×

We use cookies to help make LingQ better. By visiting the site, you agree to our cookie policy.


image

Le Ciné-Club de M.Bobine, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuarón : l'analyse de M. bobine (2)

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuarón : l'analyse de M. bobine (2)

J.K. Rowling use d'élégantes métaphores pour dépeindre cet âge de transition où on est,

pour citer un chef d'oeuvre sorti récemment :

Tous les nouveaux personnages introduits dans ce nouveau volet

affichent ainsi une double nature.

Remus Lupin bien sûr.

Mais aussi Sirius Black et Sibylle Trelawney,

qui ne sont pas forcément aussi malfaisant et à côté de la plaque qu'ils en ont l'air.

Et puis il y a ce fameux climax placé sous le signe du voyage dans le temps,

où Harry Potter finit à son tour par se dédoubler.

On notera d'ailleurs qu'en s'apercevant lui-même, le jeune sorcier … ne se reconnaît pas !

Pour parler de crise d'identité chez les ados, on a connu moins subtil...

Alfonso Cuarón a parfaitement compris cette dimension du bouquin de Rowling.

Et pour la mettre en valeur, il va se servir de ses outils de cinéaste.

Prenez le motif de l'isolement par exemple.

Déjà présent dans livre quand Harry fugue de chez les Dursley

ou se retrouve privé de sortie à Pré-au-lard,

il est érigé en véritable principe de mise en scène par le cinéaste.

Dès qu'il en a l'occasion,

Cuarón sépare son héros des autres personnages dans le cadre.

Comme ici.

Ou là.

Ou encore là.

Les questionnements identitaires liés à l'adolescence se retrouvent

dans ces plans où Harry contemple son reflet.

Et les bouleversements physiques de l'âge ingrat sont évoquées poétiquement

dans ces tableaux où le Saule Cogneur change d'apparence au gré des saisons.

Si on poursuit dans cette idée, on peut du coup se reposer la question :

pourquoi Alfonso Cuarón a-t-il envoyé valdinguer les choix graphiques de Columbus ?

Pour marquer son territoire tout bêtement ?

Ou bien pour souligner de façon créative et originale un des thèmes centraux du bouquin :

celui de la rébellion ?

Et tiens, tant qu'on y est,

la confusion que peuvent ressentir les spectateurs non initiés devant la scène de la Cabane Hurlante...

ne serait-elle pas savamment entretenue par le réalisateur afin de faire écho à la propre confusion de Harry,

qui passe de quelques minutes de ça :

à ça ?

Bon okay là, c'est peut-être un peu tiré par les cheveux.

Mais ce qui est sûr, c'est qu'Alfonso Cuarón fait tout ce qu'il peut

pour renforcer l'identification à son héros.

Et se rapprocher autant que possible de la perspective narrative adoptée par J.K. Rowling,

à savoir la focalisation interne.

Le prisonnier d'Azkaban compte ainsi un nombre assez impressionnant de plans qui,

sans forcément tomber dans la vue subjective, épousent le regard de Harry.

Naturellement,

Cuarón choisit de boucler son portrait du jeune Potter par un gros plan.

En cela, il se distingue des autres réalisateurs de la saga

qui préfèrent finir sur des vues plus larges du domaine de Poudlard.

à l'exception du dernier volet où David Yates,

en bon cinéaste moyen qu'il est, décide de couper la poire en deux !

Bref, loin de la trahison évoquée plus haut,

Alfonso Cuarón semble être en réalité le seul réalisateur de la saga

à avoir saisi le sens profond de l'œuvre de J.K. Rowling

et à s'être efforcé de le traduire en images.

C'est aussi le seul qui a réussi à transformer un film de commande avec un cahier des charges gros comme ça

en œuvre personnelle s'inscrivant parfaitement dans sa filmographie.

Un véritable tour de magie, digne de l'évasion de la prison d'Azkaban !

Mais plus que Sirius Black,

s'il y a un personnage du film qui semble être le reflet du cinéaste,

c'est Rémus Lupin.

Comme le professeur de Défense contre les Forces du Mal,

Alfonso Cuarón a débarqué à l'improviste à Poudlard.

Il a pris Harry Potter sous son aile,

l'a aidé et à exploiter son potentiel et à se révéler à lui-même.

Pour cela, il n'a pas hésité à transgresser quelques règles,

bien conscient que ça allait lui attirer des ennuis.

Une fois son « méfait accompli »,

il a donc choisi de poser sa démission et de partir vers d'autres aventures.

Même si on peut regretter le départ de Cuarón,

la légitimité acquise grâce au Prisonnier d'Azkaban lui a permis d'enchaîner avec un projet perso,

qui a fini par devenir un des films les plus importants des années 2000.

Puis avec un autre projet perso

qui a fini par devenir un des films les plus importants des années 2010.

Suite au triomphe public et critique de Gravity

dont nous avions déjà parlé dans un épisode du Ciné-club de M. Bobine

la Warner s'est empressé de proposer au mexicain la réalisation des Animaux fantastiques,

le spin-off/prequel/on sait pas trop de Harry Potter,

sensé ouvrir une nouvelle saga de 5 volets.

Cuarón a eu la bonne idée de décliner l'offre,

forçant le se rabattre sur … David Yates,

le réalisateur des quatre derniers épisodes de Harry Potter.

Bref, un « safe choice », comme au bon vieux temps de L'école des sorciers.

Alfonso Cuarón, lui, est retourné au Mexique

pour tourner un tout petit film en langue espagnole : Roma.

On ne sait trop encore de quoi ça cause.

Mais ma boule de cristal me dit qu'il y aura des plans-séquences.

Et que ce sera vachement bien !

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

Si vous avez aimé ce Ciné-club, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux préférés.

En attendant le prochain, vous pouvez vous abonner à notre chaîne Youtube,

liker notre page Facebook ou nous suivre sur Twitter.

Et si vous vous sentez d'humeur généreuse, bah vous pouvez même nous soutenir sur Tipee !

A bientôt !

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuarón : l'analyse de M. bobine (2) Harry Potter und der Gefangene von Askaban von Alfonso Cuarón: Die Analyse von Mr. Coil (2) Alfonso Cuarón's Harry Potter and the Prisoner of Azkaban: Mr. Reel's analysis (2) Harry Potter y el prisionero de Azkaban de Alfonso Cuarón: análisis de Mr Reel (2) Harry Potter en de Gevangene van Azkaban van Alfonso Cuarón: analyse van Mr Reel (2) Harry Potter e o Prisioneiro de Azkaban de Alfonso Cuarón: análise de Mr Reel (2) Harry Potter och fången från Azkaban av Alfonso Cuarón: Mr Reels analys (2)

J.K. Rowling use d'élégantes métaphores pour dépeindre cet âge de transition où on est, |||||||depict||||||| JK Rowling uses elegant metaphors to depict this transitional age we are in,

pour citer un chef d'oeuvre sorti récemment : to quote a recently released masterpiece:

Tous les nouveaux personnages introduits dans ce nouveau volet All the new characters introduced in this new section Tutti i nuovi personaggi introdotti in questa nuova puntata

affichent ainsi une double nature. thus display a dual nature. hanno una doppia natura.

Remus Lupin bien sûr. Remus Lupine of course.

Mais aussi Sirius Black et Sibylle Trelawney, But also Sirius Black and Sibylle Trelawney,

qui ne sont pas forcément aussi malfaisant et à côté de la plaque qu'ils en ont l'air. who aren't necessarily as evil and off the mark as they seem. che non sono necessariamente così malvagi e fuori dal mondo come sembrano.

Et puis il y a ce fameux climax placé sous le signe du voyage dans le temps, And then there is this famous climax placed under the sign of time travel, E poi c'è il famoso climax del viaggio nel tempo,

où Harry Potter finit à son tour par se dédoubler. |||||||||split where Harry Potter ends up doubling in turn. in cui Harry Potter finisce per dividersi in due.

On notera d'ailleurs qu'en s'apercevant lui-même, le jeune sorcier … ne se reconnaît pas ! We will also note that by noticing himself, the young wizard ... does not recognize himself! Vale la pena notare che quando il giovane stregone vede se stesso, non si riconosce!

Pour parler de crise d'identité chez les ados, on a connu moins subtil... To talk about identity crisis among teenagers, we knew less subtle ... Quando si parla di crisi d'identità degli adolescenti, abbiamo avuto idee meno sottili...

Alfonso Cuarón a parfaitement compris cette dimension du bouquin de Rowling. Alfonso Cuarón perfectly understood this dimension of Rowling's book. Alfonso Cuarón ha capito perfettamente questo aspetto del libro della Rowling.

Et pour la mettre en valeur, il va se servir de ses outils de cinéaste. And to highlight it, he will use his filmmaking tools.

Prenez le motif de l'isolement par exemple. ||||the isolation|| Take the reason for isolation, for example.

Déjà présent dans livre quand Harry fugue de chez les Dursley Already present in the book when Harry runs away from the Dursleys Già presente nel libro quando Harry scappa dai Dursley

ou se retrouve privé de sortie à Pré-au-lard, or finds himself deprived of an exit to Hogsmeade, o si ritrova bandito da Hogsmeade,

il est érigé en véritable principe de mise en scène par le cinéaste. it is set up as a real principle of staging by the filmmaker. È diventato un vero e proprio principio di regia per il regista.

Dès qu'il en a l'occasion, Whenever he gets the chance, Ogni volta che ne ha la possibilità,

Cuarón sépare son héros des autres personnages dans le cadre. Cuarón separates his hero from the other characters in the frame.

Comme ici. Like here.

Ou là. Or there.

Ou encore là. Or there.

Les questionnements identitaires liés à l'adolescence se retrouvent The identity questions linked to adolescence are found

dans ces plans où Harry contemple son reflet. in these shots where Harry contemplates his reflection. in questi scatti in cui Harry contempla il suo riflesso.

Et les bouleversements physiques de l'âge ingrat sont évoquées poétiquement ||||||awkward||| And the physical upheavals of the thankless age are poetically evoked E gli sconvolgimenti fisici di un'epoca ingrata sono evocati poeticamente

dans ces tableaux où le Saule Cogneur change d'apparence au gré des saisons. in these paintings where the Whomping Willow changes its appearance with the seasons. in questi dipinti in cui il salice che si contorce cambia aspetto a seconda delle stagioni.

Si on poursuit dans cette idée, on peut du coup se reposer la question : If we continue with this idea, we can suddenly ask the question again:

pourquoi Alfonso Cuarón a-t-il envoyé valdinguer les choix graphiques de Columbus ? why did Alfonso Cuarón send flying the graphic choices of Columbus? perché Alfonso Cuarón ha buttato alle ortiche le scelte progettuali di Colombo?

Pour marquer son territoire tout bêtement ? To mark its territory quite simply? Semplicemente per marcare il territorio?

Ou bien pour souligner de façon créative et originale un des thèmes centraux du bouquin : Or to underline in a creative and original way one of the central themes of the book: O per evidenziare uno dei temi centrali del libro in modo creativo e originale:

celui de la rébellion ? that of rebellion?

Et tiens, tant qu'on y est, And hey, while we're at it, E qui, già che ci siamo,

la confusion que peuvent ressentir les spectateurs non initiés devant la scène de la Cabane Hurlante... the confusion uninitiated viewers can feel in front of the Howling Shack stage ... la confusione che gli spettatori non iniziati possono provare davanti al palco dell'Howling Shack...

ne serait-elle pas savamment entretenue par le réalisateur afin de faire écho à la propre confusion de Harry, wouldn't it be cleverly maintained by the director to echo Harry's own confusion, non potrebbe essere che il regista lo stia abilmente alimentando per riecheggiare la confusione di Harry stesso?

qui passe de quelques minutes de ça : who spends a few minutes from that:

à ça ? to that?

Bon okay là, c'est peut-être un peu tiré par les cheveux. Okay there, maybe it's a bit far-fetched.

Mais ce qui est sûr, c'est qu'Alfonso Cuarón fait tout ce qu'il peut But what is certain is that Alfonso Cuarón is doing everything he can

pour renforcer l'identification à son héros. to strengthen the identification with his hero.

Et se rapprocher autant que possible de la perspective narrative adoptée par J.K. Rowling, And get as close as possible to the narrative perspective adopted by JK Rowling,

à savoir la focalisation interne. namely internal focus.

Le prisonnier d'Azkaban compte ainsi un nombre assez impressionnant de plans qui, The prisoner of Azkaban thus has a fairly impressive number of shots which,

sans forcément tomber dans la vue subjective, épousent le regard de Harry. without necessarily falling into the subjective view, embrace Harry's gaze.

Naturellement, Naturally,

Cuarón choisit de boucler son portrait du jeune Potter par un gros plan. Cuarón chooses to complete his portrait of young Potter with a close-up.

En cela, il se distingue des autres réalisateurs de la saga In this, he sets himself apart from other directors of the saga

qui préfèrent finir sur des vues plus larges du domaine de Poudlard. who prefer to end up on larger views of the Hogwarts grounds.

à l'exception du dernier volet où David Yates, with the exception of the last part where David Yates,

en bon cinéaste moyen qu'il est, décide de couper la poire en deux ! as a good average filmmaker that he is, decides to cut the pear in two!

Bref, loin de la trahison évoquée plus haut, In short, far from the betrayal mentioned above,

Alfonso Cuarón semble être en réalité le seul réalisateur de la saga Alfonso Cuarón seems in reality to be the only director of the saga

à avoir saisi le sens profond de l'œuvre de J.K. Rowling to have grasped the deep meaning of JK Rowling's work

et à s'être efforcé de le traduire en images. and to have endeavored to translate it into images.

C'est aussi le seul qui a réussi à transformer un film de commande avec un cahier des charges gros comme ça He is also the only one who has succeeded in transforming a commissioned film with specifications as big as that

en œuvre personnelle s'inscrivant parfaitement dans sa filmographie. into a personal work that fits perfectly into his filmography.

Un véritable tour de magie, digne de l'évasion de la prison d'Azkaban ! A real magic trick, worthy of the escape from Azkaban prison!

Mais plus que Sirius Black, But more than Sirius Black,

s'il y a un personnage du film qui semble être le reflet du cinéaste, if there is one character in the film who seems to reflect the filmmaker,

c'est Rémus Lupin. it is Rémus Lupine.

Comme le professeur de Défense contre les Forces du Mal, Like the Defense Against the Dark Arts professor,

Alfonso Cuarón a débarqué à l'improviste à Poudlard. Alfonso Cuarón unexpectedly showed up at Hogwarts.

Il a pris Harry Potter sous son aile, He took Harry Potter under his wing,

l'a aidé et à exploiter son potentiel et à se révéler à lui-même. helped him and harness his potential and reveal himself to himself.

Pour cela, il n'a pas hésité à transgresser quelques règles, For this, he did not hesitate to break a few rules,

bien conscient que ça allait lui attirer des ennuis. well aware that it was going to get him in trouble.

Une fois son « méfait accompli », Once his "misdeed accomplished",

il a donc choisi de poser sa démission et de partir vers d'autres aventures. he therefore chose to resign and go on other adventures.

Même si on peut regretter le départ de Cuarón, Even if we can regret the departure of Cuarón,

la légitimité acquise grâce au Prisonnier d'Azkaban lui a permis d'enchaîner avec un projet perso, the legitimacy acquired thanks to the Prisoner of Azkaban allowed him to follow up with a personal project,

qui a fini par devenir un des films les plus importants des années 2000. which ended up becoming one of the most important films of the 2000s.

Puis avec un autre projet perso Then with another project personal

qui a fini par devenir un des films les plus importants des années 2010. which ended up becoming one of the most important films of the years 2010.

Suite au triomphe public et critique de Gravity Following the public and critical triumph of Gravity

dont nous avions déjà parlé dans un épisode du Ciné-club de M. Bobine which we had already spoken about in an episode of Mr. Bobine's Cine-club,

la Warner s'est empressé de proposer au mexicain la réalisation des Animaux fantastiques, the Warner hastened to propose to the Mexican the making of Fantastic Beasts,

le spin-off/prequel/on sait pas trop de Harry Potter, the spin-off / prequel / we do not know too much about Harry Potter,

sensé ouvrir une nouvelle saga de 5 volets. supposed to open a new saga of 5 parts.

Cuarón a eu la bonne idée de décliner l'offre, Cuarón had the good idea to decline the offer,

forçant le se rabattre sur … David Yates, forcing him to fall back on… David Yates,

le réalisateur des quatre derniers épisodes de Harry Potter. the director of the last four episodes of Harry Potter.

Bref, un « safe choice », comme au bon vieux temps de L'école des sorciers. In short, a "safe choice", like in the good old days of The School of Wizards.

Alfonso Cuarón, lui, est retourné au Mexique Alfonso Cuarón, he returned to Mexico

pour tourner un tout petit film en langue espagnole : Roma. to shoot a very small film in the Spanish language: Roma.

On ne sait trop encore de quoi ça cause. We do not yet know what this is causing.

Mais ma boule de cristal me dit qu'il y aura des plans-séquences. But my crystal ball tells me that there will be sequence shots.

Et que ce sera vachement bien ! And that it will be really good!

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! Well, that's all for today !

Si vous avez aimé ce Ciné-club, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux préférés. If you liked this Ciné-club, do not hesitate to share it on your favorite social networks.

En attendant le prochain, vous pouvez vous abonner à notre chaîne Youtube, Until the next one, you can subscribe to our Youtube channel,

liker notre page Facebook ou nous suivre sur Twitter. like our Facebook page or follow us on Twitter.

Et si vous vous sentez d'humeur généreuse, bah vous pouvez même nous soutenir sur Tipee ! And if you are in a generous mood, well you can even support us on Tipee!

A bientôt ! Goodbye !