×

Nous utilisons des cookies pour rendre LingQ meilleur. En visitant le site vous acceptez nos Politique des cookies.


image

French LingQ Podcast 1.0, #4 Le Monde Virtuel II

#4 Le Monde Virtuel II

S: Bonjour, Henry.

H: Bonjour, Steve.

S: Comment ça va, aujourd'hui? H: Et bien, comme d'habitude, c'est extraordinaire. S: Ah bon.

Alors, l'habitude c'est extraordinaire. H: Voilà.

Non, mais là…

S: Oui?

H: Là, c'est différent. C'est encore mieux. S: Oui.

H: Parce qu'aujourd'hui, on a du soleil, alors… S: Oui.

H: alors qu'on a eu de la pluie pendant toute la semaine. S: Oui.

Et pendant l'hiver, ici, à Vancouver, il pleut quand même beaucoup. H: Il a plu.

Ça, on peut pas… Je pense que le jour où la sécheresse, on aura une sécheresse à Vancouver, c'est qu'il y aura vraiment eu un gros problème dans le monde. S: Voilà.

Bon, la dernière fois, on a parlé un peu de communautés virtuelles.

H: Mmm.

S: Comment on crée une communauté virtuelle?

Parce que, finalement, c'est ça que nous voulons faire avec LingQ. C'est parmi nos… H: Oui, c'est… S: …nos buts.

C'est… nous voulons faire cela. Mais comment est-ce qu'on peut le faire? H: Alors, dans l'histoire, il y a eu pas mal de… pour créer une communauté, il y a pas besoin de grand-chose; juste un moyen pour les gens de communiquer. Il faut savoir que des… sur Internet très tôt il y a eu des communautés qui sont créées avec ce qu'on appelait les BBS, qui sont, qui étaient des sortes de forums. Alors, les gens avaient leurs ordinateurs et leurs modems, se connectaient aux BBSs, téléchargeaient les messages, répondaient aux messages et ce… et ça a marché comme ça. Et ça s'est créé très très tôt avec la technologie. Même dès les premières heures d'Internet, les premiers chercheurs utilisaient ça beaucoup pour communiquer. Et donc, je pense que le, enfin, je pense, c'est quelque chose d'accepté qu'une communauté se crée à partir du moment où on peut avoir un moyen de communication entre deux ou plusieurs personnes. On a… on peut très facilement créer une communauté. Après, il y a des choses, évidemment, qui permettent de faciliter, d'augmenter les possibilités de créer des communautés. Notamment, le fait de connecter les gens, simplement. Parce que, évidemment, quand on a des forums de discussions, il y en a des milliers, des milliers, on sait jamais trop auquel aller. Donc, ça, c'est parfois, ça peut être intimidant … et surtout chaque communauté en générale a ses règles, des règles qui ne sont pas dites. Quand on arrive sur certains forums, il faut se présenter au début; sur d'autres forums, c'est tout à fait inapproprié. Et…donc, il y a toutes ces choses-là, qui sont très importantes, et sur les sites actuellement dits "les sites communautaires", ils créent justement tout un environnement pour faire ça. Il y a…ça inclut les moyens de s'envoyer des messages rapidement, le… ce qu'on appelle les amis, c'est les listes d'amis… S: Oui.

H: de pouvoir avoir des listes d'amis, et de pouvoir regarder dans le liste d'amis de ses amis pour pouvoir se faire d'autres amis… S: Oui.

H: Tout ça permet de…

S: Avec des profiles…?

H: Oui.

Tous ces profiles de chaque personne qui se présente. C'est vrai qu'on a tendance, l'être humain est un animal qui est très très visuel. Donc souvent…

S: Oui.

H: … le fait d'avoir une photo sur le profile, on trouve…ça permet tout de suite de beaucoup plus marquer, de marquer beaucoup plus les esprits qu'un simple nom. Je pense que si jamais sur un forum, je vois ta photo avec marqué «Steve» à côté, ça va beaucoup plus me parler que si jamais je vois juste marqué «Steve».

S: Oui, oui, bien sûr.

Et peut-être aussi des moyens pour inviter ses amis, pour amener des gens, peut-être qui ne connaissent pas cette communauté qu'on veut justement attirer vers la communauté parce que, bon, c'est une façon de faire, c'est d'agrandir-là… H: Oui, oui.

C'est assez intéressant, les invitations, parce qu'il y en existe deux types qui ont beaucoup marché sur Internet. Le premier type est celui qui est le plus courant, c'est celui qui est utilisé par Facebook ; c'est que les gens se connectent et Facebook envoient des invitations à tous les contacts, mais n'importe qui peut s'inscrire, on n'est pas forcé d'avoir une invitation. Et il y a un autre type d'invitation qui marche aussi, qui marche apparemment beaucoup, beaucoup mieux mais ça dépend du contexte, c'est l'un…c'est les sites où pour s'inscrire il faut être obligé d'être invité. Cette une sorte de…

S: Oui.

H: site V.I.P.

C'est ce qui est utilisé sur certains réseaux sociaux au Japon. Je sais qu'au Japon ça marche beaucoup comme ça. S: Oui.

H: On est obligé de connaître quelqu'un à l'intérieur pour pouvoir rentrer et Google mail faisait ça aussi au début. Quand on voulait s'inscrire sur Google mail, il fallait connaître des gens qui avaient des invitations et on ne pouvait pas s'inscrire sur Google mail comme ça. Bon, maintenant, Google mail, tout le monde peut s'inscrire, mais je pense que ça a participé beaucoup au succès que, au début, pour utiliser Google mail, il fallait le vouloir, il fallait faire un petit effort, et je pense que ça a contribué à populariser ce service. S: Oui.

Et là, ce sont parmi les idées que, voilà, qu'on va considérer dans la...disons le développement de la communauté à LingQ? H: Oui, oui.

Histoire de donner une ambiance un peu plus, un peu plus communautaire, un peu plus salle de classe, parce que c'est vrai que, c'est tout, quand on est tout seul face à son ordinateur en train d'apprendre cette liste de mots, parfois, c'est pas ce qui est plus motivant. Alors, c'est vrai que sur LingQ déjà il y a quelque chose de très intéressant, c'est les évènements, le fait de pouvoir parler sur Skype… S: Oui.

H: …le fait de pouvoir discuter avec des vraies personnes, sans forcément devoir sortir de chez soi, mais c'est vrai qu'on peut, que le but c'est aussi de faire plus de mettre des gens plus en contact, S: Oui.

H: …parce que on peut apprendre une langue tout en parlant bien évidemment, mais on peut aussi écrire, lire ce que les gens, ce que les autres font, ça permet, c'est une sorte d'émulation, c'est vrai que c'est, je pense que c'est beaucoup plus facile d'apprendre quand on est entouré de personnes qui apprennent. S: C'est exactement ça. Et c'est ce que nous voulons faire aussi. Là, tu as parlé d'émulation et même de compétition. H: Hmmm.

S: Si on peut indiquer, enfin le niveau d'activité de différents… H: Oui.

S: … différents membres…

H: Hmmm.

S: …et combien de mots ils ont sauvegardé, et combien de mots ils ont écrit, enfin les différents niveaux d'activité selon la langue qui est étudiée, enfin les gens qui apprennent l'espagnol ou le chinois, le japonais, qui sont les plus actifs. Aussi, je crois qu'il est important, dans nos évènements, les discussions que nous avons, et même l'écriture qu'on corrige, qui est aussi une façon pour l'apprenant de communiquer avec le tuteur. C'est aussi une interaction. H: Oui.

C'est ça. S: C'est pas uniquement la question de se faire corriger un texte. H: Oui, oui.

S: Et tout cela, on veut le faire relier avec notre méthodologie d'apprentissage. Donc, les gens participent à la communauté, ils s'amusent, ils se font des amis, ils font des activités, mais à chaque étape, il y a une méthodologie parce que, finalement, on veut, et eux, les membres, ils veulent que leur niveau d'anglais, de français, de japonais, etcetera, s'améliore. H: Oui.

S: Donc, ils…nous, nous voulons construire une communauté qui sera une communauté virtuelle comme les autres, mais très étroitement reliée à notre méthodologie, qui est basée sur l'importance de faire croître son vocabulaire… H: Oui.

S: …de choisir, d'étudier des choses qui sont intéressantes à soi, donc, qui est motivant et, mais aussi d'utiliser ces mots et ces phrases et tous ce qu'on a appris mais d'une façon qui est quand même un peu structurée. C'est pas uniquement une question de parler pour parler. H: Oui.

S: Il faut quand même que ça amène quelque part.

H: Oui, oui.

Mais, ça c'est vrai que c'est quelque chose, je pense, qui va beaucoup marcher dans LingQ, parce que c'est vraiment quelque chose qui est… C'est pas comme, parfois on peut le voir un peu un gadget. Là, en ce moment, il y a une sorte de «buzz» énorme au niveau de la communauté, et si jamais on n'a pas eu une communauté, ça va pas ; mais pour LingQ, ça se justifie réellement en tout cas beaucoup plus que pour, je pense, d'autres sites qui jouent uniquement sur le fait que, qu'ils vont créer une communauté, et de penser que ça va suffire alors que oui, il faut un vrai, un réel sujet derrière, il faut que la communauté, elle se crée autour de quelque chose. S: Bien oui, et puis une chose, il y a pas mal de sites, et je crois que c'est une bonne chose, où on peut trouver des amis. Donc moi, j'apprends le russe, je suis anglophone. Il va y avoir quelqu'un qui est russophone, qui parle le russe, et qui veut apprendre l'anglais. On va se donner rendez-vous. On va parler trente minutes en russe et trente minutes en anglais.

H: Hmmm.

S: Ça peut fonctionner.

Ça peut même être très bien. Mais chez nous, c'est différent. Vous voulez parler en russe, vous allez faire un rendez-vous avec quelqu'un qui va parler en russe. S: Vous n'êtes pas obligé d'offrir l'anglais ou le français comme récompense. Donc, on sépare les deux choses.

H: Oui.

S: … et la discussion, ça sera une discussion un peu quand même structurée.

H: Hmmm.

S: Et donc, reliée avec toutes les autres activités d'apprentissage que vous faites sur le site. Donc, c'est un peu différent de ces communautés qui sont très bien d'ailleurs, c'est une autre chose. H: Oui.

S: C'est complémentaire, c'est autre chose. Mais par contre, en revanche, nous savons que, il faut que nous, avec ce que nous avons maintenant, qui est très efficace point de vue système d'apprentissage des langues, il faut que nous augmentions cet aspect communauté... jouir de la langue, s'amuser avec la langue. H: Oui, oui.

S: S'amuser avec les autres, avoir du «fun», comme on dit au Québec. H: Mais oui.

C'est… vraiment, c'est vrai que c'est quelque chose je trouve très intéressant, c'est quand on arrive à passer le stade de lutter avec les mots et d'arriver à avoir une vraie conversation, le premier moment d'excitation où on, ça communique, ça marche! S: C'est sûr. Bon, voilà. Il y a un tas de choses à faire. C'est très intéressant de discuter des possibilités sur l'Internet et, finalement, on est un peu au début. C'est comme l'âge des chemins de fer, de l'électricité, des téléphones, etcetera… H: Oui, oui.

S: Après trente ans, qu'est-ce que ça va avoir l'air? On ne sait pas.

H: Oui.

S: Bon, merci beaucoup.

Merci beaucoup, Henry. À la prochaine.

H: Merci, Steve.

Au revoir.


#4 Le Monde Virtuel II

S: Bonjour, Henry.

H: Bonjour, Steve.

S: Comment ça va, aujourd'hui? S: How are you today? H: Et bien, comme d'habitude, c'est extraordinaire. H: Well, as usual, it's amazing. S: Ah bon. S: Oh good.

Alors, l'habitude c'est extraordinaire. So, the habit is extraordinary. Entonces, el hábito es extraordinario. H: Voilà. H: That's it.

Non, mais là… No, but there ...

S: Oui? S: Yes?

H: Là, c'est différent. H: There, it's different. C'est encore mieux. It's even better. Es incluso mejor S: Oui.

H: Parce qu'aujourd'hui, on a du soleil, alors… H: Because today, we have sun, so ... H: Porque hoy tenemos sol, así que ... S: Oui. S: Ja. H: während wir die ganze Woche Regen hatten. S: Yes.

H: alors qu'on a eu de la pluie pendant toute la semaine. H: while we had rain all week long. H: mientras que llovió toda la semana. S: Oui. H: It rained.

Et pendant l'hiver, ici, à Vancouver, il pleut quand même beaucoup. Das können wir nicht ... Ich glaube, an dem Tag, an dem die Dürre in Vancouver herrscht, wird es eine große Dürre in Vancouver geben. And during the winter here in Vancouver, it still rains a lot. H: Il a plu. H: It rained.

Ça, on peut pas… Je pense que le jour où la sécheresse, on aura une sécheresse à Vancouver, c'est qu'il y aura vraiment eu un gros problème dans le monde. Das können wir nicht ... Ich denke, an dem Tag, an dem es in Vancouver zu einer Dürre kommen wird, wird es wirklich ein großes Problem auf der Welt gegeben haben. That, we can not ... I think the day when the drought, we will have a drought in Vancouver, is that there will have really been a big problem in the world. No podemos ... Creo que el día que la sequía tendrá una sequía en Vancouver, realmente habrá habido un gran problema en el mundo. S: Voilà. S: That's it.

Bon, la dernière fois, on a parlé un peu de communautés virtuelles. Well, last time, we talked a bit about virtual communities.

H: Mmm.

S: Comment on crée une communauté virtuelle? S: How do we create a virtual community? S: ¿Cómo se crea una comunidad virtual?

Parce que, finalement, c'est ça que nous voulons faire avec LingQ. Because, ultimately, that's what we want to do with LingQ. Porque, en última instancia, eso es lo que queremos hacer con LingQ. C'est parmi nos… Es ist unter unseren ... It's among our ... H: Oui, c'est… H: Yes, it's ... S: …nos buts. S: ... our goals.

C'est… nous voulons faire cela. It's ... we want to do that. Mais comment est-ce qu'on peut le faire? But how can we do it? H: Alors, dans l'histoire, il y a eu pas mal de… pour créer une communauté, il y a pas besoin de grand-chose; juste un moyen pour les gens de communiquer. H: So, in history, there was a lot of ... to create a community, there is no need for much; just a way for people to communicate. Il faut savoir que des… sur Internet très tôt il y a eu des communautés qui sont créées avec ce qu'on appelait les BBS, qui sont, qui étaient des sortes de forums. You have to know that ... on the Internet very early there were communities that were created with what were called BBS, which are, which were sort of forums. Alors, les gens avaient leurs ordinateurs et leurs modems, se connectaient aux BBSs, téléchargeaient les messages, répondaient aux messages et ce… et ça a marché comme ça. Also hatten die Leute ihre Computer und Modems, die mit BBSs verbunden waren, Nachrichten heruntergeladen, auf Nachrichten geantwortet und so ... und es funktionierte so. So people had their computers and modems, connected to BBSs, downloaded messages, answered messages and that ... and it worked like that. Et ça s'est créé très très tôt avec la technologie. And it was created very very early with technology. Même dès les premières heures d'Internet, les premiers chercheurs utilisaient ça beaucoup pour communiquer. Even in the early hours of the Internet, early researchers used that a lot to communicate. Et donc, je pense que le, enfin, je pense, c'est quelque chose d'accepté qu'une communauté se crée à partir du moment où on peut avoir un moyen de communication entre deux ou plusieurs personnes. And so, I think that the, finally, I think, it is something accepted that a community is created from the moment when one can have a means of communication between two or several people. On a… on peut très facilement créer une communauté. We have ... we can very easily create a community. Après, il y a des choses, évidemment, qui permettent de faciliter, d'augmenter les possibilités de créer des communautés. Denn natürlich, wenn wir Diskussionsforen haben, gibt es Tausende, Tausende, wir wissen nie zu viel, was wir tun können. After that, there are things, of course, that make it easier to increase the possibilities of creating communities. Notamment, le fait de connecter les gens, simplement. Notably, connecting people, simply. Parce que, évidemment, quand on a des forums de discussions, il y en a des milliers, des milliers, on sait jamais trop auquel aller. Because, obviously, when we have discussion forums, there are thousands, thousands, we never know too much to go to. Porque, obviamente, cuando tienes foros de discusión, hay miles, miles, nunca sabes realmente qué camino tomar. Потому что, очевидно, когда у нас есть форумы для обсуждения, есть тысячи, тысячи, мы никогда не знаем слишком много, чтобы идти. Donc, ça, c'est parfois, ça peut être intimidant … et surtout chaque communauté en générale a ses règles, des règles qui ne sont pas dites. So that is sometimes, it can be intimidating ... and especially each community in general has its rules, rules that are not said. Quand on arrive sur certains forums, il faut se présenter au début; sur d'autres forums, c'est tout à fait inapproprié. Wenn man in bestimmten Foren ankommt, muss man am Anfang erscheinen; In anderen Foren ist dies völlig unangemessen. When we arrive on certain forums, we must introduce ourselves at the beginning; on other forums, it's totally inappropriate. Et…donc, il y a toutes ces choses-là, qui sont très importantes, et sur les sites actuellement dits "les sites communautaires", ils créent justement tout un environnement pour faire ça. And ... so, there are all these things, which are very important, and on the sites currently referred to as "community sites", they are just creating a whole environment to do that. Y ... entonces, hay todas estas cosas, que son muy importantes, y en los sitios actualmente llamados "sitios comunitarios", simplemente están creando un entorno completo para hacerlo. Il y a…ça inclut les moyens de s'envoyer des messages rapidement, le… ce qu'on appelle les amis, c'est les listes d'amis… There is ... it includes the means to send messages quickly, the ... what are called friends is the lists of friends ... S: Oui.

H: de pouvoir avoir des listes d'amis, et de pouvoir regarder dans le liste d'amis de ses amis pour pouvoir se faire d'autres amis… H: to be able to have lists of friends, and to be able to look in the list of friends of his friends to be able to make other friends ... S: Oui.

H: Tout ça permet de… H: All this allows ... H: Todo esto permite ...

S: Avec des profiles…? S: With profiles ...?

H: Oui. H: Yes.

Tous ces profiles de chaque personne qui se présente. Ich denke, wenn ich jemals in einem Forum ein Bild mit der Aufschrift "Steve" sehe, wird es viel mehr mit mir reden als wenn ich nur "Steve" sehe. All these profiles of every person who comes forward. C'est vrai qu'on a tendance, l'être humain est un animal qui est très très visuel. Es ist wahr, dass wir eine Tendenz haben, der Mensch ist ein Tier, das sehr, sehr visuell ist. It's true that we tend, the human being is an animal that is very very visual. Donc souvent… So oft ... So often ...

S: Oui. S: Yes.

H: … le fait d'avoir une photo sur le profile, on trouve…ça permet tout de suite de beaucoup plus marquer, de marquer beaucoup plus les esprits qu'un simple nom. H:… die Tatsache, dass wir ein Foto im Profil haben, finden wir… es macht es sofort möglich, viel mehr zu markieren, viel mehr die Geister als einen einfachen Namen. H: ... the fact of having a picture on the profile, we find ... it allows immediately to much more mark, to score much more than a simple name. Je pense que si jamais sur un forum, je vois ta photo avec marqué «Steve» à côté, ça va beaucoup plus me parler que si jamais je vois juste marqué «Steve». Ich denke, wenn ich jemals in einem Forum Ihr Foto mit der Aufschrift "Steve" daneben sehe, spricht es mich viel mehr an, als wenn ich jemals nur die Aufschrift "Steve" sehe. I think that if ever on a forum, I see your picture with marked "Steve" next, it's going to talk to me a lot more than if I just see "Steve".

S: Oui, oui, bien sûr. S: Yes, yes, of course.

Et peut-être aussi des moyens pour inviter ses amis, pour amener des gens, peut-être qui ne connaissent pas cette communauté qu'on veut justement attirer vers la communauté parce que, bon, c'est une façon de faire, c'est d'agrandir-là… And perhaps ways to invite friends, to bring in people, perhaps who do not know this community that we want to attract to the community because, well, that's a way of doing things, is to enlarge-there ... H: Oui, oui. H: Yes, yes.

C'est assez intéressant, les invitations, parce qu'il y en existe deux types qui ont beaucoup marché sur Internet. It's quite interesting, the invitations, because there are two types that have worked a lot on the Internet. Es bastante interesante, invitaciones, porque hay dos tipos que han sido populares en Internet. Le premier type est celui qui est le plus courant, c'est celui qui est utilisé par Facebook ; c'est que les gens se connectent et Facebook envoient des invitations à tous les contacts, mais n'importe qui peut s'inscrire, on n'est pas forcé d'avoir une invitation. The first type is the one that is most common, it is the one that is used by Facebook; it is that people connect and Facebook send invitations to all contacts, but anyone can register, we are not forced to have an invitation. Et il y a un autre type d'invitation qui marche aussi, qui marche apparemment beaucoup, beaucoup mieux mais ça dépend du contexte, c'est l'un…c'est les sites où pour s'inscrire il faut être obligé d'être invité. And there is another type of invitation that also works, which works a lot, much better but it depends on the context, it's one ... it's the sites where to register you have to be obliged to be invited. Cette une sorte de… This a kind of ...

S: Oui.

H: site V.I.P. H: VIP site

C'est ce qui est utilisé sur certains réseaux sociaux au Japon. This is what is used on some social networks in Japan. Je sais qu'au Japon ça marche beaucoup comme ça. I know that in Japan it works a lot like that. S: Oui.

H: On est obligé de connaître quelqu'un à l'intérieur pour pouvoir rentrer et Google mail faisait ça aussi au début. H: We have to know someone inside to get in and Google mail was doing that at the beginning too. Quand on voulait s'inscrire sur Google mail, il fallait connaître des gens qui avaient des invitations et on ne pouvait pas s'inscrire sur Google mail comme ça. When we wanted to register on Google mail, we had to know people who had invitations and we could not register on Google mail like that. Bon, maintenant, Google mail, tout le monde peut s'inscrire, mais je pense que ça a participé beaucoup au succès que, au début, pour utiliser Google mail, il fallait le vouloir, il fallait faire un petit effort, et je pense que ça a contribué à populariser ce service. Well, now, Google mail, everyone can register, but I think it has been a lot of success that, in the beginning, to use Google mail, you had to want it, you had to make a little effort, and I think that it helped to popularize this service. S: Oui.

Et là, ce sont parmi les idées que, voilà, qu'on va considérer dans la...disons le développement de la communauté à LingQ? And here are some of the ideas that we are going to consider in the ... let's say the development of the community at LingQ? H: Oui, oui.

Histoire de donner une ambiance un peu plus, un peu plus communautaire, un peu plus salle de classe, parce que c'est vrai que, c'est tout, quand on est tout seul face à son ordinateur en train d'apprendre cette liste de mots, parfois, c'est pas ce qui est plus motivant. History to give a little more atmosphere, a little more community, a little more classroom, because it's true, that's all, when you're all alone in front of his computer learning this list of words, sometimes it's not what's more motivating. Alors, c'est vrai que sur LingQ déjà il y a quelque chose de très intéressant, c'est les évènements, le fait de pouvoir parler sur Skype… So, it is true that on LingQ already there is something very interesting, it is the events, the fact of being able to speak on Skype ... S: Oui.

H: …le fait de pouvoir discuter avec des vraies personnes, sans forcément devoir sortir de chez soi, mais c'est vrai qu'on peut, que le but c'est aussi de faire plus de mettre des gens plus en contact, H: ... being able to talk to real people, without having to leave home, but it's true that we can, that the goal is also to do more to put people more in touch, S: Oui.

H: …parce que on peut apprendre une langue tout en parlant bien évidemment, mais on peut aussi écrire, lire ce que les gens, ce que les autres font, ça permet, c'est une sorte d'émulation, c'est vrai que c'est, je pense que c'est beaucoup plus facile d'apprendre quand on est entouré de personnes qui apprennent. H: ... because we can learn a language while talking obviously, but we can also write, read what people, what others do, it allows, it's a kind of emulation, it's true that it is, I think it's much easier to learn when you are surrounded by people who are learning. S: C'est exactement ça. S: That's exactly it. Et c'est ce que nous voulons faire aussi. And that's what we want to do too. Là, tu as parlé d'émulation et même de compétition. There, you talked about emulation and even competition. H: Hmmm. H: Hmmm.

S: Si on peut indiquer, enfin le niveau d'activité de différents… S: If we can indicate, finally the level of activity of different ... H: Oui.

S: … différents membres…

H: Hmmm. Im Moment gibt es auf Community-Ebene eine Art riesiges Summen, und wenn wir keine Community hatten, läuft es nicht gut; Aber für LingQ ist es auf jeden Fall viel mehr als für andere Websites, die nur auf der Tatsache spielen, dass sie eine Community bilden, und zu glauben, dass dies ausreichend ist, während ja, es braucht ein reales, ein echtes thema hinter sich, es ist notwendig, dass die community um etwas herum geschaffen wird.

S: …et combien de mots ils ont sauvegardé, et combien de mots ils ont écrit, enfin les différents niveaux d'activité selon la langue qui est étudiée, enfin les gens qui apprennent l'espagnol ou le chinois, le japonais, qui sont les plus actifs. S: ... and how many words they have saved, and how many words they have written, finally the different levels of activity according to the language that is being studied, finally the people who are learning Spanish or Chinese, Japanese, who are the most active. S: ... y cuántas palabras guardaron, y cuántas palabras escribieron, finalmente los diferentes niveles de actividad dependiendo del idioma que se estudie, finalmente las personas que están aprendiendo español o chino, japonés, que son El más activo. Aussi, je crois qu'il est important, dans nos évènements, les discussions que nous avons, et même l'écriture qu'on corrige, qui est aussi une façon pour l'apprenant de communiquer avec le tuteur. Also, I think it's important in our events, the discussions we have, and even the writing that is corrected, which is also a way for the learner to communicate with the tutor. C'est aussi une interaction. It's also an interaction. H: Oui. H: Yes.

C'est ça. Eso es. S: C'est pas uniquement la question de se faire corriger un texte. S: It's not just the question of having a text corrected. H: Oui, oui. H: Yes, yes.

S: Et tout cela, on veut le faire relier avec notre méthodologie d'apprentissage. S: And all of this, we want to link it with our learning methodology. Donc, les gens participent à la communauté, ils s'amusent, ils se font des amis, ils font des activités, mais à chaque étape, il y a une méthodologie parce que, finalement, on veut, et eux, les membres, ils veulent que leur niveau d'anglais, de français, de japonais, etcetera, s'améliore. So people participate in the community, they have fun, they make friends, they do activities, but at every step, there is a methodology because, ultimately, we want, and they, the members, they want their level of English, French, Japanese, etcetera, to improve. H: Oui.

S: Donc, ils…nous, nous voulons construire une communauté qui sera une communauté virtuelle comme les autres, mais très étroitement reliée à notre méthodologie, qui est basée sur l'importance de faire croître son vocabulaire… S: So, they ... us, we want to build a community that will be a virtual community like the others, but very closely related to our methodology, which is based on the importance of growing its vocabulary ... H: Oui.

S: …de choisir, d'étudier des choses qui sont intéressantes à soi, donc, qui est motivant et, mais aussi d'utiliser ces mots et ces phrases et tous ce qu'on a appris mais d'une façon qui est quand même un peu structurée. S: ... to choose, to study things that are interesting to oneself, therefore, that is motivating and, but also to use those words and phrases and all that one has learned but in a way that is when even a little structured. C'est pas uniquement une question de parler pour parler. It's not just about talking to talk. H: Oui. H: Yes.

S: Il faut quand même que ça amène quelque part. S: It still has to get somewhere. S: Todavía tiene que conducir a algún lado.

H: Oui, oui. H: Yes, yes.

Mais, ça c'est vrai que c'est quelque chose, je pense, qui va beaucoup marcher dans LingQ, parce que c'est vraiment quelque chose qui est… C'est pas comme, parfois on peut le voir un peu un gadget. But, that's true that it's something, I think, that will work a lot in LingQ, because it's really something that's ... It's not like, sometimes we can see it a bit of a gadget . Là, en ce moment, il y a une sorte de «buzz» énorme au niveau de la communauté, et si jamais on n'a pas eu une communauté, ça va pas ; mais pour LingQ, ça se justifie réellement en tout cas beaucoup plus que pour, je pense, d'autres sites qui jouent uniquement sur le fait que, qu'ils vont créer une communauté, et de penser que ça va suffire alors que oui, il faut un vrai, un réel sujet derrière, il faut que la communauté, elle se crée autour de quelque chose. There, at the moment, there is a kind of huge buzz at the community level, and if we have not had a community, it's not going well; but for LingQ, it is really justified in any case much more than for, I think, other sites that play only on the fact that, they will create a community, and to think that it will be enough whereas yes, it takes a real, a real subject behind, it is necessary that the community, it is created around something. S: Bien oui, et puis une chose, il y a pas mal de sites, et je crois que c'est une bonne chose, où on peut trouver des amis. S: Well yes, and then one thing, there are a lot of sites, and I think it's a good thing, where you can find friends. Donc moi, j'apprends le russe, je suis anglophone. So I'm learning Russian, I'm English-speaking. Il va y avoir quelqu'un qui est russophone, qui parle le russe, et qui veut apprendre l'anglais. There will be someone who is Russian speaking, who speaks Russian, and who wants to learn English. On va se donner rendez-vous. We will meet you. Nos vamos a juntar. On va parler trente minutes en russe et trente minutes en anglais. We will speak thirty minutes in Russian and thirty minutes in English.

H: Hmmm. H: Hmmm.

S: Ça peut fonctionner. S: It can work. S: puede funcionar.

Ça peut même être très bien. It can be very good. Mais chez nous, c'est différent. But at home, it's different. Vous voulez parler en russe, vous allez faire un rendez-vous avec quelqu'un qui va parler en russe. You want to speak in Russian, you will make an appointment with someone who will speak in Russian. S: Vous n'êtes pas obligé d'offrir l'anglais ou le français comme récompense. S: You do not have to offer English or French as a reward. Donc, on sépare les deux choses. So, we separate the two things.

H: Oui.

S: … et la discussion, ça sera une discussion un peu quand même structurée. S: ... and the discussion will be a structured discussion.

H: Hmmm.

S: Et donc, reliée avec toutes les autres activités d'apprentissage que vous faites sur le site. S: And so, connected with all the other learning activities you do on the site. Donc, c'est un peu différent de ces communautés qui sont très bien d'ailleurs, c'est une autre chose. So it's a little different from those communities that are very good, that's another thing. H: Oui.

S: C'est complémentaire, c'est autre chose. S: It's complementary, it's something else. Mais par contre, en revanche, nous savons que, il faut que nous, avec ce que nous avons maintenant, qui est très efficace point de vue système d'apprentissage des langues, il faut que nous augmentions cet aspect communauté... jouir de la langue, s'amuser avec la langue. But, on the other hand, we know that, with what we have now, which is very effective in terms of language learning system, we need to increase this community aspect ... enjoy the language, having fun with the language. H: Oui, oui.

S: S'amuser avec les autres, avoir du «fun», comme on dit au Québec. S: Have fun with others, have fun, as we say in Quebec. H: Mais oui. H: Yes, yes.

C'est… vraiment, c'est vrai que c'est quelque chose je trouve très intéressant, c'est quand on arrive à passer le stade de lutter avec les mots et d'arriver à avoir une vraie conversation, le premier moment d'excitation où on, ça communique, ça marche! It's ... really, it's true that it's something I find very interesting, it's when you get to the stage of struggling with words and getting to have a real conversation, the first moment of excitement where it communicates, it works! S: C'est sûr. S: That's for sure. Bon, voilà. Voila. Il y a un tas de choses à faire. There is a lot to do. Hay muchas cosas que hacer. C'est très intéressant de discuter des possibilités sur l'Internet et, finalement, on est un peu au début. It is very interesting to discuss the possibilities on the Internet and, finally, we are a bit early. C'est comme l'âge des chemins de fer, de l'électricité, des téléphones, etcetera… It's like the age of railways, electricity, telephones, etcetera ... H: Oui, oui. H: Yes, yes.

S: Après trente ans, qu'est-ce que ça va avoir l'air? S: After thirty years, what's going to look like? On ne sait pas. We do not know.

H: Oui.

S: Bon, merci beaucoup.

Merci beaucoup, Henry. À la prochaine. See you.

H: Merci, Steve.

Au revoir.