentais un peu mal. D'abord, j'avais quelques doutes concernant la situation avec le Covid-19. Bon, c'est vrai que quand j'ai acheté les billets, c'était… il y avait eu beaucoup d'améliorations. On disait que la pandémie était en train de se calmer. Donc voilà, le contexte était un peu différent. Parce que récemment, on parle de plus en plus d'une deuxième vague de Covid-19. Mais bon, ça, c'est pas le problème dont j'aimerais parler dans cet épisode.

L'autre problème que j'avais et dont j'aimerais parler, c'est celui qui concerne l'environnement. On sait que prendre l'avion, c'est très mauvais pour la planète. Et avant, j'y faisais pas vraiment attention. Je pensais simplement aux vacances, au plaisir de découvrir un autre pays. Mais à cause de la pression sociale et aussi des médias, maintenant, c'est quelque chose qui est à l'esprit de plus en plus de personnes. En tout cas, moi, quand j'achète un billet d'avion, je pense de plus en plus souvent à ça.

Heureusement, après avoir validé mes billets, la compagnie aérienne (l'entreprise qui vend les billets d'avion et qui assure les vols), la compagnie aérienne m'a proposé de compenser mon voyage, autrement dit de payer un supplément, de payer un peu plus d'argent pour compenser les émissions de CO2, de dioxyde de carbone. Je crois que c'était un supplément de 10 euros. Donc moi, je me suis dit : «Ah bah voilà, c'est super ! Je vais payer 10 euros, ça compense mes émissions de CO2. Et comme ça, je ne culpabilise pas, j'ai bonne conscience, et je vais pouvoir voyager l'esprit tranquille.»

Malheureusement, c'était pas si facile que ça. Parce qu'après avoir acheté ces billets avec le supplément pour compenser mes émissions de CO2, j'ai commencé à me poser pas mal de questions. Je me suis demandé comment ce système fonctionne exactement, comment on peut compenser ces émissions. Et si c'est tellement efficace, pourquoi est-ce que c'est pas obligatoire ? Pourquoi est-ce que ce n'est pas automatiquement inclus dans le prix des billets ? Donc voilà, j'ai commencé à douter un peu de ça et le sentiment de culpabilité de prendre l'avion n'a pas disparu.

À cause de ça, j'ai commencé à faire des recherches, à me documenter sur le sujet, et j'ai voulu savoir si ce système de compensation fonctionne, s'il est vraiment efficace, si on peut prendre l'avion en 2020 en ayant l'esprit tranquille. Et pour faire d'une pierre deux coups, j'ai décidé de partager toutes ces informations avec vous. Donc vous allez voir si la culpabilité l'a emporté. Vous allez voir si finalement, j'ai décidé d'annuler mes vacances cet été et mes billets d'avion ou pas.

Pour commencer, il faut remettre les choses dans leur contexte. Prendre l'avion, même aujourd'hui en 2020, ça reste un privilège. J'imagine que certains auditeurs, certains d'entre vous, vous n'avez jamais pris l'avion.

Moi, la première fois que j'ai pris l'avion, c'était quand j'avais 18 ans. Et je voyageais avec un ami pour aller à Glasgow, en Écosse. J'ai déjà raconté cette histoire plusieurs fois. Et pour cet ami, c'était très drôle parce que lui, il avait l'habitude de voyager et de prendre l'avion avec sa famille. Tous les ans, il partait en vacances dans différents pays, en Europe, mais aussi aux Etats-Unis. Son père travaillait dans une entreprise pour laquelle il devait prendre l'avion, aussi, régulièrement. Donc, quand je leur ai dit que moi, je n'avais jamais pris l'avion, ça les a fait rire. Ils ont trouvé ça assez drôle.

Maintenant, vous savez que je suis un professionnel de l'avion (vous avez peut-être vu la vidéo que j'ai faite sur le sujet : Comment prendre l'avion en français ?). Mais bon, jusqu'à mes 18 ans, je n'avais jamais pris l'avion. Et jusque-là, je ne m'étais pas vraiment rendu compte que prendre l'avion, c'était un marqueur social, quelque chose qui montre notre statut.

Il faut savoir que seulement un quart des Français prennent l'avion au moins une fois par an (donc seulement 25% des Français prennent l'avion minimum une fois par an). Et 20% des Français n'ont jamais pris l'avion de leur vie.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'arrivée des compagnies aériennes low cost, ces compagnies aériennes qui proposent des billets pas chers, ça n'a pas beaucoup démocratisé l'avion. Ça ne l'a pas rendu beaucoup plus accessible. Certes, voyager aujourd'hui, c'est pas très cher, surtout si vous n'allez pas loin. Mais ça ne signifie pas que les autres coûts ont été réduits. Si vous allez en vacances, il faut toujours payer un hébergement (un hôtel ou alors une maison ou un appartement que vous louez). Il faut payer la nourriture, les billets pour visiter les monuments, les musées, etc. Tous ces coûts n'ont pas vraiment changé, ce qui fait que partir en vacances est presque toujours aussi cher aujourd'hui, surtout si vous avez une famille nombreuse.

Donc, aujourd'hui, tout le monde a un peu plus de chances de prendre l'avion qu'il y a vingt ans. Mais quand on analyse un peu les vols et qui prend l'avion, on voit que les personnes qui gagnent bien leur vie prennent l'avion beaucoup plus souvent, qu'elles font des voyages plus longs et qu'elles sont surreprésentées. Les personnes qui ne gagnent pas bien leur vie, qui ont moins d'argent, elles… peut-être qu'elles prennent l'avion un peu plus souvent qu'il y a 20 ans, mais c'est quelque chose qui reste assez rare pour elles.

Et ces inégalités, on les retrouve au niveau mondial. Par exemple, on estime qu'entre 80 et 90% de la population mondiale n'a jamais pris l'avion. Ça, c'est un chiffre qui m'a vraiment choqué quand je l'ai découvert. Parce que dans les pays occidentaux, dans les pays riches, développés, on a l'impression que prendre l'avion, c'est vraiment quelque chose de banal. Mais quand on regarde au niveau mondial, eh bien on voit que ça reste encore un privilège des pays développés. Par exemple, si on prend l'Amérique du Nord (les États-Unis et le Canada) plus les pays européens, ils représentent 50% des kilomètres parcourus en avion, alors que ces pays représentent seulement 15% de la population mondiale. Donc, vous voyez que les pays occidentaux sont largement surreprésentés en ce qui concerne le trafic aérien.

Depuis l'arrivée des réseaux sociaux, et en particulier Facebook et Instagram, partir en vacances 3 fois par an à l'autre bout du monde, c'est quelque chose qui semble presque normal. Mais non, prendre l'avion, ça reste un privilège et un privilège qui a des conséquences négatives pour les habitants de l'ensemble de la planète.

Alors, une fois qu'on sait ça, on se demande forcément à quel point le transport aérien est polluant. Ça, c'est une expression, «à quel point», ça veut dire «à quel degré», «quelle est la taille du problème», à quel point le transport aérien est-il polluant ? Retenez bien cette construction parce qu'on peut l'utiliser dans beaucoup de questions et c'est quelque chose qui n'est pas très intuitif donc il faut l'apprendre : à quel point. À quel point le transport aérien est-il polluant ?

Alors, c'est assez facile de comprendre comment l'avion pollue. Avec les carburants, il y a des émissions de gaz à effet de serre. Les gaz à effet de serre, ce sont ces gaz qui sont présents dans l'atmosphère et qui contribuent au réchauffement climatique. Le principal, c'est le CO2, le dioxyde de carbone.

Alors, c'est assez difficile de mesurer le poids de chaque secteur quand on essaye de voir quels secteurs contribuent le plus à l'émission de gaz à effet de serre. C'est difficile parce qu'on ne sait pas toujours ce qu'il faut prendre en compte. Est-ce qu'on prend en compte seulement les émissions directes, ou alors aussi les émissions indirectes ?

Alors, je vais prendre un exemple pour illustrer ça, l'exemple de l'agriculture. Dans le secteur de l'agriculture, il y a des émissions directes de CO2 et des émissions indirectes. Les émissions directes, ce sont par exemple celles des animaux d'élevage, en particulier des vaches. Les vaches émettent du CO2 à cause de leur digestion. Et puis, d'un autre côté, il y a les émissions indirectes, par exemple celles liées à la production de la nourriture pour les animaux d'élevage, au transport de ces animaux. Tout ça, ce sont des émissions indirectes. Il y a certaines études qui s'intéressent seulement aux émissions directes, d'autres qui intègrent les émissions indirectes, ce qui fait que c'est parfois difficile de comparer les résultats.

Mais bon, l'étude de référence en la matière, c'est un rapport de 2014 de l'IPCC (l'IPCC, c'est Intergovernmental Panel on Climate Change). C'est un organe des Nations unies.

Alors, ce rapport montre que le secteur le plus polluant, celui qui émet le plus de gaz à effet de serre, c'est la production d'électricité et le chauffage. Le chauffage, vous savez, pour que votre appartement soit suffisamment chaud en hiver, ou votre maison, le chauffage. Ce secteur contribue à 25% des émissions de gaz à effet de serre. Le deuxième secteur, le plus polluant, c'est celui de l'agriculture et de l'élevage : 24%. Ensuite, on a l'industrie : 21% (dont en grande partie l'industrie textile, qui représente entre 8 et 10%). L'industrie textile, qui produit des vêtements, c'est vraiment une des industries les plus polluantes, les plus mauvaises pour la planète. En quatrième position, on a le secteur des transports : 14%. Ici, celui qui a la plus grande part, c'est le transport routier (les voitures, les camions, etc.) qui représente 11%. Le transport aérien, 2,5%. Et le reste, c'est le train et le transport maritime : 0,5%. Et puis, pour finir, il y a les autres énergies, en particulier l'extraction et le raffinage du pétrole, qui représentent 10% des gaz à effet de serre. Et le dernier secteur, c'est celui du bâtiment et de la construction, qui représente 6%.

Vous voyez, la contribution du secteur du transport aérien, c'est «seulement» 2,5%. Donc ça peut sembler assez marginal comparé aux autres secteurs. Par exemple, il y a une autre étude qui montre que le secteur internet contribue à 4% des émissions de gaz à effet de serre (à cause des serveurs, par exemple). Alors quand on voit ça, on se dit que c'est peut-être mieux d'arrêter d'acheter des vêtements ou d'arrêter de regarder Netflix pour protéger l'environnement, que de ne pas partir en vacances.

Le problème avec le transport aérien, c'est qu'il a un grand impact compte tenu du petit nombre de personnes à qui il profite. Pour rappel, 80%, entre 80 et 90% de la population mondiale n'a jamais pris l'avion. Donc un petit nombre de personnes est responsable d'une part significative des émissions de CO2. En fait, le poids du secteur du transport aérien est plus faible tout simplement parce qu'il y a beaucoup plus de voitures, de camions, de motos, etc., que d'avions. Il y a beaucoup plus de personnes qui ont une voiture et qui l'utilisent régulièrement que de personnes qui prennent l'avion au moins une fois par an.

Mais quand on compare la pollution moyenne par passager des différents modes de transport, on voit que l'avion est de loin le pire. Par exemple, il y a une étude de 2014 qui a été publiée par l'Agence européenne pour l'environnement, qui a essayé de mesurer les émissions moyennes de CO2 par passager par moyen de transport. Cette étude montre que le passager d'un avion émet en moyenne 7 fois plus de CO2 que celui d'une voiture et 20 fois plus que celui d'un train. Donc là, vous voyez que la différence est vraiment significative.

Alors, bien sûr, il y a de nombreux cas où l'avion reste nécessaire, par exemple pour envoyer rapidement des médecins et des secours après une catastrophe naturelle, pour transporter certains produits stratégiques, des médicaments, etc. Mais ces cas sont assez marginaux quand on les compare au transport de passagers pour des motifs qui sont purement des loisirs, pour les vacances, pour le plaisir, etc.

C'est important de connaître la répartition de la pollution en fonction des secteurs parce qu'on n'en est pas toujours conscient. Mais bon, une fois qu'on a cette information, on se demande ce qu'on peut y faire. Est-ce qu'on peut vraiment y changer quelque chose ? En fait, la question, c'est : qu'est-ce qu'on peut faire, nous, au niveau individuel, pour essayer de réduire ces émissions ?

#82 - Faut-il arrêter de prendre l'avion? (1) #82 - Sollten wir aufhören zu fliegen? (1) #82 - Should we stop flying? (1) #82 - ¿Debemos dejar de volar? (1) #82 - Dovremmo smettere di volare (1) #第82回 「飛行機を止めるべきか (1) #82 - Moeten we stoppen met vliegen (1) #82 - Devemos deixar de voar (1) #82 - Borde vi sluta flyga (1) #82 - Uçmayı bırakmalı mıyız (1) #82 - 我们是否应该停止飞行 (1)

Épisode 82 : Faut-il arrêter de prendre l'avion ? Episode 82: Should We Stop Flying?

Salut à toutes et à tous, bienvenue ! Hello everyone, welcome! C'est Hugo et je suis très content de vous retrouver pour faire un peu de français ensemble. It's Hugo and I'm very happy to meet you again to do a little French together. Peut-être que certains d'entre vous sont en vacances et que vous m'écoutez à la plage ou à la montagne. Maybe some of you are on vacation listening to me at the beach or in the mountains. Vous avez de la chance, profitez-en. You're in luck, take advantage of it. Şanslısınız, en iyi şekilde değerlendirin. Pour moi, c'est pas encore les vacances. For me, it's not yet the holidays. Je voulais enregistrer ce dernier épisode avant de faire une petite pause. I wanted to record this last episode before taking a little break.

Il y a quelques semaines, vous avez peut-être reçu un email de ma part dans lequel il y avait une invitation pour répondre à un sondage, autrement dit, un questionnaire qui vous demandait votre opinion à propos du podcast. A few weeks ago, you may have received an e-mail from me in which there was an invitation to take part in a survey, in other words, a questionnaire asking your opinion about the podcast. Birkaç hafta önce benden sizi bir ankete katılmaya davet eden bir e-posta almış olabilirsiniz, başka bir deyişle podcast hakkındaki görüşlerinizi soran bir anket. Pour moi, l'objectif, c'était de savoir si le podcast est toujours utile pour vous et comment je pourrais l'améliorer pour qu'il soit encore plus efficace. For me, the goal was to find out if the podcast is still useful for you and how I could improve it to be even more effective. Benim için amaç, podcast'in sizin için hala yararlı olup olmadığını ve onu daha da etkili hale getirmek için nasıl geliştirebileceğimi öğrenmekti. Plus de 7 000 d'entre vous ont répondu, donc j'avais plein d'informations intéressantes ! Over 7,000 of you responded, so I had lots of interesting information! 7.000'den fazla yanıt verdiniz, bu yüzden çok sayıda ilginç bilgi edindim!

Vous m'avez dit notamment que vous n'aimez pas trop les témoignages des autres auditeurs du podcast parce que ces personnes n'ont pas une prononciation parfaite, qu'elles font des erreurs et que vous vous écoutez le podcast pour apprendre un français parfait (alors, je ne dis pas que mon français est parfait, mais voilà, c'est celui d'un natif). You told me in particular that you don't really like the testimonials of other podcast listeners because these people don't have perfect pronunciation, that they make mistakes and that you listen to the podcast to learn perfect French. (so, I'm not saying that my French is perfect, but here it is, it's that of a native). Et ça, je peux le comprendre. And that I can understand. Ve bunu anlayabiliyorum. Donc, j'ai pris la décision d'arrêter de diffuser les témoignages dans le podcast. So I made the decision to stop showing the testimonials in the podcast. En plus, c'était quelque chose qui prenait pas mal de temps et j'avais beaucoup de retard. Besides, it was something that took a long time and I was very late. Dahası, bu çok zaman alan bir şeydi ve programın çok gerisinde kalmıştım. Donc là, je diffusais des témoignages que j'avais reçus il y a un an. So there, I was broadcasting testimonials that I had received a year ago. Dus hier was ik om getuigenissen uit te zenden die ik een jaar geleden had ontvangen. Ben de burada bir yıl önce aldığım referansları yayınlıyordum. C'était un peu bizarre et je ne sais même pas si les personnes qui qui m'avaient envoyé ces témoignages écoutaient toujours le podcast. It was a little weird and I don't even know if the people who sent me these testimonials were still listening to the podcast. Het was een beetje vreemd en ik weet niet eens of de mensen die me deze getuigenissen stuurden nog steeds naar de podcast luisterden. Foi um pouco estranho e nem sei se as pessoas que me enviaram esses depoimentos ainda estavam ouvindo o podcast. Bu biraz garipti ve bana bu referansları gönderen kişilerin hala podcast'i dinleyip dinlemediklerini bile bilmiyordum. Donc voilà, j'ai pris la décision de ne plus diffuser de témoignages dans le podcast. So there you have it, I made the decision to no longer broadcast testimonials in the podcast. Bu yüzden podcast'te daha fazla referans yayınlamamaya karar verdim.

Vous m'avez aussi dit que vous préférez quand les épisodes sont un peu plus courts, quand ils durent environ 30 minutes. You also told me that you prefer when the episodes are a little shorter, when they are around 30 minutes long. C'est vrai que sur les derniers épisodes, j'avais tendance à parler un peu plus longtemps. It's true that in the last few episodes, I tended to talk a little longer. Son birkaç bölümde biraz daha uzun konuşma eğiliminde olduğum doğru. Les épisodes duraient entre 40 et 50 minutes. The episodes lasted between 40 and 50 minutes. Et je peux comprendre que c'est difficile à suivre. And I can understand that it's hard to follow. Ve takip etmenin zor olduğunu anlayabiliyorum. C'est difficile de rester concentré pendant aussi longtemps. It's hard to stay focused for that long. O kadar uzun süre odaklanmak zor. Maintenant, je vais essayer d'être plus succinct, d'être plus concis pour ne pas dépasser les 30 minutes. Τώρα, θα προσπαθήσω να είμαι πιο σύντομος, να είμαι πιο περιεκτικός, ώστε να μην ξεπεράσω τα 30 λεπτά. Now, I will try to be more succinct, to be more concise so as not to exceed 30 minutes. Nu ga ik proberen beknopter te zijn, beknopter om de 30 minuten niet te overschrijden. Şimdi 30 dakikayı aşmamak için daha kısa ve öz olmaya çalışacağım. Et c'est aussi pour ça que j'ai décidé d'arrêter les témoignages. And that's also why I decided to stop testifying. İşte bu yüzden referans yazmayı bırakmaya karar verdim. Comme ça, ca va me permettre de gagner un peu de temps. That way, it'll save me a bit of time. Bu bana biraz zaman kazandıracak.

Justement, pour ne pas perdre plus de temps, on va s'attaquer directement à notre sujet du jour. Precisely, so as not to waste any more time, we are going to tackle our topic of the day directly. Daha fazla zaman kaybetmemek için doğrudan işimize dönelim.

Avant, pour moi, acheter des billets d'avion, c'était un plaisir. Before, for me, buying plane tickets was a pleasure. Benim için uçak bileti almak eskiden bir zevkti. Ça voulait dire que j'allais partir en vacances, que j'allais découvrir un nouveau pays, vivre des aventures, etc. It meant that I was going on vacation, that I was going to discover a new country, have adventures, etc. Tatile çıkacağım, yeni bir ülke keşfedeceğim, maceralar yaşayacağım anlamına geliyordu. Et la seule inquiétude que j'avais, c'était le prix. And the only worry I had was the price. Ve tek endişem fiyatıydı. J'essayais de payer le moins cher possible en comparant le prix des billets sur différents sites, en utilisant le mode incognito de mon navigateur internet. I tried to pay as little as possible by comparing the price of tickets on different sites, using the incognito mode of my internet browser. Web tarayıcımdaki gizli modu kullanarak farklı web sitelerindeki bilet fiyatlarını karşılaştırarak mümkün olduğunca az ödeme yapmaya çalıştım.

Mais récemment, ça a un peu changé. But recently that has changed a bit. Ancak son zamanlarda işler biraz değişti. Il y a quelques semaines, j'ai acheté des billets pour les vacances d'été. A few weeks ago I bought tickets for summer vacation. Birkaç hafta önce yaz tatili için bilet aldım. Je vais rentrer en France pour une semaine et en août, je vais aller en Italie pour la première fois, pour dix jours, en Toscane. I am going to return to France for a week and in August, I will go to Italy for the first time, for ten days, in Tuscany. Bir haftalığına Fransa'ya geri döneceğim ve Ağustos ayında ilk kez on günlüğüne İtalya'ya, Toskana'ya gideceğim. Mais au moment d'acheter les billets, je me sentais un peu mal. But when it came time to buy the tickets, I felt a little bad. Ancak iş biletleri almaya geldiğinde biraz moralim bozuldu. D'abord, j'avais quelques doutes concernant la situation avec le Covid-19. First, I had some doubts about the situation with Covid-19. Öncelikle Covid-19 durumu hakkında bazı şüphelerim vardı. Bon, c'est vrai que quand j'ai acheté les billets, c'était… il y avait eu beaucoup d'améliorations. Well, it's true that when I bought the tickets, it was… there had been a lot of improvements. Nou, het is waar dat toen ik de kaartjes kocht, het was... er waren veel verbeteringen. Biletleri satın aldığımda... pek çok gelişme olduğu doğru. On disait que la pandémie était en train de se calmer. It was said that the pandemic was calming down. Pandeminin azalmakta olduğu söyleniyordu. Donc voilà, le contexte était un peu différent. So there you have it, the context was a little different. Yani bağlam biraz farklıydı. Parce que récemment, on parle de plus en plus d'une deuxième vague de Covid-19. Because recently, there is more and more talk of a second wave of Covid-19. Çünkü son zamanlarda ikinci bir Covid-19 dalgasından bahsedilmeye başlandı. Mais bon, ça, c'est pas le problème dont j'aimerais parler dans cet épisode. But hey, that's not the problem I'd like to talk about in this episode. Ancak bu bölümde bahsetmek istediğim sorun bu değil.

L'autre problème que j'avais et dont j'aimerais parler, c'est celui qui concerne l'environnement. The other problem that I had and that I would like to talk about is the one concerning the environment. Yaşadığım ve bahsetmek istediğim bir diğer sorun ise çevre. On sait que prendre l'avion, c'est très mauvais pour la planète. We know that taking the plane is very bad for the planet. Hepimiz uçmanın gezegen için kötü olduğunu biliyoruz. Et avant, j'y faisais pas vraiment attention. And before, I didn't really pay attention to it. Önceden umurumda değildi. Je pensais simplement aux vacances, au plaisir de découvrir un autre pays. I was simply thinking of vacations, of the pleasure of discovering another country. Ben de tam tatilleri ve başka bir ülkeyi keşfetmenin keyfini düşünüyordum. Mais à cause de la pression sociale et aussi des médias, maintenant, c'est quelque chose qui est à l'esprit de plus en plus de personnes. But because of social pressure and also from the media, now this is something that is on the minds of more and more people. Ancak sosyal baskı ve medya nedeniyle artık bu konu giderek daha fazla insanın aklında yer ediyor. En tout cas, moi, quand j'achète un billet d'avion, je pense de plus en plus souvent à ça. In any case, me, when I buy a plane ticket, I think of it more and more often. Her halükarda, bir uçak bileti aldığımda bunu daha sık düşünüyorum.

Heureusement, après avoir validé mes billets, la compagnie aérienne (l'entreprise qui vend les billets d'avion et qui assure les vols), la compagnie aérienne m'a proposé de compenser mon voyage, autrement dit de payer un supplément, de payer un peu plus d'argent pour compenser les émissions de CO2, de dioxyde de carbone. Fortunately, after having validated my tickets, the airline (the company that sells the plane tickets and provides the flights), the airline offered to compensate my trip, in other words to pay extra, to pay a little more money to offset the emissions of CO2, carbon dioxide. Neyse ki biletlerimi onayladıktan sonra havayolu şirketi (uçak biletlerini satan ve uçuşları gerçekleştiren şirket) seyahatimi dengelemeyi, başka bir deyişle CO2 emisyonlarını telafi etmek için biraz daha fazla para ödemeyi teklif etti. Je crois que c'était un supplément de 10 euros. I believe it was an additional 10 euros. Sanırım fazladan 10 avroydu. Donc moi, je me suis dit : «Ah bah voilà, c'est super ! So me, I said to myself: “Ah well, that's it, that's great! Ben de kendi kendime şöyle dedim: "Ah, bu harika! Je vais payer 10 euros, ça compense mes émissions de CO2. I will pay 10 euros, it offsets my CO2 emissions. CO2 emisyonlarımı dengelemek için 10 Euro ödeyeceğim. Et comme ça, je ne culpabilise pas, j'ai bonne conscience, et je vais pouvoir voyager l'esprit tranquille.» And that way, I don't feel guilty, I have a clear conscience, and I will be able to travel with peace of mind. ” Bu şekilde kendimi suçlu hissetmiyorum, vicdanım rahat ve gönül rahatlığıyla seyahat edebiliyorum".

Malheureusement, c'était pas si facile que ça. Unfortunately, it wasn't that easy. Ne yazık ki o kadar kolay olmadı. Parce qu'après avoir acheté ces billets avec le supplément pour compenser mes émissions de CO2, j'ai commencé à me poser pas mal de questions. Because after buying these tickets with the supplement to offset my CO2 emissions, I started to ask myself a lot of questions. Çünkü CO2 emisyonlarımı dengelemek için bu biletleri satın aldıktan sonra kendime pek çok soru sormaya başladım. Je me suis demandé comment ce système fonctionne exactement, comment on peut compenser ces émissions. I wondered how this system works exactly, how we can offset these emissions. Bu sistemin tam olarak nasıl çalıştığını, bu emisyonları nasıl dengeleyebileceğimizi merak ettim. Et si c'est tellement efficace, pourquoi est-ce que c'est pas obligatoire ? And if it's so effective, why isn't it mandatory? Ve eğer bu kadar etkiliyse, neden zorunlu değil? Pourquoi est-ce que ce n'est pas automatiquement inclus dans le prix des billets ? Why is this not automatically included in the price of the tickets? Bu neden otomatik olarak bilet fiyatına dahil edilmiyor? Donc voilà, j'ai commencé à douter un peu de ça et le sentiment de culpabilité de prendre l'avion n'a pas disparu. So there you go, I started to doubt that a bit and the guilt of flying didn't go away. Bu yüzden bu konuda şüphelerim olmaya başladı ve uçağa binmekle ilgili suçluluk duygum geçmedi.

À cause de ça, j'ai commencé à faire des recherches, à me documenter sur le sujet, et j'ai voulu savoir si ce système de compensation fonctionne, s'il est vraiment efficace, si on peut prendre l'avion en 2020 en ayant l'esprit tranquille. Because of that, I started to do research, to document myself on the subject, and I wanted to know if this compensation system works, if it is really effective, if we can fly in 2020. with peace of mind. Daarom ben ik gaan zoeken en lezen over dit onderwerp en wilde ik erachter komen of dit compensatiesysteem werkt, of het echt effectief is en of we met een gerust hart in 2020 kunnen vliegen. Bu nedenle konuyu araştırmaya ve okumaya başladım ve bu tazminat sisteminin işe yarayıp yaramadığını, gerçekten etkili olup olmadığını ve 2020'de gönül rahatlığıyla uçup uçamayacağımızı öğrenmek istedim. Et pour faire d'une pierre deux coups, j'ai décidé de partager toutes ces informations avec vous. And to kill two birds with one stone, I decided to share all of this information with you. Ve bir taşla iki kuş vurmak için, tüm bu bilgileri sizinle paylaşmaya karar verdim. Donc vous allez voir si la culpabilité l'a emporté. So you're going to see if the guilt wins out. Dus je zult zien of het schuldgevoel heeft gewonnen. Suçluluk duygusunun kazanıp kazanmadığını göreceksiniz. Vous allez voir si finalement, j'ai décidé d'annuler mes vacances cet été et mes billets d'avion ou pas. You will see if I finally decided to cancel my vacation this summer and my plane tickets or not. Je zult zien of ik uiteindelijk heb besloten om mijn zomervakantie en mijn vliegtickets te annuleren of niet. Sonunda yaz tatilimi ve uçak biletlerimi iptal etmeye karar verip vermediğimi göreceksiniz.

Pour commencer, il faut remettre les choses dans leur contexte. To begin with, you have to put things in context. Öncelikle her şeyi bir bağlama oturtmamız gerekiyor. Prendre l'avion, même aujourd'hui en 2020, ça reste un privilège. Taking a plane, even today in 2020, remains a privilege. Uçmak, bugün 2020'de bile hâlâ bir ayrıcalıktır. J'imagine que certains auditeurs, certains d'entre vous, vous n'avez jamais pris l'avion. I imagine some listeners, some of you, you've never been on an airplane. Bazı dinleyicilerinizin hiç uçağa binmediğini tahmin ediyorum.

Moi, la première fois que j'ai pris l'avion, c'était quand j'avais 18 ans. The first time I flew was when I was 18. İlk kez 18 yaşındayken uçmuştum. Et je voyageais avec un ami pour aller à Glasgow, en Écosse. And I was traveling with a friend to go to Glasgow, Scotland. Bir arkadaşımla birlikte İskoçya'nın Glasgow şehrine seyahat ediyordum. J'ai déjà raconté cette histoire plusieurs fois. I have told this story several times already. Bu hikayeyi daha önce birkaç kez anlattım. Et pour cet ami, c'était très drôle parce que lui, il avait l'habitude de voyager et de prendre l'avion avec sa famille. And for this friend, it was very funny because he used to travel and take the plane with his family. Ve bu arkadaş için bu çok komikti çünkü ailesiyle birlikte seyahat etmeye ve uçmaya alışkındı. Tous les ans, il partait en vacances dans différents pays, en Europe, mais aussi aux Etats-Unis. Every year, he went on vacation to different countries, in Europe, but also to the United States. Her yıl Avrupa'nın ve Amerika Birleşik Devletleri'nin farklı ülkelerine tatile giderdi. Son père travaillait dans une entreprise pour laquelle il devait prendre l'avion, aussi, régulièrement. His father worked at a company he had to fly to, too, regularly. Babası da düzenli olarak uçmak zorunda olduğu bir şirkette çalışıyordu. Donc, quand je leur ai dit que moi, je n'avais jamais pris l'avion, ça les a fait rire. So when I told them that I had never taken a plane, it made them laugh. Onlara daha önce hiç uçağa binmediğimi söylediğimde güldüler. Ils ont trouvé ça assez drôle. They found it quite funny. Oldukça komik olduğunu düşündüler.

Maintenant, vous savez que je suis un professionnel de l'avion (vous avez peut-être vu la vidéo que j'ai faite sur le sujet : Comment prendre l'avion en français ?). Now you know that I am an airplane professional (you may have seen the video I made on the subject: How to take the plane in French?). Profesyonel bir uçak yolcusu olduğumu artık biliyorsunuz (bu konuda hazırladığım videoyu görmüş olabilirsiniz: Comment prendre l'avion en français?) Mais bon, jusqu'à mes 18 ans, je n'avais jamais pris l'avion. But hey, until I was 18, I had never taken a plane. Ama 18 yaşıma kadar hiç uçağa binmemiştim. Et jusque-là, je ne m'étais pas vraiment rendu compte que prendre l'avion, c'était un marqueur social, quelque chose qui montre notre statut. And until then, I hadn't really realized that flying was a social marker, something that shows our status. Ve o zamana kadar uçmanın sosyal bir işaret, statünüzü gösteren bir şey olduğunu fark etmemiştim.

Il faut savoir que seulement un quart des Français prennent l'avion au moins une fois par an (donc seulement 25% des Français prennent l'avion minimum une fois par an). It should be noted that only a quarter of French people fly at least once a year (so only 25% of French people fly at least once a year). Fransızların sadece dörtte biri yılda en az bir kez uçmaktadır (yani Fransızların sadece %25'i yılda en az bir kez uçmaktadır). Et 20% des Français n'ont jamais pris l'avion de leur vie. And 20% of French people have never flown in their lives. Fransızların %20'si hayatlarında hiç uçağa binmemiştir.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'arrivée des compagnies aériennes low cost, ces compagnies aériennes qui proposent des billets pas chers, ça n'a pas beaucoup démocratisé l'avion. Contrary to what one might think, the arrival of low cost airlines, these airlines which offer cheap tickets, has not democratized the plane much. Düşündüğünüzün aksine, düşük maliyetli havayollarının - ucuz bilet sunan havayollarının - gelişi uçmayı demokratikleştirmedi. Ça ne l'a pas rendu beaucoup plus accessible. It didn't make it much more accessible. Bu da onu çok daha erişilebilir kılmadı. Certes, voyager aujourd'hui, c'est pas très cher, surtout si vous n'allez pas loin. Of course, traveling today is not very expensive, especially if you are not going far. Bugünlerde seyahat etmenin çok pahalı olmadığı doğru, özellikle de çok uzağa gitmiyorsanız. Mais ça ne signifie pas que les autres coûts ont été réduits. But that doesn't mean that other costs have been reduced. Ancak bu, diğer maliyetlerin azaldığı anlamına gelmiyor. Si vous allez en vacances, il faut toujours payer un hébergement (un hôtel ou alors une maison ou un appartement que vous louez). If you go on vacation, you always have to pay for accommodation (a hotel or a house or apartment that you rent). Il faut payer la nourriture, les billets pour visiter les monuments, les musées, etc. You have to pay for food, tickets to visit monuments, museums, etc. Tous ces coûts n'ont pas vraiment changé, ce qui fait que partir en vacances est presque toujours aussi cher aujourd'hui, surtout si vous avez une famille nombreuse. All of these costs haven't really changed, so going on vacation is almost always as expensive today, especially if you have a large family. Tüm bu maliyetler gerçekten değişmedi, bu da tatile çıkmanın bugün hala neredeyse aynı derecede pahalı olduğu anlamına geliyor, özellikle de geniş bir aileniz varsa.

Donc, aujourd'hui, tout le monde a un peu plus de chances de prendre l'avion qu'il y a vingt ans. So today everyone is a little more likely to fly than twenty years ago. Yani bugün herkesin uçağa binme şansı yirmi yıl öncesine göre biraz daha yüksek. Mais quand on analyse un peu les vols et qui prend l'avion, on voit que les personnes qui gagnent bien leur vie prennent l'avion beaucoup plus souvent, qu'elles font des voyages plus longs et qu'elles sont surreprésentées. Αλλά όταν αναλύουμε τις πτήσεις και ποιος παίρνει το αεροπλάνο, βλέπουμε ότι οι άνθρωποι που κερδίζουν καλή διαβίωση παίρνουν το αεροπλάνο πολύ πιο συχνά, ότι παίρνουν μεγαλύτερα ταξίδια και ότι υπερεκπροσωπούνται. But when we analyze the flights and who takes the plane, we see that people who earn a good living take the plane much more often, that they take longer trips and that they are over-represented. Maar als we kijken naar vluchten en wie er vliegt, zien we dat mensen die goed verdienen veel vaker vliegen, langere reizen maken en oververtegenwoordigd zijn. Ancak uçuşlara ve kimlerin uçtuğuna baktığımızda, iyi bir gelir elde eden insanların çok daha sık uçtuğunu, daha uzun yolculuklar yaptığını ve aşırı temsil edildiğini görüyoruz. Les personnes qui ne gagnent pas bien leur vie, qui ont moins d'argent, elles… peut-être qu'elles prennent l'avion un peu plus souvent qu'il y a 20 ans, mais c'est quelque chose qui reste assez rare pour elles. People who don't make a good living, who have less money, they… maybe they fly a little more often than 20 years ago, but it's something that remains quite enough rare for them. İyi bir geliri olmayan, daha az parası olan insanlar... belki 20 yıl öncesine göre biraz daha sık uçağa biniyorlar, ancak bu onlar için hala oldukça nadir bir şey.

Et ces inégalités, on les retrouve au niveau mondial. And these inequalities are found at the global level. Ve bu eşitsizlikler dünya çapında görülmektedir. Par exemple, on estime qu'entre 80 et 90% de la population mondiale n'a jamais pris l'avion. For example, it is estimated that between 80 and 90% of the world's population has never flown. Örneğin, dünya nüfusunun %80 ila 90'ının hiç uçağa binmediği tahmin edilmektedir. Ça, c'est un chiffre qui m'a vraiment choqué quand je l'ai découvert. That is a number that really shocked me when I found out. Bu rakam, keşfettiğimde beni gerçekten şok eden bir rakamdı. Parce que dans les pays occidentaux, dans les pays riches, développés, on a l'impression que prendre l'avion, c'est vraiment quelque chose de banal. Because in the Western countries, in the rich, developed countries, one has the impression that taking the plane is really something trivial. Want in Westerse landen, in rijke, ontwikkelde landen, hebben we de indruk dat het nemen van een vliegtuig echt iets alledaags is. Çünkü Batı ülkelerinde, zengin ve gelişmiş ülkelerde, uçağa binmenin gerçekten sıradan bir şey olduğu izlenimine sahibiz. Mais quand on regarde au niveau mondial, eh bien on voit que ça reste encore un privilège des pays développés. But when we look at the global level, well we see that it is still a privilege of the developed countries. Ancak dünyaya bir bütün olarak baktığımızda, bunun hala gelişmiş ülkelerin bir ayrıcalığı olduğunu görüyoruz. Par exemple, si on prend l'Amérique du Nord (les États-Unis et le Canada) plus les pays européens, ils représentent 50% des kilomètres parcourus en avion, alors que ces pays représentent seulement 15% de la population mondiale. For example, if we take North America (the United States and Canada) plus European countries, they represent 50% of the kilometers traveled by plane, while these countries represent only 15% of the world population. Örneğin, Kuzey Amerika (Amerika Birleşik Devletleri ve Kanada) ile Avrupa ülkelerini ele alırsak, bu ülkeler dünya nüfusunun sadece %15'ini temsil etmelerine rağmen uçakla kat edilen kilometrenin %50'sini oluşturmaktadırlar. Donc, vous voyez que les pays occidentaux sont largement surreprésentés en ce qui concerne le trafic aérien. So you see that the western countries are largely over-represented when it comes to air traffic. Dolayısıyla, Batı ülkelerinin hava trafiği açısından büyük ölçüde aşırı temsil edildiğini görebilirsiniz.

Depuis l'arrivée des réseaux sociaux, et en particulier Facebook et Instagram, partir en vacances 3 fois par an à l'autre bout du monde, c'est quelque chose qui semble presque normal. Since the arrival of social networks, and in particular Facebook and Instagram, going on vacation 3 times a year on the other side of the world, it's something that seems almost normal. Sosyal paylaşım sitelerinin, özellikle de Facebook ve Instagram'ın ortaya çıkışından bu yana, yılda 3 kez dünyanın öbür ucuna tatile gitmek neredeyse normal görünüyor. Mais non, prendre l'avion, ça reste un privilège et un privilège qui a des conséquences négatives pour les habitants de l'ensemble de la planète. But no, flying is still a privilege and a privilege which has negative consequences for the inhabitants of the whole planet. Ama hayır, uçmak hala bir ayrıcalık ve dünyanın her yerindeki insanlar için olumsuz sonuçları olan bir ayrıcalık.

Alors, une fois qu'on sait ça, on se demande forcément à quel point le transport aérien est polluant. So, once you know that, you inevitably wonder how polluting air transport is. Bunu öğrendiğinizde, hava taşımacılığının gerçekte ne kadar kirletici olduğunu merak etmeniz gerekir. Ça, c'est une expression, «à quel point», ça veut dire «à quel degré», «quelle est la taille du problème», à quel point le transport aérien est-il polluant ? This is an expression, "how much", it means "to what degree", "how big is the problem", how polluting is air transport? Dat is een uitdrukking, "in welke mate", het betekent "in welke mate", "hoe groot is het probleem", hoe vervuilend is het luchtvervoer? Bu bir ifade, "ne ölçüde", "ne derecede", "sorun ne kadar büyük", hava taşımacılığı ne kadar kirletici anlamına geliyor? Retenez bien cette construction parce qu'on peut l'utiliser dans beaucoup de questions et c'est quelque chose qui n'est pas très intuitif donc il faut l'apprendre : à quel point. Remember this construction because you can use it in a lot of questions and it's something that is not very intuitive so you have to learn it: how much. Onthoud deze constructie omdat het in veel vragen gebruikt kan worden en het iets is dat niet erg intuïtief is, dus je moet het leren: in welke mate. À quel point le transport aérien est-il polluant ? How polluting is air transport?

Alors, c'est assez facile de comprendre comment l'avion pollue. So, it's quite easy to understand how the plane pollutes. Avec les carburants, il y a des émissions de gaz à effet de serre. Με τα καύσιμα, υπάρχουν εκπομπές αερίων θερμοκηπίου. With fuels, there are greenhouse gas emissions. Brandstoffen produceren broeikasgasemissies. Les gaz à effet de serre, ce sont ces gaz qui sont présents dans l'atmosphère et qui contribuent au réchauffement climatique. Τα αέρια του θερμοκηπίου είναι αέρια που υπάρχουν στην ατμόσφαιρα και συμβάλλουν στην υπερθέρμανση του πλανήτη. Greenhouse gases are gases that are present in the atmosphere and contribute to global warming. Broeikasgassen zijn gassen in de atmosfeer die bijdragen aan de opwarming van de aarde. Le principal, c'est le CO2, le dioxyde de carbone. The main one is CO2, carbon dioxide.

Alors, c'est assez difficile de mesurer le poids de chaque secteur quand on essaye de voir quels secteurs contribuent le plus à l'émission de gaz à effet de serre. So, it is quite difficult to measure the weight of each sector when we try to see which sectors contribute the most to greenhouse gas emissions. C'est difficile parce qu'on ne sait pas toujours ce qu'il faut prendre en compte. It's difficult because you don't always know what to take into account. Est-ce qu'on prend en compte seulement les émissions directes, ou alors aussi les émissions indirectes ? Do we take into account only direct emissions, or also indirect emissions?

Alors, je vais prendre un exemple pour illustrer ça, l'exemple de l'agriculture. So, I will take an example to illustrate this, the example of agriculture. Dans le secteur de l'agriculture, il y a des émissions directes de CO2 et des émissions indirectes. In the agricultural sector, there are direct CO2 emissions and indirect emissions. Les émissions directes, ce sont par exemple celles des animaux d'élevage, en particulier des vaches. Direct emissions, such as those from farm animals, especially cows. Les vaches émettent du CO2 à cause de leur digestion. Cows emit CO2 because of their digestion. Et puis, d'un autre côté, il y a les émissions indirectes, par exemple celles liées à la production de la nourriture pour les animaux d'élevage, au transport de ces animaux. And then, on the other hand, there are indirect emissions, for example those related to the production of food for farm animals, to the transport of these animals. Tout ça, ce sont des émissions indirectes. All of these are indirect emissions. Il y a certaines études qui s'intéressent seulement aux émissions directes, d'autres qui intègrent les émissions indirectes, ce qui fait que c'est parfois difficile de comparer les résultats. There are some studies that only look at direct emissions, others that include indirect emissions, so it's sometimes difficult to compare the results.

Mais bon, l'étude de référence en la matière, c'est un rapport de 2014 de l'IPCC (l'IPCC, c'est Intergovernmental Panel on Climate Change). But hey, the benchmark study in this area is a 2014 report from the IPCC (the IPCC is Intergovernmental Panel on Climate Change). C'est un organe des Nations unies. It is an organ of the United Nations.

Alors, ce rapport montre que le secteur le plus polluant, celui qui émet le plus de gaz à effet de serre, c'est la production d'électricité et le chauffage. So this report shows that the most polluting sector, the one that emits the most greenhouse gases, is electricity production and heating. Le chauffage, vous savez, pour que votre appartement soit suffisamment chaud en hiver, ou votre maison, le chauffage. The heating, you know, to make your apartment warm enough in winter, or your house, the heating. Ce secteur contribue à 25% des émissions de gaz à effet de serre. This sector contributes 25% of greenhouse gas emissions. Le deuxième secteur, le plus polluant, c'est celui de l'agriculture et de l'élevage : 24%. The second sector, the most polluting, is agriculture and livestock: 24%. Ensuite, on a l'industrie : 21% (dont en grande partie l'industrie textile, qui représente entre 8 et 10%). Then we have industry: 21% (including a large part of the textile industry, which represents between 8 and 10%). L'industrie textile, qui produit des vêtements, c'est vraiment une des industries les plus polluantes, les plus mauvaises pour la planète. The textile industry, which produces clothing, is truly one of the most polluting industries, the worst for the planet. En quatrième position, on a le secteur des transports : 14%. In fourth position, we have the transport sector: 14%. Ici, celui qui a la plus grande part, c'est le transport routier (les voitures, les camions, etc.) Here, the one that has the biggest share is road transport (cars, trucks, etc.) qui représente 11%. which represents 11%. Le transport aérien, 2,5%. Air transport, 2.5%. Et le reste, c'est le train et le transport maritime : 0,5%. And the rest is the train and maritime transport: 0.5%. Et puis, pour finir, il y a les autres énergies, en particulier l'extraction et le raffinage du pétrole, qui représentent 10% des gaz à effet de serre. And then, finally, there are other energies, in particular the extraction and refining of oil, which represent 10% of greenhouse gases. Et le dernier secteur, c'est celui du bâtiment et de la construction, qui représente 6%. And the last sector is the building and construction sector, which represents 6%.

Vous voyez, la contribution du secteur du transport aérien, c'est «seulement» 2,5%. You see, the contribution of the airline sector is "only" 2.5%. Donc ça peut sembler assez marginal comparé aux autres secteurs. So it may seem quite marginal compared to other sectors. Par exemple, il y a une autre étude qui montre que le secteur internet contribue à 4% des émissions de gaz à effet de serre (à cause des serveurs, par exemple). For example, another study shows that the Internet sector contributes to 4% of greenhouse gas emissions (due to servers, for example). Alors quand on voit ça, on se dit que c'est peut-être mieux d'arrêter d'acheter des vêtements ou d'arrêter de regarder Netflix pour protéger l'environnement, que de ne pas partir en vacances. So when we see that, we say to ourselves that maybe it is better to stop buying clothes or to stop watching Netflix to protect the environment, than not to go on vacation.

Le problème avec le transport aérien, c'est qu'il a un grand impact compte tenu du petit nombre de personnes à qui il profite. The problem with air travel is that it has a big impact considering the small number of people it benefits. Pour rappel, 80%, entre 80 et 90% de la population mondiale n'a jamais pris l'avion. As a reminder, 80%, between 80 and 90% of the world population has never flown. Donc un petit nombre de personnes est responsable d'une part significative des émissions de CO2. So a small number of people are responsible for a significant part of CO2 emissions. En fait, le poids du secteur du transport aérien est plus faible tout simplement parce qu'il y a beaucoup plus de voitures, de camions, de motos, etc., que d'avions. In fact, the weight of the airline industry is lower simply because there are many more cars, trucks, motorcycles, etc., than airplanes. Il y a beaucoup plus de personnes qui ont une voiture et qui l'utilisent régulièrement que de personnes qui prennent l'avion au moins une fois par an. There are many more people who own a car and use it regularly than people who fly at least once a year.

Mais quand on compare la pollution moyenne par passager des différents modes de transport, on voit que l'avion est de loin le pire. But when we compare the average pollution per passenger of the different modes of transport, we see that the plane is by far the worst. Maar als we de gemiddelde vervuiling per passagier van de verschillende vervoerswijzen vergelijken, zien we dat het luchtvervoer veruit het slechtst is. Par exemple, il y a une étude de 2014 qui a été publiée par l'Agence européenne pour l'environnement, qui a essayé de mesurer les émissions moyennes de CO2 par passager par moyen de transport. For example, there is a 2014 study that was published by the European Environment Agency, which tried to measure the average CO2 emissions per passenger by means of transport. Cette étude montre que le passager d'un avion émet en moyenne 7 fois plus de CO2 que celui d'une voiture et 20 fois plus que celui d'un train. This study shows that the passenger of an airplane emits on average 7 times more CO2 than that of a car and 20 times more than that of a train. Donc là, vous voyez que la différence est vraiment significative. So there you see that the difference is really significant.

Alors, bien sûr, il y a de nombreux cas où l'avion reste nécessaire, par exemple pour envoyer rapidement des médecins et des secours après une catastrophe naturelle, pour transporter certains produits stratégiques, des médicaments, etc. So, of course, there are many cases where the plane is still necessary, for example to quickly send doctors and relief after a natural disaster, to transport certain strategic products, drugs, etc. Mais ces cas sont assez marginaux quand on les compare au transport de passagers pour des motifs qui sont purement des loisirs, pour les vacances, pour le plaisir, etc. But these cases are quite marginal when compared to the transport of passengers for reasons which are purely for leisure, for holidays, for pleasure, etc.

C'est important de connaître la répartition de la pollution en fonction des secteurs parce qu'on n'en est pas toujours conscient. It is important to know the distribution of pollution by sector because we are not always aware of it. Mais bon, une fois qu'on a cette information, on se demande ce qu'on peut y faire. But hey, once we have this information, we wonder what we can do about it. Est-ce qu'on peut vraiment y changer quelque chose ? Can we really change something? En fait, la question, c'est : qu'est-ce qu'on peut faire, nous, au niveau individuel, pour essayer de réduire ces émissions ? In fact, the question is: what can we do, at the individual level, to try to reduce these emissions?