×

Usamos cookies para ayudar a mejorar LingQ. Al visitar este sitio, aceptas nuestras politicas de cookie.


image

Français Authentique 2021, Comment poser des questions naturellement en français ?

Comment poser des questions naturellement en français ?

Salut !

Puisque tu apprends le français, tu as certainement l'objectif de parler un français naturel et courant. Pour cela, tu as besoin de savoir poser des questions de façon complètement naturelle, même si c'est parfois un petit peu compliqué. On va essayer de résoudre ce problème ensemble aujourd'hui.

Avant de commencer, je t'indique que tu peux télécharger la fiche PDF qui est dans la description, c'est le premier lien, et qui comprend tout ce dont on va parler aujourd'hui. Donc, elle est structurée, elle est claire, elle a un design plaisant pour toi et elle reprend tous les exemples que je vais aborder. Donc, tu peux déjà ouvrir ça dans un nouvel onglet pour, à la fin de la vidéo, pouvoir revoir un petit peu ce qu'on va étudier ensemble.

Souvent, il est relativement facile pour les apprenants de répondre à une question et de comprendre une question, c'est toujours plus facile. On a souvent des difficultés à poser des vraies questions ou à poser des questions de façon claire et naturelle. C'est compliqué parce qu'il y a souvent plusieurs possibilités. On a tendance à mélanger ou, comme on dit en français, à s'embrouiller, c'est-à-dire à se mélanger, à ne pas savoir exactement comment poser la question. Et souvent, on se complique la vie, c'est-à-dire que des choses simples, on les rend un peu compliqué en essayant de poser des questions en français. Aujourd'hui, je vais te résumer les meilleures façons de poser des questions en français et on va voir quelques exemples ensemble.

Dans la première partie, on va voir comment poser des questions quand la réponse peut être oui ou non ou si. « Si », c'est la réponse « oui » qui est donnée à une question négative. Par exemple : « Tu ne veux pas de pain ? » si tu veux du pain, tu ne diras pas : « Oui », tu diras : « Si ». « Tu ne veux pas de pain ? » « Si ». Donc ici, dans cette première partie, on va voir à des questions qui peuvent avoir pour réponse oui, non ou si.

Premier moyen de poser ce type de question, c'est d'inverser le verbe et le sujet. Ça, c'est plutôt dans le registre soutenu. Je t'invite à aller voir la vidéo sur les différents registres de langue, elle se trouve dans le « i » comme info et dans la description de cette vidéo. En inversant le sujet et le verbe, tu poses des questions de façon soutenue.

Par exemple : « Avez-vous trouvé vos clés ? » Tu as le verbe « avez » conjugué, le sujet « vous » et ensuite le reste de la phrase. « Avez-vous », inversion du sujet et du verbe pour créer la question. Ou encore : « Ai-je oublié de t'appeler ? » ou « A-t-il déjà rencontré tes parents ? » Tu vois qu'en inversant le sujet et le verbe, on pose des questions sous forme soutenue.

Quand le verbe se termine par une voyelle, on ajoute un « t » entre le verbe et le sujet. Par exemple, « va-t-il venir ? » On ne dit pas « va il venir ? », mais « va-t-il venir ? » Le « t » vient entre le « va » et le « il » parce que « va », le verbe, se termine par une voyelle.

C'est bien de le connaître, de le comprendre, mais tu remarques que ça sonne formel de poser des questions comme ça. C'est bien de le comprendre, mais ce n'est pas forcément comme ça que toi tu vas poser tes questions naturellement. Toi, tu vas plutôt utiliser la formule courante pour poser tes questions, c'est « est-ce que ». On l'utilise surtout à l'oral et ça se décompose sous la forme est-ce que + sujet + verbe.

Par exemple : « Est-ce que tu as faim ? » ou encore « Est-ce que j'ai oublié mon sac chez toi ? » ou « Est-ce qu'il reste du gâteau ? » Tu remarques que tu as ici la possibilité de dire « reste-t-il du gâteau ? » ou « est-ce qu'il reste du gâteau ? » Ça veut dire la même chose. Dans les deux cas, on est dans le cas d'une question qui demande oui ou non comme réponse. Et dans le premier cas, « reste-t-il du gâteau ? » on est plus soutenu que dans le deuxième cas, « est-ce qu'il reste du gâteau ? » Troisième façon de poser une question dont la réponse est oui ou non, c'est tout simplement de changer juste l'intonation. C'est surtout dans le langage courant ou dans le langage familier, un registre courant ou registre familier, à l'oral, qu'on va uniquement changer l'intonation de la phrase, on va élever le ton pour montrer que c'est une question, mais on ne va pas changer du tout le sens des mots. Donc, c'est tout simplement sujet + verbe + le reste de la phrase avec la question.

Par exemple : « T'as pas faim ? » Tu remarques ici l'intonation montante. « T'as pas faim ? » Je pose la question. C'est ici l'équivalent de dire « est-ce que tu as faim ? » ou « as-tu faim ? » « T'as pas faim ? » Ici, le « t'as pas faim ? » on est encore dans le cas où la question est négative. C'est pas, il n'y a pas, « t'as pas faim ». Donc la réponse n'est pas oui, si tu as faim, la réponse c'est « si », « si, j'ai faim ».

Un autre exemple : « Je suis en retard ? » Ici, il n'y a pas vraiment de différence ou en tout cas dans le sens des mots à l'écrit, il n'y a pas de différence entre quelqu'un qui dit « je suis en retard » en l'affirmant, en disant « je suis en retard », et le fait de poser la question. La seule différence entre les deux, c'est l'intonation. Si je suis en retard et que je le dis, je vais dire : « Je suis en retard. » Mais si je veux poser la question, parce que je ne sais pas si je suis en retard, je vais dire : « Je suis en retard ? » en élevant l'intonation montante.

Un autre exemple, ce serait de dire : « Elle est encore là ? » Tu vois bien la différence entre « Elle est encore là ? », qui pose une question, et le « Elle est encore là », qui donne une information.

Donc, tu remarques qu'on a trois façons ici de poser une question dont la réponse est oui ou non. Dans le langage soutenu, on inverse le sujet et le verbe ; dans le langage courant, on dit « est-ce que » ; et dans le langage un peu familier, on a juste une intonation montante.

Passons maintenant au cas dans lequel la réponse à la question ne peut pas être oui ou non ni si. Si la réponse est une chose, la question va être qu'est-ce que + sujet + verbe. Par exemple : « Qu'est-ce que tu fais ? » Tu vois qu'on ne peut pas répondre par oui, non ou si. Qu'est-ce que tu fais ? Ou encore qu'est-ce qui + verbe. Par exemple : « Qu'est-ce qui se passe ? » Si la réponse est une personne, tu vas dire qui est-ce que + sujet + verbe. « Qui est-ce que tu attends ? » par exemple. Ou ça peut être qui est-ce qui + verbe. Par exemple : « Qui est-ce qui est là ? » Tu vois que pour poser des questions dont la réponse n'est ni oui, ni non, ni si, tu peux avoir si la réponse est une chose « qu'est-ce que » ou « qu'est-ce qui », et si la réponse est une personne, « qui est-ce que » ou « qui est-ce qui ». Découvrons ensemble quelques mots interrogatifs, ces mots qui te permettent de construire des questions. On peut d'ailleurs les ajouter, ces mots interrogatifs, aux formes que nous avons vues précédemment.

Le « qui » est là pour interroger au sujet d'une personne. Par exemple : « Qui attends-tu ? » ou « Qui est-ce que tu attends ? » ou « Tu attends qui ? » ou « T'attends qui ? » Tu retrouves bien les trois formes que nous avons vues tout à l'heure, avec inversion du sujet ou les « est-ce que » ou encore l'intonation montante, avec ce mot interrogatif « qui ».

« Que » ou « quoi » peuvent permettre d'interroger au sujet d'une chose. Par exemple : « Que mange-t-il ? » ou « Qu'est-ce qu'il mange ? » ou encore « Il mange quoi ? » « Où » permet d'interroger en ce qui concerne un lieu. « Où allez-vous ? » « Où est-ce que vous allez ? » « Vous allez où ? » « Quand » permet d'interroger sur un moment. Par exemple : « Quand partez-vous ? » « Quand est-ce que vous partez ? » « Vous partez quand ? » « Comment » est utilisé pour interroger en ce qui concerne une description. Par exemple : « Comment vont-ils ? » « Comment est-ce qu'ils vont ? » « Comment ils vont ? » « Pourquoi » ça interroge sur une raison, on cherche à comprendre une raison. Par exemple : « Pourquoi ne me réponds-tu pas ? » ou « Pourquoi est-ce que tu ne me réponds pas ? » ou « Pourquoi tu ne me réponds pas ? » On peut même ici enlever le « ne ». « Pourquoi tu réponds pas ? » « Combien » ça interroge sur un nombre. « Combien d'enfants a-t-il ? » ou « Combien d'enfants est-ce qu'il a ? » ou « Combien il a d'enfants ? » Et enfin, « combien de temps », il permet d'interroger sur une durée. Par exemple : « Combien de temps avez-vous habité en France ? » ou encore « Combien de temps est-ce que vous avez habité en France ? » ou « Combien de temps tu as habité en France ? » ou même « Combien de temps t'as habité en France ? » Ici, on est passé du vouvoiement au tutoiement parce que le fait d'avoir une intonation montante, c'est plutôt familier. J'en profite pour t'inviter à aller jeter un œil à la vidéo sur le tutoiement et le vouvoiement. Elle est dans le « i » comme info ou dans la description en bas.

Voilà pour aujourd'hui. C'était assez dense comme vidéo. Tu peux maintenant poser des questions de façon tout à fait naturelle. Tu as vu qu'on avait trois grandes façons de poser des questions, avec l'inversion sujet/verbe, de façon un peu soutenue, avec le « est-ce que » de façon courante, ou avec tout simplement l'intonation montante, de façon plus courante et familière.

Chaque façon de poser les questions entraîne un registre de langue différent, évidemment. Si tu veux par exemple avoir l'air plus naturel, plus natif, tu peux éviter l'inversion sujet/verbe et plutôt changer l'intonation pour poser tes questions. Et pour sonner encore plus natif, tu peux essayer de faire des contractions.

Donc, voilà pour aujourd'hui. J'espère que ça t'a plu. Tu peux télécharger la fiche PDF dans laquelle tu vas avoir le tableau de synthèse qui t'explique exactement comment poser des questions naturellement. Il s'agit du premier lien qui est là dans la description de cette vidéo. Tu cliques sur ce lien et tu peux directement télécharger cette fiche PDF après avoir donné ton adresse mail et tu recevras des informations liées à l'apprentissage du français évidemment, tu seras ajouté à la lettre d'information de Français Authentique.

Si tu as aimé cette vidéo, fais-le savoir. C'est un petit test, elle est un peu plus longue que d'habitude. Donc, n'hésite pas à nous dire via un petit pouce en l'air, un pouce bleu, que tu as apprécié ce type de sujet un peu technique. Si ce n'est pas encore fait, abonne-toi à la chaîne You Tube de Français Authentique pour ne rien manquer. Et dis-nous en commentaire s'il y a des sujets particuliers sur lesquels tu aimerais qu'on travaille ensemble.

Merci de ta confiance. Je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !

Comment poser des questions naturellement en français ? Wie stellt man Fragen natürlich auf Französisch? How to ask questions naturally in French? ¿Cómo preguntar con naturalidad en francés? フランス語で自然に質問するには? 프랑스어로 자연스럽게 질문하는 방법? Como fazer perguntas naturalmente em francês? Fransızca'da doğal olarak nasıl soru sorulur? 如何自然地用法语提问? 如何自然地用法語提問?

Salut ! Hi !

Puisque tu apprends le français, tu as certainement l'objectif de parler un français naturel et courant. Since you are learning French, you certainly have the goal of speaking natural and fluent French. Como você está aprendendo francês, certamente pretende falar francês natural e fluente. Pour cela, tu as besoin de savoir poser des questions de façon complètement naturelle, même si c'est parfois un petit peu compliqué. For that, you need to know how to ask questions in a completely natural way, even if it is sometimes a little bit complicated. On va essayer de résoudre ce problème ensemble aujourd'hui. We will try to solve this problem together today. Vamos tentar resolver este problema juntos hoje.

Avant de commencer, je t'indique que tu peux télécharger la fiche PDF qui est dans la description, c'est le premier lien, et qui comprend tout ce dont on va parler aujourd'hui. Before starting, let me tell you that you can download the PDF file which is in the description, it is the first link, and which includes everything we are going to talk about today. Antes de começar, digo que você pode baixar o arquivo PDF que está na descrição, é o primeiro link, e que inclui tudo o que vamos falar hoje. Donc, elle est structurée, elle est claire, elle a un design plaisant pour toi et elle reprend tous les exemples que je vais aborder. So, it’s structured, it’s clear, it has a design that is pleasing to you, and it takes all the examples that I’m going to cover. Donc, tu peux déjà ouvrir ça dans un nouvel onglet pour, à la fin de la vidéo, pouvoir revoir un petit peu ce qu'on va étudier ensemble. So, you can already open this in a new tab so, at the end of the video, you can review a little bit what we are going to study together. Então, você já pode abrir isso em uma nova aba para, no final do vídeo, rever um pouco o que vamos estudar juntos.

Souvent, il est relativement facile pour les apprenants de répondre à une question et de comprendre une question, c'est toujours plus facile. Often times it is relatively easy for learners to answer a question and understand a question, it is always easier. Muitas vezes é relativamente fácil para os alunos responder a uma pergunta e entender uma pergunta é sempre mais fácil. On a souvent des difficultés à poser des vraies questions ou à poser des questions de façon claire et naturelle. We often have difficulty asking real questions or asking questions in a clear and natural way. Muitas vezes temos dificuldade em fazer perguntas reais ou de forma clara e natural. C'est compliqué parce qu'il y a souvent plusieurs possibilités. It's complicated because there are often several possibilities. É complicado porque muitas vezes há várias possibilidades. On a tendance à mélanger ou, comme on dit en français, à s'embrouiller, c'est-à-dire à se mélanger, à ne pas savoir exactement comment poser la question. We tend to mix up or, as we say in French, to get confused, that is to say to get mixed up, to not know exactly how to ask the question. Tendemos a confundir ou, como dizemos em francês, a confundir, isto é, a confundir, a não saber exatamente como fazer a pergunta. Et souvent, on se complique la vie, c'est-à-dire que des choses simples, on les rend un peu compliqué en essayant de poser des questions en français. And often, our life is complicated, that is to say that simple things, we make them a little complicated by trying to ask questions in French. E muitas vezes complicamos nossas vidas, ou seja, coisas simples, complicamos um pouco tentando fazer perguntas em francês. Aujourd'hui, je vais te résumer les meilleures façons de poser des questions en français et on va voir quelques exemples ensemble. Today, I am going to summarize for you the best ways to ask questions in French and we will see some examples together.

Dans la première partie, on va voir comment poser des questions quand la réponse peut être oui ou non ou si. In the first part, we will see how to ask questions when the answer can be yes or no or if. Na primeira parte, veremos como fazer perguntas quando a resposta pode ser sim ou não ou se. « Si », c'est la réponse « oui » qui est donnée à une question négative. "If", the answer "yes" is given to a negative question. "Se" é a resposta "sim" que é dada a uma pergunta negativa. Par exemple : « Tu ne veux pas de pain ? For example: "You don't want bread? Por exemplo: “Você não quer pão? » si tu veux du pain, tu ne diras pas : « Oui », tu diras : « Si ». »If you want bread, you won't say:« Yes », you will say:« Yes ». « Tu ne veux pas de pain ? "Don't you want bread? » « Si ». " " Yes ". Donc ici, dans cette première partie, on va voir à des questions qui peuvent avoir pour réponse oui, non ou si. So here, in this first part, we will see questions that can be answered yes, no or if. Então, aqui, nesta primeira parte, veremos perguntas que podem ser respondidas sim, não ou se.

Premier moyen de poser ce type de question, c'est d'inverser le verbe et le sujet. The first way to ask this type of question is to reverse the verb and the subject. A primeira maneira de fazer esse tipo de pergunta é inverter o verbo e o sujeito. Ça, c'est plutôt dans le registre soutenu. That is more in the sustained register. Isso é mais no registro sustentado. Je t'invite à aller voir la vidéo sur les différents registres de langue, elle se trouve dans le « i » comme info et dans la description de cette vidéo. I invite you to watch the video on the different language registers, it is in the "i" for info and in the description of this video. Convido você a assistir o vídeo nos diferentes registros de idiomas, está no "i" como info e na descrição deste vídeo. En inversant le sujet et le verbe, tu poses des questions de façon soutenue. By reversing the subject and the verb, you ask questions in a sustained manner. Ao inverter o sujeito e o verbo, você faz perguntas de forma sustentada.

Par exemple : « Avez-vous trouvé vos clés ? For example: "Did you find your keys? Por exemplo: “Você encontrou suas chaves? » Tu as le verbe « avez » conjugué, le sujet « vous » et ensuite le reste de la phrase. You have the verb "have" conjugated, the subject "you" and then the rest of the sentence. Você tem o verbo “have” conjugado, o sujeito “you” e depois o resto da frase. « Avez-vous », inversion du sujet et du verbe pour créer la question. “Have you”, inversion of the subject and the verb to create the question. Ou encore : « Ai-je oublié de t'appeler ? Or again: "Did I forget to call you? Ou ainda: “Esqueci de te ligar? » ou « A-t-il déjà rencontré tes parents ? Or "Has he ever met your parents?" ou "Ele já conheceu seus pais?" » Tu vois qu'en inversant le sujet et le verbe, on pose des questions sous forme soutenue. You see that by inverting the subject and the verb, we ask questions in sustained form.

Quand le verbe se termine par une voyelle, on ajoute un « t » entre le verbe et le sujet. When the verb ends with a vowel, we add a “t” between the verb and the subject. Quando o verbo termina em vogal, adicionamos um “t” entre o verbo e o sujeito. Par exemple, « va-t-il venir ? For example, "is he coming? » On ne dit pas « va il venir ? »We do not say« will he come? », mais « va-t-il venir ? ", But" will he come? » Le « t » vient entre le « va » et le « il » parce que « va », le verbe, se termine par une voyelle. The "t" comes between the "va" and the "il" because "va", the verb, ends in a vowel.

C'est bien de le connaître, de le comprendre, mais tu remarques que ça sonne formel de poser des questions comme ça. It's good to know him, to understand him, but you notice that it sounds formal to ask questions like that. É bom conhecê-lo, entendê-lo, mas você percebe que parece formal fazer perguntas assim. C'est bien de le comprendre, mais ce n'est pas forcément comme ça que toi tu vas poser tes questions naturellement. It's good to understand it, but that's not necessarily how you're going to ask your questions naturally. É bom entender isso, mas não é necessariamente assim que você fará suas perguntas naturalmente. Toi, tu vas plutôt utiliser la formule courante pour poser tes questions, c'est « est-ce que ». You will rather use the current formula to ask your questions, it is "is that". Você, você prefere usar a fórmula atual para fazer suas perguntas, é "faz". On l'utilise surtout à l'oral et ça se décompose sous la forme est-ce que + sujet + verbe. It is mainly used orally and it breaks down in the form is-what + subject + verb. É usado principalmente oralmente e se decompõe na forma est-ce que + sujeito + verbo.

Par exemple : « Est-ce que tu as faim ? For example: "Are you hungry? » ou encore « Est-ce que j'ai oublié mon sac chez toi ? "Or" Did I forget my bag at your place? ou até mesmo "Esqueci minha bolsa na sua casa?" » ou « Est-ce qu'il reste du gâteau ? Or "Is there any cake left?" ou "Tem algum bolo sobrando?" » Tu remarques que tu as ici la possibilité de dire « reste-t-il du gâteau ? »You notice that you have the possibility here to say« is there any cake left? » ou « est-ce qu'il reste du gâteau ? "or "Is there any cake left? » Ça veut dire la même chose. It means the same thing. Dans les deux cas, on est dans le cas d'une question qui demande oui ou non comme réponse. In both cases, we are dealing with a question that asks yes or no as an answer. Et dans le premier cas, « reste-t-il du gâteau ? And in the first case, “is there any cake left? » on est plus soutenu que dans le deuxième cas, « est-ce qu'il reste du gâteau ? "We are more supported than in the second case," is there any cake left? » estamos mais sustentados do que no segundo caso, « resta algum bolo? » Troisième façon de poser une question dont la réponse est oui ou non, c'est tout simplement de changer juste l'intonation. The third way to ask a question whose answer is yes or no is simply to change just the intonation. C'est surtout dans le langage courant ou dans le langage familier, un registre courant ou registre familier, à l'oral, qu'on va uniquement changer l'intonation de la phrase, on va élever le ton pour montrer que c'est une question, mais on ne va pas changer du tout le sens des mots. É sobretudo na língua comum ou na língua familiar, registo comum ou registo familiar, oralmente, que só vamos mudar a entonação da frase, vamos subir o tom para mostrar que é uma pergunta, mas não vamos mudar o significado das palavras. Donc, c'est tout simplement sujet + verbe + le reste de la phrase avec la question. So it's simply subject + verb + the rest of the sentence with the question.

Par exemple : « T'as pas faim ? For example: "Aren't you hungry? Por exemplo: “Você não está com fome? » Tu remarques ici l'intonation montante. « T'as pas faim ? "Aren't you hungry? » Je pose la question. C'est ici l'équivalent de dire « est-ce que tu as faim ? » ou « as-tu faim ? » « T'as pas faim ? "Aren't you hungry? » Ici, le « t'as pas faim ? "Here, "Aren't you hungry? » on est encore dans le cas où la question est négative. C'est pas, il n'y a pas, « t'as pas faim ». It's not, there isn't, "you're not hungry". Donc la réponse n'est pas oui, si tu as faim, la réponse c'est « si », « si, j'ai faim ». So the answer isn't yes, if you're hungry, the answer is "yes", "yes, I'm hungry".

Un autre exemple : « Je suis en retard ? Another example: "Am I late? » Ici, il n'y a pas vraiment de différence ou en tout cas dans le sens des mots à l'écrit, il n'y a pas de différence entre quelqu'un qui dit « je suis en retard » en l'affirmant, en disant « je suis en retard », et le fait de poser la question. Hier gibt es nicht wirklich einen Unterschied oder jedenfalls in der Bedeutung der geschriebenen Worte, es gibt keinen Unterschied zwischen jemandem, der sagt „Ich bin spät dran“, indem er es bejaht, „Ich bin spät dran“ sagt und die Frage stellt . "Here, there's really no difference or at least in the meaning of the words in writing, there's no difference between someone saying "I'm late" by asserting it, by saying "I'm late", and asking the question. La seule différence entre les deux, c'est l'intonation. Si je suis en retard et que je le dis, je vais dire : « Je suis en retard. Wenn ich zu spät komme und das sage, werde ich sagen: „Ich bin zu spät. If I'm late and I say so, I'm going to say, "I'm late. » Mais si je veux poser la question, parce que je ne sais pas si je suis en retard, je vais dire : « Je suis en retard ? Aber wenn ich die Frage stellen möchte, weil ich nicht weiß, ob ich zu spät komme, werde ich sagen: „Bin ich zu spät? "But if I want to ask the question, because I don't know if I'm late, I'll say, 'Am I late? » en élevant l'intonation montante. Anheben einer ansteigenden Intonation. "by raising the intonation.

Un autre exemple, ce serait de dire : « Elle est encore là ? Ein anderes Beispiel wäre zu sagen: „Ist sie noch da? Another example would be to say: "Is she still here? » Tu vois bien la différence entre « Elle est encore là ? Sehen Sie den Unterschied zwischen "Sie ist noch da?" "Do you see the difference between "Is she still here? », qui pose une question, et le « Elle est encore là », qui donne une information. "It's still there", which gives information.

Donc, tu remarques qu'on a trois façons ici de poser une question dont la réponse est oui ou non. So, you see, there are three ways of asking a yes/no question here. Dans le langage soutenu, on inverse le sujet et le verbe ; dans le langage courant, on dit « est-ce que » ; et dans le langage un peu familier, on a juste une intonation montante. Na linguagem sustentada, o sujeito e o verbo estão invertidos; na linguagem comum, dizemos “é”; e em linguagem um tanto coloquial, há apenas uma entonação crescente.

Passons maintenant au cas dans lequel la réponse à la question ne peut pas être oui ou non ni si. Kommen wir nun zu dem Fall, in dem die Antwort auf die Frage nicht Ja oder Nein oder Wenn sein kann. Let's move on to the case where the answer to the question cannot be yes or no or if. Agora vamos passar para o caso em que a resposta à pergunta não pode ser sim ou não ou se. Si la réponse est une chose, la question va être qu'est-ce que + sujet + verbe. Wenn die Antwort ein Ding ist, wird die Frage lauten, was + Subjekt + Verb ist. If the answer is one thing, the question will be what + subject + verb. Par exemple : « Qu'est-ce que tu fais ? For example: "What are you doing? » Tu vois qu'on ne peut pas répondre par oui, non ou si. Você vê que não podemos responder com sim, não ou se. Qu'est-ce que tu fais ? Was machst du ? What are you doing? O que você está fazendo ? Ou encore qu'est-ce qui + verbe. Oder sogar was + Verb. Or what + verb. Par exemple : « Qu'est-ce qui se passe ? Zum Beispiel: "Was ist los?" For example: "What's going on? Por exemplo: "O que está acontecendo?" » Si la réponse est une personne, tu vas dire qui est-ce que + sujet + verbe. "If the answer is a person, you're going to say who is it + subject + verb. « Qui est-ce que tu attends ? "Auf wen wartest du? "Who are you waiting for? "Por quem você está esperando? » par exemple. "for example. Ou ça peut être qui est-ce qui + verbe. Or it could be who is who + verb. Par exemple : « Qui est-ce qui est là ? Zum Beispiel: „Wer ist da? For example: "Who's that? » Tu vois que pour poser des questions dont la réponse n'est ni oui, ni non, ni si, tu peux avoir si la réponse est une chose « qu'est-ce que » ou « qu'est-ce qui », et si la réponse est une personne, « qui est-ce que » ou « qui est-ce qui ». "You see that to ask questions whose answer is neither yes, no, nor if, you can have if the answer is a thing "what is that" or "what is who", and if the answer is a person, "who is that" or "who is who". Découvrons ensemble quelques mots interrogatifs, ces mots qui te permettent de construire des questions. Let's discover some interrogative words together, words that help you construct questions. On peut d'ailleurs les ajouter, ces mots interrogatifs, aux formes que nous avons vues précédemment. In fact, these interrogative words can be added to the forms we've seen above.

Le « qui » est là pour interroger au sujet d'une personne. Das „Wer“ ist da, um eine Person zu befragen. The "who" is there to ask about a person. Par exemple : « Qui attends-tu ? Zum Beispiel: „Auf wen wartest du? For example: "Who are you waiting for? » ou « Qui est-ce que tu attends ? "Or" Who are you waiting for? » ou « Tu attends qui ? oder "Auf wen wartest du?" "or "Who are you waiting for? » ou « T'attends qui ? oder "Auf wen wartest du?" "or "Who are you waiting for? » Tu retrouves bien les trois formes que nous avons vues tout à l'heure, avec inversion du sujet ou les « est-ce que » ou encore l'intonation montante, avec ce mot interrogatif « qui ».

« Que » ou « quoi » peuvent permettre d'interroger au sujet d'une chose. "What" or "what" can be used to ask about something. Par exemple : « Que mange-t-il ? For example: "What does he eat? » ou « Qu'est-ce qu'il mange ? » ou encore « Il mange quoi ? Or "What does he eat?" » « Où » permet d'interroger en ce qui concerne un lieu. "Where" allows you to ask about a place. « Où allez-vous ? » « Où est-ce que vous allez ? » « Vous allez où ? » « Quand » permet d'interroger sur un moment. "When" allows you to ask about a moment in time. Par exemple : « Quand partez-vous ? For example: "When are you leaving? » « Quand est-ce que vous partez ? "When are you leaving? » « Vous partez quand ? "When are you leaving? » « Comment » est utilisé pour interroger en ce qui concerne une description. "How" is used to ask about a description. Par exemple : « Comment vont-ils ? For example: "How are they doing? » « Comment est-ce qu'ils vont ? "How are they doing? » « Comment ils vont ? "How are they? » « Pourquoi » ça interroge sur une raison, on cherche à comprendre une raison. "Why" asks about a reason, we try to understand a reason. Par exemple : « Pourquoi ne me réponds-tu pas ? For example: "Why don't you answer me? » ou « Pourquoi est-ce que tu ne me réponds pas ? "or "Why don't you answer me? » ou « Pourquoi tu ne me réponds pas ? » On peut même ici enlever le « ne ». "We can even remove the "ne" here. « Pourquoi tu réponds pas ? "Why don't you answer? » « Combien » ça interroge sur un nombre. "How many" asks about a number. « Combien d'enfants a-t-il ? "How many children does he have? » ou « Combien d'enfants est-ce qu'il a ? "or "How many children does he have? » ou « Combien il a d'enfants ? "or "How many children does he have? » Et enfin, « combien de temps », il permet d'interroger sur une durée. "And lastly, "how long", which allows you to ask questions about a period of time. Par exemple : « Combien de temps avez-vous habité en France ? » ou encore « Combien de temps est-ce que vous avez habité en France ? » ou « Combien de temps tu as habité en France ? » ou même « Combien de temps t'as habité en France ? » Ici, on est passé du vouvoiement au tutoiement parce que le fait d'avoir une intonation montante, c'est plutôt familier. "Here, we've gone from being formal to informal, because having a rising intonation is rather familiar. J'en profite pour t'inviter à aller jeter un œil à la vidéo sur le tutoiement et le vouvoiement. I'd like to take this opportunity to invite you to take a look at the video on first and last names. Elle est dans le « i » comme info ou dans la description en bas. It's in the "i" as info or in the description at the bottom.

Voilà pour aujourd'hui. C'était assez dense comme vidéo. It was quite a dense video. Tu peux maintenant poser des questions de façon tout à fait naturelle. You can now ask questions in a completely natural way. Tu as vu qu'on avait trois grandes façons de poser des questions, avec l'inversion sujet/verbe, de façon un peu soutenue, avec le « est-ce que » de façon courante, ou avec tout simplement l'intonation montante, de façon plus courante et familière.

Chaque façon de poser les questions entraîne un registre de langue différent, évidemment. Jede Art, die Fragen zu stellen, führt natürlich zu einem anderen Sprachregister. Si tu veux par exemple avoir l'air plus naturel, plus natif, tu peux éviter l'inversion sujet/verbe et plutôt changer l'intonation pour poser tes questions. Wenn Sie zum Beispiel natürlicher und ursprünglicher klingen möchten, können Sie die Subjekt/Verb-Inversion vermeiden und stattdessen die Betonung ändern, um Ihre Fragen zu stellen. If, for example, you want to sound more natural, more native, you can avoid subject/verb inversion and instead change the intonation with which you ask your questions. Et pour sonner encore plus natif, tu peux essayer de faire des contractions.

Donc, voilà pour aujourd'hui. So that's it for today. J'espère que ça t'a plu. I hope you enjoyed it. Tu peux télécharger la fiche PDF dans laquelle tu vas avoir le tableau de synthèse qui t'explique exactement comment poser des questions naturellement. Il s'agit du premier lien qui est là dans la description de cette vidéo. Dies ist der erste Link, der in der Beschreibung dieses Videos vorhanden ist. Tu cliques sur ce lien et tu peux directement télécharger cette fiche PDF après avoir donné ton adresse mail et tu recevras des informations liées à l'apprentissage du français évidemment, tu seras ajouté à la lettre d'information de Français Authentique.

Si tu as aimé cette vidéo, fais-le savoir. Wenn Ihnen dieses Video gefallen hat, lassen Sie es uns wissen. If you liked this video, please let us know. C'est un petit test, elle est un peu plus longue que d'habitude. It's a little test, a little longer than usual. Donc, n'hésite pas à nous dire via un petit pouce en l'air, un pouce bleu, que tu as apprécié ce type de sujet un peu technique. So don't hesitate to give us a thumbs-up, a blue thumbs-down, to let us know you enjoyed this kind of technical subject. Si ce n'est pas encore fait, abonne-toi à la chaîne You Tube de Français Authentique pour ne rien manquer. If you haven't already done so, subscribe to the Français Authentique You Tube channel so you don't miss a thing. Et dis-nous en commentaire s'il y a des sujets particuliers sur lesquels tu aimerais qu'on travaille ensemble. And let us know in the comments if there are any particular topics you'd like us to work on together.

Merci de ta confiance. Danke für dein Vertrauen. Je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. See you soon for new content in authentic French. Salut ! Hi there!