×

We use cookies to help make LingQ better. By visiting the site, you agree to our cookie policy.


image

InnerFrench - Vol. 1, #78 - Haïti : le prix de l'indépendance (1)

#78 - Haïti : le prix de l'indépendance (1)

Salut à toutes et à tous, bienvenue ! Je suis ravi de vous retrouver pour cet épisode un peu spécial parce que c'est le troisième anniversaire du podcast. Eh oui, le podcast InnerFrench a déjà trois ans. C'est vrai que le temps passe vite. Cette année, c'est un anniversaire un peu particulier parce que je suis en confinement. Je dois rester à la maison, comme une grande partie d'entre vous, j'imagine, à cause de cette pandémie du covid-19.

Donc, j'espère que vous faites bien attention à vous, que vous respectez les consignes de vos gouvernements respectifs, que vous vous lavez les mains régulièrement et surtout, que vous et vos proches êtes en bonne santé. Moi, ça va, je respecte bien les règles, je fais attention, donc je ne suis pas encore tombé malade pour le moment. Je touche du bois. Vous connaissez peut-être cette expression, on la retrouve dans beaucoup de langues. «Toucher du bois», ça veut dire qu'on a de la chance et qu'on a envie que cette chance continue. Donc, on touche du bois pour que cette chance continue. Le bois, vous savez, c'est ce matériau qu'on utilise, par exemple pour fabriquer des meubles.

Bref, ce troisième anniversaire, c'est l'occasion pour moi d'avoir une pensée spéciale pour vous qui m'écoutez des quatre coins du monde. Je vous dis souvent qu'avec le podcast, j'ai l'impression de faire partie d'une communauté mondiale, avec tous les messages que vous m'envoyez de vos pays respectifs. Et c'est vrai que dans un moment comme celui qu'on est en train de vivre, ce sentiment est encore plus fort parce qu'on a tous un ennemi commun, et on fait notre maximum pour essayer d'empêcher cette pandémie de se développer encore plus vite.

Donc voilà, c'est un anniversaire un peu spécial, mais c'est quand même important de le célébrer. Je nous souhaite à tous, à toute la communauté innerFrench, un bon anniversaire et beaucoup de succès durant le reste de votre aventure avec le français.

Et justement, avant de commencer notre sujet du jour, on va, comme d'habitude, écouter le message d'un auditeur du podcast.

Salut Hugo, je m'appelle Nicolas, je suis Argentin et j'habite à Buenos Aires. Je suis médecin. J'étudie le français depuis deux ans. À cette époque, j'ai décidé de l'apprendre, pour faire un stage à Lausanne, en Suisse. Et maintenant, je continue pour faire un autre stage à Genève l'année prochaine. Je vous remercie pour votre podcast. Il est très utile pour les élèves comme moi qui veulent améliorer leur niveau de français.

Habiter dans un pays non francophone et apprendre le français, ce n'est pas une tâche facile. Mais les podcasts comme InnerFrench nous aident à écouter un peu de français tous les jours. Je l'écoute tous les jours en allant au travail. Je veux te féliciter et t'encourager pour continuer à aider les élèves du monde entier. Merci Hugo !

Merci Nicolas pour ton message ! Tu peux être fier de toi parce qu'apprendre le français, c'est quelque chose qui n'est pas toujours simple. Mais apprendre le français et la médecine en même temps, ça, c'est vraiment un exploit. Alors, je ne sais pas si tu es toujours en Suisse en ce moment pour tes stages ou si tu es rentré en Argentine, mais dans tous les cas, j'imagine que tu as beaucoup de travail et que tu es au front. Alors ça, c'est une expression. «Être au front», ça signifie «être en première ligne dans une bataille ou dans une guerre». C'est une expression un peu militaire, «être au front». Donc je pense que toi, comme tout le reste du personnel hospitalier, tu es au front en ce moment. Donc, un grand merci à toi et un grand merci à tous les docteurs, les infirmières, les ambulanciers qui écoutent ce podcast. On a vraiment de la chance de vous avoir.

Moi, je ne sauve pas des vies, mais je peux contribuer à mon niveau en vous aidant à apprendre le français grâce à ce podcast. Et je pense que même si on n'est pas médecin, on a tous les moyens de faire quelque chose pour aider un peu les autres dans cette période difficile. Et l'avantage, c'est que ça nous permet de moins penser à nos propres problèmes. Donc, si vous, vous êtes un peu angoissés, un peu stressés en ce moment, eh bien essayez d'appeler quelqu'un de votre entourage et de réconforter cette personne, de lui remonter le moral. Je vous garantis que ça va vous permettre de penser un peu moins à vos propres problèmes.

Bref, encore merci Nicolas pour ton message et bravo pour ton niveau de français. Je suis sûr que quand tu auras fini tes études, tu n'auras aucun problème pour trouver du travail dans un pays francophone (si c'est ton souhait).

Pour cet épisode, j'ai décidé de vous parler d'Haïti. Haïti, c'est un pays qui se trouve sur une île, dans les Caraïbes, au Sud-Est de Cuba. Peut-être que vous en avez déjà entendu parler, notamment en 2010, parce qu'en 2010, Haïti a été touchée par une catastrophe naturelle, un séisme, un tremblement de terre; une catastrophe naturelle qui a fait plus de 200 000 victimes. Donc, il y a eu une aide humanitaire internationale qui a été organisée, des personnes du monde entier qui ont fait des dons pour essayer d'aider les Haïtiens à se remettre de ce séisme et à reconstruire leurs villes, les infrastructures, etc.

Alors, vous vous demandez peut-être pourquoi j'ai décidé de vous parler d'Haïti? Quel est le lien entre Haïti et le monde francophone?

Pour être honnête, c'est un sujet qui s'est imposé à moi. Par exemple, l'année dernière, je suis allé voir une exposition dans un musée à Varsovie et dans cette exposition, il y avait la vidéo d'une performance artistique. Et cette performance artistique, c'était un groupe de chanteurs d'opéra polonais qui s'était rendu dans un petit village d'Haïti pour faire une représentation d'un célèbre opéra polonais. Et moi, je me suis demandé : «mais pourquoi sont-ils allés faire cet opéra à Haïti?» E en fait, il s'avérait qu'à Haïti, il y a des descendants de soldats polonais, des petits petits enfants, de soldats polonais qui se trouvaient à Haïti au début du XIXème siècle. Alors là, je me suis demandé : «mais comment des soldats polonais se sont retrouvés à Haïti au début du XIXe siècle?» Ça me paraissait vraiment bizarre, mais à l'époque, je n'ai pas vraiment cherché à en savoir plus.

Et puis récemment, j'ai commencé à lire le nouveau livre de l'économiste français Thomas Piketty, un livre qui s'intitule «Capital et idéologie». Et dedans, Piketty explique que les Haïtiens ont dû payer une énorme dette à la France pendant des dizaines et des dizaines d'années. Alors ça aussi, ça m'a semblé étrange. Je me suis demandé d'où venait cette dette. Parce que dans mes souvenirs, ce n'est pas quelque chose dont on parle dans les cours d'histoire à l'école en France. J'ai jamais entendu parler d'Haïti pendant mes cours d'histoire à l'école. Donc voilà, ça aussi, ça a éveillé ma curiosité.

Et le dernier élément qui m'a poussé à m'intéresser à Haïti, c'est un email que j'ai reçu d'une auditrice qui s'appelle Ildi. Ildi m'a raconté qu'elle est photographe et qu'elle apprend le français parce qu'elle va régulièrement à Haïti. Elle fait des reportages, des documentaires là-bas. Je suis allé sur son site et j'ai découvert plein de choses passionnantes sur Haïti. Donc là, je me suis dit : «bon, c'est vraiment le moment de m'intéresser à ce sujet.» Parce que finalement, à part ces quelques éléments et puis ce séisme de 2010, je connaissais assez peu de choses sur Haïti mais j'avais l'impression qu'il y avait beaucoup de liens entre la France et Haïti, et qu'on ne parlait pas forcément de ces liens côté français. Donc ça, ça a vraiment éveillé ma curiosité et j'ai décidé de faire quelques recherches pour en savoir plus.

Donc, dans cet épisode, on va voir quels sont les liens entre la France et Haïti et pourquoi, en France, on essaye d'oublier l'histoire qu'on a avec ce pays.

Pour commencer, on va essayer de comprendre comment les Français sont arrivés à Haïti. Ce n'étaient pas les premiers à mettre le pied sur l'île. Évidemment, avant eux, il y avait des Indiens, mais il y a aussi eu les Espagnols qui sont arrivés avec Christophe Colomb en 1492. Christophe Colomb a «découvert» Haïti et là, il a appliqué sa stratégie habituelle. Il a commencé par renommer l'île, il lui a donné le nom d'Hispaniola, et il a forcé les indigènes à travailler dans les mines pour trouver de l'or. L'or, vous savez, c'est ce métal précieux de couleur jaune. C'était la source de richesse principale à l'époque. Donc, Christophe Colomb et ses soldats avaient pour objectif principal de trouver de l'or sur ces nouvelles terres.

Ils ont forcé les indigènes, les Indiens, à travailler dans les mines. Ceux qui ont refusé ont été massacrés. Mais rapidement, les Espagnols se sont rendu compte que sur la partie occidentale de l'île, autrement dit la partie à l'ouest, il n'y avait pas d'or. Donc ils n'avaient pas vraiment d'intérêt à être là et ils ont plutôt concentré leur présence sur la partie orientale de l'île, à l'est. Ça, attention, ça va être important pour le reste de l'histoire donc essayez de bien le comprendre. Christophe Colomb et ses soldats étaient plutôt présents sur la partie est de l'île.

Et comme le reste (donc la partie occidentale) était libre, des pirates français ont commencé à s'y installer au XVIIème siècle. Parce que oui, dans les Caraïbes, il y avait beaucoup de pirates qui attaquaient les navires, les bateaux qui transportaient justement ces richesses du Nouveau Monde, les métaux précieux, les épices, etc. Et une partie de ces pirates étaient français. Et quand ils ont vu que toute cette région de l'île d'Haïti était plus ou moins libre, ils ont décidé de s'y installer tranquillement. Là, le roi de France et ses ministres se sont dit que c'était une opportunité intéressante. Donc, ils ont envoyé des gouverneurs pour s'installer avec les pirates et pour institutionnaliser cette présence de la France sur la partie ouest de l'île.

Ensuite, je vous passe les détails des négociations (ça veut dire qu'on ne va pas entrer dans le détail des négociations), mais il faut savoir qu'à la fin du XVIIème siècle, l'Espagne a cédé la partie occidentale de l'île d'Haïti à la France. Céder, c'est un verbe qui signifie «accepter de donner quelque chose à quelqu'un». À la fin du XVIIème siècle, l'Espagne a cédé la partie occidentale de l'île à la France. Et, à ce moment-là, cette partie a été renommée par le royaume de France «Saint-Domingue». À l'inverse, la partie orientale de l'île deviendra, un peu plus tard dans l'histoire, la République dominicaine. Donc on a sur la partie ouest, Saint-Domingue, qui ensuite va se transformer en Haïti, et sur la partie est, la République dominicaine.

Une fois que le royaume de France a obtenu officiellement ce territoire, il a commencé à y envoyer des colons français. Et pour développer l'activité économique, les colons français ont planté des cultures, principalement des cultures de sucre et de café. Et évidemment, pour cultiver ces champs, ils ont eu besoin de main d'œuvre, de travailleurs. Donc, la solution à l'époque, quand on avait besoin de travailleurs, c'était d'utiliser des esclaves. Il faut savoir que les Français ont fait venir des dizaines de milliers d'esclaves, principalement d'Afrique de l'Ouest, pour cultiver les champs de sucre et de café sur l'île d'Haïti.

Ce que je viens de décrire, c'est évidemment le commerce triangulaire. Les puissances européennes transportaient des esclaves d'Afrique de l'Ouest vers l'Amérique pour cultiver les champs de coton, de tabac, de café, de sucre, etc., produire toutes ces ressources et ensuite les ré exporter vers l'Europe pour que, eh bien, toutes ces richesses soient vendues en Europe. C'est ça qu'on appelait le commerce triangulaire. Parce que quand on regarde le chemin que faisaient les bateaux, eh bien ça ressemble à un triangle entre l'Europe, l'Afrique de l'Ouest, l'Amérique et le retour en Europe.

Les affaires ont commencé à très bien marcher pour les colons français parce qu'à la fin du XVIIIème siècle, donc un siècle après l'arrivée des premiers colons, eh bien Haïti était devenue la colonie la plus prospère du monde, la plus riche du monde. Il faut savoir qu'elle produisait entre la moitié et les trois quarts de la production mondiale de sucre. A l'époque, Haïti était tellement prospère qu'on la surnommait «la perle des Antilles.»

Mais le prix à payer a été très lourd. Pas pour les colons français, mais bien sûr pour les esclaves. L'espérance de vie d'un esclave sur l'île d'Haïti à cette époque, c'était entre 8 et 10 ans. C'est pour ça que chaque année, il fallait «importer» des dizaines de milliers d'esclaves pour remplacer tous ceux qui étaient morts au travail.

Ce qui fait que, à la fin du XVIIIème siècle, il y avait environ 500 000 esclaves sur l'île pour seulement 30 000 colons. Donc ça fait l'équivalent de 95% de la population de l'île qui étaient des esclaves. Ça, vous imaginez bien que c'était un équilibre très fragile et une situation explosive.

Et justement, à la fin du XVIIIème siècle, il y a un événement qui a mis le feu aux poudres. C'est bien évidemment la Révolution française. Ça, c'est une bonne expression, «mettre le feu aux poudres». La poudre, vous savez, c'est ce qu'on utilise pour provoquer une explosion. On mettait, avant, par exemple, de la poudre dans les canons et si on allumait cette poudre, ça provoquait une explosion. Donc «mettre le feu aux poudres», vous l'avez compris, ça signifie «faire exploser, provoquer une explosion.»

La Révolution française a mis le feu aux poudres parce que parmi les révolutionnaires français, il y avait certaines personnes qui demandaient la fin de l'esclavage. Ah oui, l'esclavage, je ne l'ai pas défini avant, mais je pense que vous connaissez ce mot. Un esclave, c'est une personne qui est forcée de travailler et qui n'est pas payée pour son travail et qui appartient à quelqu'un d'autre.

Donc, à l'époque de la Révolution française, les mentalités commençaient à changer. Il y avait par exemple une société qui s'appelait «la Société des amis des Noirs», créée par certains intellectuels français qui réclamaient la fin de l'esclavage. Ces révolutionnaires voulaient que les droits de l'homme soient appliqués à tous les hommes, pas seulement aux hommes blancs européens. Ils considéraient que tous les hommes naissent libres et égaux en droits. Ça, c'est la première ligne de la Déclaration des droits de l'Homme. «Tous les hommes naissent libres et égaux en droits.»

Mais évidemment, les propriétaires d'esclaves qui étaient dans les colonies, ils étaient totalement opposés à ces idées. Eux, ils avaient besoin des esclaves pour continuer de cultiver leurs champs de coton, de sucre, etc. Donc, pour eux, c'était hors de question que les esclaves deviennent libres.

Mais malgré cette opposition, ces idées de certains révolutionnaires français de mettre fin à l'esclavage, eh bien, elles ont commencé à se diffuser, notamment dans les colonies. Si bien qu'en 1791 (donc deux ans après le début de la Révolution française), des esclaves se sont soulevés à Haïti. «Se soulever», c'est un verbe qu'on utilise ici pour dire «commencer une rébellion, une révolte», se soulever. Donc en 1791, c'est le début de la révolution à Haïti. Une révolution qui, cette fois, est menée par des esclaves. Les esclaves se soulèvent, ils brûlent les champs de sucre et ils massacrent les propriétaires blancs. Massacrer, c'est un verbe qui veut dire «tuer tout le monde», massacrer. Les esclaves, en 1791, ils décident de prendre les armes, à Haïti. Ils brûlent les champs et ils massacrent les propriétaires blancs.

#78 - Haïti : le prix de l'indépendance (1) #78 - Haiti: Der Preis der Unabhängigkeit (1) #78 - Haiti: the price of independence (1) #78 - Haití: el precio de la independencia (1) #78 - Haiti: il prezzo dell'indipendenza (1) #第78回 「ハイチ:独立の代償 (1) #78위 - 아이티: 독립의 대가 (1) #78 - Haïti: de prijs van onafhankelijkheid (1) #78 - Haiti: o preço da independência (1) #78 - Гаити: цена независимости (1) #78 - Haiti: Bağımsızlığın Bedeli (1) 第78章 海地:独立的代价(1)

Salut à toutes et à tous, bienvenue ! Hello everyone, welcome! Olá a todos, sejam bem vindos! Je suis ravi de vous retrouver pour cet épisode un peu spécial parce que c'est le troisième anniversaire du podcast. I am delighted to see you again for this somewhat special episode because it is the third anniversary of the podcast. Sono lieto di tornare con voi per questo episodio piuttosto speciale, perché è il terzo anniversario del podcast. Eh oui, le podcast InnerFrench a déjà trois ans. Yes, the InnerFrench podcast is already three years old. C'est vrai que le temps passe vite. It is true that time flies. Cette année, c'est un anniversaire un peu particulier parce que je suis en confinement. This year is a rather special anniversary because I am in confinement. Je dois rester à la maison, comme une grande partie d'entre vous, j'imagine, à cause de cette pandémie du covid-19. I have to stay at home, like a lot of you, I imagine, because of this covid-19 pandemic.

Donc, j'espère que vous faites bien attention à vous, que vous respectez les consignes de vos gouvernements respectifs, que vous vous lavez les mains régulièrement et surtout, que vous et vos proches êtes en bonne santé. So, I hope that you take care of yourself, that you respect the instructions of your respective governments, that you wash your hands regularly and above all, that you and your loved ones are in good health. Moi, ça va, je respecte bien les règles, je fais attention, donc je ne suis pas encore tombé malade pour le moment. Me, it's okay, I respect the rules, I'm careful, so I haven't fallen ill yet. Je touche du bois. I touch wood. Bata na madeira. Vous connaissez peut-être cette expression, on la retrouve dans beaucoup de langues. You may be familiar with this expression, it is found in many languages. Возможно, вы знакомы с этим выражением, оно встречается во многих языках. «Toucher du bois», ça veut dire qu'on a de la chance et qu'on a envie que cette chance continue. “Touching wood” means that we are lucky and that we want this luck to continue. Donc, on touche du bois pour que cette chance continue. So we touch wood so that this chance continues. Итак, мы касаемся дерева, чтобы сохранить удачу. Le bois, vous savez, c'est ce matériau qu'on utilise, par exemple pour fabriquer des meubles. Wood, you know, is that material that we use, for example to make furniture.

Bref, ce troisième anniversaire, c'est l'occasion pour moi d'avoir une pensée spéciale pour vous qui m'écoutez des quatre coins du monde. In short, this third anniversary is an opportunity for me to have a special thought for you who listen to me from all over the world. Je vous dis souvent qu'avec le podcast, j'ai l'impression de faire partie d'une communauté mondiale, avec tous les messages que vous m'envoyez de vos pays respectifs. I often tell you that with the podcast, I feel like I'm part of a global community, with all the messages you send me from your respective countries. Et c'est vrai que dans un moment comme celui qu'on est en train de vivre, ce sentiment est encore plus fort parce qu'on a tous un ennemi commun, et on fait notre maximum pour essayer d'empêcher cette pandémie de se développer encore plus vite. And it's true that at a time like the one we're going through, this feeling is even stronger because we all have a common enemy, and we're doing our best to try to prevent this pandemic from spreading. develop even faster.

Donc voilà, c'est un anniversaire un peu spécial, mais c'est quand même important de le célébrer. So there you have it, it's a little bit special birthday, but it's still important to celebrate it. Итак, вот он, это немного особенный день рождения, но его все же важно отметить. Je nous souhaite à tous, à toute la communauté innerFrench, un bon anniversaire et beaucoup de succès durant le reste de votre aventure avec le français. I wish all of us, the entire innerFrench community, a happy birthday and much success during the rest of your adventure with French.

Et justement, avant de commencer notre sujet du jour, on va, comme d'habitude, écouter le message d'un auditeur du podcast. And precisely, before starting our topic for the day, we will, as usual, listen to a message from a podcast listener.

Salut Hugo, je m'appelle Nicolas, je suis Argentin et j'habite à Buenos Aires. Hi Hugo, my name is Nicolas, I am Argentinian and I live in Buenos Aires. Je suis médecin. I am a doctor. J'étudie le français depuis deux ans. I have been studying French for two years. À cette époque, j'ai décidé de l'apprendre, pour faire un stage à Lausanne, en Suisse. At that time, I decided to learn it, to do an internship in Lausanne, Switzerland. Et maintenant, je continue pour faire un autre stage à Genève l'année prochaine. And now I continue to do another internship in Geneva next year. Je vous remercie pour votre podcast. Thank you for your podcast. Il est très utile pour les élèves comme moi qui veulent améliorer leur niveau de français. It is very useful for students like me who want to improve their level of French.

Habiter dans un pays non francophone et apprendre le français, ce n'est pas une tâche facile. Living in a non-French speaking country and learning French is not an easy task. Mais les podcasts comme InnerFrench nous aident à écouter un peu de français tous les jours. But podcasts like InnerFrench help us listen to a little French every day. Je l'écoute tous les jours en allant au travail. I listen to it every day on the way to work. Слушаю его каждый день по дороге на работу. Je veux te féliciter et t'encourager pour continuer à aider les élèves du monde entier. I want to congratulate and encourage you to continue helping students around the world. Merci Hugo !

Merci Nicolas pour ton message ! Tu peux être fier de toi parce qu'apprendre le français, c'est quelque chose qui n'est pas toujours simple. You can be proud of yourself because learning French is not always easy. Mais apprendre le français et la médecine en même temps, ça, c'est vraiment un exploit. But learning French and medicine at the same time is really a feat. Alors, je ne sais pas si tu es toujours en Suisse en ce moment pour tes stages ou si tu es rentré en Argentine, mais dans tous les cas, j'imagine que tu as beaucoup de travail et que tu es au front. So, I do not know if you are still in Switzerland at the moment for your internships or if you have returned to Argentina, but in any case, I imagine that you have a lot of work and that you are at the front. Alors ça, c'est une expression. So that is an expression. «Être au front», ça signifie «être en première ligne dans une bataille ou dans une guerre». "To be at the front" means "to be on the front line in a battle or in a war". “Estar na frente” significa “estar na linha de frente em uma batalha ou em uma guerra”. C'est une expression un peu militaire, «être au front». It is a somewhat military expression, “to be at the front”. Donc je pense que toi, comme tout le reste du personnel hospitalier, tu es au front en ce moment. So I think you, like all the rest of the hospital staff, are on the front lines right now. Donc, un grand merci à toi et un grand merci à tous les docteurs, les infirmières, les ambulanciers qui écoutent ce podcast. So a big thank you to you and a big thank you to all the doctors, nurses, paramedics who are listening to this podcast. On a vraiment de la chance de vous avoir. We are really lucky to have you.

Moi, je ne sauve pas des vies, mais je peux contribuer à mon niveau en vous aidant à apprendre le français grâce à ce podcast. I do not save lives, but I can contribute at my level by helping you learn French with this podcast. Ik red geen levens, maar ik kan wel mijn steentje bijdragen om je te helpen Frans te leren met deze podcast. Eu não salvo vidas, mas posso contribuir no meu nível ajudando você a aprender francês, graças a este podcast. Я не спасаю жизни, но я могу внести свой вклад на своем уровне, помогая вам изучать французский язык благодаря этому подкасту. Et je pense que même si on n'est pas médecin, on a tous les moyens de faire quelque chose pour aider un peu les autres dans cette période difficile. And I think that even if you are not a doctor, you have all the means to do something to help others a little during this difficult time. И я думаю, что даже если мы не врач, у нас есть все средства, чтобы хоть немного помочь другим в этот трудный период. Et l'avantage, c'est que ça nous permet de moins penser à nos propres problèmes. And the advantage is that it allows us to think less about our own problems. Donc, si vous, vous êtes un peu angoissés, un peu stressés en ce moment, eh bien essayez d'appeler quelqu'un de votre entourage et de réconforter cette personne, de lui remonter le moral. So, if you, you are a little anxious, a little stressed at the moment, well try to call someone around you and comfort this person, to cheer him up. Por isso, se se sentir um pouco ansioso ou stressado neste momento, tente telefonar a alguém que lhe seja próximo e confortá-lo, animando-o. Je vous garantis que ça va vous permettre de penser un peu moins à vos propres problèmes. I guarantee that it will allow you to think a little less about your own problems. Я гарантирую, что это позволит вам меньше думать о собственных проблемах.

Bref, encore merci Nicolas pour ton message et bravo pour ton niveau de français. In short, thank you again Nicolas for your message and bravo for your level of French. Je suis sûr que quand tu auras fini tes études, tu n'auras aucun problème pour trouver du travail dans un pays francophone (si c'est ton souhait). I am sure that when you finish your studies, you will have no problem finding work in a French-speaking country (if that is your wish).

Pour cet épisode, j'ai décidé de vous parler d'Haïti. For this episode, I decided to tell you about Haiti. Haïti, c'est un pays qui se trouve sur une île, dans les Caraïbes, au Sud-Est de Cuba. Haiti is a country located on an island in the Caribbean, south-east of Cuba. Гаити - это страна, расположенная на острове в Карибском море, на юго-востоке Кубы. Peut-être que vous en avez déjà entendu parler, notamment en 2010, parce qu'en 2010, Haïti a été touchée par une catastrophe naturelle, un séisme, un tremblement de terre; une catastrophe naturelle qui a fait plus de 200 000 victimes. Perhaps you have already heard of it, especially in 2010, because in 2010, Haiti was affected by a natural disaster, an earthquake, an earthquake; a natural disaster that claimed more than 200,000 lives. Talvez já tenham ouvido falar dele, sobretudo em 2010, porque em 2010 o Haiti foi atingido por uma catástrofe natural, um terramoto, uma catástrofe natural que fez mais de 200 000 vítimas. Donc, il y a eu une aide humanitaire internationale qui a été organisée, des personnes du monde entier qui ont fait des dons pour essayer d'aider les Haïtiens à se remettre de ce séisme et à reconstruire leurs villes, les infrastructures, etc. So, there was international humanitarian aid that was organized, people from all over the world who made donations to try to help Haitians recover from this earthquake and rebuild their cities, infrastructure, etc. Была организована международная гуманитарная помощь, люди со всего мира сделали пожертвования, чтобы попытаться помочь гаитянам оправиться от землетрясения и восстановить свои города, инфраструктуру и т. Д.

Alors, vous vous demandez peut-être pourquoi j'ai décidé de vous parler d'Haïti? So, you may be wondering why I decided to tell you about Haiti? Quel est le lien entre Haïti et le monde francophone? What is the link between Haiti and the French-speaking world?

Pour être honnête, c'est un sujet qui s'est imposé à moi. To be honest, this is a subject that has imposed itself on me. Par exemple, l'année dernière, je suis allé voir une exposition dans un musée à Varsovie et dans cette exposition, il y avait la vidéo d'une performance artistique. For example, last year I went to see an exhibition in a museum in Warsaw and in this exhibition there was the video of an artistic performance. Por exemplo, no ano passado fui ver uma exposição num museu em Varsóvia e nessa exposição havia um vídeo de uma performance artística. Et cette performance artistique, c'était un groupe de chanteurs d'opéra polonais qui s'était rendu dans un petit village d'Haïti pour faire une représentation d'un célèbre opéra polonais. And this artistic performance, it was a group of Polish opera singers who had gone to a small village in Haiti to make a representation of a famous Polish opera. Et moi, je me suis demandé : «mais pourquoi sont-ils allés faire cet opéra à Haïti?» E en fait, il s'avérait qu'à Haïti, il y a des descendants de soldats polonais, des petits petits enfants, de soldats polonais qui se trouvaient à Haïti au début du XIXème siècle. And I asked myself, "but why did they go to do this opera in Haiti?" In fact, it turns out that in Haiti, there are descendants of Polish soldiers, little grandchildren, Polish soldiers who were in Haiti in the early 19th century. Descobriu-se que no Haiti há descendentes de soldados polacos, netos de soldados polacos que estiveram no Haiti no início do século XIX. Alors là, je me suis demandé : «mais comment des soldats polonais se sont retrouvés à Haïti au début du XIXe siècle?» Ça me paraissait vraiment bizarre, mais à l'époque, je n'ai pas vraiment cherché à en savoir plus. So there, I asked myself: "but how did Polish soldiers find themselves in Haiti at the beginning of the 19th century?" It seemed really weird, but at the time, I didn't really try to find out more. Pensei para comigo: "Como é que os soldados polacos foram parar ao Haiti no início do século XIX? Pareceu-me muito estranho, mas na altura não tentei saber mais.

Et puis récemment, j'ai commencé à lire le nouveau livre de l'économiste français Thomas Piketty, un livre qui s'intitule «Capital et idéologie». And then recently, I started reading the new book by French economist Thomas Piketty, a book called “Capital and ideology”. Et dedans, Piketty explique que les Haïtiens ont dû payer une énorme dette à la France pendant des dizaines et des dizaines d'années. And in it, Piketty explains that the Haitians have had to pay a huge debt to France for decades and decades. Nele, Piketty explica que os haitianos tiveram de pagar uma dívida enorme à França durante décadas e décadas. Alors ça aussi, ça m'a semblé étrange. So that too seemed strange to me. Мне это тоже показалось странным. Je me suis demandé d'où venait cette dette. I wondered where this debt came from. Parce que dans mes souvenirs, ce n'est pas quelque chose dont on parle dans les cours d'histoire à l'école en France. Because in my memories, it's not something we talk about in history lessons at school in France. Потому что, насколько я помню, это не то, о чем мы говорим на уроках истории в школе во Франции. J'ai jamais entendu parler d'Haïti pendant mes cours d'histoire à l'école. I never heard of Haiti during my history lessons at school. Donc voilà, ça aussi, ça a éveillé ma curiosité. So there you have it, that also aroused my curiosity. Por isso, também isso despertou a minha curiosidade. Вот и все, что тоже вызвало у меня любопытство.

Et le dernier élément qui m'a poussé à m'intéresser à Haïti, c'est un email que j'ai reçu d'une auditrice qui s'appelle Ildi. And the last element which pushed me to be interested in Haiti, it is an email which I received from an auditor called Ildi. Ildi m'a raconté qu'elle est photographe et qu'elle apprend le français parce qu'elle va régulièrement à Haïti. Ildi told me that she is a photographer and that she learns French because she regularly goes to Haiti. Elle fait des reportages, des documentaires là-bas. She does reports, documentaries there. Je suis allé sur son site et j'ai découvert plein de choses passionnantes sur Haïti. I went to his site and discovered a lot of exciting things about Haiti. Donc là, je me suis dit : «bon, c'est vraiment le moment de m'intéresser à ce sujet.» Parce que finalement, à part ces quelques éléments et puis ce séisme de 2010, je connaissais assez peu de choses sur Haïti mais j'avais l'impression qu'il y avait beaucoup de liens entre la France et Haïti, et qu'on ne parlait pas forcément de ces liens côté français. So there, I said to myself: "Well, this is really the time to take an interest in this subject." Because finally, apart from these few elements and then this earthquake of 2010, I knew very little about Haiti but I had the impression that there were a lot of links between France and Haiti, and that no one not necessarily talking about these links on the French side. Foi então que disse a mim mesmo: "Bem, agora é mesmo o momento de me interessar por este assunto", porque para além destes poucos factos e do terramoto de 2010, sabia muito pouco sobre o Haiti, mas tinha a impressão de que havia muitas ligações entre a França e o Haiti e que os franceses não falavam necessariamente dessas ligações. Donc ça, ça a vraiment éveillé ma curiosité et j'ai décidé de faire quelques recherches pour en savoir plus. So that really piqued my curiosity and I decided to do some research to find out more. Isso despertou a minha curiosidade e decidi fazer um pouco de pesquisa para saber mais.

Donc, dans cet épisode, on va voir quels sont les liens entre la France et Haïti et pourquoi, en France, on essaye d'oublier l'histoire qu'on a avec ce pays. So, in this episode, we will see what the links are between France and Haiti and why, in France, we are trying to forget the history we have with this country. Assim, neste episódio, vamos analisar as ligações entre a França e o Haiti e porque é que, em França, tentamos esquecer a história que temos com este país.

Pour commencer, on va essayer de comprendre comment les Français sont arrivés à Haïti. To begin, we will try to understand how the French arrived in Haiti. Ce n'étaient pas les premiers à mettre le pied sur l'île. They were not the first to set foot on the island. Évidemment, avant eux, il y avait des Indiens, mais il y a aussi eu les Espagnols qui sont arrivés avec Christophe Colomb en 1492. Obviously, before them, there were Indians, but there were also the Spaniards who arrived with Christopher Columbus in 1492. Christophe Colomb a «découvert» Haïti et là, il a appliqué sa stratégie habituelle. Christopher Columbus "discovered" Haiti and there he applied his usual strategy. Христофор Колумб «открыл» Гаити и применил там свою обычную стратегию. Il a commencé par renommer l'île, il lui a donné le nom d'Hispaniola, et il a forcé les indigènes à travailler dans les mines pour trouver de l'or. He started by renaming the island, gave it the name Hispaniola, and forced the natives to work in the mines to find gold. L'or, vous savez, c'est ce métal précieux de couleur jaune. Gold, you know, is this precious yellow metal. C'était la source de richesse principale à l'époque. It was the main source of wealth at the time. Donc, Christophe Colomb et ses soldats avaient pour objectif principal de trouver de l'or sur ces nouvelles terres. Therefore, Christopher Columbus and his soldiers had the main objective of finding gold on these new lands.

Ils ont forcé les indigènes, les Indiens, à travailler dans les mines. They forced the natives, the Indians, to work in the mines. Eles forçaram os nativos, os índios, a trabalhar nas minas. Ceux qui ont refusé ont été massacrés. Those who refused were slaughtered. Mais rapidement, les Espagnols se sont rendu compte que sur la partie occidentale de l'île, autrement dit la partie à l'ouest, il n'y avait pas d'or. But soon the Spaniards realized that on the western part of the island, that is, the western part, there was no gold. Mas os espanhóis depressa se aperceberam de que não havia ouro na parte ocidental da ilha. Donc ils n'avaient pas vraiment d'intérêt à être là et ils ont plutôt concentré leur présence sur la partie orientale de l'île, à l'est. So they didn't really have any interest in being there and instead focused their presence on the eastern part of the island, to the east. Ça, attention, ça va être important pour le reste de l'histoire donc essayez de bien le comprendre. That, be careful, it will be important for the rest of the story so try to understand it well. Christophe Colomb et ses soldats étaient plutôt présents sur la partie est de l'île. Christopher Columbus and his soldiers were rather present on the eastern part of the island. Христофор Колумб и его солдаты довольно часто присутствовали в восточной части острова. Kristof Kolomb ve askerleri adanın doğu kesiminde daha aktifti.

Et comme le reste (donc la partie occidentale) était libre, des pirates français ont commencé à s'y installer au XVIIème siècle. And as the rest (so the western part) was free, French pirates began to settle there in the 17th century. А поскольку остальная часть (а значит и западная часть) была свободна, французские пираты начали селиться здесь в 17 веке. Ve geri kalanı (yani batı kısmı) özgür olduğu için, Fransız korsanlar 17. yüzyılda buraya yerleşmeye başladı. Parce que oui, dans les Caraïbes, il y avait beaucoup de pirates qui attaquaient les navires, les bateaux qui transportaient justement ces richesses du Nouveau Monde, les métaux précieux, les épices, etc. Because yes, in the Caribbean, there were a lot of pirates who attacked the ships, the boats which transported precisely these riches of the New World, precious metals, spices, etc. Потому что да, в Карибском бассейне было много пиратов, нападающих на корабли, лодки, которые перевозили именно это богатство Нового Света, драгоценные металлы, специи и т. Д. Et une partie de ces pirates étaient français. And some of these pirates were French. Ve bu korsanların bazıları Fransızdı. Et quand ils ont vu que toute cette région de l'île d'Haïti était plus ou moins libre, ils ont décidé de s'y installer tranquillement. And when they saw that this whole region of the island of Haiti was more or less free, they decided to settle there quietly. И когда они увидели, что весь этот регион острова Гаити более-менее свободен, они решили поселиться там спокойно. Ve Haiti adasının tüm bu bölgesinin az çok özgür olduğunu gördüklerinde, oraya sessizce yerleşmeye karar verdiler. Là, le roi de France et ses ministres se sont dit que c'était une opportunité intéressante. There, the King of France and his ministers thought it was an interesting opportunity. Там король Франции и его министры сочли это интересной возможностью. Fransa Kralı ve bakanları bunun ilginç bir fırsat olduğunu düşündüler. Donc, ils ont envoyé des gouverneurs pour s'installer avec les pirates et pour institutionnaliser cette présence de la France sur la partie ouest de l'île. So, they sent governors to settle with the pirates and to institutionalize this presence of France on the western part of the island. Assim, enviaram governadores para negociar com os piratas e institucionalizar a presença da França na parte ocidental da ilha. Böylece korsanlarla anlaşmaları ve Fransa'nın adanın batı kısmındaki varlığını kurumsallaştırmaları için valiler gönderdiler.

Ensuite, je vous passe les détails des négociations (ça veut dire qu'on ne va pas entrer dans le détail des négociations), mais il faut savoir qu'à la fin du XVIIème siècle, l'Espagne a cédé la partie occidentale de l'île d'Haïti à la France. Then, I pass you the details of the negotiations (that means that we will not go into the details of the negotiations), but you should know that at the end of the 17th century, Spain ceded the western part of the island of Haiti to France. Não vou entrar em pormenores sobre as negociações, mas devem saber que, no final do século XVII, a Espanha cedeu a parte ocidental da ilha do Haiti à França. Затем я передам вам детали переговоров (это означает, что мы не будем вдаваться в детали переговоров), но вы должны знать, что в конце 17 века Испания уступила западную часть страны. остров Гаити во Францию. Müzakerelerin detaylarına girmeyeceğim, ancak 17. yüzyılın sonunda İspanya'nın Haiti adasının batı kısmını Fransa'ya devrettiğini bilmelisiniz. Céder, c'est un verbe qui signifie «accepter de donner quelque chose à quelqu'un». To give in is a verb which means "to accept to give something to someone". À la fin du XVIIème siècle, l'Espagne a cédé la partie occidentale de l'île à la France. At the end of the 17th century, Spain ceded the western part of the island to France. Et, à ce moment-là, cette partie a été renommée par le royaume de France «Saint-Domingue». And, at that time, this part was renamed by the kingdom of France "Saint-Domingue". En ese momento, el reino francés rebautizó la zona con el nombre de "Saint-Domingue". E, nessa época, esta parte foi rebatizada pelo reino da França "São Domingos". А в то время эта часть была переименована королевством Франции в Сен-Доминго. À l'inverse, la partie orientale de l'île deviendra, un peu plus tard dans l'histoire, la République dominicaine. Conversely, the eastern part of the island will become, a little later in history, the Dominican Republic. Por el contrario, la parte oriental de la isla se convertiría en la República Dominicana un poco más tarde en la historia. Buna karşılık, adanın doğu kısmı tarihin ilerleyen dönemlerinde Dominik Cumhuriyeti'ne dönüşecektir. Donc on a sur la partie ouest, Saint-Domingue, qui ensuite va se transformer en Haïti, et sur la partie est, la République dominicaine. So we have on the western part, Santo Domingo, which will then transform into Haiti, and on the eastern part, the Dominican Republic. Así, en el lado occidental, tenemos Santo Domingo, que más tarde se convertirá en Haití, y en el lado oriental, la República Dominicana.

Une fois que le royaume de France a obtenu officiellement ce territoire, il a commencé à y envoyer des colons français. Once the kingdom of France officially obtained this territory, it began to send French colonists there. Et pour développer l'activité économique, les colons français ont planté des cultures, principalement des cultures de sucre et de café. And to develop economic activity, French colonists planted crops, mainly sugar and coffee crops. Et évidemment, pour cultiver ces champs, ils ont eu besoin de main d'œuvre, de travailleurs. And obviously, to cultivate these fields, they needed labor, workers. Ve tabii ki bu tarlaları işlemek için insan gücüne, işçilere ihtiyaçları vardı. Donc, la solution à l'époque, quand on avait besoin de travailleurs, c'était d'utiliser des esclaves. So the solution at the time, when we needed workers, was to use slaves. Dolayısıyla o dönemde işçiye ihtiyaç duyulduğunda çözüm köle kullanmaktı. Il faut savoir que les Français ont fait venir des dizaines de milliers d'esclaves, principalement d'Afrique de l'Ouest, pour cultiver les champs de sucre et de café sur l'île d'Haïti. You should know that the French brought tens of thousands of slaves, mainly from West Africa, to cultivate the fields of sugar and coffee on the island of Haiti. Você deve saber que os franceses trouxeram dezenas de milhares de escravos, principalmente da África Ocidental, para cultivar os campos de açúcar e café na ilha do Haiti.

Ce que je viens de décrire, c'est évidemment le commerce triangulaire. What I have just described is obviously triangular trade. Az önce tarif ettiğim şey açıkça üçgen ticarettir. Les puissances européennes transportaient des esclaves d'Afrique de l'Ouest vers l'Amérique pour cultiver les champs de coton, de tabac, de café, de sucre, etc., produire toutes ces ressources et ensuite les ré exporter vers l'Europe pour que, eh bien, toutes ces richesses soient vendues en Europe. The European powers transported slaves from West Africa to America to cultivate the fields of cotton, tobacco, coffee, sugar, etc., produce all these resources and then re-export them to Europe for that, well, all this wealth is sold in Europe. C'est ça qu'on appelait le commerce triangulaire. This is what we called the triangular trade. Parce que quand on regarde le chemin que faisaient les bateaux, eh bien ça ressemble à un triangle entre l'Europe, l'Afrique de l'Ouest, l'Amérique et le retour en Europe. Because when you look at the path the boats were taking, well it looks like a triangle between Europe, West Africa, America and the return to Europe.

Les affaires ont commencé à très bien marcher pour les colons français parce qu'à la fin du XVIIIème siècle, donc un siècle après l'arrivée des premiers colons, eh bien Haïti était devenue la colonie la plus prospère du monde, la plus riche du monde. Business started to go very well for the French settlers because by the end of the 18th century, so a century after the arrival of the first settlers, well Haiti had become the most prosperous colony in the world, the richest in the world. world. Il faut savoir qu'elle produisait entre la moitié et les trois quarts de la production mondiale de sucre. You should know that it produced between half and three quarters of the world sugar production. Вы должны знать, что он произвел от половины до трех четвертей мирового производства сахара. A l'époque, Haïti était tellement prospère qu'on la surnommait «la perle des Antilles.» At the time, Haiti was so prosperous that it was nicknamed "the pearl of the Antilles." Nessa altura, o Haiti era tão próspero que foi apelidado de "a pérola das Antilhas". O zamanlar Haiti o kadar refah içindeydi ki, kendisine "Antiller'in incisi" lakabı takılmıştı.

Mais le prix à payer a été très lourd. But the price to pay was very heavy. Ama fiyatı çok yüksekti. Pas pour les colons français, mais bien sûr pour les esclaves. Not for the French colonists, but of course for the slaves. Fransız sömürgeciler için değil ama tabii ki köleler için. L'espérance de vie d'un esclave sur l'île d'Haïti à cette époque, c'était entre 8 et 10 ans. The life expectancy of a slave on the island of Haiti at that time was between 8 and 10 years. O dönemde Haiti adasında bir kölenin ortalama yaşam süresi 8 ila 10 yıl arasındaydı. C'est pour ça que chaque année, il fallait «importer» des dizaines de milliers d'esclaves pour remplacer tous ceux qui étaient morts au travail. This is why each year, tens of thousands of slaves had to be "imported" to replace all those who died on the job. Bu yüzden her yıl, iş başında ölenlerin yerine on binlerce kölenin 'ithal' edilmesi gerekiyordu.

Ce qui fait que, à la fin du XVIIIème siècle, il y avait environ 500 000 esclaves sur l'île pour seulement 30 000 colons. As a result, at the end of the 18th century, there were around 500,000 slaves on the island for only 30,000 settlers. Sonuç olarak, 18. yüzyılın sonunda adada sadece 30.000 yerleşimciye karşılık yaklaşık 500.000 köle vardı. Donc ça fait l'équivalent de 95% de la population de l'île qui étaient des esclaves. So that's the equivalent of 95% of the island's population who were slaves. Bu da ada nüfusunun %95'inin köle olmasına denk geliyor. Ça, vous imaginez bien que c'était un équilibre très fragile et une situation explosive. You can imagine that this was a very fragile balance and an explosive situation. Tahmin edebileceğiniz gibi, bu çok hassas bir denge ve patlamaya hazır bir durumdu.

Et justement, à la fin du XVIIIème siècle, il y a un événement qui a mis le feu aux poudres. And precisely, at the end of the 18th century, there was an event that set the powder on fire. De hecho, a finales del siglo XVIII ocurrió algo que realmente desencadenó la situación. E justamente no final do século 18, houve um evento que acendeu a pólvora. Aslında, 18. yüzyılın sonunda, her şeyi gerçekten tetikleyen bir şey oldu. C'est bien évidemment la Révolution française. It is obviously the French Revolution. Ça, c'est une bonne expression, «mettre le feu aux poudres». That is a good expression, “to ignite the powder”. Essa é uma boa expressão, "acender o pó". Bu güzel bir ifade, "bir şeyleri ateşe vermek". La poudre, vous savez, c'est ce qu'on utilise pour provoquer une explosion. Powder, you know, is what we use to cause an explosion. Barut, bilirsiniz, patlama yapmak için kullandığınız şeydir. On mettait, avant, par exemple, de la poudre dans les canons et si on allumait cette poudre, ça provoquait une explosion. We put, for example, powder in the barrels and if we ignited this powder, it caused an explosion. Örneğin topların içine barut koyardık ve barutu yaktığımızda patlamaya neden olurdu. Donc «mettre le feu aux poudres», vous l'avez compris, ça signifie «faire exploser, provoquer une explosion.» So "set fire to the powder", you understood it, that means "to detonate, cause an explosion." Yani "to set things alight", anladığınız üzere, "patlatmak, patlamaya neden olmak" anlamına geliyor.

La Révolution française a mis le feu aux poudres parce que parmi les révolutionnaires français, il y avait certaines personnes qui demandaient la fin de l'esclavage. The French Revolution set fire to the powder because among the French revolutionaries, there were certain people who demanded the end of slavery. Fransız Devrimi her şeyi harekete geçirdi çünkü bazı Fransız devrimciler köleliğe son verilmesi çağrısında bulunuyordu. Ah oui, l'esclavage, je ne l'ai pas défini avant, mais je pense que vous connaissez ce mot. Ah yes, slavery, I haven't defined it before, but I think you know this word. Evet, kölelik, daha önce tanımlamamıştım ama sanırım kelimeyi biliyorsunuz. Un esclave, c'est une personne qui est forcée de travailler et qui n'est pas payée pour son travail et qui appartient à quelqu'un d'autre. A slave is someone who is forced to work and who is not paid for their work and who belongs to someone else. Köle, zorla çalıştırılan, yaptığı iş karşılığında ücret ödenmeyen ve başkasına ait olan kişidir.

Donc, à l'époque de la Révolution française, les mentalités commençaient à changer. So, at the time of the French Revolution, mentalities began to change. Dolayısıyla Fransız Devrimi sırasında tutumlar değişmeye başlamıştı. Il y avait par exemple une société qui s'appelait «la Société des amis des Noirs», créée par certains intellectuels français qui réclamaient la fin de l'esclavage. For example, there was a society called "the Society of Black Friends", created by certain French intellectuals who demanded the end of slavery. Örneğin, köleliğe son verilmesi çağrısında bulunan bazı Fransız entelektüelleri tarafından kurulan "la Société des amis des Noirs" adlı bir dernek vardı. Ces révolutionnaires voulaient que les droits de l'homme soient appliqués à tous les hommes, pas seulement aux hommes blancs européens. These revolutionaries wanted human rights to apply to all men, not just white European men. Bu devrimciler insan haklarının sadece beyaz Avrupalı erkekler için değil, tüm insanlar için geçerli olmasını istiyorlardı. Ils considéraient que tous les hommes naissent libres et égaux en droits. They considered that all men are born free and equal in rights. Tüm insanların özgür ve eşit haklara sahip olarak doğduğuna inanıyorlardı. Ça, c'est la première ligne de la Déclaration des droits de l'Homme. This is the first line of the Declaration of Human Rights. Bu, İnsan Hakları Beyannamesi'nin ilk satırıdır. «Tous les hommes naissent libres et égaux en droits.» "All men are born free and equal in rights." "Tüm insanlar özgür ve haklar bakımından eşit doğarlar.

Mais évidemment, les propriétaires d'esclaves qui étaient dans les colonies, ils étaient totalement opposés à ces idées. But obviously the slave owners who were in the colonies, they were totally against these ideas. Ancak açıkçası, kolonilerdeki köle sahipleri bu fikirlere tamamen karşıydı. Eux, ils avaient besoin des esclaves pour continuer de cultiver leurs champs de coton, de sucre, etc. They needed the slaves to continue cultivating their fields of cotton, sugar, etc. Pamuk, şeker ve benzeri tarlalarını ekmeye devam etmek için kölelere ihtiyaçları vardı. Donc, pour eux, c'était hors de question que les esclaves deviennent libres. So, for them, it was out of the question for the slaves to become free. Dolayısıyla, onlar için kölelerin özgür olması söz konusu değildi.

Mais malgré cette opposition, ces idées de certains révolutionnaires français de mettre fin à l'esclavage, eh bien, elles ont commencé à se diffuser, notamment dans les colonies. But despite this opposition, these ideas of some French revolutionaries to end slavery, well, they started to spread, especially in the colonies. Ancak bu muhalefete rağmen, bazı Fransız devrimcilerin köleliğe son verme fikirleri özellikle kolonilerde yayılmaya başladı. Si bien qu'en 1791 (donc deux ans après le début de la Révolution française), des esclaves se sont soulevés à Haïti. So much so that in 1791 (two years after the start of the French Revolution), slaves rose in Haiti. Sonuç olarak, 1791 yılında (Fransız Devrimi'nin başlamasından iki yıl sonra) Haiti'de köleler ayaklandı. «Se soulever», c'est un verbe qu'on utilise ici pour dire «commencer une rébellion, une révolte», se soulever. "To rise up" is a verb that is used here to say "to start a rebellion, a revolt", to rise up. Donc en 1791, c'est le début de la révolution à Haïti. So in 1791, it is the beginning of the revolution in Haiti. Böylece 1791'de Haiti'de devrim başladı. Une révolution qui, cette fois, est menée par des esclaves. A revolution which, this time, is led by slaves. Een revolutie, deze keer geleid door slaven. Bu sefer köleler tarafından yönetilen bir devrim. Les esclaves se soulèvent, ils brûlent les champs de sucre et ils massacrent les propriétaires blancs. The slaves rise up, they burn the sugar fields and they slaughter the white owners. Köleler ayaklandı, şeker tarlalarını yaktı ve beyaz sahiplerini katletti. Massacrer, c'est un verbe qui veut dire «tuer tout le monde», massacrer. To massacre is a verb which means “to kill everyone”, to massacre. Massacrer "herkesi öldürmek", katletmek anlamına gelen bir fiildir. Les esclaves, en 1791, ils décident de prendre les armes, à Haïti. The slaves, in 1791, they decide to take up arms, in Haiti. Os escravos, em 1791, decidiram pegar em armas no Haiti. 1791 yılında köleler Haiti'de silahlanmaya karar verdi. Ils brûlent les champs et ils massacrent les propriétaires blancs. They burn the fields and they slaughter the white landowners. Tarlaları yaktılar ve beyaz sahiplerini katlettiler.