image

French LingQ Podcast 1.0, #13 Marianne a tutor at LingQ

#13 Marianne a tutor at LingQ

S.K.

: Bonjour Marianne!

M.P.

: Bonjour Steve!

S.K.

: Comment ça va?

M.P.

: Ça va très bien.

S.K.

: Bon.

M.P.

: Et toi?

S.K.

: Ça va très bien! Merci beaucoup.

Et c'est bien le soir à… là… à Melun, en France. M.P.

: Oui

S.K.

: Oui.

M.P.

: Oui.

Huit heures et demi du soir, oui.

S.K.

: Bon.

Et ici c'est midi. Enfin, presque. Onze heures trente. Voilà!

Et je veux te poser des questions sur… bon… les discussions que nous avons sur LingQ. Parce que tu as été pendant très longtemps, tu l'es d'ailleurs toujours, une étudiante, donc membre de LingQ qui étudie l'Anglais. Mais, en même temps, tu es… une tuteure – on dit pas tuteuse…

M.P.

: Tutrice.

S.K.

: Tutrice! Bon!

Tutrice de Français. Donc, la première question…

M.P.

: On peut dire tuteur.

S.K.

: Tuteur, bon.

M.P.

: On peut, oui.

S.K.

: Quelles sont les qualités que tu apprécies dans une tuteur en Anglais? Quels sont les tut…

M.P : …dans un…

S.

K : …sans nommer les noms mais le genre de tuteur, le genre de personne donc, avec laquelle tu aimes discuter en Anglais?

M.P.

: J'apprécie les personnes qui… les tuteurs qui produisent des discussions sur des sujets d'actualité, des sujets qui peuvent être, qui sont assez… S.K.

: Des sujets qui, qui t'intéressent, bien sûr… M.P.

: Qui… Qui… Oui, intéressants mais ça, chaque personne aussi a des in… a des intérêts différents mais faut que ce soit vivant. Qui…

S.K.

: Voilà!

M.P.

: Qui…

S.K.

: Donc, il faut que le… il faut que la ou le tuteur soit une animatrice de la discussion.

M.P.

: Oui!

S.K.

: Parce que, bien sûr, il y a des gens, il y a des gens qui aiment beaucoup parler, il y a des… des facteurs aussi culturels. Il se peut que, voilà, souvent les personnes du Japon parlent moins, enfin, elles sont un peu plus réticentes que les… les gens de l'Amérique Latine, par exemple. M.P.

: Mais faut… il faut faire participer tout le monde et…

S.K.

: Oui…

M.P.

: … suivant la… le type de discussion, enfin je pense, dans tous les types de discussions et… Une discussion doit être vivante et elle, il…

S.K.

: Donc, il faut que la tuteur trouve des questions pour un peu relancer la discussion. Des fois si…

M.P.

: Si c'est un … S.K.

: Oui.

M.P.

: Par exemple si le sujet est un problème ou un, enfin, un sujet d'actualité. LingQ a des membres partout dans, dans le monde. Donc il peut faire participer chacun et que chacun donne son opinion… et, dans le… suivant son propre pays, suivant sa propre vie, ses… et comme ça, on apprend une langue mais aussi on apprend sur d'autres pays sur… S.K.

: Oui.

M.P.

: Sur… énormément de…

S.K.

: C'est certain que… M.P.

: … de cultures, les gens…

S.K.

: … c'est un des grands avantages et plusieurs de nos membres nous l'ont dit que... ils vont se retrouver avec des étudiants du Japon, de l'Italie, de je ne sais pas où là, puis ils vont donc avoir des…des opinions qui partent souvent de, de valeurs ou de cultures différentes. M.P.

: Oui, mais au moins on apprend aussi pas seulement la langue, mais aussi d'autres cultures, d'autres façons de, de voir les choses. S.K.

: Est-ce que tu aimes quand la tuteur ou le tuteur te corrige?

M.P.

: Moi, j'aime bien, oui. S.K.

: Oui.

Parce que nous, on a…

M.P.

: Parce que…

S.K.

: Oui? Non, vas-y…

M.P.

: Quand… Il est très bien de discuter mais j'aime bien savoir les erreurs que je fais pour ne pas… essayer de ne pas les refaire plus tard. S.K.

: Oui.

Notre politique là, c'est que on ne, donc on tape des mots, dans le, le « chat » là… sans interrompre la personne qui est en train de parler. Parce que nous avons remarqué que souvent, les… les étudiants ils disent : « Oui. Corrigez-moi. » Et, mais, finalement, on les corrige et ils font à peu près la même erreur tout de suite. Donc, la correction, si c'est uniquement une correction, donc, orale, ça peut un peu gêner la personne, … M.P.

: Orale ce…

S.K.

: sans p… Oui…

M.P.

: Cela dépend. La correction… il y a la correction orale et aussi dans le, la boîte…

S.K.

: Oui…

M.P.

: Donc par écrit. Par oral, il est pas toujours évident de le faire dans une discussion.

S.K.

: Oui.

M.P.

: Ça dépend. Si c'est une discussion, un tuteur-un apprenant, bon, bien, d'accord. Mais quand c'est un groupe de discussion avec plusieurs membres ça… c'est peut-être pas toujours… c'est pas systématique, on ne peut pas toujours le faire. S.K.

: Oui, exactement. Quand c'est une personne, donc, un à un, c'est plus facile de faire la correction. M.P.

: Oui.

Oui.

Mais dans une discussion en groupe, c'est plus difficile. Et… certaines personnes ne peuvent… peuvent ne pas vouloir, bon. Et ça peut couper aussi l'élan. Il est difficile de parler dans une autre langue; on cherche… oh, bon. Il y aussi le… il faut parler sur le sujet… Et avoir la correction tout de suite, que ce soit par écrit ou même par oral, ça peut couper l'élan de la discussion. S.K.

: Oui.

M.P.

: Il peut y av…

S.K.

: Et, et qu…

M.P.

: On peut avoir une di… une correction à la fin…

S.K.

: Oui…

M.P.

: … de la discussion.

S.K.

: Et que… quelle a été tes sentiments quand tu as commencé, après avoir été membre de LingQ, donc avoir participé dans des discussions comme apprenant d'Anglais, quand tu as commencé à faire des discussions où, toi, tu étais, donc, la tutrice, la tuteur pour Français? Est-ce que c'était difficile? M.P.

: Non, parce que la, le… bien, le Français est ma langue maternelle, donc c'est… Le fait d'être un… d'être membre, déjà, de LingQ, d'apprendre une langue, donc l'Anglais, perm… me permet d'avoir… d'être une autre… une approche pour enseigner, pour discuter en Français avec d'autres, avec des apprenants de Français, j'ai une approche différente que si je n'avais… S.K.

: Oui, oui. Non, si t'avais pas été, donc, déjà membre… M.P.

: Si je n'apprenais… J'apprends une langue étrangère. Si je n'apprenais pas cette langue, une langue étrangère je… je n'aurais pas la même approche que j'ai maintenant. Là, je… il est facile, enfin… Je comprends les personnes qui apprennent le Français, le… les situations dans lesquelles elles peuvent être… Le… par exemple, pour les discussions sans sujet.

S.K.

: Oui…

M.P.

: Quand j'ai débuté avec LingQ des discussions ouvertes était très difficile, parce que je n'étais pas assez à l'aise dans cette langue et avoir plusieurs membres dans la même… d'autres membres dans la discussion qui peuvent être de niveau plus avancé, c'était difficile pour moi. Donc, là, je… en tant que tuteur Français je…je peux comprendre la situation à l'inverse, des membres qui apprennent le Français, qui peuvent avoir des difficultés dans des discussions. S.K.

: Oui, enfin…

M.P.

: Mais…

S.K.

: … c'est facile quand, quand on a un sujet que… que la personne connaît ce sujet, la personne aura davantage de confiance en discutant de ce sujet, c'est certain. M.P.

: Oui.

S.K.

: Oui… Mais, l'important, de toute façon, pour nous, parce qu'à LingQ on met beaucoup l'accent sur l'écoute, sur la lecture, de l'étude des mots et des expressions, donc, il y a beaucoup de ce qu'on appelle, en Anglais, « input ». Donc, finalement, les discussions c'est, c'est la possibilité, donc, pour la personne qui a appris beaucoup de mots, qui… qui a beaucoup écouté, de finalement pouvoir s'exprimer. Donc, l'important pour nous, dans les discussions, c'est de permettre à chaque personne de s'exprimer et… Donc, finalement, il faut que, bon, j'essaye toujours en tant que tuteur de ne pas trop parler parce que j'aime bien parler et j'ai des fois tendance à trop parler et je crois que c'est très important pour le, pour la tuteure de… d'encourager et de permettre à tout le monde de s'exprimer. M.P.

: Oui, c'est vrai. S.K.

: Et, là, souvent… donc, on discute souvent sur… à quel point on doit corriger. Donc, on fait les correc… les corrections par écrit. Pour ne pas trop, justement, interrompre… interrompre la conversation. Donc, les discussions, c'est… et c'est un peu notre méthode, on… on n'est pas tellement comme les méthodes traditionnelles où on… on cherche la perfection dans la production de la langue. C'est plutôt… on estime qu'avec assez de… de… d'interaction avec la langue, en tant que, bon… en lisant la langue, en écoutant la langue, en utilisant les mots et les expressions, puis que, finalement, on va s'accoutumer. Et… et donc, quand on… on indique des mots… enfin, ou des structures qui n'étaient pas exactement corrects, c'est pas dans… dans l'espoir que la personne va tout de suite être corrigée pour la vie. On sait très bien que… il est… dans la plupart des cas, les… les mêmes erreurs vont… vont être enfin, vont réapparaître tout de suite. Mais ça fait partie du processus. Donc, en rappelant encore une fois et encore une fois à cette personne que « Non, on ne dit pas ce ça… cela, on dit ceci… », ça fait partie de… de ce long processus de… d'acoutu… enfin, d'accligna… « d'acclimatisation », si on peut dire… M.P.

: …acclimatation, oui…

S.K.

: … à la langue. Voilà, c'est un peu notre philosophie, oui. M.P.

: Mais c'est en pratiquant. Au début, que j'ai commencé, c'était assez stressant de parler en Anglais. S.K.

: Oui…

M.P.

: Mais à la longue, ça… j'ai appris à… il ne faut pas hésiter parce que plus j'ai participé à des discussions, plus j'ai aimé cette langue et aimé parler dans cette langue. S.K.

: Alors, là, tu as dit quelque chose de très important. Parce que quand nos apprenants… quand ils sont capables d'aimer la langue qu'ils sont en train d'étudier, que ce soit l'Anglais, le Français, le Chinois, le Japonais, … n'importe quoi, et qu'ils aiment participer, ils aiment utiliser la langue, que… que cette activité d'apprendre une langue en soi devient amusant, enfin, pas amusant mais qu'on a… qu'on prend du plaisir parce que c'est un défi, et on a… c'est difficile, on fait des fautes, mais on… on est… et on n'est pas trop loin, là, de pouvoir faire ce qu'on veut faire. Donc on… on répond au défi. Et on a du plaisir. Et…et, une fois qu'on… qu'on commence à… à percevoir la tâche d'apprendre une langue comme un défi mais qu'on est plus ou moins à la mesure de ce défi et que c'est… c'est plaisant, bien, c'est… c'est le but, en fait. Quand une fois qu'on est arrivé à ce… à… à cet état, cette étape là, bien on… on a gagné! Et, après ça, on continue à se plaire, on qui… on continue à se… à s'amuser. Et la langue et… et ses connaissances et ce… sa maîtrise de la langue continuent automatiquement à s'améliorer. Mais c'est quand on est sous pression et on a peur de… de commettre une erreur, etcetera, bien, à ce moment là, on n'a pas de plaisir, donc… C'est ça qui est le plus important. M.P.

: Non, ce n'est pas une bonne approche parce que je me… je me rappelle à mes débuts et ensuite comment ça s'est déroulé. Oui, le fait d'être stressé avant chaque discussion, ce n'est pas vraiment… ce n'est pas une bonne approche. Et… oui j'ai bien aimé… parler cette langue et ce qui est bien avec ton système, avec votre système, c'est que ce n'est pas forcé, on… on apprend la langue mais en… on communique avec d'autres personnes sur des sujets que l'on aime et c'est vraiment le plaisir de communiquer. Et plus on… on veut communiquer… bien, plus on veut apprendre. C'est un… c'est une… un cercle et on… S.K.

: Exactement! Ça c'est une autre chose… je… une autre chose qui est importante, c'est que c'est en discutant… en parlant qu'on… qu'on voit ses… ses lacunes. Alors là on est motivé de… aller chercher ses mots et ses expressions, donc, de… de continuer à étudier donc, d'écouter, de lire parce que c'est dans… c'est l'écoute et la lecture et l'étude des mots et des expressions qui nous donnent la force, la capacité d'ensuite pouvoir mieux s'exprimer. Donc, en discutant, bien sûr il y a… il y a la pratique donc, d'aller dans… dans sa tête chercher les mots qu'on a mis quelque part, qu'on n'arrive pas à trouver. Donc, il y a ça mais, aussi, on… on constate ses… ses lacunes et on se dit bien, « Il faut que… que je fasse d'avantage d'efforts là pour écouter… écouter d'avantage pour chercher dans… dans ma liste des vocabulaire pour mieux apprendre les mots, etcetera. Donc, c'est une… c'est une occasion pour l'étudiant de… de constater un peu quel est le niveau de… de sa langue et d'aller chercher à s'améliorer d'avantage. M.P.

: Et le fait d'être une communauté est important. Parce que … se faire des connaissances, parfois des amis, par le biais de votre… du système, nous invite à rechercher encore d'autres… d'apprendre plus. Parce que, bien, « Je veux parler de tel sujet… je veux parler de tel sujet avec untel et untel… Oui, mais, comment ça se dit? » Donc, on… vraiment faut… ça incite, c'est vraiment… S.K.

: Oui, je crois que ça c'est très important. C'est pour ça que nous espérons que d'avantage de nos apprenants, les gens qui apprennent le Français par exemple, que… ils vont s'inscrire pour des discussions avec toi, et ils vont rencontrer des gens de… des pays aussi loin l'un de l'autre que le Japon, le Brésil, enfin, Canada, enfin, n'importe où, Espagne… M.P.

: Aux quatre coins de la Terre?

S.K.

: … aux quatre coins de la Terre. Des gens qui apprennent… qui apprennent le Français. Et, ils vont connaître comme… comme toi tu l'as fait pour l'Anglais, des gens sympathiques. Et il faut dire que tous nos membres, à LingQ, sont des gens très sympathiques et très intéressants. Et… et je crois que, bon… Ça va sûrement continuer. Mais, bon, bien, on va laisser le sujet là. Merci beaucoup.

M.P.

: D'accord. S.K.

: Je sais que même… il y a nos… parmi nos tuteurs d'Anglais, il y en a qui sont tes étudiants déjà pour le Français. M.P.

: Oui.

S.K.

: Donc, il y a tout ce côté, les gens qui s'entraident. Je sais que… on a des tuteurs pour le Japonais et pour l'Espagnol, etcetera, qui étaient… et même pour l'Allemand, qui étaient eux aussi des étudiants pour l'Anglais. Donc ça fait partie aussi de cette… ce concept de communauté qu'on est… qu'on veut créer autour de LingQ… M.P.

: Je pense que c'est important cette… le fait d'être une communauté et puis que, vu qu'on étudie en ligne, c'est… on n'est pas isolé, et puis… Moi, je sais que depuis que… ça va faire presque deux ans que je suis… Ça passe! J'ai vraiment… bien, depuis deux ans, je… je n'ai pas… je suis toujours enthousiaste avec ce système. S.K.

: Très bien! Très bien!

M.P.

: Ça m'a ouvert aux langues. Parce que, non seulement a… non seulement avec l'Anglais mais j'ai… j'ai testé d'autres langues et j'ai vraiment apprécié. Et ouvert aussi à d'autres… d'autres cultures, d'autres… C'est vraiment très bien. S.K.

: Mais, finalement, c'est ça le grand but parce que, les langues, c'est quoi? C'est… c'est des cultures, c'est des personnes. M.P.

: Oui.

S.K.

: Donc, plus on connaît de langues, mieux on peut apprécier d'autres cultures. Et chaque culture est une expression de l'Humanité… est une expression de… de la créativité de… de gens vivant aux quatre bouts, aux quatre coins du Monde et c'est… c'est un peu notre rêve avec LingQ que, maintenant on a peut-être une dizaine de langues mais, éventuellement cinquante langues. Pourquoi pas? Et… et que des gens de différentes cultures arrivent à mieux se… se comprendre. Et… je… je crois qu'on communique même quand on écoute et quand on lit. Donc, déjà, on commence dans son apprentissage, on commence donc à… à puiser dans ce… dans ces langues, à lire, à écouter, à… à voir comment les gens s'expriment, leur prononciation, les structures. Éventuellement, on veut donc parler avec ces gens là. Donc, on devient, enfin, plus actif. Mais, tout ça, c'est de la… de la communication et… et c'est incroyable aujourd'hui que, voilà… Ce soir, par exemple, on discute à travers des… des ordinateurs et, avec le « webcam », je te vois, tu me vois, enfin, c'est incroyable! M.P.

: Oui ça c'est… S.K.

: C'est ça. M.P.

: La technologie, c'est vraiment formidable! S.K.

: Incroyable! Mais il faut bien savoir en profiter. Bon!

M.P.

: Et ça fait plaisir de voir, derrière toi, le jour!

S.K.

: Voilà!

Oui, oui. Parce que là, chez toi, déjà, c'est le nuit… la nuit! Et, comme tu vois, eh bien… bien, même si j'ai vécu en France trois ans et puis j'ai fait des études universitaires en France, je continue à faire des fau… des erreurs en ce qui concerne le masculin et le féminin. Parce qu'il est impossible… parce que, bon, une personne, un Français ou une Française qui… qui ont entendu le Français à partir de… des… des premières années de leur… de leur vie, bien, pour eux, c'est automatique. Mais, pour moi, je… je ne vais pas me mettre à étudier chaque mot dans le dictionnaire pour savoir qu'est-ce qui est masculin et qu'est-ce qui est féminin. Donc, ça va sortir comme ça sort. Des fois c'est… c'est correct, des fois c'est faux, et je m'en f…j'en n'ai pas de… je n'ai pas de complexe. M.P.

: Non, mais il n'y a pas lieu, c'est… je… S.K.

: Ok! Bien, merci beaucoup!

M.P.

: Je t'en prie, Steve. S.K.

: Ok! À la prochaine. Au revoir.

M.P.

: Au revoir.



Want to learn a language?


Learn from this text and thousands like it on LingQ.

  • A vast library of audio lessons, all with matching text
  • Revolutionary learning tools
  • A global, interactive learning community.

Language learning online @ LingQ

#13 Marianne a tutor at LingQ

S.K. SK

: Bonjour Marianne! Hello Marianne!

M.P.

: Bonjour Steve!

S.K.

: Comment ça va? : How are you?

M.P.

: Ça va très bien. : I'm very good.

S.K.

: Bon.

M.P.

: Et toi?

S.K.

: Ça va très bien! Merci beaucoup.

Et c'est bien le soir à… là… à Melun, en France. And it's the evening at ... there ... in Melun, France. Y eso está bien por la noche en… allí… en Melun, Francia. M.P. MP

: Oui

S.K.

: Oui.

M.P.

: Oui.

Huit heures et demi du soir, oui.

S.K.

: Bon.

Et ici c'est midi. And here it's noon. Enfin, presque. Well almost. Onze heures trente. Voilà!

Et je veux te poser des questions sur… bon… les discussions que nous avons sur LingQ. And I want to ask you about… well… the discussions we have on LingQ. Parce que tu as été pendant très longtemps, tu l'es d'ailleurs toujours, une étudiante, donc membre de LingQ qui étudie l'Anglais. Da Sie schon sehr lange sind, sind Sie immer noch ein Student, daher ein Mitglied von LingQ, das Englisch lernt. Because you have been for a very long time, you are still a student, so a member of LingQ who studies English. Mais, en même temps, tu es… une tuteure – on dit pas tuteuse… But, at the same time, you are ... a guardian - we say not guardian ... Pero, al mismo tiempo, eres ... un tutor, no decimos tutor ...

M.P.

: Tutrice. : Tutor.

S.K.

: Tutrice! Bon!

Tutrice de Français. Donc, la première question…

M.P.

: On peut dire tuteur. : You can say tutor.

S.K.

: Tuteur, bon.

M.P.

: On peut, oui. : We can, yes.

S.K.

: Quelles sont les qualités que tu apprécies dans une tuteur en Anglais? : What qualities do you value in an English tutor? Quels sont les tut… Was sind die tut ... What are the tut ... ¿Qué son los tut ...

M.P : …dans un…

S. K: ... without naming the names but the kind of guardian, the kind of person then, with whom you like to chat in English?

K : …sans nommer les noms mais le genre de tuteur, le genre de personne donc, avec laquelle tu aimes discuter en Anglais? K:… ohne die Namen zu nennen, aber die Art des Lehrers, die Art der Person, mit der Sie gerne auf Englisch chatten? K:… without naming the names but the kind of tutor, the kind of person therefore, with whom you like to chat in English? K: ... sin nombrar los nombres pero ¿el tipo de tutor, el tipo de persona con la que te gusta charlar en inglés?

M.P. : I appreciate the people who ... the tutors who produce discussions on topical issues, topics that can be, that are enough ...

: J'apprécie les personnes qui… les tuteurs qui produisent des discussions sur des sujets d'actualité, des sujets qui peuvent être, qui sont assez… : Ich schätze die Leute, die ... die Tutoren, die Diskussionen über aktuelle Themen produzieren, Themen, die sein können, die ausreichen ... : I appreciate the people who ... the tutors who produce discussions on topical issues, topics that can be, that are enough ... S.K.

: Des sujets qui, qui t'intéressent, bien sûr… : Topics that interest you, of course ... M.P. : Who ... Who ... Yes, interesting but that, each person also has in ... has different interests but must be alive.

: Qui… Qui… Oui, intéressants mais ça, chaque personne aussi a des in… a des intérêts différents mais faut que ce soit vivant. : Wer ... Wer ... Ja, interessant, aber das, jeder Mensch hat auch in ... unterschiedliche Interessen, aber es muss lebendig sein. : Who ... Who ... Yes, interesting but that, each person also has in ... has different interests but it must be alive. Qui…

S.K.

: Voilà!

M.P.

: Qui…

S.K. : So, it is necessary that the ... it is necessary that the tutor is a facilitator of the discussion.

: Donc, il faut que le… il faut que la ou le tuteur soit une animatrice de la discussion. : Also, der ... der Tutor muss ein Diskussionsleiter sein. : So, it is necessary that the ... it is necessary that the tutor is a moderator of the discussion.

M.P.

: Oui!

S.K.

: Parce que, bien sûr, il y a des gens, il y a des gens qui aiment beaucoup parler, il y a des… des facteurs aussi culturels. : Weil es natürlich Menschen gibt, es gibt Menschen, die gerne viel reden, es gibt ... kulturelle Faktoren. It is possible that, here, often the people of Japan speak less, finally, they are a little more reluctant than the ... people of Latin America, for example. Il se peut que, voilà, souvent les personnes du Japon parlent moins, enfin, elles sont un peu plus réticentes que les… les gens de l'Amérique Latine, par exemple. It may be that, well, often people from Japan speak less, well, they are a little more reluctant than ... people from Latin America, for example. M.P. : But must ... we must involve everyone and ...

: Mais faut… il faut faire participer tout le monde et… : Aber du musst ... du musst alle einbeziehen und ... : But must ... we must involve everyone and ...

S.K.

: Oui…

M.P. : ... following the ... the type of discussion, well I think, in all types of discussions and ... A discussion must be alive and she, he ...

: … suivant la… le type de discussion, enfin je pense, dans tous les types de discussions et… Une discussion doit être vivante et elle, il… : ... following the ... the type of discussion, well I think, in all types of discussions and ... A discussion must be alive and she, he ...

S.K. : So, the tutor needs to find some questions to kind of kick off the discussion.

: Donc, il faut que la tuteur trouve des questions pour un peu relancer la discussion. : Der Tutor muss also Fragen finden, um die Diskussion ein wenig zu beginnen. : So, the tutor needs to find some questions to kind of kick off the discussion. Des fois si… Manchmal wenn ... Sometimes if ...

M.P.

: Si c'est un … S.K.

: Oui.

M.P.

: Par exemple si le sujet est un problème ou un, enfin, un sujet d'actualité. For example if the subject is a problem or a, finally, a topic of news. LingQ a des membres partout dans, dans le monde. LingQ has members all over the world. LingQ tiene miembros en todo el mundo. Donc il peut faire participer chacun et que chacun donne son opinion… et, dans le… suivant son propre pays, suivant sa propre vie, ses… et comme ça, on apprend une langue mais aussi on apprend sur d'autres pays sur… So he can involve everyone and everyone gives his opinion ... and in the ... according to his own country, according to his own life, his ... and like that, we learn a language but also we learn about other countries on ... S.K.

: Oui.

M.P.

: Sur… énormément de… : On ... a lot of ...

S.K.

: C'est certain que… : It's certain that ... M.P.

: … de cultures, les gens…

S.K.

: … c'est un des grands avantages et plusieurs de nos membres nous l'ont dit que... ils vont se retrouver avec des étudiants du Japon, de l'Italie, de je ne sais pas où là, puis ils vont donc avoir des…des opinions qui partent souvent de, de valeurs ou de cultures différentes. :… Dies ist einer der großen Vorteile und einige unserer Mitglieder haben uns gesagt, dass… sie mit Studenten aus Japan, Italien enden werden, ich weiß nicht wo, dann werden sie es deshalb tun haben… Meinungen, die oft aus unterschiedlichen Werten oder Kulturen stammen. : ... it's a big advantage and many of our members told us that ... they will meet with students from Japan, Italy, I do not know where they are, and then they go have opinions that are often based on different values or cultures. M.P.

: Oui, mais au moins on apprend aussi pas seulement la langue, mais aussi d'autres cultures, d'autres façons de, de voir les choses. : Yes, but at least we learn not only the language but also other cultures, other ways of seeing things. S.K.

: Est-ce que tu aimes quand la tuteur ou le tuteur te corrige? : Do you like when the guardian or guardian corrects you? : ¿Te gusta cuando el tutor te corrige?

M.P.

: Moi, j'aime bien, oui. : I like it, yes. S.K.

: Oui.

Parce que nous, on a… Because we have ...

M.P.

: Parce que… : Because…

S.K.

: Oui? Non, vas-y… No, go ahead…

M.P. : When ... It is very good to discuss but I like to know the mistakes that I make to not ... try not to do them again later.

: Quand… Il est très bien de discuter mais j'aime bien savoir les erreurs que je fais pour ne pas… essayer de ne pas les refaire plus tard. : When ... It is very good to discuss but I like to know the mistakes I make so as not to ... try not to repeat them later. S.K.

: Oui. Our policy is that we do not, so we type words, in the, the "cat" there ... without interrupting the person who is speaking.

Notre politique là, c'est que on ne, donc on tape des mots, dans le, le « chat » là… sans interrompre la personne qui est en train de parler. Unsere Politik dort ist, dass wir dies nicht tun, also tippen wir Wörter in die "Katze" dort ... ohne die Person zu unterbrechen, die spricht. Because we noticed that often ... the students say, "Yes. Parce que nous avons remarqué que souvent, les… les étudiants ils disent : « Oui. Because we noticed that often ... the students say, "Yes. Corrigez-moi. And, but, in the end, they are corrected and they make about the same mistake right away. » Et, mais, finalement, on les corrige et ils font à peu près la même erreur tout de suite. So, the correction, if it's only a correction, so, oral, it can embarrass the person, Donc, la correction, si c'est uniquement une correction, donc, orale, ça peut un peu gêner la personne, … So the correction, if it is only a correction, therefore, oral, it can slightly annoy the person,… Entonces, la corrección, si es solo una corrección, por lo tanto, oral, puede molestar un poco a la persona, ... M.P.

: Orale ce… : Oral this ...

S.K.

: sans p… Oui…

M.P.

: Cela dépend. : It depends. La correction… il y a la correction orale et aussi dans le, la boîte… The correction ... there is the oral correction and also in the, the box ...

S.K.

: Oui…

M.P.

: Donc par écrit. Orally, it is not always easy to do it in a discussion. Par oral, il est pas toujours évident de le faire dans une discussion. Orally, it is not always easy to do it in a discussion.

S.K.

: Oui.

M.P.

: Ça dépend. Si c'est une discussion, un tuteur-un apprenant, bon, bien, d'accord. Mais quand c'est un groupe de discussion avec plusieurs membres ça… c'est peut-être pas toujours… c'est pas systématique, on ne peut pas toujours le faire. S.K.

: Oui, exactement. Quand c'est une personne, donc, un à un, c'est plus facile de faire la correction. When it is a person, therefore, one by one, it is easier to make the correction. Cuando se trata de una persona, por tanto, una a una, es más fácil de corregir. M.P.

: Oui.

Oui.

Mais dans une discussion en groupe, c'est plus difficile. And ... some people can not ... can not, good. Et… certaines personnes ne peuvent… peuvent ne pas vouloir, bon. And that can also cut the momentum. Et ça peut couper aussi l'élan. And it can also cut the momentum. Il est difficile de parler dans une autre langue; on cherche… oh, bon. There is also the ... one must speak on the subject ... And having the correction right away, whether in writing or even orally, it can cut the momentum of the discussion. Il y aussi le… il faut parler sur le sujet… Et avoir la correction tout de suite, que ce soit par écrit ou même par oral, ça peut couper l'élan de la discussion. There is also the ... one must speak on the subject ... And having the correction right away, whether in writing or even orally, it can cut the momentum of the discussion. S.K.

: Oui.

M.P. : There can be ...

: Il peut y av…

S.K.

: Et, et qu…

M.P.

: On peut avoir une di… une correction à la fin…

S.K.

: Oui…

M.P.

: … de la discussion.

S.K. : And ... what were your feelings when you started, after being a member of LingQ, so having participated in discussions as a learner of English, when you started to make discussions where, you, you were, so, the tutor, the tutor for French?

: Et que… quelle a été tes sentiments quand tu as commencé, après avoir été membre de LingQ, donc avoir participé dans des discussions comme apprenant d'Anglais, quand tu as commencé à faire des discussions où, toi, tu étais, donc, la tutrice, la tuteur pour Français? Was it difficult? Est-ce que c'était difficile? ¿Fue dificil? M.P. : No, because the, the ... well, the French is my mother tongue, so it's ... The fact of being a ... to be a member, already, of LingQ, to learn a language, so English , perm ... allows me to have ... to be another ... an approach to teach, to discuss in French with others, with learners of French, I have a different approach than if I had not ...

: Non, parce que la, le… bien, le Français est ma langue maternelle, donc c'est… Le fait d'être un… d'être membre, déjà, de LingQ, d'apprendre une langue, donc l'Anglais, perm… me permet d'avoir… d'être une autre… une approche pour enseigner, pour discuter en Français avec d'autres, avec des apprenants de Français, j'ai une approche différente que si je n'avais… : No, because the, the ... well, French is my mother tongue, so it's ... Being a ... being a member, already, of LingQ, learning a language, so English , perm… allows me to have… to be another… an approach to teach, to discuss in French with others, with French learners, I have a different approach than if I had not… S.K.

: Oui, oui. No, if you had not been, therefore, already a member ... Non, si t'avais pas été, donc, déjà membre… No, if you had not been, therefore, already a member ... M.P. : If I did not learn ... I'm learning a foreign language.

: Si je n'apprenais… J'apprends une langue étrangère. If I did not learn this language, a foreign language I ... I would not have the same approach I have now. Si je n'apprenais pas cette langue, une langue étrangère je… je n'aurais pas la même approche que j'ai maintenant. There, I ... it is easy, finally ... I understand the people who learn French, the ... the situations in which they can be ... The ... for example, for discussions without subject. Là, je… il est facile, enfin… Je comprends les personnes qui apprennent le Français, le… les situations dans lesquelles elles peuvent être… Le… par exemple, pour les discussions sans sujet. There, I ... it's easy, finally ... I understand people who learn French, the ... the situations in which they can be ... The ... for example, for discussions without subject.

S.K.

: Oui…

M.P.

: Quand j'ai débuté avec LingQ des discussions ouvertes était très difficile, parce que je n'étais pas assez à l'aise dans cette langue et avoir plusieurs membres dans la même… d'autres membres dans la discussion qui peuvent être de niveau plus avancé, c'était difficile pour moi. Donc, là, je… en tant que tuteur Français je…je peux comprendre la situation à l'inverse, des membres qui apprennent le Français, qui peuvent avoir des difficultés dans des discussions. So there, I ... as a French tutor I ... I can understand the opposite situation, members who learn French, who may have difficulties in discussions. S.K.

: Oui, enfin…

M.P.

: Mais…

S.K.

: … c'est facile quand, quand on a un sujet que… que la personne connaît ce sujet, la personne aura davantage de confiance en discutant de ce sujet, c'est certain. :… It's easy when, when you have a subject than… that the person knows this subject, the person will have more confidence in discussing this subject, that's for sure. M.P.

: Oui.

S.K. : Yes ... But, the important, anyway, for us, because LingQ we put a lot of emphasis on listening, reading, study of words and expressions, so there has a lot of what is called, in English, "input".

: Oui… Mais, l'important, de toute façon, pour nous, parce qu'à LingQ on met beaucoup l'accent sur l'écoute, sur la lecture, de l'étude des mots et des expressions, donc, il y a beaucoup de ce qu'on appelle, en Anglais, « input ». So, finally, the discussions are, it is the possibility, therefore, for the person who has learned a lot of words, who ... who has listened a lot, to finally be able to express himself. : Sí… Pero, lo importante, de todos modos, para nosotros, porque en LingQ ponemos mucho énfasis en escuchar, leer, estudiar palabras y expresiones, así que hay tiene mucho de lo que se llama, en inglés, "input". Donc, finalement, les discussions c'est, c'est la possibilité, donc, pour la personne qui a appris beaucoup de mots, qui… qui a beaucoup écouté, de finalement pouvoir s'exprimer. So the important thing for us in the discussions is to allow each person to express themselves and ... So, in the end, I must always try as a guardian not to talk too much because that I like to talk and I sometimes tend to talk too much and I think it's very important for the, for the tute of ... to encourage and allow everyone to express themselves. Donc, l'important pour nous, dans les discussions, c'est de permettre à chaque personne de s'exprimer et… Donc, finalement, il faut que, bon, j'essaye toujours en tant que tuteur de ne pas trop parler parce que j'aime bien parler et j'ai des fois tendance à trop parler et je crois que c'est très important pour le, pour la tuteure de… d'encourager et de permettre à tout le monde de s'exprimer. So, the important thing for us, in the discussions, is to allow each person to express themselves and ... So, finally, it is necessary that, well, I always try as a tutor not to speak too much because that I like to talk and sometimes I tend to talk too much and I think it's very important for the, for the tutor to ... to encourage and allow everyone to express themselves. M.P.

: Oui, c'est vrai. S.K.

: Et, là, souvent… donc, on discute souvent sur… à quel point on doit corriger. Donc, on fait les correc… les corrections par écrit. So we make the corrections ... the corrections in writing. Pour ne pas trop, justement, interrompre… interrompre la conversation. So the discussions are ... and that's our method, we ... we're not so much like the traditional methods where we ... we look for perfection in the production of the language. Donc, les discussions, c'est… et c'est un peu notre méthode, on… on n'est pas tellement comme les méthodes traditionnelles où on… on cherche la perfection dans la production de la langue. It's rather ... it is estimated that with enough ... of ... interaction with the language, as, good ... by reading the language, listening to the language, using the words and expressions, then that eventually we will get used to it. C'est plutôt… on estime qu'avec assez de… de… d'interaction avec la langue, en tant que, bon… en lisant la langue, en écoutant la langue, en utilisant les mots et les expressions, puis que, finalement, on va s'accoutumer. And ... and so, when we ... we say words ... finally, or structures that were not exactly correct, it's not in ... in the hope that the person will immediately be corrected for life. Et… et donc, quand on… on indique des mots… enfin, ou des structures qui n'étaient pas exactement corrects, c'est pas dans… dans l'espoir que la personne va tout de suite être corrigée pour la vie. And ... and so, when we ... we say words ... well, or structures that were not exactly correct, it's not in ... in the hope that the person will immediately be corrected for life. On sait très bien que… il est… dans la plupart des cas, les… les mêmes erreurs vont… vont être enfin, vont réapparaître tout de suite. We know very well that ... he is ... in most cases, the ... the same mistakes are going to be ... finally, will reappear right away. Mais ça fait partie du processus. So, by reminding this person again and again that "No, we do not say that ... that's what it says ...", it's part of ... this long process of ... acutu ... well, acclimatization ... "acclimatization", if we can say ... Donc, en rappelant encore une fois et encore une fois à cette personne que « Non, on ne dit pas ce ça… cela, on dit ceci… », ça fait partie de… de ce long processus de… d'acoutu… enfin, d'accligna… « d'acclimatisation », si on peut dire… So, by reminding again and again to this person that "No, we do not say that ... that's what it says ...", it's part of ... this long process of ... acutu ... well, acclimatization ... "acclimatization", if we can say ... M.P. : ... acclimatization, yes ...

: …acclimatation, oui…

S.K.

: … à la langue. That's our philosophy, yes. Voilà, c'est un peu notre philosophie, oui. M.P. : But it is practicing.

: Mais c'est en pratiquant. At first I started it was quite stressful to speak in English. : Pero es practicando. Au début, que j'ai commencé, c'était assez stressant de parler en Anglais. S.K.

: Oui…

M.P.

: Mais à la longue, ça… j'ai appris à… il ne faut pas hésiter parce que plus j'ai participé à des discussions, plus j'ai aimé cette langue et aimé parler dans cette langue. : Pero a la larga, eso ... aprendí a ... no debes dudar porque cuanto más participaba en las discusiones, más me gustaba este idioma y más me gustaba hablar en este idioma. S.K.

: Alors, là, tu as dit quelque chose de très important. Because when our learners ... when they are able to love the language they are studying, whether it's English, French, Chinese, Japanese, ... anything, and that they like to participate, they like to use the language, that ... that this activity of learning a language in itself becomes fun, well, not fun but that we have ... we take pleasure because it is a challenge, and we have ... it's difficult, we make mistakes, but we ... we are ... and we are not too far away, to be able to do what we want to do. Parce que quand nos apprenants… quand ils sont capables d'aimer la langue qu'ils sont en train d'étudier, que ce soit l'Anglais, le Français, le Chinois, le Japonais, … n'importe quoi, et qu'ils aiment participer, ils aiment utiliser la langue, que… que cette activité d'apprendre une langue en soi devient amusant, enfin, pas amusant mais qu'on a… qu'on prend du plaisir parce que c'est un défi, et on a… c'est difficile, on fait des fautes, mais on… on est… et on n'est pas trop loin, là, de pouvoir faire ce qu'on veut faire. So we ... we answer the challenge. Donc on… on répond au défi. And we have fun. Et on a du plaisir. And ... and once we ... we start to ... perceive the task of learning a language as a challenge but that we are more or less up to the challenge and that it is ... c ' is nice, well, that's ... it's the goal, actually. Et…et, une fois qu'on… qu'on commence à… à percevoir la tâche d'apprendre une langue comme un défi mais qu'on est plus ou moins à la mesure de ce défi et que c'est… c'est plaisant, bien, c'est… c'est le but, en fait. When once we arrived at this ... at ... this state, this stage, well we ... we won! Quand une fois qu'on est arrivé à ce… à… à cet état, cette étape là, bien on… on a gagné! And, after that, we continue to enjoy ourselves, we who ... we continue to ... have fun. Et, après ça, on continue à se plaire, on qui… on continue à se… à s'amuser. And the language and ... and his knowledge and his ... his command of the language automatically continue to improve. Et la langue et… et ses connaissances et ce… sa maîtrise de la langue continuent automatiquement à s'améliorer. But it's when you're under pressure and you're afraid of ... making a mistake, and so on, well, at that moment, we do not have fun, so ... That's the most important thing. Mais c'est quand on est sous pression et on a peur de… de commettre une erreur, etcetera, bien, à ce moment là, on n'a pas de plaisir, donc… C'est ça qui est le plus important. M.P. : No, it's not a good approach because I ... I remember when I started and then how it went.

: Non, ce n'est pas une bonne approche parce que je me… je me rappelle à mes débuts et ensuite comment ça s'est déroulé. Oui, le fait d'être stressé avant chaque discussion, ce n'est pas vraiment… ce n'est pas une bonne approche. And ... yes I liked it ... to speak this language and what is good with your system, with your system is that it is not forced, we ... we learn the language but in ... we communicate with d ' other people on topics that we love and it's really the pleasure of communicating. Et… oui j'ai bien aimé… parler cette langue et ce qui est bien avec ton système, avec votre système, c'est que ce n'est pas forcé, on… on apprend la langue mais en… on communique avec d'autres personnes sur des sujets que l'on aime et c'est vraiment le plaisir de communiquer. And the more we ... we want to communicate ... well, the more we want to learn. Et plus on… on veut communiquer… bien, plus on veut apprendre. It's a ... it's a ... a circle and we ... C'est un… c'est une… un cercle et on… S.K.

: Exactement! That's another thing ... I ... another thing that's important is that it's talking about ... talking about ... that we see his ... his shortcomings. Ça c'est une autre chose… je… une autre chose qui est importante, c'est que c'est en discutant… en parlant qu'on… qu'on voit ses… ses lacunes. So we are motivated to go and get his words and expressions, so to continue to study, to listen, to read because it's in ... it's listening and reading and study of words and expressions that give us strength, the ability to be able to express ourselves better. Alors là on est motivé de… aller chercher ses mots et ses expressions, donc, de… de continuer à étudier donc, d'écouter, de lire parce que c'est dans… c'est l'écoute et la lecture et l'étude des mots et des expressions qui nous donnent la force, la capacité d'ensuite pouvoir mieux s'exprimer. So, in discussing, of course there is ... there is the practice then, to go in ... in his head to look for the words that we put somewhere, that we can not find. Entonces ahí estamos motivados para… ir y encontrar sus palabras y sus expresiones, por lo tanto, para… seguir estudiando por tanto, escuchar, leer porque está en… es escuchar y leer y Estudio de palabras y expresiones que nos den fuerza, capacidad para poder expresarnos mejor. Donc, en discutant, bien sûr il y a… il y a la pratique donc, d'aller dans… dans sa tête chercher les mots qu'on a mis quelque part, qu'on n'arrive pas à trouver. So, there is that, but also, we ... we see his ... his shortcomings and we say well, "I need ... that I make more effort to listen ... listen more to search in ... in my list of vocabulary to better learn the words, etcetera. Donc, il y a ça mais, aussi, on… on constate ses… ses lacunes et on se dit bien, « Il faut que… que je fasse d'avantage d'efforts là pour écouter… écouter d'avantage pour chercher dans… dans ma liste des vocabulaire pour mieux apprendre les mots, etcetera. So, it's a ... it's an opportunity for the student to ... to see a little bit about the level of ... of his language and to try to improve himself further. Donc, c'est une… c'est une occasion pour l'étudiant de… de constater un peu quel est le niveau de… de sa langue et d'aller chercher à s'améliorer d'avantage. So, it is a ... it is an opportunity for the student to ... to see a little what is the level of ... of his language and to seek to improve himself further. M.P. : And being a community is important.

: Et le fait d'être une communauté est important. Because ... getting acquainted, sometimes friends, through your ... system, invites us to look for more ... to learn more. Parce que … se faire des connaissances, parfois des amis, par le biais de votre… du système, nous invite à rechercher encore d'autres… d'apprendre plus. Because, well, "I want to talk about such a subject ... I want to talk about such a subject with so-and-so and so-and-so ... but, how is it? Parce que, bien, « Je veux parler de tel sujet… je veux parler de tel sujet avec untel et untel… Oui, mais, comment ça se dit? So, we ... really have to ... it incites, it's really ... Porque, bueno, "quiero hablar de tal o cual tema ... quiero hablar de tal y tal tema con tal y tal ... Sí, pero, ¿cómo lo dices?" » Donc, on… vraiment faut… ça incite, c'est vraiment… "So, we ... really must ... it incites, it's really ... S.K.

: Oui, je crois que ça c'est très important. That's why we hope that more of our learners, the people who are learning French for example, that ... they will sign up for discussions with you, and they will meet people from ... countries as far away from each other than Japan, Brazil, finally, Canada, finally, anywhere, Spain ... C'est pour ça que nous espérons que d'avantage de nos apprenants, les gens qui apprennent le Français par exemple, que… ils vont s'inscrire pour des discussions avec toi, et ils vont rencontrer des gens de… des pays aussi loin l'un de l'autre que le Japon, le Brésil, enfin, Canada, enfin, n'importe où, Espagne… M.P. : At the four corners of the Earth?

: Aux quatre coins de la Terre? : To the four corners of the earth?

S.K.

: … aux quatre coins de la Terre. Des gens qui apprennent… qui apprennent le Français. And, they'll know like ... like you did it for English, nice people. Et, ils vont connaître comme… comme toi tu l'as fait pour l'Anglais, des gens sympathiques. And it must be said that all our members, at LingQ, are very nice and very interesting people. Et il faut dire que tous nos membres, à LingQ, sont des gens très sympathiques et très intéressants. And ... and I think, well ... It will surely continue. Et… et je crois que, bon… Ça va sûrement continuer. But, well, we'll leave the subject there. Mais, bon, bien, on va laisser le sujet là. Pero, bueno, bueno, dejaremos el tema ahí. Merci beaucoup.

M.P.

: D'accord. S.K. : I know that even ... there are our ... among our English tutors, there are some who are your students already for French.

: Je sais que même… il y a nos… parmi nos tuteurs d'Anglais, il y en a qui sont tes étudiants déjà pour le Français. M.P.

: Oui.

S.K. : So, there is all this side, the people who help each other.

: Donc, il y a tout ce côté, les gens qui s'entraident. I know that ... we have tutors for the Japanese and for the Spaniard, and so on, who were ... and even for the German, who were also students for English. Je sais que… on a des tuteurs pour le Japonais et pour l'Espagnol, etcetera, qui étaient… et même pour l'Allemand, qui étaient eux aussi des étudiants pour l'Anglais. So it's also part of this ... this concept of community that we are ... we want to create around LingQ ... Donc ça fait partie aussi de cette… ce concept de communauté qu'on est… qu'on veut créer autour de LingQ… M.P. : I think it's important this ... the fact of being a community and then, because we study online, it's ... we're not isolated, and then ... I know that since ... it's going to be almost two years that I'm ... it goes!

: Je pense que c'est important cette… le fait d'être une communauté et puis que, vu qu'on étudie en ligne, c'est… on n'est pas isolé, et puis… Moi, je sais que depuis que… ça va faire presque deux ans que je suis… Ça passe! J'ai vraiment… bien, depuis deux ans, je… je n'ai pas… je suis toujours enthousiaste avec ce système. S.K.

: Très bien! Très bien!

M.P. : It opened me to languages.

: Ça m'a ouvert aux langues. Because, not only did ... not only with English but I ... I tested other languages ​​and really enjoyed it. : Me abrió a los idiomas. Parce que, non seulement a… non seulement avec l'Anglais mais j'ai… j'ai testé d'autres langues et j'ai vraiment apprécié. Et ouvert aussi à d'autres… d'autres cultures, d'autres… C'est vraiment très bien. S.K. : But, finally, that's the big goal because, languages, what is it?

: Mais, finalement, c'est ça le grand but parce que, les langues, c'est quoi? : But, ultimately, that's the big goal because, what is languages? C'est… c'est des cultures, c'est des personnes. It's ... it's cultures, it's people. M.P.

: Oui.

S.K.

: Donc, plus on connaît de langues, mieux on peut apprécier d'autres cultures. : So the more languages we know, the better we can appreciate other cultures. Et chaque culture est une expression de l'Humanité… est une expression de… de la créativité de… de gens vivant aux quatre bouts, aux quatre coins du Monde et c'est… c'est un peu notre rêve avec LingQ que, maintenant on a peut-être une dizaine de langues mais, éventuellement cinquante langues. Pourquoi pas? Et… et que des gens de différentes cultures arrivent à mieux se… se comprendre. Et… je… je crois qu'on communique même quand on écoute et quand on lit. Donc, déjà, on commence dans son apprentissage, on commence donc à… à puiser dans ce… dans ces langues, à lire, à écouter, à… à voir comment les gens s'expriment, leur prononciation, les structures. Éventuellement, on veut donc parler avec ces gens là. Eventually, we want to speak with these people there. Donc, on devient, enfin, plus actif. Mais, tout ça, c'est de la… de la communication et… et c'est incroyable aujourd'hui que, voilà… Ce soir, par exemple, on discute à travers des… des ordinateurs et, avec le « webcam », je te vois, tu me vois, enfin, c'est incroyable! M.P.

: Oui ça c'est… S.K.

: C'est ça. M.P.

: La technologie, c'est vraiment formidable! S.K.

: Incroyable! Mais il faut bien savoir en profiter. But you have to know how to take advantage of it. Bon!

M.P.

: Et ça fait plaisir de voir, derrière toi, le jour!

S.K.

: Voilà!

Oui, oui. Parce que là, chez toi, déjà, c'est le nuit… la nuit! Et, comme tu vois, eh bien… bien, même si j'ai vécu en France trois ans et puis j'ai fait des études universitaires en France, je continue à faire des fau… des erreurs en ce qui concerne le masculin et le féminin. Parce qu'il est impossible… parce que, bon, une personne, un Français ou une Française qui… qui ont entendu le Français à partir de… des… des premières années de leur… de leur vie, bien, pour eux, c'est automatique. Because it is impossible ... because, well, a person, a Frenchman or a Frenchwoman who ... who heard French from ... from ... the first years of their ... their life, well, for them, it is automatic. Mais, pour moi, je… je ne vais pas me mettre à étudier chaque mot dans le dictionnaire pour savoir qu'est-ce qui est masculin et qu'est-ce qui est féminin. But, for me, I ... I'm not going to start studying every word in the dictionary to know what is masculine and what is feminine. Donc, ça va sortir comme ça sort. So it's going to come out like it comes out. Des fois c'est… c'est correct, des fois c'est faux, et je m'en f…j'en n'ai pas de… je n'ai pas de complexe. Sometimes it's ... it's okay, sometimes it's wrong, and I don't care ... I don't have any ... I don't have a complex. M.P.

: Non, mais il n'y a pas lieu, c'est… je… S.K.

: Ok! Bien, merci beaucoup!

M.P.

: Je t'en prie, Steve. : Please, Steve. S.K.

: Ok! À la prochaine. See you. Au revoir.

M.P.

: Au revoir.

×

We use cookies to help make LingQ better. By visiting the site, you agree to our cookie policy.