image

French LingQ Podcast 1.0, #7 Commercialism and consumer behaviour

#7 Commercialism and consumer behaviour

S: Bonjour, Henry.

H: Bonjour, Steve.

S: Comment ça va, aujourd'hui? H: Très bien.

Et toi?

S: Très bien, merci. Qu'est-ce qu'on va discuter, là? De quoi on va discuter, aujourd'hui? H: Il y a plusieurs, il y a plusieurs sujets, mais on pourrait peut-être…

S: Il y a toujours des sujets. Tiens, je vais, je vais te dire, il y une chose que, qui m'intéresse, c'est cette question de la commercialisation de notre vie. On entend souvent les gens se plaindre que… aujourd'hui, tout est trop commercialisé, etcetera. H: Hmmm.

S: N'empêche qu'on est obligé quand même d'acheter les produits dont on a besoin dans les magasins. Donc, il y a des sociétés qui font de la publicité. Puis, l'autre jour, il y a une dame qui me disait, il y a des produits qui sont pas bons pour la santé comme, je sais pas, elle, elle citait l'exemple de la bière et des hamburgers. Elle disait que ça c'est très mauvais pour la santé. Donc, les sociétés qui font de la publicité pour la bière, pour les hamburgers, elles doivent payer une taxe supplémentaire. Qu'est-ce que tu penses de cela? H: C'est un petit peu le problème qui, en ce moment, avec les McDonalds, qui, qui sont en procès, et c'est difficile, à mon avis, de savoir jusqu'où va… la responsabilité d'une compagnie, quand ils font, quand ils vendent un produit qui est sans doute mauvais pour la santé. Parce que, c'est vrai que, on sait tous que le McDonalds, c'est pas forcément très bon... que les fast foods, c'est pas forcément très bon. Mais, en même temps, quand on y mange une fois par mois, ça fait pas vraiment de mal.

S: Et si on aime manger chez McDonalds? C'est, c'est quand même permit d'aimer manger un hamburger chez McDonalds. H: Absolument. Mais, c'est vrai qu'on peut se dire, les gens, c'est souvent, on peut dire que c'est de leur faute, c'est, c'est eux qui vont, qui vont manger chez McDonalds. McDonalds ne les force pas. Mais, il y a tout un tas de choses qui, qui sont un petit peu limite, les publicités qui sont faites, le fait souvent de s'attaquer entre guillemets, aux enfants, la publicité. Les, les McDonalds sont très réputés pour être apprécies par les enfants, parce que qu'ils ont des sortes de petits parcs d'attractions à l'intérieur, où les enfants peuvent s'amuser, ils ont des menus spécials enfant, où il y a des petit jouets, c'est vrai que c'est assez ludique, quand on est gamin, et puis même, je crois que, il y a… la nourriture McDonalds est, quand même, assez, assez addictive, ils ont… ils mettent énormément de sel, par exemple, dans les frites. S: Oui, mais… Bon. Je vais, je vais t'interrompre. Je suis d'accord que… ils ne devraient pas utiliser les enfants dans leurs publicités ni viser les enfants dans leurs publicités. Je suis d'accord avec cela. Mais, par exemple, les frites chez McDonalds sont pas nécessairement pires que les frites du bistro là au coin-là, avec.. que tu, que tu vas manger avec ton…

H: Hmmm.

S: Tu vas manger, je sais pas, disons, par exemple, un saucisson très gras, avec des frites. C'est pas nécessairement très bon pour la santé, la santé non plus! H: Oui.

Ce que je sais, c'est que, par exemple, les frites en France aux McDonalds sont beaucoup moins salées qu'ici… au Canada. Au Canada, c'est vraiment, c'est vraiment trop salé. En général, moi en France quand, je ne vais pas très, très souvent au McDonalds, c'est assez rare, mais quand j'y, j'y vais, en général, je rajoute un petit peu de sel en France, alors que si j'aurais plutôt tendance à essayer de retirer le sel. Et je crois que ça, ça dépend évidemment du goût de la population, mais il faut savoir qu'il y a des produits comme le sel, le sucre ou, justement, le gras, qui sont assez… sont addictifs. S: Oui.

H: Quand on, quand on en mange beaucoup, quand on a l'habitude, les gens essaient, en général, d'essayer d'en avoir plus. S: Mais, bon, le sucre, par exemple, bon, les tartes aux pommes. Si, si tu manges, si une personne mange deux grandes tartes aux pommes, tout seul, c'est pas très bon pour la santé. H: Oui, évidemment.

S: Mais est-ce qu'on va les interdire? Est-ce qu'on va taxer tous les producteurs de tartes aux pommes. Le fromage? Si on abuse, si on mange trop de fromage, c'est, c'est pas bon pour la santé non plus. H: Oui.

S: Alors, où est la responsabilité de l'individu? Où est la responsabilité de, d'une société qui produit quelque chose que, bon, il y a un marché, il y a des gens qui aiment ce produit-là? Quel est le… Jusqu'à quel point est-ce qu'on doit essayer de taxer des sociétés qui produisent des, des produits que nous, que quelqu'un considère nuisibles à la santé? H: Ça, c'est exactement le genre de question qui est très politique. S: Oui.

H: Car, il y a pas, à mon avis, de bonne réponse. On pourra jamais dire «Oui, c'est ici que la limite se situe», et c'est tout à fait logique, tout le monde peut tomber d'accord dessus. Je pense que c'est quelque chose d'assez compliquée. C'est une question, à mon avis, qui va être beaucoup soulevée à l'avenir. Je sais pas ce que t'en penses, S: Oui.

H: …mais de plus en plus on en parle.

S: Il y a une chose où nous sommes d'accord. C'est que… il faut éviter d'utiliser les enfants soit dans la publicité, dans les annonces, ou bien même de les viser, je trouve parce que les enfants sont sans défenses, et si on montre, c'est-à-dire, si on incite les enfants à vouloir aller chez McDonalds, et donc, à faire pression sur leurs parents, «Amenez, amène moi chez McDonalds», etcetera, moi, je trouve, ça, c'est mauvais. H: Oui, oui. Tout à fait, je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est… l'enfant, c'est, quand même, l'être innocent par excellence. C'est très, très malléable un enfant. S: Oui.

H: On peut très facilement l'influencer. S: Et les adultes aussi.

H: Oui… on est… responsable.

S: Sauf .... Voilà. C'est ça. Voilà, ça c'est un point très important. Un adulte est censé être responsable. Donc, pour l'adulte, si l'adulte veut aller chaque jour chez McDonalds manger les frites très salées, c'est… c'est… H: Sa responsabilité.

S: Sa responsabilité. Mais l'enfant, non. H: C'est ça, je crois, la différence. S: Oui.

H: Mais, je pense que là, la grosse différence c'est que l'adulte, l'adulte, il est censé savoir que c'est mauvais. Il y en a…il est normalement censé pouvoir avoir… prendre du recul, c'est ce qui fait, disons, entre un adulte et un enfant. Si les enfants ne, ne vont pas au travail quand ils sont gamins, que si, que si jamais ils ne font pas tout un tas de choses, on les empêche de le faire, parce qu'ils sont pas responsables, tout simplement. Et, donc, c'est vrai qu'y a beaucoup d'adultes qui se comportent parfois comme des enfants, sachant que certaines, certaines choses sont très mauvaises, ils le font quand même. Par exemple, le tabagisme et tous ce qui est drogues, et tout le monde sait très bien que c'est une bêtise, mais plein de gens le font. S: Oui.

Mais, bon, l'alcool aussi par exemple. Moi, j'aime bien boire le vin. J'aime bien boire même un petit whiskey. J'abuse pas de l'alcool. Pour moi, c'est un produit qui me donne beaucoup de plaisir. Parce que j'aime le goût. Bon, si je vais, par exemple, ici, au, au, nous avons des, des magasins de, de vin et d'alcool qui sont gérés par l'état. Nous… en avons, aussi, qui sont privés, mais il y en a qui sont gérés par l'état, et souvent il y a une personne là qui donne des échantillons de, de son vin. Donc, il… elle me… elle m'incite à consommer un produit qui peut être nuisible à ma santé. Elle me le donne gratuitement. Parce que, peut-être que j'aurais pas acheté ce vin-là. Mais, puisqu'elle me le, elle me le donne, et je bois, et j'en bois un autre, puisque c'est gratuit! Et là, je me sens, peut-être, responsable, «Ah, bon, okay, j'achète une bouteille». Est-ce que c'est bon, ça, ou pas bon? H: Ah, pour.... En tant que français, je peux pas trop condamner le vin, il y est une…le… non, je pense que, pour le vin, c'est, c'est vrai que c'est compliqué, parce que certaines personnes, certains études scientifiques affirment, même, que le vin est plutôt bon pour la santé à petites doses… S: Oui.

H: Un verre de vin rouge par, par jour, c'est pas mauvais. Je suis toujours un peu pessimiste quand on a ce genre d'étude, qui promo, qui promeut les… un produit qui est réputé pas très, très bon pour la santé. Récemment, il y a eu une étude qui est , qui est sortie, qui… qui révélait que d'après, ce qu'ils avaient découvert que le Guinness était, effectivement, bon pour la santé. Il y avait, c'était l'ancien slogan de Guinness «Guinness is good for you». Et ils avaient été condamnés, parce que, ça incitait les gens à penser que Guinness était bon pour la santé. Et, apparemment, c'est peut-être le cas. S: Oui.

H: Peut-être.

S: Oui.

H: Mais, oui, c'est vrai que c'est toujours très compliqué. Parce que, la Guinness, évidemment, si jamais on en boit quatre litres par jour, c'est très mauvais. S: J'imagine bien, oui. H: Et… donc…c'est toujours… le compromis qu'il faut avoir entre les produits qui sont bons à petites doses, S: Oui.

H: Et les produits qui aient des abus. D'ailleurs, tout est, tous les produits on peut toujours en abuser d'un produit. On peut même abuser de l'eau. Il y a des… par exemple, dans les… au…à l'Oktoberfest, la fête de la bière en Allemagne, il y a des gens qui meurent chaque année, pas chaque année, mais de temps en temps, et c'est souvent d'une overdose d'eau, pas d'overdose d'alcool, car l'alcool, la bière contient beaucoup d'eau, et donc, ce genre d'overdose d'eau, on va pas interdire l'eau, ce serait absurde. S: Mais, le Guinness, c'est très bon pour les femmes qui nourrissent les enfants, paraît-il. Ça fait croître la production de lait.

H: Oui.

S: Enfin, peut-être!

H: (rire)

S: Mais, il y a toujours des études. Il y a, pendant un moment donné, là, on disait que, il fallait pas manger des œufs. Que les œufs, ça, c'était très mauvais pour le cholestérol etcetera, et maintenant, on entend le contraire. H: Oui.

S: Un moment donné là, on disait il faut boire, je sais pas combien de litres d'eau par jour. Huit verres d'eau par jour, c'est très bon. Et maintenant, on dit le contraire. Même que c'est mauvais de trop boire de l'eau, et que… on… normalement, avec tous les boissons et les fruits et tous ce qu'on mange, on a… on consomme assez d'eau avec… dans enfin, dans une consommation normale de, de boissons et de, de nourriture. H: C'est assez amusant que tu cites ces deux exemples, parce que ses deux exemples-là, de, de l'œuf qui est passé du statut de mauvais à statut de bon, et de l'eau, des litres, des litres d'eau à boire chaque jour qui sont passées de très bonnes à mauvaises, c'est souvent dû au fait qu'une étude scientifique a été mal interprétée ; en général c'est les journalistes, qui lisent un petit peu entre les lignes, qui tirent des conclusions un peu hâtives. Par exemple, pour l'eau, c'était un scientifique qui avait montré que le… la quantité optimale d'eau pour un être humain adulte, c'était 2,5 litres. Sauf qu'il précisait bien que, c'était en incluant les aliments, et dans les aliments il y a beaucoup d'eau. Sauf que les journalistes, sauf que, j'imagine, qu'un journaliste a vu ça, et il a dit, «Ah, il faut deux virgule… boire 2,5 litres d'eau par jour pour être en bon santé», ce qui est absurde. Et je pense que, pour l'œuf, j'en suis pas sûr, mais j'imagine que c'est à peu près la même chose. C'est toujours l'interprétation de… des écrits et des faits qui… est un petit peu, un petit peu biaisée ou un petit peu… de manière un peu hâtive. S: Ça se peut, mais je suis aussi, enfin, je, j'ai souvent l'impression qu'il y a des gens qui aiment donner de, des leçons à d'autres. «Il faut faire comme ceci».

H: Ah.

S: «Il faut boire beaucoup d'eau». H: Oui.

S: «Il faut pas manger d'œufs». Et c'est, je crois que c'est ces gens-là aussi ce qu'on appelle on anglais des «do-gooders» qui sont souvent la cause de ces, de ces articles, plutôt que le journaliste qui écrit quoi que ce soit. H: Les gens sont en recherche de conseils, en même temps, il faut voir tous les magazines de santé, tous les magazines féminin donnent de conseil de santé, «il faudrait faire ci», «il faudrait faire ça» et… Les gens s'imposent ces conseils à eux-mêmes, souvent c'est pas le journaliste qui vient voir la personne pour lui faire la morale. Et puis, c'est vrai que c'est assez séduisant de se dire que, on pourra mener sa vie d'après des recettes, et que ça ira mieux en suivant des simples recettes, en se disant «Oui, alors, il faut que je mange telle quantité de légumes, telle quantité de lait, telle quantité de ça, ça, ça. S: Finalement, là, peut-être pour résumer on pourrait dire «Chaque personne doit être responsable de sa vie, de sa santé, et doit tirer ses propres conclusions».

H: Et oui. Il faut surtout faire attention à pas imaginer que le reste du monde est… a toujours raison, comme tu disais avec l'eau. S: Oui.

H: Tout ça. Il faut toujours essayer de comprendre vraiment pourquoi telle chose est comme ça et pas comme ça.

S: Oui.

H: Moi, je pense. Oui.

C'est vrai. S: Je crois que là on a…on a…

H: Oui.

S: On est d'accord. H: D'accord. S: Okay.

H: Écoute, Steve,

S: À la prochaine.

H: À la prochaine. Au revoir.

S: Au revoir.


#7 Commercialism and consumer behaviour #7 Commercialism and consumer behavior

S: Bonjour, Henry. S: Hello, Henry.

H: Bonjour, Steve. H: Hello, Steve.

S: Comment ça va, aujourd'hui? S: How are you today? S: ¿Cómo estás hoy? H: Très bien. H: Very well.

Et toi?

S: Très bien, merci. Qu'est-ce qu'on va discuter, là? What are we going to discuss here? De quoi on va discuter, aujourd'hui? What are we going to discuss today? ¿Qué vamos a discutir hoy? H: Il y a plusieurs, il y a plusieurs sujets, mais on pourrait peut-être… H: There are several, there are several subjects, but we could perhaps ...

S: Il y a toujours des sujets. S: There are always topics. S: Siempre hay sujetos. Tiens, je vais, je vais te dire, il y une chose que, qui m'intéresse, c'est cette question de la commercialisation de notre vie. Well, I'm going, I'll tell you, there's one thing that I'm interested in is the issue of marketing our life. Aquí, lo haré, te diré, hay una cosa que me interesa es esta cuestión de la comercialización de nuestra vida. On entend souvent les gens se plaindre que… aujourd'hui, tout est trop commercialisé, etcetera. We often hear people complaining that ... today, everything is too commercialized, etcetera. H: Hmmm.

S: N'empêche qu'on est obligé quand même d'acheter les produits dont on a besoin dans les magasins. S: Trotzdem müssen wir die Produkte kaufen, die wir in den Läden brauchen. S: Still, we have to buy the products we need in the stores. S: Aún así, todavía tenemos que comprar los productos que necesitamos en las tiendas. S: با این وجود، ما هنوز باید محصولات مورد نیاز خود را از فروشگاه ها خریداری کنیم. Donc, il y a des sociétés qui font de la publicité. So, there are companies that advertise. Entonces hay empresas que anuncian. بنابراین شرکت هایی هستند که تبلیغ می کنند. Puis, l'autre jour, il y a une dame qui me disait, il y a des produits qui sont pas bons pour la santé comme, je sais pas, elle, elle citait l'exemple de la bière et des hamburgers. Then, the other day, there is a lady who told me, there are products that are not good for health like, I do not know, she was giving the example of beer and hamburgers. Luego, el otro día, hubo una señora que me dijo que hay productos que no son buenos para su salud, como, no sé, ella utilizó el ejemplo de la cerveza y las hamburguesas. بعد، یک روز دیگر، خانمی به من گفت، محصولاتی هستند که برای سلامتی شما مفید نیستند، مانند، نمی دانم، او نمونه آبجو و همبرگر را ذکر کرد. Elle disait que ça c'est très mauvais pour la santé. She said it's very bad for your health. Donc, les sociétés qui font de la publicité pour la bière, pour les hamburgers, elles doivent payer une taxe supplémentaire. So companies that advertise beer, for hamburgers, they have to pay an extra tax. Entonces, las compañías que anuncian cerveza, hamburguesas, tienen que pagar un impuesto adicional. بنابراین شرکت هایی که آبجو را برای همبرگر تبلیغ می کنند، باید مالیات اضافی بپردازند. Qu'est-ce que tu penses de cela? What do you think of that? ¿Qué piensas de esto? H: C'est un petit peu le problème qui, en ce moment, avec les McDonalds, qui, qui sont en procès, et c'est difficile, à mon avis, de savoir jusqu'où va… la responsabilité d'une compagnie, quand ils font, quand ils vendent un produit qui est sans doute mauvais pour la santé. H: That's a bit of a problem, right now, with the McDonalds, who are on trial, and it's hard, in my opinion, to know how far ... a company's responsibility when they do, when they sell a product that is probably bad for health. H: Es un poco el problema que, en este momento, con los McDonalds, que están en juicio, y es difícil, en mi opinión, saber hasta dónde llega la responsabilidad de una empresa. , cuando lo hacen, cuando venden un producto que podría decirse que es malo para su salud. ح: کمی مشکل این است که، در حال حاضر، با مک‌دونالدها، که در حال محاکمه هستند، و به نظر من دشوار است که بدانیم مسئولیت یک شرکت تا کجا پیش می‌رود، چه زمانی انجام می‌دهند، چه زمانی. محصولی را بفروشید که بدون شک برای سلامتی شما مضر است. Parce que, c'est vrai que, on sait tous que le McDonalds, c'est pas forcément très bon... que les fast foods, c'est pas forcément très bon. Because, it's true that we all know that McDonalds is not necessarily very good ... that fast food is not necessarily very good. زیرا، درست است، همه ما می دانیم که مک دونالد لزوماً خیلی خوب نیست ... که فست فودها لزوماً خیلی خوب نیستند. Mais, en même temps, quand on y mange une fois par mois, ça fait pas vraiment de mal. But, at the same time, when you eat there once a month, it does not really hurt. Pero, al mismo tiempo, cuando comes allí una vez al mes, realmente no duele. اما، در عین حال، وقتی ماهی یک بار آنجا غذا می خورید، واقعاً ضرری ندارد.

S: Et si on aime manger chez McDonalds? S: What if we like to eat at McDonalds? C'est, c'est quand même permit d'aimer manger un hamburger chez McDonalds. In McDonalds durfte man immer noch einen Hamburger essen. That is, it was still allowed to enjoy eating a hamburger at McDonalds. Es así, todavía se puede disfrutar comiendo una hamburguesa en McDonalds. این است، هنوز هم مجاز است از خوردن همبرگر در مک دونالد لذت برد. H: Absolument. H: Absolutely. Mais, c'est vrai qu'on peut se dire, les gens, c'est souvent, on peut dire que c'est de leur faute, c'est, c'est eux qui vont, qui vont manger chez McDonalds. But, it is true that we can say, people, it is often, we can say that it is their fault, it is, it is they who go, who eat at McDonalds. McDonalds ne les force pas. McDonalds does not force them. Mais, il y a tout un tas de choses qui, qui sont un petit peu limite, les publicités qui sont faites, le fait souvent de s'attaquer entre guillemets, aux enfants, la publicité. But, there are a lot of things that, which are a little limited, the advertisements that are made, often makes it to attack in quotation marks, to children, advertising. Pero, hay un montón de cosas que, que están un poco al límite, los anuncios que se hacen, a menudo el hecho de atacar entre comillas, a los niños, el anuncio. Les, les McDonalds sont très réputés pour être apprécies par les enfants, parce que qu'ils ont des sortes de petits parcs d'attractions à l'intérieur, où les enfants peuvent s'amuser, ils ont des menus spécials enfant, où il y a des petit jouets, c'est vrai que c'est assez ludique, quand on est gamin, et puis même, je crois que, il y a… la nourriture McDonalds est, quand même, assez, assez addictive, ils ont… ils mettent énormément de sel, par exemple, dans les frites. The, the McDonalds are very famous for being appreciated by children, because they have kind of small indoor amusement parks, where kids can have fun, they have kid's special menus, where he There are little toys, it is true that it is quite playful, when one is a kid, and even, I think, there is ... the food McDonalds is, anyway, enough, quite addictive, they have ... they put a lot of salt, for example, in french fries. S: Oui, mais… Bon. S: Yes, but ... Good. Je vais, je vais t'interrompre. I'm going, I'm going to interrupt you. Me voy, te voy a interrumpir. Je suis d'accord que… ils ne devraient pas utiliser les enfants dans leurs publicités ni viser les enfants dans leurs publicités. I agree that ... they should not use children in their ads or target children in their ads. Je suis d'accord avec cela. I agree with that. Mais, par exemple, les frites chez McDonalds sont pas nécessairement pires que les frites du bistro là au coin-là, avec.. que tu, que tu vas manger avec ton… But, for example, the chips at McDonalds are not necessarily worse than the fries of the bistro there at the corner, with .. that you, that you will eat with your ... Pero, por ejemplo, las papas fritas en McDonalds no son necesariamente peores que las papas fritas en el bistro de allá, con ... que tú, que vas a comer con tu ...

H: Hmmm.

S: Tu vas manger, je sais pas, disons, par exemple, un saucisson très gras, avec des frites. S: You're going to eat, I do not know, say, for example, a very fat sausage, with french fries. S: Vas a comer, no sé, por ejemplo, una salchicha muy grasosa, con papas fritas. C'est pas nécessairement très bon pour la santé, la santé non plus! It's not necessarily very good for health, nor is it good for health! H: Oui.

Ce que je sais, c'est que, par exemple, les frites en France aux McDonalds sont beaucoup moins salées qu'ici… au Canada. What I do know is that, for example, French fries at McDonalds are much less salty than here ... in Canada. Au Canada, c'est vraiment, c'est vraiment trop salé. In Canada, it's really, it's really too salty. En général, moi en France quand, je ne vais pas très, très souvent au McDonalds, c'est assez rare, mais quand j'y, j'y vais, en général, je rajoute un petit peu de sel en France, alors que si j'aurais plutôt tendance à essayer de retirer le sel. In general, me in France when, I do not go very, very often at McDonalds, it's quite rare, but when I go, I go, in general, I add a little bit of salt in France, so that if I would rather tend to try to remove the salt. En general, yo en Francia cuando, no voy muy, muy a menudo a McDonalds, es bastante raro, pero cuando lo hago, voy allí, en general, agrego un poco de sal en Francia, así que eso si preferiría tratar de eliminar la sal. Et je crois que ça, ça dépend évidemment du goût de la population, mais il faut savoir qu'il y a des produits comme le sel, le sucre ou, justement, le gras, qui sont assez… sont addictifs. And I think that, it obviously depends on the taste of the population, but you should know that there are products such as salt, sugar or, precisely, fat, which are enough ... are addictive. S: Oui.

H: Quand on, quand on en mange beaucoup, quand on a l'habitude, les gens essaient, en général, d'essayer d'en avoir plus. H: When we eat a lot, when we are used to it, people try, in general, to try to have more. S: Mais, bon, le sucre, par exemple, bon, les tartes aux pommes. S: But, well, sugar, for example, good, apple pies. S: Pero, bueno, azúcar, por ejemplo, bueno, pasteles de manzana. Si, si tu manges, si une personne mange deux grandes tartes aux pommes, tout seul, c'est pas très bon pour la santé. If, if you eat, if a person eats two big apple pies, all alone, it's not very good for you. Si, si comes, si una persona come dos tartas de manzana grandes, solo, no es muy bueno para ti. H: Oui, évidemment. H: Yes, of course.

S: Mais est-ce qu'on va les interdire? S: But are we going to ban them? Est-ce qu'on va taxer tous les producteurs de tartes aux pommes. Are we going to tax all apple pie producers? ¿Vamos a gravar a todos los productores de tarta de manzana? Le fromage? ¿El queso? Si on abuse, si on mange trop de fromage, c'est, c'est pas bon pour la santé non plus. If you abuse, if you eat too much cheese, it's not good for you either. H: Oui.

S: Alors, où est la responsabilité de l'individu? S: So, where is the responsibility of the individual? Où est la responsabilité de, d'une société qui produit quelque chose que, bon, il y a un marché, il y a des gens qui aiment ce produit-là? Where is the responsibility of a company that produces something that, well, there is a market, there are people who like that product? Quel est le… Jusqu'à quel point est-ce qu'on doit essayer de taxer des sociétés qui produisent des, des produits que nous, que quelqu'un considère nuisibles à la santé? What is the ... To what extent should we try to tax companies that produce, products that we, that someone considers harmful to health? ¿Cuál es el ... ¿Hasta qué punto deberíamos tratar de gravar a las compañías que producen, productos que nosotros, alguien considera perjudiciales para la salud? H: Ça, c'est exactement le genre de question qui est très politique. Sie können niemals sagen: "Ja, hier liegt die Grenze", und es macht Sinn, dass sich alle darauf einigen können. H: That's exactly the kind of question that's very political. H: Ese es exactamente el tipo de pregunta que es muy política. S: Oui.

H: Car, il y a pas, à mon avis, de bonne réponse. H: Because, there is not, in my opinion, a good answer. On pourra jamais dire «Oui, c'est ici que la limite se situe», et c'est tout à fait logique, tout le monde peut tomber d'accord dessus. We can never say "Yes, this is where the limit is", and it's quite logical, everyone can agree on it. Nunca podemos decir "Sí, aquí es donde está el límite", y es bastante lógico, todos pueden estar de acuerdo. Je pense que c'est quelque chose d'assez compliquée. I think it's a pretty complicated thing. C'est une question, à mon avis, qui va être beaucoup soulevée à l'avenir. This is a question, in my opinion, that will be raised a lot in the future. Je sais pas ce que t'en penses, I do not know what you think, No se que piensas S: Oui.

H: …mais de plus en plus on en parle. H: ... but more and more people are talking about it.

S: Il y a une chose où nous sommes d'accord. S: There is one thing we agree with. C'est que… il faut éviter d'utiliser les enfants soit dans la publicité, dans les annonces, ou bien même de les viser, je trouve parce que les enfants sont sans défenses, et si on montre, c'est-à-dire, si on incite les enfants à vouloir aller chez McDonalds, et donc, à faire pression sur leurs parents, «Amenez, amène moi chez McDonalds», etcetera, moi, je trouve, ça, c'est mauvais. Is that ... we must avoid using children either in advertising, in advertisements, or even to target them, I find because children are defenseless, and if we show, that is, to say, if we encourage children to want to go to McDonalds, and therefore, to put pressure on their parents, "Bring me, bring me to McDonalds", etcetera, me, I find, that's bad. H: Oui, oui. Tout à fait, je suis tout à fait d'accord avec toi. Absolutely, I totally agree with you. C'est… l'enfant, c'est, quand même, l'être innocent par excellence. It is ... the child is, nevertheless, the innocent being par excellence. C'est très, très malléable un enfant. It is very, very malleable a child. S: Oui.

H: On peut très facilement l'influencer. H: We can very easily influence it. H: Puedes influenciarlo muy fácilmente. S: Et les adultes aussi. An adult is supposed to be responsible.

H: Oui… on est… responsable. H: Yes… we are… responsible.

S: Sauf .... Voilà. S: Except .... That's it. C'est ça. That's it. Voilà, ça c'est un point très important. Un adulte est censé être responsable. An adult is supposed to be responsible. Donc, pour l'adulte, si l'adulte veut aller chaque jour chez McDonalds manger les frites très salées, c'est… c'est… So for the adult, if the adult wants to go to McDonalds every day to eat the very salty fries, it's ... it's ... H: Sa responsabilité.

S: Sa responsabilité. S: His responsibility. Mais l'enfant, non. H: C'est ça, je crois, la différence. S: Oui.

H: Mais, je pense que là, la grosse différence c'est que l'adulte, l'adulte, il est censé savoir que c'est mauvais. H: But, I think that, the big difference is that the adult, the adult, he is supposed to know that it is bad. Il y en a…il est normalement censé pouvoir avoir… prendre du recul, c'est ce qui fait, disons, entre un adulte et un enfant. There are some ... he is normally supposed to have ... to take a step back, that's what, say, between an adult and a child. Si les enfants ne, ne vont pas au travail quand ils sont gamins, que si, que si jamais ils ne font pas tout un tas de choses, on les empêche de le faire, parce qu'ils sont pas responsables, tout simplement. If children do not go to work when they are kids, that if, if they ever do not do a lot of things, they are prevented from doing it, because they are not responsible, simply. Et, donc, c'est vrai qu'y a beaucoup d'adultes qui se comportent parfois comme des enfants, sachant que certaines, certaines choses sont très mauvaises, ils le font quand même. And, therefore, it is true that there are many adults who sometimes behave like children, knowing that some, some things are very bad, they do it anyway. Par exemple, le tabagisme et tous ce qui est drogues, et tout le monde sait très bien que c'est une bêtise, mais plein de gens le font. For example, smoking and all that is drugs, and everyone knows it's a silly thing, but lots of people do it. S: Oui.

Mais, bon, l'alcool aussi par exemple. Moi, j'aime bien boire le vin. I like drinking wine. A mí me gusta beber vino. J'aime bien boire même un petit whiskey. I like to drink even a small whiskey. J'abuse pas de l'alcool. I do not abuse alcohol. No abuso del alcohol. Pour moi, c'est un produit qui me donne beaucoup de plaisir. For me, it's a product that gives me a lot of pleasure. Parce que j'aime le goût. Because I like the taste. Porque me gusta el sabor. Bon, si je vais, par exemple, ici, au, au, nous avons des, des magasins de, de vin et d'alcool qui sont gérés par l'état. Well, if I go, for example, here, at, at, we have some, wine, liquor stores that are run by the state. Ahora, si voy, como, aquí, a, tenemos algunas tiendas de vinos y licores que son administradas por el estado. Nous… en avons, aussi, qui sont privés, mais il y en a qui sont gérés par l'état, et souvent il y a une personne là qui donne des échantillons de, de son vin. We ... have some, too, that are private, but there are some that are run by the state, and often there is a person there who gives samples of, of his wine. Nosotros ... tenemos algunos que también son privados, pero hay algunos que son administrados por el estado, y a menudo hay una persona allí que da muestras de su vino. Donc, il… elle me… elle m'incite à consommer un produit qui peut être nuisible à ma santé. So, he ... she's ... she makes me consume a product that can be harmful to my health. Entonces él ... ella yo ... ella me anima a consumir un producto que puede ser perjudicial para mi salud. Elle me le donne gratuitement. She gives it to me for free. Ella me lo da gratis. Parce que, peut-être que j'aurais pas acheté ce vin-là. Because, maybe I would not have bought that wine. Porque, tal vez no hubiera comprado ese vino. Mais, puisqu'elle me le, elle me le donne, et je bois, et j'en bois un autre, puisque c'est gratuit! But since she gives it to me, she gives it to me, and I drink, and I drink another, since it's free! Et là, je me sens, peut-être, responsable, «Ah, bon, okay, j'achète une bouteille». And there, I feel, maybe, responsible, "Ah, well, okay, I buy a bottle." Est-ce que c'est bon, ça, ou pas bon? Is it good, that or not good? H: Ah, pour.... En tant que français, je peux pas trop condamner le vin, il y est une…le… non, je pense que, pour le vin, c'est, c'est vrai que c'est compliqué, parce que certaines personnes, certains études scientifiques affirment, même, que le vin est plutôt bon pour la santé à petites doses… H: Ah, for .... As a Frenchman, I can not condemn the wine too much, there is a ... the ... no, I think, for the wine, it's, it's true that it's is complicated, because some people, some scientific studies claim, even, that the wine is rather good for the health in small doses ... S: Oui. S: Yes.

H: Un verre de vin rouge par, par jour, c'est pas mauvais. H: A glass of red wine per day is not bad. H: Una copa de vino tinto al día no está mal. Je suis toujours un peu pessimiste quand on a ce genre d'étude, qui promo, qui promeut les… un produit qui est réputé pas très, très bon pour la santé. I am always a little pessimistic when we have this kind of study, which promotes, which promotes ... a product that is not very good, very good for health. Récemment, il y a eu une étude qui est , qui est sortie, qui… qui révélait que d'après, ce qu'ils avaient découvert que le Guinness était, effectivement, bon pour la santé. Recently, there was a study that was released, which ... revealed that what they found was that Guinness was, in fact, good for health. Il y avait, c'était l'ancien slogan de Guinness «Guinness is good for you». There was, it was the old Guinness slogan "Guinness is good for you". Et ils avaient été condamnés, parce que, ça incitait les gens à penser que Guinness était bon pour la santé. And they were sentenced because it made people think that Guinness was good for you. Y estaban condenados, porque, hizo que la gente pensara que Guinness era bueno para ti. Et, apparemment, c'est peut-être le cas. And, apparently, that may be the case. S: Oui.

H: Peut-être. H: Maybe.

S: Oui.

H: Mais, oui, c'est vrai que c'est toujours très compliqué. H: But, yes, it's true that it's always very complicated. Parce que, la Guinness, évidemment, si jamais on en boit quatre litres par jour, c'est très mauvais. Because, Guinness, of course, if you drink four liters a day, it's very bad. S: J'imagine bien, oui. S: I imagine so, yes. H: Et… donc…c'est toujours… le compromis qu'il faut avoir entre les produits qui sont bons à petites doses, H: And ... so ... it's always ... the trade-off you have to have between products that are good in small doses, S: Oui.

H: Et les produits qui aient des abus. H: And products that have abuses. D'ailleurs, tout est, tous les produits on peut toujours en abuser d'un produit. Besides, everything is, all products can always be abused a product. On peut même abuser de l'eau. We can even abuse the water. Incluso podemos abusar del agua. Il y a des… par exemple, dans les… au…à l'Oktoberfest, la fête de la bière en Allemagne, il y a des gens qui meurent chaque année, pas chaque année, mais de temps en temps, et c'est souvent d'une overdose d'eau, pas d'overdose d'alcool, car l'alcool, la bière contient beaucoup d'eau, et donc, ce genre d'overdose d'eau, on va pas interdire l'eau, ce serait absurde. There are ... for example, in ... at ... Oktoberfest, the beer festival in Germany, there are people who die every year, not every year, but from time to time, and that's often an overdose of water, no overdose of alcohol, because alcohol, beer contains a lot of water, and so, this kind of overdose of water, we will not ban water, it would be absurd. S: Mais, le Guinness, c'est très bon pour les femmes qui nourrissent les enfants, paraît-il. S: But Guinness is very good for women who feed children, it seems. Ça fait croître la production de lait. It makes milk production grow.

H: Oui. Except that he specified that it was by including food, and in food there is a lot of water.

S: Enfin, peut-être! S: Well, maybe!

H: (rire) H: (laughs)

S: Mais, il y a toujours des études. S: But there are still studies. Il y a, pendant un moment donné, là, on disait que, il fallait pas manger des œufs. There was, for a while, there, it was said that you should not eat eggs. Hubo, por un cierto momento, allí, dijimos que uno no debería comer huevos. Que les œufs, ça, c'était très mauvais pour le cholestérol etcetera, et maintenant, on entend le contraire. H: Oui.

S: Un moment donné là, on disait il faut boire, je sais pas combien de litres d'eau par jour. S: At a given moment, we said we must drink, I do not know how many liters of water a day. Huit verres d'eau par jour, c'est très bon. Eight glasses of water a day is very good. Et maintenant, on dit le contraire. And now we say the opposite. Même que c'est mauvais de trop boire de l'eau, et que… on… normalement, avec tous les boissons et les fruits et tous ce qu'on mange, on a… on consomme assez d'eau avec… dans enfin, dans une consommation normale de, de boissons et de, de nourriture. Even that it's bad to drink too much water, and that ... we ... normally, with all the drinks and fruits and all that we eat, we have ... we consume enough water with ... in finally, in normal consumption of, beverages and, food. H: C'est assez amusant que tu cites ces deux exemples, parce que ses deux exemples-là, de, de l'œuf qui est passé du statut de mauvais à statut de bon, et de l'eau, des litres, des litres d'eau à boire chaque jour qui sont passées de très bonnes à mauvaises, c'est souvent dû au fait qu'une étude scientifique a été mal interprétée ; en général c'est les journalistes, qui lisent un petit peu entre les lignes, qui tirent des conclusions un peu hâtives. H: It's pretty funny that you're quoting these two examples, because his two examples, from the egg that went from bad to good, and water, liters, liters of water to drink each day that went from very good to bad is often due to the fact that a scientific study has been misinterpreted; in general it is the journalists, who read a little between the lines, who draw hasty conclusions. Par exemple, pour l'eau, c'était un scientifique qui avait montré que le… la quantité optimale d'eau pour un être humain adulte, c'était 2,5 litres. For example, for water, it was a scientist who had shown that the ... the optimum amount of water for an adult human being was 2.5 liters. Sauf qu'il précisait bien que, c'était en incluant les aliments, et dans les aliments il y a beaucoup d'eau. Except that he specified that it was by including food, and in food there is a lot of water. Excepto que dejó en claro que fue al incluir alimentos, y que en los alimentos hay mucha agua. Sauf que les journalistes, sauf que, j'imagine, qu'un journaliste a vu ça, et il a dit, «Ah, il faut deux virgule… boire 2,5 litres d'eau par jour pour être en bon santé», ce qui est absurde. Except that the journalists, except, I imagine, that a journalist saw this, and he said, "Ah, it takes two comma ... drink 2.5 liters of water a day to be healthy," which is absurd. Et je pense que, pour l'œuf, j'en suis pas sûr, mais j'imagine que c'est à peu près la même chose. And I think, for the egg, I'm not sure, but I guess it's pretty much the same thing. C'est toujours l'interprétation de… des écrits et des faits qui… est un petit peu, un petit peu biaisée ou un petit peu… de manière un peu hâtive. It's always the interpretation of ... the writings and the facts that ... is a little bit, a little bit skewed or a little bit ... a bit hasty. Siempre es la interpretación de ... escritos y hechos que ... es un poco sesgada o un poco ... un poco apresurada. S: Ça se peut, mais je suis aussi, enfin, je, j'ai souvent l'impression qu'il y a des gens qui aiment donner de, des leçons à d'autres. S: It can be, but I'm also, finally, I, I often have the impression that there are people who like to give lessons to others. «Il faut faire comme ceci». "We must do like this".

H: Ah. H: Ah.

S: «Il faut boire beaucoup d'eau». S: "You have to drink a lot of water". H: Oui. H: Yes.

S: «Il faut pas manger d'œufs». S: "You must not eat eggs". Et c'est, je crois que c'est ces gens-là aussi ce qu'on appelle on anglais des «do-gooders» qui sont souvent la cause de ces, de ces articles, plutôt que le journaliste qui écrit quoi que ce soit. And it is, I think it's these people too, so-called "do-gooders" who are often the cause of these, these articles, rather than the journalist who writes anything is. H: Les gens sont en recherche de conseils, en même temps, il faut voir tous les magazines de santé, tous les magazines féminin donnent de conseil de santé, «il faudrait faire ci», «il faudrait faire ça» et… Les gens s'imposent ces conseils à eux-mêmes, souvent c'est pas le journaliste qui vient voir la personne pour lui faire la morale. H: People are looking for advice, at the same time, you have to see all the health magazines, all the women's magazines give health advice, "it would be necessary to do this", "it would be necessary to do that" and ... People these tips are self-imposed, often it is not the journalist who comes to see the person to make him morals. Et puis, c'est vrai que c'est assez séduisant de se dire que, on pourra mener sa vie d'après des recettes, et que ça ira mieux en suivant des simples recettes, en se disant «Oui, alors, il faut que je mange telle quantité de légumes, telle quantité de lait, telle quantité de ça, ça, ça. And then, it's true that it's pretty seductive to say that we can lead our lives from recipes, and that it will be better by following simple recipes, saying "Yes, then, it is necessary that I eat such quantity of vegetables, such quantity of milk, such quantity of that, that, that. S: Finalement, là, peut-être pour résumer on pourrait dire «Chaque personne doit être responsable de sa vie, de sa santé, et doit tirer ses propres conclusions». S: Finally, there, perhaps to summarize, we could say, "Every person must be responsible for his life, his health, and must draw his own conclusions."

H: Et oui. Il faut surtout faire attention à pas imaginer que le reste du monde est… a toujours raison, comme tu disais avec l'eau. You have to be careful not to imagine that the rest of the world is ... is always right, as you said with the water. S: Oui.

H: Tout ça. Il faut toujours essayer de comprendre vraiment pourquoi telle chose est comme ça et pas comme ça. Always try to understand why something like this is and not like that.

S: Oui.

H: Moi, je pense. Oui.

C'est vrai. S: Je crois que là on a…on a…

H: Oui.

S: On est d'accord. H: D'accord. S: Okay.

H: Écoute, Steve,

S: À la prochaine.

H: À la prochaine. H: See you next time. Au revoir.

S: Au revoir.

×

We use cookies to help make LingQ better. By visiting the site, you agree to our cookie policy.