image

Je suis pas une amoureuse - solangeteparle

Je suis pas une amoureuse.

Je suis, je suis pas une amoureuse.

Si on divise la vie, disons si on a les besoins primaires combler, manger, se loger se vêtir,

bah on a, il reste l'amour, le travail,

la famille pour ceux qui veulent, moi c'était pas mon truc la famille. Après il y a les loisirs quoi où je sais pas les voyages,

les...

mais moi j'ai quand même l'impression que c'était juste, enfin les grande partie de ma vie c'était genre l'amour et le travail.

Donc moi quand j'ai rencontré

l'homme de ma vie [rire]

Quand j'ai rencontré l'homme de ma vie j'étais jeune,

et j'étais, non mais je ne l'ai pas su tout de suite mais,

c'était un peu "ah d'accord ! Bon, ça c'est fait, maintenant le travail, quoi ?"

et...

c'était une manière de me concentrer sur le reste quoi.

Parce que c'est fatigant toutes ces histoires de rencontrer des gens.

Est-ce que ça va matcher ? Est-ce qu'on s'entend ?

Est-ce que tu sens bon ? Est ce qu'on trouve les mêmes choses belles ? Est-ce que

on peut rester ensemble plusieurs jours sans s'insupporter ?

C'est vraiment compliqué donc, quand on trouve quelqu'un, que ça marche à peu près ben,

moi je...

c'était bon quoi, j'avais plus envie de changer. Quand en plus c'est quelqu'un de bienveillant,

d'attentionné,

d'intelligent, de drôle, [rire]

de...

d'amoureux ! Bah là c'est bon quoi. C'est juste que... si... il faut garder. C'était pas important que moi je sois amoureuse.

Peut-être que je suis pas une amoureuse parce que je n'aime pas perdre.

Je suis pas une amoureuse parce que je sais que quand je

suis amoureuse ça va mal tourner. Mais c'est pas parce que je suis romantique.

Pour moi le couple ça doit être une sorte de socle. Je ne parlerai pas de mon couple

spécifiquement et je ne dis pas que j'ai raison. Le couple ça doit être un

refuge ça doit être un

un noyau dur.

Le couple ça doit être un endroit de confort

mais pas d'indifférence.

Ça doit être un endroit de repli, mais pas une impasse.

Oh !

Être amoureux c'est forcément passager, non ? Enfin... Mais ça peut pas marcher être amoureux pendant...

Combien on peut être amoureux au maximum ?

Je pense pas qu'on puisse vivre sur le long terme avec une personne

en essayant sans arrêt

De paraître plutôt que d'être.

Quand tu es amoureux tu, tu te sens sûr(e) non ? Est-ce que quand on est amoureux on peut être honnête

avec soi ? Est-ce qu'être amoureux

c'est pas avoir surtout peur que, comme dans Cendrillon, que le carrosse il se transforme en citrouille, quoi

Charmer c'est ça : c'est un charme ! Un charme

c'est jeter un sort, c'est pas être dans un état normal

et on peut pas vivre dans un état pas normal. Ou alors on est fou et alors ça donne des gens qui se tapent dessus

qui sont tristes.

Mais il y a des gens qui vivent qu'à travers ça. Je les juge pas mais, franchement.

Est-ce que tu préfères être

amoureux,

vivre des crises,

te chamailler, faire le

"hate sex", te rabibocher,

et après te faire des sales coups, et après... C'est ça, c'est vivre intensément. Peut-être je suis juste

une vieille personne.

Mon équilibre je le trouve vraiment dans une relation hyper solide. Presque

monotone et ça n'empêche pas

la remise en question perpétuelle mais, sans menace

pour être amoureux il faut une menace.

Pour être amoureux il faut avoir peur de perdre alors que

dans le couple j'ai besoin de sentir

que c'est pour l'éternité. Ah je sais pas...

J'ai peur

C'est valoriser, d'être amoureuse.

Pourquoi j'arrive pas? Est-ce que c'est parce que je suis trop orgueilleuse ?

Les fois où j'ai été amoureuse

je me sentais conne.

J'étais pas moi même.

J'avais peur tout le temps.

J'étais sous influence.

J'étais soumise, enfin j'étais,

dépendante.

Je pouvais rien faire d'autre. Ça durait pas longtemps. J'étais un peu humiliée.

Je sais pas, quand je suis amoureuse je suis une consommatrice.

Le problème c'est ça, c'est quand on est amoureuse,

c'est ça, on veut plaire donc on se conforme à ce qu'on pense que l'autre attend

que l'autre veut.

Si je suis amoureuse de quelqu'un fatalement, ses désirs prime sur les miens

parce que je veux recevoir. Je veux le rendre comme il me rend moi.

Donc, je me perds

dans l'autre.

Non mais, quand tu te dis par exemple que, moi j'étais amoureuse et que j'acceptais de pas me protéger pendant les rapports tu te dis : " Mais

" Ça va pas !"

" Ça va pas !"

d'accepter des trucs parce que tu perds la tête.

Parce que je sais que quand je suis amoureuse juste

je suis

irrationnelle.

Quand je suis amoureuse je suis pas fonctionnelle.

Déjà les personnes dont je tombe amoureuse,

Elles, elles ne me font pas du bien. Je préfère rencontrer quelqu'un avec qui je sais

que je peux discuter de tout pendant des années que quelqu'un qui me fait mouiller à la seconde quoi.

Je sais pas si être amoureux c'est mouiller à la seconde mais...

être amoureuse c'est perdre ses moyens !

Et perdre ses moyens, comment tu veux, quand tu perds des moyens tu es

vulnérable. Peut-être que j'arrive pas être vulnérable ? Peut-être que je veux le contrôle ?

Mais quand on est vulnérable on est,

on est fragile.

On est,

on peut être blessé, on est...

C'est comme quand on a bu, un peu. Hein ? Non ? Ouais, c'est ça, c'est comme si j'avais bu genre 3 verres quoi.

Je réagis pas

très, de manière cohérente,

Je souris trop,

Je suis un peu collante.

L'ennui c'est qu'il y a trop de gens qui veulent être

amoureux d'une certaine façon qui n'est pas viable je pense. C'est ça qui me fait souffrir. C'est qu'on propose des modèles

d'amour,

irréaliste. Je pense que c'est un grand moment d'amour quand on arrive à s'ennuyer ensemble

et a pas se demander

si on doit se quitter pour autant, tu vois ?

L'amour c'est des temps morts

ça peut être chiant et il faut pouvoir se le dire.

Je fais vraiment la différence entre

compagnon de vie et partenaires sexuels.

Si j'ai envie d'être amoureuse, c'est un peu comme prendre un ticket pour Disneyland quoi.

Je peux m'organiser

pour y aller et puis je sais que je vais revenir et ça sera ce tour de manège.

Est-ce que tu comprends la relation de couple de l'éternité du confort dont j'ai parlé ?

C'est le bercail.

Le couple pas forcément exclusif,

mais qui est le centre tu vois, les racines, l'arbre, le tronc.

Ouais le couple c'est un tronc commun

et les amourettes c'est des branches.

Pour moi quand je suis amoureuse il n'y a pas de racines. Quand je suis amoureuse c'est un champignon.

c'est un peu tu sais, c'est des spores. On comprend pas comment ça naît. Puis ça peut partir en fumée, et puis ça peut faire mourir.

Ça fait mal, puis ça fait voir des trucs que tu hallucines.

Ouais, c'est bien comme métaphore, ça. Les passions c'est des champignons.

Les passions c'est des champignons.

L'amour c'est vraiment des

racines et des nutriments et un organisme

solide qui

croit, et qui s'endurcit

et qui gagne des, comment on appelle ça dans le tronc, là ?

C'est bien de connaître quelqu'un et, connaître quelqu'un ça prend du temps

et j'ai l'impression que quand on est amoureux on veut surtout pas connaître, parce que connaître =

La magie s'arrête.

Je suis exaspérée par les gens qui

terminent des relations parce qu'ils se disent qu'ils sont pas assez amoureux.

Ou qui sont dans l'exaltation des premiers moments d'une relation

et qui se sentent amoureux et qui pensent que ça va durer toute la vie et que surtout si ça

faiblit c'est parce que c'est en train de se casser la gueule.

Aimez-vous juste, normal.

Le mieux est l'ennemi du bien.

Non mais, parce qu'après les gens ils se quittent pour rien.

Je n'arrive pas à conclure. [rire]

Mais pourquoi ça me tenait à cœur de parler de ça ? Il faut, il faudrait que dans ta tête : gentil = sexy.

Je suis pour cette nouvelle mode.

Gentille = sexy.

Parce que méchant = sexy là c'est bon, quoi, c'est bon.

ça...

On a beaucoup donné on a beaucoup enduré, on a beaucoup subi.

Gentille = sexy.

Et communiquons,

et

ennuyons nous,

Et

prenons un ticket pour Disneyland quand

c'est l'automne et qu' il y a deux entrées, une entrée offerte pour

une entrée achetée ?

Et dites-vous "je t'aime" je l'ai déjà dit.

On peut dire "je t'aime" alors que, même quand c'est pas vrai. Ça fait de mal à personne.

C'est mieux de s'aimer que d'être amoureux. C'est plus constructif.

Ok, j'arrête.



Want to learn a language?


Learn from this text and thousands like it on LingQ.

  • A vast library of audio lessons, all with matching text
  • Revolutionary learning tools
  • A global, interactive learning community.

LingQでオンライン語学学習

Je suis pas une amoureuse.

Je suis, je suis pas une amoureuse.

Si on divise la vie, disons si on a les besoins primaires combler, manger, se loger se vêtir,

bah on a, il reste l'amour, le travail,

la famille pour ceux qui veulent, moi c'était pas mon truc la famille. Après il y a les loisirs quoi où je sais pas les voyages,

les...

mais moi j'ai quand même l'impression que c'était juste, enfin les grande partie de ma vie c'était genre l'amour et le travail.

Donc moi quand j'ai rencontré

l'homme de ma vie [rire]

Quand j'ai rencontré l'homme de ma vie j'étais jeune,

et j'étais, non mais je ne l'ai pas su tout de suite mais,

c'était un peu "ah d'accord ! Bon, ça c'est fait, maintenant le travail, quoi ?"

et...

c'était une manière de me concentrer sur le reste quoi.

Parce que c'est fatigant toutes ces histoires de rencontrer des gens.

Est-ce que ça va matcher ? Est-ce qu'on s'entend ?

Est-ce que tu sens bon ? Est ce qu'on trouve les mêmes choses belles ? Est-ce que

on peut rester ensemble plusieurs jours sans s'insupporter ?

C'est vraiment compliqué donc, quand on trouve quelqu'un, que ça marche à peu près ben,

moi je...

c'était bon quoi, j'avais plus envie de changer. Quand en plus c'est quelqu'un de bienveillant,

d'attentionné,

d'intelligent, de drôle, [rire]

de...

d'amoureux ! Bah là c'est bon quoi. C'est juste que... si... il faut garder. C'était pas important que moi je sois amoureuse.

Peut-être que je suis pas une amoureuse parce que je n'aime pas perdre.

Je suis pas une amoureuse parce que je sais que quand je

suis amoureuse ça va mal tourner. Mais c'est pas parce que je suis romantique.

Pour moi le couple ça doit être une sorte de socle. Je ne parlerai pas de mon couple

spécifiquement et je ne dis pas que j'ai raison. Le couple ça doit être un

refuge ça doit être un

un noyau dur.

Le couple ça doit être un endroit de confort

mais pas d'indifférence.

Ça doit être un endroit de repli, mais pas une impasse.

Oh !

Être amoureux c'est forcément passager, non ? Enfin... Mais ça peut pas marcher être amoureux pendant...

Combien on peut être amoureux au maximum ?

Je pense pas qu'on puisse vivre sur le long terme avec une personne

en essayant sans arrêt

De paraître plutôt que d'être.

Quand tu es amoureux tu, tu te sens sûr(e) non ? Est-ce que quand on est amoureux on peut être honnête

avec soi ? Est-ce qu'être amoureux

c'est pas avoir surtout peur que, comme dans Cendrillon, que le carrosse il se transforme en citrouille, quoi

Charmer c'est ça : c'est un charme ! Un charme

c'est jeter un sort, c'est pas être dans un état normal

et on peut pas vivre dans un état pas normal. Ou alors on est fou et alors ça donne des gens qui se tapent dessus

qui sont tristes.

Mais il y a des gens qui vivent qu'à travers ça. Je les juge pas mais, franchement.

Est-ce que tu préfères être

amoureux,

vivre des crises,

te chamailler, faire le

"hate sex", te rabibocher,

et après te faire des sales coups, et après... C'est ça, c'est vivre intensément. Peut-être je suis juste

une vieille personne.

Mon équilibre je le trouve vraiment dans une relation hyper solide. Presque

monotone et ça n'empêche pas

la remise en question perpétuelle mais, sans menace

pour être amoureux il faut une menace.

Pour être amoureux il faut avoir peur de perdre alors que

dans le couple j'ai besoin de sentir

que c'est pour l'éternité. Ah je sais pas...

J'ai peur

C'est valoriser, d'être amoureuse.

Pourquoi j'arrive pas? Est-ce que c'est parce que je suis trop orgueilleuse ?

Les fois où j'ai été amoureuse

je me sentais conne.

J'étais pas moi même.

J'avais peur tout le temps.

J'étais sous influence.

J'étais soumise, enfin j'étais,

dépendante.

Je pouvais rien faire d'autre. Ça durait pas longtemps. J'étais un peu humiliée.

Je sais pas, quand je suis amoureuse je suis une consommatrice.

Le problème c'est ça, c'est quand on est amoureuse,

c'est ça, on veut plaire donc on se conforme à ce qu'on pense que l'autre attend

que l'autre veut.

Si je suis amoureuse de quelqu'un fatalement, ses désirs prime sur les miens

parce que je veux recevoir. Je veux le rendre comme il me rend moi.

Donc, je me perds

dans l'autre.

Non mais, quand tu te dis par exemple que, moi j'étais amoureuse et que j'acceptais de pas me protéger pendant les rapports tu te dis : " Mais

" Ça va pas !"

" Ça va pas !"

d'accepter des trucs parce que tu perds la tête.

Parce que je sais que quand je suis amoureuse juste

je suis

irrationnelle.

Quand je suis amoureuse je suis pas fonctionnelle.

Déjà les personnes dont je tombe amoureuse,

Elles, elles ne me font pas du bien. Je préfère rencontrer quelqu'un avec qui je sais

que je peux discuter de tout pendant des années que quelqu'un qui me fait mouiller à la seconde quoi.

Je sais pas si être amoureux c'est mouiller à la seconde mais...

être amoureuse c'est perdre ses moyens !

Et perdre ses moyens, comment tu veux, quand tu perds des moyens tu es

vulnérable. Peut-être que j'arrive pas être vulnérable ? Peut-être que je veux le contrôle ?

Mais quand on est vulnérable on est,

on est fragile.

On est,

on peut être blessé, on est...

C'est comme quand on a bu, un peu. Hein ? Non ? Ouais, c'est ça, c'est comme si j'avais bu genre 3 verres quoi.

Je réagis pas

très, de manière cohérente,

Je souris trop,

Je suis un peu collante.

L'ennui c'est qu'il y a trop de gens qui veulent être

amoureux d'une certaine façon qui n'est pas viable je pense. C'est ça qui me fait souffrir. C'est qu'on propose des modèles

d'amour,

irréaliste. Je pense que c'est un grand moment d'amour quand on arrive à s'ennuyer ensemble

et a pas se demander

si on doit se quitter pour autant, tu vois ?

L'amour c'est des temps morts

ça peut être chiant et il faut pouvoir se le dire.

Je fais vraiment la différence entre

compagnon de vie et partenaires sexuels.

Si j'ai envie d'être amoureuse, c'est un peu comme prendre un ticket pour Disneyland quoi.

Je peux m'organiser

pour y aller et puis je sais que je vais revenir et ça sera ce tour de manège.

Est-ce que tu comprends la relation de couple de l'éternité du confort dont j'ai parlé ?

C'est le bercail.

Le couple pas forcément exclusif,

mais qui est le centre tu vois, les racines, l'arbre, le tronc.

Ouais le couple c'est un tronc commun

et les amourettes c'est des branches.

Pour moi quand je suis amoureuse il n'y a pas de racines. Quand je suis amoureuse c'est un champignon.

c'est un peu tu sais, c'est des spores. On comprend pas comment ça naît. Puis ça peut partir en fumée, et puis ça peut faire mourir.

Ça fait mal, puis ça fait voir des trucs que tu hallucines.

Ouais, c'est bien comme métaphore, ça. Les passions c'est des champignons.

Les passions c'est des champignons.

L'amour c'est vraiment des

racines et des nutriments et un organisme

solide qui

croit, et qui s'endurcit

et qui gagne des, comment on appelle ça dans le tronc, là ?

C'est bien de connaître quelqu'un et, connaître quelqu'un ça prend du temps

et j'ai l'impression que quand on est amoureux on veut surtout pas connaître, parce que connaître =

La magie s'arrête.

Je suis exaspérée par les gens qui

terminent des relations parce qu'ils se disent qu'ils sont pas assez amoureux.

Ou qui sont dans l'exaltation des premiers moments d'une relation

et qui se sentent amoureux et qui pensent que ça va durer toute la vie et que surtout si ça

faiblit c'est parce que c'est en train de se casser la gueule.

Aimez-vous juste, normal.

Le mieux est l'ennemi du bien.

Non mais, parce qu'après les gens ils se quittent pour rien.

Je n'arrive pas à conclure. [rire]

Mais pourquoi ça me tenait à cœur de parler de ça ? Il faut, il faudrait que dans ta tête : gentil = sexy.

Je suis pour cette nouvelle mode.

Gentille = sexy.

Parce que méchant = sexy là c'est bon, quoi, c'est bon.

ça...

On a beaucoup donné on a beaucoup enduré, on a beaucoup subi.

Gentille = sexy.

Et communiquons,

et

ennuyons nous,

Et

prenons un ticket pour Disneyland quand

c'est l'automne et qu' il y a deux entrées, une entrée offerte pour

une entrée achetée ?

Et dites-vous "je t'aime" je l'ai déjà dit.

On peut dire "je t'aime" alors que, même quand c'est pas vrai. Ça fait de mal à personne.

C'est mieux de s'aimer que d'être amoureux. C'est plus constructif.

Ok, j'arrête.


×

LingQをより快適にするためCookieを使用しています。サイトの訪問により同意したと見なされます cookie policy.