×

We use cookies to help make LingQ better. By visiting the site, you agree to our cookie policy.


image

InnerFrench - Vol. 1, #77 - Pourquoi la France protège-t-elle Polanski ? (2)

#77 - Pourquoi la France protège-t-elle Polanski ? (2)

Après ça, elle a déclaré publiquement qu'elle le pardonnait et qu'elle voulait que les poursuites judiciaires s'arrêtent. Mais le nouveau juge chargé de l'affaire a refusé d'abandonner le procès et il demande toujours le retour de Polanski aux États-Unis pour qu'il soit jugé.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, sauf que d'autres femmes ont pris la parole dans les médias depuis 2010 pour accuser Polanski d'agressions sexuelles similaires à celle qu'il a fait subir à Samantha Gailey. Néanmoins, elles n'ont pas porté plainte vu qu'il s'agissait de faits encore plus anciens que l'affaire Gailey. La dernière victime qui s'est exprimée, c'est une photographe française, Valentine Monnier. Elle a écrit un texte publié dans le journal Le Parisien le 8 novembre 2019, dans lequel elle dit qu'elle a été violée par Roman Polanski en 1975, quand elle avait 18 ans.

Du coup, aujourd'hui, l'opinion publique est divisée en deux camps. D'un côté, il y a ceux qui veulent que Polanski soit jugé aux États-Unis et qu'il arrête de faire des films. De l'autre, il y a ceux qui pensent qu'il est victime de persécution judiciaire, notamment à cause de sa célébrité, et qu'il faut le pardonner comme l'a fait Samantha Gailey.

Résultat : Polanski continue de faire des films et de gagner des récompenses, comme par exemple l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour son film Le pianiste. Mais souvent, il n'assiste pas à la cérémonie car il a peur des poursuites judiciaires et de la pression de certaines organisations féministes qui appellent à le boycotter. Il est vu à la fois comme un génie du cinéma et comme un monstre qui se croit au-dessus des lois.

Et cette division de l'opinion publique est particulièrement visible en France puisque c'est là que Polanski vit et qu'il réalise la plupart de ses films. Mais pourquoi les autorités françaises ne l'envoient-elles pas aux États-Unis pour qu'il soit jugé ?

Bien sûr, comme je vous l'ai dit, il y a la protection légale. La France protège ses citoyens, elle ne les extrade pas. Mais peut-être aussi que les Français jugent ce genre de crimes sexuels moins «graves» que les Américains.

En France, on dit souvent que les Américains sont très prudes sur la question de la sexualité, qu'il y a une forme de puritanisme dans les médias par exemple. Au contraire, on pense que nous, les Français, on a une sexualité plus libérée (ou libertine), qu'on parle de ces choses sans tabou. Par exemple, on n'est pas spécialement choqués quand on apprend que notre président a une maîtresse. Ça a été le cas il y a quelques années avec François Hollande et il n'y a pas vraiment eu de conséquence sur sa présidence. Mais aux États-Unis et dans d'autres pays, quand ce genre d'affaire se produit, c'est immédiatement un scandal d'État et le responsable est obligé de démissionner, de quitter son poste.

Cette différence d'attitude était très visible au moment du mouvement #metoo. Bien sûr, beaucoup de Françaises y ont participé, surtout sur les réseaux sociaux. Mais d'autres ont préféré dire que ce mouvement allait trop loin, par exemple la comédienne Catherine Deneuve. Elle a cosigné un texte dans lequel elle affirme que les hommes doivent conserver leur «liberté d'importuner». «Importuner», c'est un verbe synonyme de «déranger». Par exemple quand vous êtes en train de faire quelque chose d'important et que quelqu'un vous interrompt, il vous importune, il vous dérange. Dans les rues des grandes villes françaises, les femmes sont souvent importunées par des hommes qui veulent les «séduire». Ils leur demandent leur numéro de téléphone, ils leur font des compliments qui se transforment vite en insultes si la femme refuse leurs avances. Eh bien, Catherine Deneuve et celles qui ont signé ce texte considère que ça fait partie de la séduction à la française et que les hommes doivent garder cette «liberté d'importuner les femmes».

Mais il faut relativiser, autrement dit il faut «mettre les choses en perspective». Il faut relativiser parce que Catherine Deneuve n'est pas vraiment représentative de la Française moyenne. D'ailleurs, elle a été très critiquée pour cette prise de position, notamment par la génération des jeunes actrices qui sont plus sensibles à ces questions. Donc aujourd'hui, cette vision médiévale de la séduction, je n'ai pas l'impression qu'elle soit partagée par beaucoup de Françaises.

Bref, cette différence culturelle quant à la vision de la sexualité, je pense qu'elle est assez marginale dans cette affaire. Il y a une autre raison qui me semble plus pertinente pour expliquer pourquoi la France continue de protéger Polanski, c'est son statut de réalisateur mondialement connu.

Vous savez sûrement que l'art a une place très importante dans la culture française. Il est aussi très valorisé socialement. Au XIXème siècle, on a vu apparaître une vision romantique de l'artiste. L'artiste est devenu un personnage subversif dont le rôle était de critiquer les valeurs et les mœurs de son époque à travers ses œuvres. Il n'était pas rare qu'il ait des problèmes avec la justice. Par exemple, quand Baudelaire a publié son recueil des Fleurs du mal en 1857, il a été condamné par la justice pour immoralité. Il a dû retirer 6 poèmes du recueil et payer une amende. «Une amende», vous l'avez compris, c'est une somme d'argent qu'on doit payer si on ne respecte pas la loi.

Mais ensuite, au Xxème siècle, on peut dire que l'artiste a perdu un peu de sa subversivité. Ou en tout cas, la société et les autorités publiques ont été de plus en plus bienveillantes, de plus en plus clémentes, avec les artistes. D'autant plus que, pendant toute la première moitié du Xxème siècle, Paris était la capitale mondiale de l'art.

Si bien qu'aujourd'hui, il est rare qu'un artiste soit condamné en justice à cause de ses œuvres, en tout cas dans les pays occidentaux, les pays de l'Ouest. Au contraire, il y a même une forme de sacralisation de son statut. L'artiste doit avoir une liberté d'expression totale dans ses œuvres. Et, inconsciemment, on pense que cette liberté doit s'étendre à sa vie privée. L'artiste est quelqu'un de spécial, il ne vit pas comme monsieur et madame Tout-le-monde. Il a un style de vie plus excentrique, moins conventionnel. Pour être créatif, il a besoin de cette liberté d'expérimenter.

Ce qui explique pourquoi, aujourd'hui, on sépare de moins en moins l'artiste, son œuvre, et sa vie privée. Tout va ensemble. Je vais pas trop insister sur ce point parce qu'on en a déjà parlé en long et en large dans l'épisode 60. Je vous invite à le réécouter si vous voulez vous rafraîchir la mémoire. Mais surtout, dans le cas de la dernière cérémonie des César, cette distinction n'est pas très importante vu que Polanski a reçu le prix du meilleur réalisateur, pas du meilleur film. Donc c'est bien lui qui a été récompensé, pas son œuvre.

Mais pourquoi la France a-t-elle une telle fascination pour ses artistes ? Il faut savoir que depuis qu'elle ne fait plus partie du top 3 des puissances économiques, sa plus grande richesse, c'est son patrimoine culturel donc ses artistes. C'est pour ça qu'elle a cette forme de respect quasi sacré pour eux. Elle les met sur un piédestal. Alors forcément, quand Polanski, un des plus grands réalisateurs de sa génération, commet un crime, la France est plus clémente que si c'était vous ou moi qui l'avions fait. Dans le milieu du cinéma, on lui trouve volontiers des excuses. On dit que oui, il aimait les jeunes filles, mais que l'époque et le contexte étaient différents, que c'était le monde d'Hollywood dans les années 70.

D'ailleurs, il y a une autre affaire très médiatisée en France en ce moment qui fait écho à celle de Polanski, celle de l'écrivain Gabriel Matzneff.

Gabriel Matzneff, il est loin d'être aussi célèbre que Polanski. Si vous n'avez jamais entendu son nom, c'est normal. Moi non plus, je n'avais jamais entendu parler de lui avant cette affaire. C'est un auteur qui s'est fait connaître dans les années 60 en écrivant des livres dans lesquels il décrivait ses relations sexuelles avec des jeunes filles mineures, des adolescentes qui n'avaient parfois pas plus de 14 ans. Un peu comme dans Lolita de Vladimir Nabokov, sauf qu'il ne s'agit pas de fiction et que c'est beaucoup moins bien écrit. Mais grâce à sa personnalité mondaine, Gabriel Matzneff a réussi à se faire quelques amis influents et une petite place parmi les intellectuels de son époque.

Jusqu'à récemment, il était très apprécié dans le monde littéraire et politique. Et parmi ces gens, personne ne condamnait son comportement. Ils ne disaient pas «Gabriel Matzneff est un pédophile» mais «Gabriel Matzneff est un séducteur qui aime les jeunes filles», c'est un «professeur d'éducation sexuelle». Exactement comme avec Polanski.

On le voit très bien dans un extrait d'une émission de télé qui date de 1990, une émission littéraire où Gabriel Matzneff était invité pour faire la promotion de son dernier livre. Dans cet extrait, Gabriel Matzneff parle de sa préférence pour les jeunes filles sans aucun complexe, et ça amuse tout le monde sur le plateau. Il y a une seule invitée que ça choque et qui a le courage de prendre la parole, une journaliste québécoise qui s'appelle Denise Bombardier.

Bernard Pivot : Gabriel Matzneff, qui est en face de vous, s'il y a un véritable professeur d'éducation sexuelle, c'est quand même Gabriel Matzneff parce qu'il donne volontiers des cours et en payant de sa personne. […]

Denise Bombardier : Moi, je crois actuellement que je vis sur une autre planète. Moi, monsieur Matzneff me semble pitoyable. Ce que je ne comprends pas, c'est que dans ce pays (et je le comprends parce que la littérature a une sorte d'aura ici), c'est que dans ce pays, la «littérature» sert d'alibi à ce genre de confidence. Parce que, ce que nous raconte monsieur Matzneff dans un livre qui est très ennuyeux, parce que la répétition est extrêmement ennuyeuse, le livre finit par nous tomber des mains…

Gabriel Matzneff : Chère Madame, ne devenez pas agressive parce que devenir agressive, comme ça, dans une émission, ça ne sert strictement à rien.

Denise Bombardier : … monsieur Matzneff nous raconte qu'il sodomise des petites filles de 14 ans, 15 ans, que ces petites filles sont folles de lui. On sait bien que des petites filles peuvent être folles d'un monsieur qui a une certaine aura littéraire. D'ailleurs, on sait que les vieux messieurs, attirent les petits enfants avec des bonbons. Monsieur Matzneff, lui, les attire avec sa réputation.

Comme vous l'avez entendu dans cet extrait, cette journaliste canadienne dit qu'elle a l'impression de vivre «sur une autre planète». Il faut croire qu'à cette époque-là, au début des années 1990, le Canada était en avance sur la France sur ces questions-là. Parce que, comme elle le dit, en France, la littérature a une certaine aura, un certain prestige, qui permet aux auteurs d'écrire tout ce qu'ils veulent sans risquer d'être attaqués. Mais ce que Gabriel Matzneff décrivait dans ses livres, c'était ni plus ni moins que des actes pédophiles.

Si vous voulez voir cet extrait assez surréaliste et la réaction de Gabriel Matzneff face à cette journaliste, je vais mettre le lien dans la description de l'épisode. Vous allez voir qu'il ne s'attendait pas du tout à cette critique et qu'il n'avait pas l'habitude qu'on lui dise ses quatre vérités. Ça, c'est une bonne expression : «dire ses quatre vérités à quelqu'un». Ça signifie tout simplement qu'on dit à cette personne tout ce qu'on pense d'elle, même si ce sont des choses qui ne vont pas lui faire plaisir. Dire ses quatre vérités à quelqu'un.

Bref, l'année dernière, une des victimes de Gabriel Matzneff a publié un livre dans lequel elle raconte sa relation avec lui alors qu'elle avait seulement 14 ans. Et là, l'attitude vis-à-vis de l'auteur a radicalement changé. Une enquête a été ouverte contre lui ainsi qu'un procès pour «apologie de la pédophilie». Plusieurs maisons d'édition ont immédiatement annoncé qu'elles arrêteraient de publier ses œuvres.

Ce qui est bizarre, c'est que ce livre ne nous a rien appris de nouveau sur Matzneff. Il ne s'en cachait pas, au contraire ! Ça faisait déjà plus de 50 ans qu'il racontait ses aventures dans ses livres. Oui, mais le contexte a changé. Depuis le mouvement #metoo, les mœurs ont évolué. Des actes ou des comportements qui étaient tolérés dans certains milieux, sur lesquels on fermait les yeux, sont à présent condamnés. Aujourd'hui, même si vous êtes un grand artiste, vous n'êtes plus protégé par votre aura. Au contraire même, si vous êtes sous le feu des projecteurs, il y a plus de chance que les médias s'intéressent à vos affaires.

C'est le cas avec Polanski. Il ne bénéficie plus de la même clémence qu'avant. Par exemple, il y a trois ans, en 2017, l'Académie des César voulait qu'il préside la cérémonie. Mais ce choix a provoqué un tollé. «Un tollé», c'est un grand mouvement de protestation et d'indignation. Il arrive qu'une décision politique «provoque un tollé», autrement dit qu'elle soit très critiquée. Donc suite à ce choix de l'Académie des César, il y a eu un énorme tollé, notamment parmi les associations féministes. Face à cette indignation, Polanski a finalement décliné la proposition de l'Académie. Mais l'Académie n'a pas renoncé à son intention de l'honorer, bien au contraire. Car, comme je vous l'ai dit, cette année, en 2020, Polanski a reçu le César du meilleur réalisateur. Et, ironie de l'histoire, il a été récompensé pour un film sur l'affaire Dreyfus. L'affaire Dreyfus, c'était une terrible erreur judiciaire et un grand scandal politique. Donc on peut penser que Polanski n'a pas choisi ce sujet par hasard. Non pas parce qu'il a des origines juives lui aussi, mais parce qu'il se considère comme une victime du système judiciaire. Il a donc profité du film pour faire un parallèle avec son histoire personnelle. Un parallèle que beaucoup de personnes ont trouvé indécent.

Alors, en sachant tout ça, vous comprenez mieux pourquoi la décision de l'Académie des César a provoqué un tollé. Il y a même plusieurs actrices qui ont quitté la cérémonie au moment de cette annonce, notamment Adèle Haenel. Cette actrice, Adèle Haenel, elle a elle-même été harcelée sexuellement par un autre réalisateur, Christophe Ruggia, quand elle était adolescente. Après le mouvement #metoo, elle a pris la parole pour le dénoncer. Donc forcément, voir Polanski obtenir cette récompense, ça l'a indignée. Et son acte, sa décision de quitter la cérémonie des César, c'est devenu un véritable symbole, un symbole d'indignation face à Polanski et au monde du cinéma qui continue de protéger les agresseurs comme lui. D'ailleurs, Polanski avait dû sentir que quelque chose comme ça allait se passer car il a décidé de ne pas assister à la cérémonie. Donc vous voyez, les Français ne sont pas unanimes sur son cas. Il y a le camp de ses défenseurs, des grands noms du cinéma qui continuent de le soutenir publiquement, par exemple Catherine Deneuve, Fanny Ardent ou même Brigitte Bardot (donc oui, plutôt des actrices de l'ancienne génération). Mais aussi l'Académie des César qui lui remet la récompense du meilleur réalisateur (peut-être parce qu'il y a seulement 35% de femmes dans le jury).

D'ailleurs, j'ai trouvé une citation de Catherine Deneuve (oui, encore elle), une citation qui date de 2017 et qui illustre bien les arguments de ce camp. Je vais vous la lire, elle parle de Samantha Gailey :

«[…] c'est une jeune fille qui avait quand même été amenée chez Roman par sa mère, qui ne faisait pas son âge [«faire son âge», ça veut dire qu'on semble aussi vieux qu'on l'est en réalité]. Et puis on peut imaginer qu'une jeune femme de 13 ans puisse faire 15 ou 16 ans, il n'a pas demandé sa carte de visite. Il a toujours aimé les jeunes femmes… J'ai toujours trouvé que le mot de “viol” avait été excessif.»

Donc voilà, ça, c'est le genre d'arguments qui reviennent souvent du côté des défenseurs de Polanski. Ils mettent la responsabilité sur la victime et sa famille plutôt que sur le réalisateur.

En face, il y a le camp de ses détracteurs : des actrices, des associations féministes et une partie de l'opinion publique qui voudraient qu'il arrête sa carrière. Depuis quelques années, il y a systématiquement des associations féministes qui viennent manifester devant les cinémas quand il sort un nouveau film. D'ailleurs, même si son dernier film avait un gros budget et un casting de stars, il a eu un succès très modéré. C'est un peu comme ce qui se passe aux États-Unis avec Woody Allen.

Et la situation continue d'empirer pour Polanski, de se dégrader, parce que récemment, il est tombé sur un adversaire féroce : Virginie Despentes. Virginie Despentes, c'est une des écrivaines les plus vendues dans l'hexagone. Par exemple, elle a écrit une trilogie intitulée Vernon Subutex qui est vraiment géniale. Mais en plus d'être écrivaine, Virginie Despentes est aussi une auteure très engagée dans la cause féministe. Donc après cette cérémonie des César, elle a publié une tribune dans le journal Libération. «Une tribune», c'est un article écrit par un invité qui ne fait pas partie de la rédaction du journal. En général, ce sont des articles plutôt engagés dans lesquels l'auteur défend un certain point de vue. Et cette tribune de Virginie Despentes, elle a eu un fort écho dans le paysage médiatique, elle a été très commentée. Elle s'intitule : «Désormais, on se lève et on se barre». «Désormais», ça veut dire «à partir de maintenant», «maintenant et dans le futur». Le verbe «se lever», vous le connaissez, le matin, on se lève, on quitte son lit, mais on peut aussi se lever de sa chaise ou de son fauteuil. Et «se barrer», c'est un verbe familier qui signifie «partir». Donc bien sûr, ce titre, «Désormais, on se lève et on se barre», il fait référence à l'actrice Adèle Haenel qui s'est levée et qui a quitté la cérémonie des César. Dans sa tribune, Virginie Despentes appelle toutes les victimes à faire la même chose, à ne plus accepter docilement la situation, à montrer ouvertement leur désaccord. Mais ce qui est vraiment intéressant dans cette tribune, c'est que Virginie Despentes prend du recul pour analyser la société française dans son ensemble, pas juste l'affaire Polanski. Et pour elle, le vrai problème, ce sont les puissants, ceux qui sont au pouvoir, ceux qui ont réuni un budget de 25 millions d'euros pour permettre à Polanski de faire son film sur l'affaire Dreyfus, et qui l'ont récompensé avec le César du meilleur réalisateur. Selon elle, les César ont été l'occasion pour les puissants de montrer une fois de plus qu'ils font ce qu'ils veulent. S'ils veulent faire gagner Polanski malgré tous les scandals, en ignorant le mouvement #metoo et la colère des victimes, ils peuvent le faire. Et en plus, tout le monde est forcé d'applaudir.

Pour Virginie Despentes, c'est la même chose qu'avec les gilets jaunes. Les puissants ont utilisé la violence de la police et des médias pour mettre un terme à ce mouvement qui les dérangeait, tout en refusant d'écouter les problèmes de ces personnes. C'est la même chose avec le gouvernement qui fait passer des lois en force même quand l'opinion publique y est largement défavorable. Si vous voulez lire cette tribune en entier, je vais mettre le lien dans la description. Je préfère vous prévenir que Virginie Despentes a un style assez cru, assez direct, parfois vulgaire, donc si c'est le genre de choses qui vous choquent, il vaut mieux éviter de la lire.

Au final, ce que dit Virginie Despentes, c'est que toutes ces affaires, Polanski, les gilets jaunes, etc., ce sont toujours des enjeux de pouvoir : les puissants veulent affirmer leur domination totale sur le reste de la société. C'est une analyse qui peut sembler un peu caricaturale, exagérée, mais c'est un sentiment qui est de plus en plus partagé par une grande partie des Français.

C'est un sentiment d'injustice face à l'impunité des puissants qui payent moins d'impôts que les autres grâce à l'optimisation fiscale, qui se sentent au-dessus des lois, et qui reçoivent toutes les récompenses parce que les autres, ceux qui ne font pas partie de leur groupe, eh bien ils ne sont même pas nominés.

Et puis, il y a aussi un autre sentiment, celui de l'impuissance. «L'impuissance», vous avez compris, c'est le contraire de la puissance. Quand on a l'impression qu'on ne peut rien faire pour changer la situation. Certains Français ont ce sentiment d'impuissance face au pouvoir politique et économique. Ils ne trouvent pas de solution pour faire entendre leurs revendications, leurs demandes. C'est pour ces raisons que la tribune de Despentes a été tellement partagée sur les réseaux sociaux.

Voilà, j'ai essayé de vous donner une vision d'ensemble de cette polémique qui a pas mal agité la France ces dernières semaines, avant le coronavirus. Je sais pas si ce genre de sujets vous intéresse, peut-être que c'est trop spécifique. Si c'est le cas et que vous préférez des sujets plus généraux, qui ne concernent pas seulement la France, laissez un commentaire sur innerfrench.com pour me le dire. En tout cas, je sais qu'il y a au moins un auditeur qui apprécie ce type d'analyse, c'est Daniel.

Salut Hugo, je m'appelle Daniel, je suis brésilien et j'étudie le français depuis presque un an.

J'ai décidé d'étudier le français parce que la société française m'a toujours beaucoup intéressé. Donc j'ai fait un cours de 99 leçons qui m'a donné une bonne base pour continuer avec l'apprentissage du français.

Et ton podcast m'a beaucoup aidé depuis quelques mois. J'aime bien la façon dont tu essayes de nous offrir toujours un point de vue sociologique sur tous les sujets. Ça, sans doute, c'est une énorme qualité chez toi. Par exemple, l'épisode où tu as parlé du football en France, ça a été une assez belle analyse de la société française.

Tu es surtout un professeur qui réveille la curiosité de ses élèves. Et ça, c'est une chose que je respecte beaucoup. Donc je veux terminer ce message avec une demande : est-ce que tu peux faire un épisode sur l'actualité politique du Brésil ?

Merci beaucoup pour tout ce que tu as déjà fait et bon courage. Au revoir. Merci pour ton témoignage, Daniel ! Décidément, il y a beaucoup de Brésiliens parmi les auditeurs. Et je suis toujours aussi surpris de voir la vitesse à laquelle vous apprenez le français. On a l'impression que c'est un jeu d'enfants pour vous. Et Daniel, tu ne fais pas exception, ton français était déjà très bon après seulement une année d'apprentissage. Concernant ta demande, honnêtement je préfère me concentrer sur la France et le monde francophone parce que 1) j'aurais peur de dire des bêtises si je parlais d'autres pays, 2) je pense que c'est ce qui intéresse les personnes qui apprennent le français et 3) comme tous les Français, je suis un peu chauvin. Mais on verra, si j'épuise tous les sujets sur la France, peut-être que je passerai à d'autres pays ! Bref, j'espère que tu ne seras pas vexé Daniel et je te remercie encore une fois pour ton message.

Voilà, l'épisode touche à sa fin. Je vous rappelle que si vous voulez me soutenir, vous pouvez laisser une évaluation sur iTunes ou sur Facebook, ça m'aide énormément. Faites attention à vous et à vos proches pendant cette période difficile. Et on se retrouve dans quelques semaines pour un nouvel épisode. À bientôt !

#77 - Pourquoi la France protège-t-elle Polanski ? (2) #77 - Warum schützt Frankreich Polanski? (2) #77 - Why is France protecting Polanski (2) #77 - ¿Por qué Francia protege a Polanski (2) #77 - Perché la Francia protegge Polanski (2) #第77回 「なぜフランスはポランスキーを守るのか(2) #77 - Waarom beschermt Frankrijk Polanski (2) #77 - Porque é que a França está a proteger Polanski (2) #77 - Почему Франция защищает Полански (2) #77 - Fransa Polanski'yi neden koruyor (2) #77 - 为什么法国要保护波兰斯基? (2) #77 - 為什麼法國要保護波蘭斯基? (2)

Après ça, elle a déclaré publiquement qu'elle le pardonnait et qu'elle voulait que les poursuites judiciaires s'arrêtent. After that, she publicly stated that she forgave him and that she wanted the lawsuits to stop. Daha sonra, onu affettiğini ve yasal işlemlerin durdurulmasını istediğini kamuoyuna açıkladı. Mais le nouveau juge chargé de l'affaire a refusé d'abandonner le procès et il demande toujours le retour de Polanski aux États-Unis pour qu'il soit jugé. But the new judge in charge of the case has refused to drop the trial and is still requesting Polanski's return to the United States for trial.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, sauf que d'autres femmes ont pris la parole dans les médias depuis 2010 pour accuser Polanski d'agressions sexuelles similaires à celle qu'il a fait subir à Samantha Gailey. The story could have ended there, except that other women have spoken in the media since 2010 to accuse Polanski of sexual assaults similar to that which he subjected Samantha Gailey. Het verhaal had hier kunnen eindigen, behalve dat andere vrouwen zich sinds 2010 in de media hebben uitgesproken om Polanski te beschuldigen van aanrandingen die vergelijkbaar zijn met de aanranding die hij Samantha Gailey aandeed. Néanmoins, elles n'ont pas porté plainte vu qu'il s'agissait de faits encore plus anciens que l'affaire Gailey. However, they did not file a complaint since these were facts even older than the Gailey case. Ze dienden echter geen klacht in omdat de gebeurtenissen in kwestie nog ouder waren dan de Gailey-zaak. La dernière victime qui s'est exprimée, c'est une photographe française, Valentine Monnier. The last victim who spoke was a French photographer, Valentine Monnier. Elle a écrit un texte publié dans le journal Le Parisien le 8 novembre 2019, dans lequel elle dit qu'elle a été violée par Roman Polanski en 1975, quand elle avait 18 ans. She wrote a text published in the newspaper Le Parisien on November 8, 2019, in which she says that she was raped by Roman Polanski in 1975, when she was 18 years old.

Du coup, aujourd'hui, l'opinion publique est divisée en deux camps. Suddenly, today, public opinion is divided into two camps. D'un côté, il y a ceux qui veulent que Polanski soit jugé aux États-Unis et qu'il arrête de faire des films. On the one hand, there are those who want Polanski to be tried in the United States and stop making films. De l'autre, il y a ceux qui pensent qu'il est victime de persécution judiciaire, notamment à cause de sa célébrité, et qu'il faut le pardonner comme l'a fait Samantha Gailey. On the other, there are those who think that he is the victim of judicial persecution, notably because of his celebrity, and that he must be forgiven as Samantha Gailey did.

Résultat : Polanski continue de faire des films et de gagner des récompenses, comme par exemple l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour son film Le pianiste. Result: Polanski continues to make films and win awards, such as the Oscar for best director in 2003 for his film The Pianist. Mais souvent, il n'assiste pas à la cérémonie car il a peur des poursuites judiciaires et de la pression de certaines organisations féministes qui appellent à le boycotter. But often, he does not attend the ceremony because he is afraid of legal proceedings and the pressure of certain feminist organizations which call for boycotting him. Maar hij woont de ceremonie vaak niet bij uit angst voor juridische stappen en druk van bepaalde feministische organisaties die oproepen om hem te boycotten. Il est vu à la fois comme un génie du cinéma et comme un monstre qui se croit au-dessus des lois. He is seen both as a film genius and as a monster who believes himself above the law.

Et cette division de l'opinion publique est particulièrement visible en France puisque c'est là que Polanski vit et qu'il réalise la plupart de ses films. And this division of public opinion is particularly visible in France since this is where Polanski lives and where he makes most of his films. Mais pourquoi les autorités françaises ne l'envoient-elles pas aux États-Unis pour qu'il soit jugé ? But why don't the French authorities send him to the United States for trial?

Bien sûr, comme je vous l'ai dit, il y a la protection légale. Of course, as I told you, there is legal protection. La France protège ses citoyens, elle ne les extrade pas. France protects its citizens, it does not extradite them. Mais peut-être aussi que les Français jugent ce genre de crimes sexuels moins «graves» que les Américains. But perhaps also that the French judge this kind of sexual crime less "serious" than the Americans.

En France, on dit souvent que les Américains sont très prudes sur la question de la sexualité, qu'il y a une forme de puritanisme dans les médias par exemple. In France, it is often said that Americans are very prudish on the question of sexuality, that there is a form of puritanism in the media for example. Au contraire, on pense que nous, les Français, on a une sexualité plus libérée (ou libertine), qu'on parle de ces choses sans tabou. On the contrary, we think that we French people have a more liberated (or libertine) sexuality, that we talk about these things without taboo. Напротив, нам кажется, что у нас, французов, более раскрепощенная (или раскрепощенная) сексуальность, что мы говорим об этих вещах без табу. Par exemple, on n'est pas spécialement choqués quand on apprend que notre président a une maîtresse. For example, we are not particularly shocked when we learn that our president has a mistress. Например, нас не особенно шокирует, когда мы узнаем, что у нашего президента есть любовница. Ça a été le cas il y a quelques années avec François Hollande et il n'y a pas vraiment eu de conséquence sur sa présidence. Das war vor einigen Jahren bei François Hollande der Fall, und es gab eigentlich keine Auswirkungen auf seine Präsidentschaft. This was the case a few years ago with François Hollande and there was not really any consequence on his presidency. Так было несколько лет назад с Франсуа Олландом, и реальных последствий его президентства не было. Mais aux États-Unis et dans d'autres pays, quand ce genre d'affaire se produit, c'est immédiatement un scandal d'État et le responsable est obligé de démissionner, de quitter son poste. But in the United States and other countries, when this kind of affair occurs, it is immediately a state scandal and the official is forced to resign, to leave his post. Но в США и других странах, когда подобное происходит, это сразу же становится государственным скандалом, и ответственное лицо вынуждено уйти в отставку, покинуть свой пост.

Cette différence d'attitude était très visible au moment du mouvement #metoo. This difference in attitude was very visible during the #metoo movement. Bien sûr, beaucoup de Françaises y ont participé, surtout sur les réseaux sociaux. Of course, many French women participated, especially on social networks. Mais d'autres ont préféré dire que ce mouvement allait trop loin, par exemple la comédienne Catherine Deneuve. But others preferred to say that this movement went too far, for example the actress Catherine Deneuve. Maar anderen, zoals actrice Catherine Deneuve, zeiden liever dat de beweging te ver ging. Elle a cosigné un texte dans lequel elle affirme que les hommes doivent conserver leur «liberté d'importuner». Sie hat einen Text mitunterzeichnet, in dem sie sagt, dass Männer ihre "Freiheit zu belästigen" behalten sollten. She co-signed a text in which she affirms that men must keep their "freedom to intrude". Ze heeft een tekst medeondertekend waarin ze stelt dat mannen hun "vrijheid om zich te ergeren" moeten behouden. Она подписала текст, в котором утверждает, что мужчины должны сохранять "свободу досаждать". «Importuner», c'est un verbe synonyme de «déranger». "To annoy" is a verb synonymous with "to disturb". Par exemple quand vous êtes en train de faire quelque chose d'important et que quelqu'un vous interrompt, il vous importune, il vous dérange. Wenn Sie z. B. gerade etwas Wichtiges tun und jemand Sie dabei unterbricht, belästigt er Sie, stört er Sie. For example when you are doing something important and someone interrupts you, it bothers you, it bothers you. Dans les rues des grandes villes françaises, les femmes sont souvent importunées par des hommes qui veulent les «séduire». In the streets of major French cities, women are often bothered by men who want to "seduce" them. Ils leur demandent leur numéro de téléphone, ils leur font des compliments qui se transforment vite en insultes si la femme refuse leurs avances. They ask them for their phone number, they give them compliments that quickly turn into insults if the woman refuses their advances. Eh bien, Catherine Deneuve et celles qui ont signé ce texte considère que ça fait partie de la séduction à la française et que les hommes doivent garder cette «liberté d'importuner les femmes». Well, Catherine Deneuve and those who signed this text consider that it is part of French seduction and that men must keep this "freedom to annoy women". Welnu, Catherine Deneuve en de anderen die deze tekst hebben ondertekend zijn van mening dat dit deel uitmaakt van de Franse verleiding en dat mannen deze "vrijheid om vrouwen lastig te vallen" moeten behouden.

Mais il faut relativiser, autrement dit il faut «mettre les choses en perspective». But you have to put it in perspective, in other words you have to "put things in perspective". Il faut relativiser parce que Catherine Deneuve n'est pas vraiment représentative de la Française moyenne. We have to put things into perspective because Catherine Deneuve is not really representative of the average Frenchwoman. D'ailleurs, elle a été très critiquée pour cette prise de position, notamment par la génération des jeunes actrices qui sont plus sensibles à ces questions. Moreover, she was very criticized for this position, especially by the generation of young actresses who are more sensitive to these questions. Donc aujourd'hui, cette vision médiévale de la séduction, je n'ai pas l'impression qu'elle soit partagée par beaucoup de Françaises. So today, this medieval vision of seduction, I do not have the impression that it is shared by many French women.

Bref, cette différence culturelle quant à la vision de la sexualité, je pense qu'elle est assez marginale dans cette affaire. Kurzum, dieser kulturelle Unterschied in Bezug auf die Sicht der Sexualität ist meiner Meinung nach in diesem Fall eher marginal. In short, this cultural difference as to the vision of sexuality, I think it is quite marginal in this case. Il y a une autre raison qui me semble plus pertinente pour expliquer pourquoi la France continue de protéger Polanski, c'est son statut de réalisateur mondialement connu. There is another reason which seems to me more relevant to explain why France continues to protect Polanski, it is its status as a world famous director.

Vous savez sûrement que l'art a une place très importante dans la culture française. You surely know that art has a very important place in French culture. Il est aussi très valorisé socialement. It is also highly valued socially. Au XIXème siècle, on a vu apparaître une vision romantique de l'artiste. In the 19th century, a romantic vision of the artist appeared. L'artiste est devenu un personnage subversif dont le rôle était de critiquer les valeurs et les mœurs de son époque à travers ses œuvres. The artist became a subversive character whose role was to criticize the values and mores of his time through his works. Il n'était pas rare qu'il ait des problèmes avec la justice. It was not uncommon for him to have problems with the law. Par exemple, quand Baudelaire a publié son recueil des Fleurs du mal en 1857, il a été condamné par la justice pour immoralité. For example, when Baudelaire published his collection of Fleurs du mal in 1857, he was condemned by the courts for immorality. Toen Baudelaire bijvoorbeeld in 1857 zijn bundel Les Fleurs du mal publiceerde, werd hij door de rechtbank veroordeeld wegens onzedelijkheid. Il a dû retirer 6 poèmes du recueil et payer une amende. He had to remove 6 poems from the collection and pay a fine. «Une amende», vous l'avez compris, c'est une somme d'argent qu'on doit payer si on ne respecte pas la loi. "A fine", you have understood, is a sum of money that one must pay if one does not respect the law.

Mais ensuite, au Xxème siècle, on peut dire que l'artiste a perdu un peu de sa subversivité. But then, in the XXth century, we can say that the artist lost a little of his subversiveness. Ou en tout cas, la société et les autorités publiques ont été de plus en plus bienveillantes, de plus en plus clémentes, avec les artistes. Or in any case, society and public authorities have been more and more benevolent, more and more lenient, with the artists. Of in ieder geval zijn de maatschappij en de overheid steeds welwillender en toegeeflijker geworden tegenover kunstenaars. D'autant plus que, pendant toute la première moitié du Xxème siècle, Paris était la capitale mondiale de l'art. Especially since, throughout the first half of the 20th century, Paris was the world capital of art.

Si bien qu'aujourd'hui, il est rare qu'un artiste soit condamné en justice à cause de ses œuvres, en tout cas dans les pays occidentaux, les pays de l'Ouest. So that today, it is rare that an artist is condemned in court because of his works, in any case in the Western countries, the Western countries. Zozeer zelfs dat het tegenwoordig zeldzaam is dat een kunstenaar voor de rechtbank wordt veroordeeld vanwege zijn of haar werk, tenminste in Westerse landen. Au contraire, il y a même une forme de sacralisation de son statut. On the contrary, there is even a form of sacralization of its status. L'artiste doit avoir une liberté d'expression totale dans ses œuvres. The artist must have complete freedom of expression in his works. Et, inconsciemment, on pense que cette liberté doit s'étendre à sa vie privée. And, unconsciously, we think that this freedom must extend to his private life. L'artiste est quelqu'un de spécial, il ne vit pas comme monsieur et madame Tout-le-monde. The artist is someone special, he does not live like everyone. Kunstenaars zijn speciale mensen; ze leven niet zoals gewone mensen. Il a un style de vie plus excentrique, moins conventionnel. He has a more eccentric, less conventional lifestyle. Pour être créatif, il a besoin de cette liberté d'expérimenter. To be creative, he needs this freedom to experiment.

Ce qui explique pourquoi, aujourd'hui, on sépare de moins en moins l'artiste, son œuvre, et sa vie privée. This explains why, today, we separate less and less the artist, his work, and his private life. Tout va ensemble. Everything goes together. Je vais pas trop insister sur ce point parce qu'on en a déjà parlé en long et en large dans l'épisode 60. I'm not going to insist too much on this point because we already talked about it in great detail in episode 60. Ik ga hier niet te lang bij stilstaan, want we hebben het er in aflevering 60 al uitgebreid over gehad. Je vous invite à le réécouter si vous voulez vous rafraîchir la mémoire. I invite you to listen to it again if you want to refresh your memory. Mais surtout, dans le cas de la dernière cérémonie des César, cette distinction n'est pas très importante vu que Polanski a reçu le prix du meilleur réalisateur, pas du meilleur film. But above all, in the case of the last Cesar ceremony, this distinction is not very important since Polanski received the prize for best director, not for best film. Donc c'est bien lui qui a été récompensé, pas son œuvre. So it was he who was rewarded, not his work.

Mais pourquoi la France a-t-elle une telle fascination pour ses artistes ? But why does France have such a fascination for its artists? Il faut savoir que depuis qu'elle ne fait plus partie du top 3 des puissances économiques, sa plus grande richesse, c'est son patrimoine culturel donc ses artistes. You should know that since it is no longer part of the top 3 of economic powers, its greatest wealth is its cultural heritage and therefore its artists. C'est pour ça qu'elle a cette forme de respect quasi sacré pour eux. This is why she has this almost sacred form of respect for them. Elle les met sur un piédestal. She puts them on a pedestal. Het plaatst ze op een voetstuk. Alors forcément, quand Polanski, un des plus grands réalisateurs de sa génération, commet un crime, la France est plus clémente que si c'était vous ou moi qui l'avions fait. Wenn also Polanski, einer der größten Regisseure seiner Generation, ein Verbrechen begeht, ist Frankreich zwangsläufig gnädiger, als wenn Sie oder ich es getan hätten. So inevitably, when Polanski, one of the greatest directors of his generation, commits a crime, France is more lenient than if it was you or me who did it. Dus als Polanski, een van de grootste regisseurs van zijn generatie, een misdaad begaat, is Frankrijk duidelijk milder dan wanneer jij of ik het had gedaan. Dans le milieu du cinéma, on lui trouve volontiers des excuses. In the world of cinema, we gladly find excuses. In de filmwereld maken mensen snel excuses voor hem. On dit que oui, il aimait les jeunes filles, mais que l'époque et le contexte étaient différents, que c'était le monde d'Hollywood dans les années 70. It is said that yes, he liked young girls, but that the time and the context were different, that it was the world of Hollywood in the 70s.

D'ailleurs, il y a une autre affaire très médiatisée en France en ce moment qui fait écho à celle de Polanski, celle de l'écrivain Gabriel Matzneff. Besides, there is another case that is very well publicized in France at the moment, which echoes that of Polanski, that of the writer Gabriel Matzneff.

Gabriel Matzneff, il est loin d'être aussi célèbre que Polanski. Gabriel Matzneff, he is far from being as famous as Polanski. Si vous n'avez jamais entendu son nom, c'est normal. If you've never heard his name, that's okay. Moi non plus, je n'avais jamais entendu parler de lui avant cette affaire. Me neither, I had never heard of him before this affair. C'est un auteur qui s'est fait connaître dans les années 60 en écrivant des livres dans lesquels il décrivait ses relations sexuelles avec des jeunes filles mineures, des adolescentes qui n'avaient parfois pas plus de 14 ans. He is an author who became known in the 1960s by writing books in which he described his sexual relations with underage girls, adolescents who were sometimes as young as 14 years old. Un peu comme dans Lolita de Vladimir Nabokov, sauf qu'il ne s'agit pas de fiction et que c'est beaucoup moins bien écrit. A bit like in Lolita by Vladimir Nabokov, except that it is not fiction and that it is much less well written. Mais grâce à sa personnalité mondaine, Gabriel Matzneff a réussi à se faire quelques amis influents et une petite place parmi les intellectuels de son époque. But thanks to his worldly personality, Gabriel Matzneff managed to make some influential friends and a small place among the intellectuals of his time. Maar dankzij zijn wereldse persoonlijkheid slaagde Gabriel Matzneff erin om een paar invloedrijke vrienden te maken en een kleine plaats te veroveren onder de intellectuelen van zijn tijd.

Jusqu'à récemment, il était très apprécié dans le monde littéraire et politique. Until recently, he was highly regarded in the literary and political world. Et parmi ces gens, personne ne condamnait son comportement. And among these people, no one condemned his behavior. Ils ne disaient pas «Gabriel Matzneff est un pédophile» mais «Gabriel Matzneff est un séducteur qui aime les jeunes filles», c'est un «professeur d'éducation sexuelle». They did not say "Gabriel Matzneff is a pedophile" but "Gabriel Matzneff is a seducer who loves young girls", he is a "sex education teacher". Exactement comme avec Polanski. Exactly like with Polanski.

On le voit très bien dans un extrait d'une émission de télé qui date de 1990, une émission littéraire où Gabriel Matzneff était invité pour faire la promotion de son dernier livre. We can see it very well in an extract from a TV program which dates from 1990, a literary program where Gabriel Matzneff was invited to promote his latest book. Это хорошо видно на примере отрывка из телепередачи 1990 года, литературной программы, в которую Габриэль Мацнев был приглашен для рекламы своей последней книги. Dans cet extrait, Gabriel Matzneff parle de sa préférence pour les jeunes filles sans aucun complexe, et ça amuse tout le monde sur le plateau. In this excerpt, Gabriel Matzneff talks about his preference for young girls without any complexes, and it amuses everyone on the set. В этом отрывке Габриэль Мацнефф рассказывает о том, что предпочитает молодых девушек без заморочек, и все на съемочной площадке веселятся. Il y a une seule invitée que ça choque et qui a le courage de prendre la parole, une journaliste québécoise qui s'appelle Denise Bombardier. There is only one guest who is shocked and who has the courage to speak, a Quebec journalist called Denise Bombardier. Есть только один гость, который потрясен этим и имеет смелость высказаться, - квебекская журналистка Дениз Бомбардье.

Bernard Pivot : Gabriel Matzneff, qui est en face de vous, s'il y a un véritable professeur d'éducation sexuelle, c'est quand même Gabriel Matzneff parce qu'il donne volontiers des cours et en payant de sa personne. Bernard Pivot: Gabriel Matzneff, who is in front of you, if there is a real sex education teacher, it is still Gabriel Matzneff because he willingly gives lessons and pays in person. […] […]

Denise Bombardier : Moi, je crois actuellement que je vis sur une autre planète. Denise Bombardier: I currently believe that I live on another planet. Moi, monsieur Matzneff me semble pitoyable. Me, Mr. Matzneff seems pitiful to me. Ce que je ne comprends pas, c'est que dans ce pays (et je le comprends parce que la littérature a une sorte d'aura ici), c'est que dans ce pays, la «littérature» sert d'alibi à ce genre de confidence. What I don't understand is that in this country (and I understand it because literature has a kind of aura here), is that in this country, "literature" serves as an alibi for this kind of confidence. Lo que no entiendo es que en este país (y lo entiendo porque aquí la literatura tiene una especie de aura), es que en este país se utilice 'literatura' como coartada para este tipo de confidencias. Wat ik niet begrijp is dat in dit land (en ik begrijp het omdat literatuur hier een soort aura heeft), 'literatuur' wordt gebruikt als alibi voor dit soort vertrouwen. Parce que, ce que nous raconte monsieur Matzneff dans un livre qui est très ennuyeux, parce que la répétition est extrêmement ennuyeuse, le livre finit par nous tomber des mains… Because, what Mr. Matzneff tells us in a book which is very boring, because repetition is extremely boring, the book ends up falling out of our hands… Porque lo que nos cuenta el Sr. Matzneff en un libro que es aburridísimo, porque la repetición es aburridísima, el libro se nos acaba cayendo de las manos... Omdat wat Mr Matzneff ons vertelt in een boek dat extreem saai is, omdat de herhaling extreem saai is, valt het boek uiteindelijk uit onze handen...

Gabriel Matzneff : Chère Madame, ne devenez pas agressive parce que devenir agressive, comme ça, dans une émission, ça ne sert strictement à rien. Gabriel Matzneff: Dear Madam, do not become aggressive because becoming aggressive, like that, on a program, it is of absolutely no use. Gabriel Matzneff : Beste mevrouw, niet agressief worden, want zo agressief worden in een tv-show heeft geen enkel nut.

Denise Bombardier : … monsieur Matzneff nous raconte qu'il sodomise des petites filles de 14 ans, 15 ans, que ces petites filles sont folles de lui. Denise Bombardier:… Mr. Matzneff tells us that he sodomizes little girls aged 14 and 15, that these little girls are crazy about him. Denise Bombardier: ... Mr Matzneff vertelt ons dat hij kleine meisjes van 14, 15 jaar sodomiseert en dat deze meisjes gek op hem zijn. On sait bien que des petites filles peuvent être folles d'un monsieur qui a une certaine aura littéraire. We know that little girls can be crazy about a man who has a certain literary aura. D'ailleurs, on sait que les vieux messieurs, attirent les petits enfants avec des bonbons. Besides, we know that the old gentlemen attract little children with candy. Monsieur Matzneff, lui, les attire avec sa réputation. Monsieur Matzneff hingegen zieht sie mit seinem Ruf an. Mr. Matzneff attracts them with his reputation.

Comme vous l'avez entendu dans cet extrait, cette journaliste canadienne dit qu'elle a l'impression de vivre «sur une autre planète». As you heard in this excerpt, this Canadian journalist says that she feels like living "on another planet". Il faut croire qu'à cette époque-là, au début des années 1990, le Canada était en avance sur la France sur ces questions-là. We have to believe that at that time, in the early 1990s, Canada was ahead of France on these issues. Parce que, comme elle le dit, en France, la littérature a une certaine aura, un certain prestige, qui permet aux auteurs d'écrire tout ce qu'ils veulent sans risquer d'être attaqués. Because, as she says, in France, literature has a certain aura, a certain prestige, which allows authors to write whatever they want without risking being attacked. Mais ce que Gabriel Matzneff décrivait dans ses livres, c'était ni plus ni moins que des actes pédophiles. But what Gabriel Matzneff described in his books was nothing more or less than pedophile acts.

Si vous voulez voir cet extrait assez surréaliste et la réaction de Gabriel Matzneff face à cette journaliste, je vais mettre le lien dans la description de l'épisode. If you want to see this rather surreal extract and Gabriel Matzneff's reaction to this journalist, I will put the link in the description of the episode. Vous allez voir qu'il ne s'attendait pas du tout à cette critique et qu'il n'avait pas l'habitude qu'on lui dise ses quatre vérités. You will see that he did not expect this criticism at all and that he was not used to being told his four truths. Je zult zien dat hij deze kritiek helemaal niet verwachtte en dat hij niet gewend was om de waarheid te horen. Ça, c'est une bonne expression : «dire ses quatre vérités à quelqu'un». That is a good expression: "tell someone your four truths". Ça signifie tout simplement qu'on dit à cette personne tout ce qu'on pense d'elle, même si ce sont des choses qui ne vont pas lui faire plaisir. It just means that we tell that person everything we think about them, even if these are things that are not going to make them happy. Dire ses quatre vérités à quelqu'un. Tell someone his four truths.

Bref, l'année dernière, une des victimes de Gabriel Matzneff a publié un livre dans lequel elle raconte sa relation avec lui alors qu'elle avait seulement 14 ans. In short, last year, one of Gabriel Matzneff's victims published a book in which she recounts her relationship with him when she was only 14 years old. Et là, l'attitude vis-à-vis de l'auteur a radicalement changé. And there, the attitude towards the author has radically changed. Une enquête a été ouverte contre lui ainsi qu'un procès pour «apologie de la pédophilie». An investigation was opened against him as well as a trial for "apology for pedophilia". Plusieurs maisons d'édition ont immédiatement annoncé qu'elles arrêteraient de publier ses œuvres. Several publishing houses immediately announced that they would stop publishing his works.

Ce qui est bizarre, c'est que ce livre ne nous a rien appris de nouveau sur Matzneff. What is weird is that this book has taught us nothing new about Matzneff. Het vreemde is dat dit boek ons niets nieuws vertelt over Matzneff. Il ne s'en cachait pas, au contraire ! Ça faisait déjà plus de 50 ans qu'il racontait ses aventures dans ses livres. He was not hiding from it, on the contrary! He had already been telling his adventures in his books for over 50 years. Oui, mais le contexte a changé. Depuis le mouvement #metoo, les mœurs ont évolué. Des actes ou des comportements qui étaient tolérés dans certains milieux, sur lesquels on fermait les yeux, sont à présent condamnés. Ja, aber der Kontext hat sich geändert. Seit der #metoo-Bewegung haben sich die Sitten geändert. Handlungen oder Verhaltensweisen, die in bestimmten Kreisen toleriert wurden und vor denen man die Augen verschloss, werden nun verurteilt. Yes, but the context has changed. Since the #metoo movement, customs have evolved. Acts or behaviors that were tolerated in some circles, which were closed, are now condemned. Aujourd'hui, même si vous êtes un grand artiste, vous n'êtes plus protégé par votre aura. Au contraire même, si vous êtes sous le feu des projecteurs, il y a plus de chance que les médias s'intéressent à vos affaires. Today, even if you are a great artist, you are no longer protected by your aura. On the contrary, if you are in the spotlight, there is a better chance that the media will take an interest in your business. Vandaag de dag word je, zelfs als je een groot artiest bent, niet langer beschermd door je aura. Integendeel, als je in de schijnwerpers staat, zullen de media eerder geïnteresseerd zijn in je zaken.

C'est le cas avec Polanski. Il ne bénéficie plus de la même clémence qu'avant. Par exemple, il y a trois ans, en 2017, l'Académie des César voulait qu'il préside la cérémonie. This is the case with Polanski. He no longer enjoys the same leniency as before. For example, three years ago, in 2017, the Academy of Caesar wanted him to preside over the ceremony. Mais ce choix a provoqué un tollé. «Un tollé», c'est un grand mouvement de protestation et d'indignation. Il arrive qu'une décision politique «provoque un tollé», autrement dit qu'elle soit très critiquée. Donc suite à ce choix de l'Académie des César, il y a eu un énorme tollé, notamment parmi les associations féministes. But this choice caused an uproar. "An outcry" is a great movement of protest and indignation. Sometimes a political decision "causes an uproar", in other words it is highly criticized. So following this choice of the Academy of Caesar, there was a huge outcry, especially among feminist associations. Face à cette indignation, Polanski a finalement décliné la proposition de l'Académie. Mais l'Académie n'a pas renoncé à son intention de l'honorer, bien au contraire. Angesichts dieser Empörung lehnte Polanski den Vorschlag der Akademie schließlich ab. Die Akademie gab ihre Absicht, ihn zu ehren, jedoch nicht auf, ganz im Gegenteil. Faced with this indignation, Polanski finally declined the Academy's proposal. But the Academy has not given up its intention to honor it, on the contrary. Geconfronteerd met deze verontwaardiging heeft Polanski uiteindelijk het voorstel van de Academy afgewezen. Maar de Academy heeft haar intentie om hem te eren niet opgegeven, integendeel. Car, comme je vous l'ai dit, cette année, en 2020, Polanski a reçu le César du meilleur réalisateur. Et, ironie de l'histoire, il a été récompensé pour un film sur l'affaire Dreyfus. L'affaire Dreyfus, c'était une terrible erreur judiciaire et un grand scandal politique. Because, as I told you, this year, in 2020, Polanski received the César for best director. And, ironically, he was awarded a film on the Dreyfus affair. The Dreyfus affair was a terrible miscarriage of justice and a great political scandal. Donc on peut penser que Polanski n'a pas choisi ce sujet par hasard. Non pas parce qu'il a des origines juives lui aussi, mais parce qu'il se considère comme une victime du système judiciaire. Il a donc profité du film pour faire un parallèle avec son histoire personnelle. Un parallèle que beaucoup de personnes ont trouvé indécent. Man kann also davon ausgehen, dass Polanski dieses Thema nicht zufällig gewählt hat. Nicht etwa, weil er ebenfalls jüdische Wurzeln hat, sondern weil er sich selbst als Opfer des Justizsystems sieht. Daher nutzte er den Film, um eine Parallele zu seiner persönlichen Geschichte zu ziehen. Eine Parallele, die viele Menschen als unanständig empfanden. So we can think that Polanski did not choose this subject by chance. Not because he too has Jewish origins, but because he sees himself as a victim of the justice system. He therefore took advantage of the film to draw a parallel with his personal story. A parallel that many people have found indecent. We kunnen dus aannemen dat Polanski dit onderwerp niet toevallig heeft gekozen. Niet omdat ook hij van Joodse afkomst is, maar omdat hij zichzelf ziet als slachtoffer van het rechtssysteem. Hij greep de film dus aan om een parallel te trekken met zijn persoonlijke verhaal. Een parallel die veel mensen onfatsoenlijk vonden.

Alors, en sachant tout ça, vous comprenez mieux pourquoi la décision de l'Académie des César a provoqué un tollé. Il y a même plusieurs actrices qui ont quitté la cérémonie au moment de cette annonce, notamment Adèle Haenel. Cette actrice, Adèle Haenel, elle a elle-même été harcelée sexuellement par un autre réalisateur, Christophe Ruggia, quand elle était adolescente. So, knowing all this, you understand better why the decision of the Academy of Caesar caused an uproar. There are even several actresses who left the ceremony at the time of this announcement, including Adèle Haenel. This actress, Adèle Haenel, she herself was sexually harassed by another director, Christophe Ruggia, when she was a teenager. Après le mouvement #metoo, elle a pris la parole pour le dénoncer. Donc forcément, voir Polanski obtenir cette récompense, ça l'a indignée. Et son acte, sa décision de quitter la cérémonie des César, c'est devenu un véritable symbole, un symbole d'indignation face à Polanski et au monde du cinéma qui continue de protéger les agresseurs comme lui. Nach der #metoo-Bewegung hat sie sich zu Wort gemeldet, um diese anzuprangern. Daher war sie natürlich empört, als Polanski diese Auszeichnung erhielt. Und ihre Tat, ihre Entscheidung, die César-Zeremonie zu verlassen, ist zu einem echten Symbol geworden, einem Symbol der Empörung über Polanski und die Filmwelt, die weiterhin Aggressoren wie ihn schützt. After the #metoo movement, she spoke up to denounce it. So inevitably, seeing Polanski get this award, it outraged him. And his act, his decision to leave the César ceremony, it became a real symbol, a symbol of indignation facing Polanski and the world of cinema which continues to protect aggressors like him. Na de #metoo beweging sprak ze zich ertegen uit. Dus natuurlijk was ze woedend toen ze Polanski deze prijs zag krijgen. En haar actie, haar beslissing om de César-uitreiking te verlaten, is een echt symbool geworden, een symbool van verontwaardiging tegen Polanski en de filmwereld, die misbruikers zoals hij blijft beschermen. D'ailleurs, Polanski avait dû sentir que quelque chose comme ça allait se passer car il a décidé de ne pas assister à la cérémonie. Donc vous voyez, les Français ne sont pas unanimes sur son cas. Besides, Polanski must have felt that something like that was going to happen because he decided not to attend the ceremony. So you see, the French are not unanimous on his case. Il y a le camp de ses défenseurs, des grands noms du cinéma qui continuent de le soutenir publiquement, par exemple Catherine Deneuve, Fanny Ardent ou même Brigitte Bardot (donc oui, plutôt des actrices de l'ancienne génération). Mais aussi l'Académie des César qui lui remet la récompense du meilleur réalisateur (peut-être parce qu'il y a seulement 35% de femmes dans le jury). There is the camp of his defenders, big names in cinema who continue to support him publicly, for example Catherine Deneuve, Fanny Ardent or even Brigitte Bardot (so yes, rather actresses of the older generation). But also the Academy of Caesar which gives him the award for best director (perhaps because there are only 35% of women in the jury). Er is het kamp van zijn verdedigers, de grote namen uit de filmwereld die hem publiekelijk blijven steunen, zoals Catherine Deneuve, Fanny Ardent en zelfs Brigitte Bardot (dus ja, meer actrices van de oudere generatie). Maar ook de Académie des César, die hem de prijs voor beste regisseur toekende (misschien omdat er maar 35% vrouwen in de jury zitten).

D'ailleurs, j'ai trouvé une citation de Catherine Deneuve (oui, encore elle), une citation qui date de 2017 et qui illustre bien les arguments de ce camp. Je vais vous la lire, elle parle de Samantha Gailey : Moreover, I found a quote from Catherine Deneuve (yes, again her), a quote which dates from 2017 and which illustrates the arguments of this camp. I'll read it to you, it's about Samantha Gailey:

«[…] c'est une jeune fille qui avait quand même été amenée chez Roman par sa mère, qui ne faisait pas son âge [«faire son âge», ça veut dire qu'on semble aussi vieux qu'on l'est en réalité]. “[…] She is a young girl who had still been brought to Roman by her mother, who was not her age [“ making her age ”, that means that we seem as old as we are in reality]. "...] Ze was een jong meisje dat door haar moeder naar Rome was gebracht, die er niet zo oud uitzag ["er wel zo oud uitziet" betekent dat je er net zo oud uitziet als je in werkelijkheid bent]. "...] Она была молодой девушкой, которую привезла в Рим ее мать, которая не выглядела на свой возраст ["выглядеть на свой возраст" означает, что вы выглядите настолько старше, насколько вы есть на самом деле]. Et puis on peut imaginer qu'une jeune femme de 13 ans puisse faire 15 ou 16 ans, il n'a pas demandé sa carte de visite. Il a toujours aimé les jeunes femmes… J'ai toujours trouvé que le mot de “viol” avait été excessif.» And then we can imagine that a young woman of 13 years can be 15 or 16 years old, he did not ask for her business card. He always loved young women… I always thought the word “rape” was excessive. ” En je kunt je voorstellen dat een jonge vrouw van 13 wel 15 of 16 kan zijn, hij heeft niet om haar visitekaartje gevraagd. Hij heeft altijd van jonge vrouwen gehouden... Ik heb het woord 'verkrachting' altijd overdreven gevonden." И вы можете себе представить, что молодой женщине 13 лет может быть 15 или 16, он не спросил ее визитную карточку. Ему всегда нравились молодые женщины... Я всегда считал, что слово "изнасилование" было излишним".

Donc voilà, ça, c'est le genre d'arguments qui reviennent souvent du côté des défenseurs de Polanski. Ils mettent la responsabilité sur la victime et sa famille plutôt que sur le réalisateur. So there you have it, this is the kind of argument that often comes up from the side of Polanski's defenders. They put the blame on the victim and her family rather than the director. Dat is dus het soort argument waar Polanski's verdedigers vaak mee komen. Ze leggen de schuld bij het slachtoffer en zijn familie in plaats van bij de regisseur. Вот такие аргументы часто приводят защитники Полански. Они возлагают вину на жертву и ее семью, а не на режиссера.

En face, il y a le camp de ses détracteurs : des actrices, des associations féministes et une partie de l'opinion publique qui voudraient qu'il arrête sa carrière. Depuis quelques années, il y a systématiquement des associations féministes qui viennent manifester devant les cinémas quand il sort un nouveau film. Opposite, there is the camp of his detractors: actresses, feminist associations and part of the public opinion who would like him to stop his career. In recent years, there have systematically been feminist associations that come to demonstrate in front of cinemas when a new film is released. С другой стороны - его недоброжелатели: актрисы, феминистские ассоциации и та часть общественного мнения, которая хотела бы, чтобы он прекратил свою карьеру. Уже несколько лет феминистские ассоциации систематически проводят демонстрации у кинотеатров, когда он выпускает новый фильм. D'ailleurs, même si son dernier film avait un gros budget et un casting de stars, il a eu un succès très modéré. C'est un peu comme ce qui se passe aux États-Unis avec Woody Allen. Besides, even if his last film had a big budget and a cast of stars, it had a very moderate success. It's a bit like what's happening in the United States with Woody Allen. Hoewel zijn laatste film een groot budget en een sterrencast had, was het een zeer matig succes. Het lijkt een beetje op wat er in de Verenigde Staten gebeurt met Woody Allen.

Et la situation continue d'empirer pour Polanski, de se dégrader, parce que récemment, il est tombé sur un adversaire féroce : Virginie Despentes. Virginie Despentes, c'est une des écrivaines les plus vendues dans l'hexagone. And the situation continues to get worse for Polanski, to get worse, because recently he ran into a fierce opponent: Virginie Despentes. Virginie Despentes is one of the best-selling writers in France. En de situatie wordt nog erger voor Polanski, want onlangs kreeg hij te maken met een felle tegenstander: Virginie Despentes. Virginie Despentes is een van de best verkopende schrijvers in Frankrijk. Par exemple, elle a écrit une trilogie intitulée Vernon Subutex qui est vraiment géniale. Mais en plus d'être écrivaine, Virginie Despentes est aussi une auteure très engagée dans la cause féministe. For example, she wrote a trilogy called Vernon Subutex which is really great. But in addition to being a writer, Virginie Despentes is also an author very committed to the feminist cause. Donc après cette cérémonie des César, elle a publié une tribune dans le journal Libération. «Une tribune», c'est un article écrit par un invité qui ne fait pas partie de la rédaction du journal. En général, ce sont des articles plutôt engagés dans lesquels l'auteur défend un certain point de vue. So after this Cesar ceremony, she published a column in the newspaper Liberation. "A forum" is an article written by a guest who is not part of the editorial staff of the newspaper. In general, these are rather committed articles in which the author defends a certain point of view. Et cette tribune de Virginie Despentes, elle a eu un fort écho dans le paysage médiatique, elle a été très commentée. Elle s'intitule : «Désormais, on se lève et on se barre». And this tribune of Virginie Despentes, it had a strong echo in the media landscape, it was very commented. It is entitled: "Now we get up and get out of here". En dit opiniestuk van Virginie Despentes heeft een enorme impact gehad op het medialandschap en is uitgebreid becommentarieerd. Het is getiteld: "Désormais, on se lève et on se barre" ("Vanaf nu staan we op en vertrekken we"). «Désormais», ça veut dire «à partir de maintenant», «maintenant et dans le futur». Le verbe «se lever», vous le connaissez, le matin, on se lève, on quitte son lit, mais on peut aussi se lever de sa chaise ou de son fauteuil. "From now on" means "from now on", "now and in the future". The verb "to get up", you know it, in the morning, you get up, you leave your bed, but you can also get up from your chair or your armchair. Et «se barrer», c'est un verbe familier qui signifie «partir». Donc bien sûr, ce titre, «Désormais, on se lève et on se barre», il fait référence à l'actrice Adèle Haenel qui s'est levée et qui a quitté la cérémonie des César. And "to cross" is a colloquial verb meaning "to leave". So of course, this title, "From now on, we get up and we bar ourselves", it refers to the actress Adèle Haenel who got up and who left the Caesar ceremony. Dans sa tribune, Virginie Despentes appelle toutes les victimes à faire la même chose, à ne plus accepter docilement la situation, à montrer ouvertement leur désaccord. Mais ce qui est vraiment intéressant dans cette tribune, c'est que Virginie Despentes prend du recul pour analyser la société française dans son ensemble, pas juste l'affaire Polanski. In her tribune, Virginie Despentes calls on all the victims to do the same, to no longer accept the situation obediently, to openly show their disagreement. But what is really interesting in this forum is that Virginie Despentes takes a step back to analyze French society as a whole, not just the Polanski affair. In haar artikel roept Virginie Despentes alle slachtoffers op om hetzelfde te doen, om de situatie niet langer gedwee te accepteren en om openlijk hun ongenoegen te uiten. Maar wat echt interessant is aan dit artikel is dat Virginie Despentes een stap terug doet om de Franse samenleving als geheel te analyseren, niet alleen de zaak-Polanski. Et pour elle, le vrai problème, ce sont les puissants, ceux qui sont au pouvoir, ceux qui ont réuni un budget de 25 millions d'euros pour permettre à Polanski de faire son film sur l'affaire Dreyfus, et qui l'ont récompensé avec le César du meilleur réalisateur. And for her, the real problem is the powerful, those in power, those who have gathered a budget of 25 million euros to allow Polanski to make his film on the Dreyfus affair, and who have it rewarded with the César for best director. Selon elle, les César ont été l'occasion pour les puissants de montrer une fois de plus qu'ils font ce qu'ils veulent. S'ils veulent faire gagner Polanski malgré tous les scandals, en ignorant le mouvement #metoo et la colère des victimes, ils peuvent le faire. Et en plus, tout le monde est forcé d'applaudir. Ihrer Meinung nach waren die Césars eine Gelegenheit für die Mächtigen, wieder einmal zu zeigen, dass sie tun können, was sie wollen. Wenn sie Polanski trotz all der Skandale gewinnen lassen wollen, indem sie die #metoo-Bewegung und die Wut der Opfer ignorieren, dann können sie das tun. Und außerdem sind alle gezwungen, zu applaudieren. According to her, the Caesars were an opportunity for the powerful to show once again that they do what they want. If they want Polanski to win despite all the scandals, by ignoring the #metoo movement and the victims' anger, they can do it. And in addition, everyone is forced to applaud.

Pour Virginie Despentes, c'est la même chose qu'avec les gilets jaunes. Les puissants ont utilisé la violence de la police et des médias pour mettre un terme à ce mouvement qui les dérangeait, tout en refusant d'écouter les problèmes de ces personnes. For Virginie Despentes, it's the same as with the yellow vests. The powerful used violence from the police and the media to put an end to this disturbing movement, while refusing to listen to the problems of these people. C'est la même chose avec le gouvernement qui fait passer des lois en force même quand l'opinion publique y est largement défavorable. Si vous voulez lire cette tribune en entier, je vais mettre le lien dans la description. It is the same with the government which passes laws in force even when public opinion is largely against it. If you want to read this entire column, I'll put the link in the description. Je préfère vous prévenir que Virginie Despentes a un style assez cru, assez direct, parfois vulgaire, donc si c'est le genre de choses qui vous choquent, il vaut mieux éviter de la lire. I prefer to warn you that Virginie Despentes has a fairly raw, fairly direct, sometimes vulgar style, so if this is the kind of thing that shocks you, it is better to avoid reading it.

Au final, ce que dit Virginie Despentes, c'est que toutes ces affaires, Polanski, les gilets jaunes, etc., ce sont toujours des enjeux de pouvoir : les puissants veulent affirmer leur domination totale sur le reste de la société. In the end, what Virginie Despentes says is that all these affairs, Polanski, yellow vests, etc., are always power issues: the powerful want to assert their total domination over the rest of society. C'est une analyse qui peut sembler un peu caricaturale, exagérée, mais c'est un sentiment qui est de plus en plus partagé par une grande partie des Français. It is an analysis that may seem a bit caricatured, exaggerated, but it is a feeling that is increasingly shared by a large part of the French.

C'est un sentiment d'injustice face à l'impunité des puissants qui payent moins d'impôts que les autres grâce à l'optimisation fiscale, qui se sentent au-dessus des lois, et qui reçoivent toutes les récompenses parce que les autres, ceux qui ne font pas partie de leur groupe, eh bien ils ne sont même pas nominés. It is a feeling of injustice in the face of the impunity of the powerful who pay less tax than others thanks to tax optimization, who feel above the law, and who receive all the rewards because the others , those who are not part of their group, well they are not even nominated.

Et puis, il y a aussi un autre sentiment, celui de l'impuissance. «L'impuissance», vous avez compris, c'est le contraire de la puissance. Quand on a l'impression qu'on ne peut rien faire pour changer la situation. And then there is also another feeling, that of helplessness. "Impotence", you understand, is the opposite of power. When you feel like there is nothing you can do to change the situation. Certains Français ont ce sentiment d'impuissance face au pouvoir politique et économique. Ils ne trouvent pas de solution pour faire entendre leurs revendications, leurs demandes. C'est pour ces raisons que la tribune de Despentes a été tellement partagée sur les réseaux sociaux. Einige Franzosen haben dieses Gefühl der Ohnmacht gegenüber der politischen und wirtschaftlichen Macht. Sie finden keine Lösung, um ihren Forderungen und Ansprüchen Gehör zu verschaffen. Aus diesen Gründen wurde Despentes' Beitrag in den sozialen Netzwerken so stark geteilt. Some French people have this feeling of helplessness in the face of political and economic power. They do not find a solution to make their demands heard, their demands heard. It is for these reasons that the Despentes forum has been so widely shared on social networks. Некоторые французы чувствуют себя бессильными перед лицом политической и экономической власти. Они не могут найти способ добиться того, чтобы их требования были услышаны. Именно поэтому статья Деспентеса получила столь широкий отклик в социальных сетях.

Voilà, j'ai essayé de vous donner une vision d'ensemble de cette polémique qui a pas mal agité la France ces dernières semaines, avant le coronavirus. Je sais pas si ce genre de sujets vous intéresse, peut-être que c'est trop spécifique. Here, I tried to give you an overview of this controversy that has stirred up France quite a bit in recent weeks, before the coronavirus. I don't know if this kind of topic interests you, maybe it's too specific. Вот и все, я попытался дать вам обзор той полемики, которая будоражит Францию в последние несколько недель, до коронавируса. Не знаю, заинтересует ли вас подобная тема, может быть, она слишком специфична. Si c'est le cas et que vous préférez des sujets plus généraux, qui ne concernent pas seulement la France, laissez un commentaire sur innerfrench.com pour me le dire. En tout cas, je sais qu'il y a au moins un auditeur qui apprécie ce type d'analyse, c'est Daniel. If so and you prefer more general topics, which don't just concern France, leave a comment on innerfrench.com to tell me. In any case, I know that there is at least one listener who appreciates this type of analysis, it is Daniel.

Salut Hugo, je m'appelle Daniel, je suis brésilien et j'étudie le français depuis presque un an. Hi Hugo, my name is Daniel, I am Brazilian and I have been studying French for almost a year.

J'ai décidé d'étudier le français parce que la société française m'a toujours beaucoup intéressé. Donc j'ai fait un cours de 99 leçons qui m'a donné une bonne base pour continuer avec l'apprentissage du français. I decided to study French because French society has always interested me a lot. So I did a course of 99 lessons which gave me a good basis to continue learning French.

Et ton podcast m'a beaucoup aidé depuis quelques mois. J'aime bien la façon dont tu essayes de nous offrir toujours un point de vue sociologique sur tous les sujets. Ça, sans doute, c'est une énorme qualité chez toi. Par exemple, l'épisode où tu as parlé du football en France, ça a été une assez belle analyse de la société française. And your podcast has helped me a lot over the past few months. I like the way you try to always give us a sociological point of view on all subjects. That, undoubtedly, is an enormous quality with you. For example, the episode where you talked about football in France was a pretty good analysis of French society.

Tu es surtout un professeur qui réveille la curiosité de ses élèves. Et ça, c'est une chose que je respecte beaucoup. Donc je veux terminer ce message avec une demande : est-ce que tu peux faire un épisode sur l'actualité politique du Brésil ? You are above all a teacher who arouses the curiosity of his students. And that’s something I respect a lot. So I want to end this message with a request: can you do an episode on political news in Brazil?

Merci beaucoup pour tout ce que tu as déjà fait et bon courage. Au revoir. Thank you very much for everything you have already done and good luck. Goodbye. Merci pour ton témoignage, Daniel ! Décidément, il y a beaucoup de Brésiliens parmi les auditeurs. Et je suis toujours aussi surpris de voir la vitesse à laquelle vous apprenez le français. Thank you for your testimony, Daniel! There are definitely a lot of Brazilians among the listeners. And I'm still so surprised at how quickly you learn French. Bedankt voor je getuigenis, Daniel! Er zijn zeker veel Brazilianen onder onze luisteraars. En ik ben altijd verbaasd over hoe snel je Frans leert. On a l'impression que c'est un jeu d'enfants pour vous. Et Daniel, tu ne fais pas exception, ton français était déjà très bon après seulement une année d'apprentissage. It feels like it's a breeze for you. And Daniel, you are no exception, your French was already very good after only one year of learning. Concernant ta demande, honnêtement je préfère me concentrer sur la France et le monde francophone parce que 1) j'aurais peur de dire des bêtises si je parlais d'autres pays, 2) je pense que c'est ce qui intéresse les personnes qui apprennent le français et 3) comme tous les Français, je suis un peu chauvin. Regarding your request, honestly I prefer to focus on France and the French-speaking world because 1) I would be afraid to say nonsense if I spoke about other countries, 2) I think that is what interests people who learn French and 3) like all French people, I am a bit chauvinistic. Wat betreft je vraag, eerlijk gezegd concentreer ik me liever op Frankrijk en de Franstalige wereld omdat 1) ik bang zou zijn iets stoms te zeggen als ik het over andere landen zou hebben, 2) ik denk dat dat is wat mensen interesseert die Frans leren en 3) zoals alle Fransen ben ik een beetje chauvinistisch. Mais on verra, si j'épuise tous les sujets sur la France, peut-être que je passerai à d'autres pays ! Bref, j'espère que tu ne seras pas vexé Daniel et je te remercie encore une fois pour ton message. But we will see, if I exhaust all the subjects on France, maybe I will pass to other countries! In short, I hope you will not be offended Daniel and thank you again for your message. Maar we zullen zien, als ik alle onderwerpen over Frankrijk heb uitgeput, ga ik misschien over op andere landen! Hoe dan ook, ik hoop dat je je niet beledigd voelt, Daniel, en nogmaals bedankt voor je bericht.

Voilà, l'épisode touche à sa fin. Je vous rappelle que si vous voulez me soutenir, vous pouvez laisser une évaluation sur iTunes ou sur Facebook, ça m'aide énormément. Faites attention à vous et à vos proches pendant cette période difficile. Et on se retrouve dans quelques semaines pour un nouvel épisode. À bientôt ! There you have it, the episode is coming to an end. I remind you that if you want to support me, you can leave an evaluation on iTunes or on Facebook, it helps me a lot. Take care of yourself and your loved ones during this difficult time. And we'll see you in a few weeks for a new episode. See you soon !